Forum FFL-ASL

Discussions et questions-réponses concernant ASL => AAR - Parties d'ASL commentées => Discussion démarrée par: benj le 10 Janvier 2018, 18:51

Titre: J'ai joué en 2018 ...
Posté par: benj le 10 Janvier 2018, 18:51
Pour faire la suite  au sujet précédent (http://forum.cote1664.net/index.php/topic,11908.0.html), je vous propose de mettre ici vos courts AAR de parties de 2018 !
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Guillaume le 14 Janvier 2018, 21:41
Ouvrons le feu!

Tac57 Baroud d'honneur

Joué en PBEM avec Lionel62.
AFN 1943, les troupes françaises pas encore libres (entendez par encore équipées à l'anglo-saxonne) s'attaque à une position de Gebirgs coincés là. Pour les aider 3 Daimler AC british se joignent à la fête.

Je joue l'Edelweiss d'Afrique et doit réussir à conserver du monde dans le milieu de la carte 17 aérée pour l'occasion (OG overlays).
quelques gars sont en couverture face à l'entrée française principale, le reste arrive dans leur flanc.
Pourtant, ma position n'est pas si mauvaise que ça, un gros bosquet d'arbre peut me constituer une belle position longue à réduire. Les ACs sont les unités qui m'inquiètent le plus, véloces, avec une FP suffisante pour faire chier, elles bénéficient de mes capacités antichars très limitées (1 ATR, un MTR de 50mm, les MGs mais qui auront autres choses à faire!).

Très vite, je m'attelle donc à limiter les mouvements de celles-ci, faut dire que sans appui, je pourrais me concentrer contre elles et l'infanterie française à grandement besoin de leur appui.

Assez vite, ma position dans mon petit bosquet joue parfaitement son rôle fixateur. L'infanterie française souffre sur ce côté-là (faut dire que se manger le PBF dans les bois, c'est pas simple), mais j'ai tout de même craint un débordement des ACs au tour 2 (je viens de m'apercevoir que nous avons oublié de jouer la LV hindrance de fin de partie!), mais l'ATR réussit un CH à force de persévérance et une autre se fait prendre en CC.
Ce dernier s'éternise avec une immo, mais les tirs en TPBF de l'AC sont frappés d'une horrible malchance: boxcar et casse des MGs!
La dernière restera en chien de garde pour empêcher mes gars en haut de la carte de venir plus au centre.

Au final, je réussis à contenir la poussée française des 2 côtés grâce à de la chance au bon moment (cf ci-dessus), mais aussi AMHA, d'un avantage de position au teuton. Enfin, Lionel n'a pas employé le HE Equivalency du 2pdr (2FP); perso je n'hésite pas du fait de la possibilité de CH et de l'absence de DRM à la résolution et une ROF présente (contrairement aux CMGs de l'engin).

Au final, un scénar avec du potentiel, mais où la balance française (un 9-1 promu 9-2) me semble préférable vu les possibilités de position défensive des 468 teutons.

Guillaume
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Guillaume le 28 Janvier 2018, 22:02
ASL26 Tanks in the Street

Partie jouée en PBEM avec Phil HIP. J'hérite du camp teuton, mais vue les stats du ROAR, je propose la balance à Philippe, mais celle-ci ne change pas grand-chose, augmentant simplement le nombre de bâtiment à prendre dès le départ, le nombre maxi (représentant la totalité des multi-hex buildings de l'aire de jeu) ne pouvant être augmenté par nature.

Le scénar accuse son âge, mais il est vrai que nous avons joué la version d'origine*, les possibilités de l'attaquant sont multiples et peuvent vite mettre en difficulté un défenseur US bien inférieur en puissance.

Pourtant, Philippe va exploiter à fond les possibilités. L'objectif principal est de retarder l'échéance et former un fort Alamo dans le bâtiment le plus grand à 2 étages F4 de la carte 22, le plus difficile à nettoyer.
-Il abandonne ainsi une bonne partie de la carte en ne laissant que quelques HS pour me retarder
-Ne pouvant placer plus de 1MMC par building, il fait manier les MMGs par des SMCs (en plus du MMC salarial) dans le building F4
-Il ne prend que l'option basse pour le BAZ (pas de déduction aux nombre de buildings à conquérir)
-Enfin, point important, il compte ne PAS faire rentrer les FBs US, élément central du scénario, m'obligeant ainsi à prendre la totalité des buildings multi-hexes.

Ce plan est certainement le meilleur, mais le teuton a largement les moyens de le contre-battre en employant de manière agressive ses AFVs et en préservant son infanterie. A noter que les moyens AA du teuton sont dérisoires malgré la présence d'un SdKfz 7/2, face à des FB44, les possibilités d'abattre un appareil sont très faibles, voire inexistantes pour les AAMGs. Cela peut forcer les avions à rentrer si on menace le dernier bastion. Il faut savoir que les attaques de ceux-ci sont limités aux hexes avec un véhicule (mais les strafing peuvent faire mal!).

Malheureusement pour mes couleurs et malgré les lourdes pertes US infligées en à peine 3 tours (1/3 des effectifs éliminés) et l'intercalement des AFVs dans les lignes US pour provoquer les Failure to Rout; je vais devoir abandonner suite à une maladresse.

Pour mieux protéger mes Pz, je n'hésite pas à défoncer les bâtiments pour les mettre à l'abri et les positionner bien en appui. C'est lors de l'une de ces délicates manoeuvres que je fais effondrer un des 2 hexes d'un wooden building. Du coup, le bâtiment n'est plus un multi-hex building étant donné que l'un des hexes est devenu un rubble!
Phil n'a plus qu'à s'abstenir de faire rentrer ses avions pour gagner puisqu'il m'est impossible de prendre le nombre maxi indiqué au départ.

Au final, ce scénar nous a parut, à Phil et à moi, obsolète. La dissection des règles permet d'appliquer des tactiques apparemment non-envisagées au départ.
Le plus absurde reste tout de même d'avoir conclut la partie par une belle maladresse de ma part. Un scénar a laisser sur votre étagère.

Guillaume
*: J'ai bien trouvé des errata (y compris dans le Journal 12), mais rien au sujet des VCs. Par contre, je ne sais pas si la version de Yanks 2 a été "revisitée" ou non.
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: jeep le 29 Janvier 2018, 20:43
188 Zon with the Wind
Ha les classiques ... je joue ce truc avec Tamerlan qui se remet doucement à ASL, lui avec le Germain et moi avec l'US. Il couvre mal l'entrée de mon premier groupe qui descend dans la vallée de la carte 24 sans encombre, et ensuite il pulvérise le groupe 2 en butant direct 2 squads et le 9-2  8) Je lui rend la pareille au dernier tour avec un cul bordé de nouilles pour sortir le 7VP à travers une firelane 1FP
J'ai joué ce machin en 96 ou 97 avec Phbrx dans le rôle des US, je crois que c'est la toute première partie jouée entre Philippe et moi (ai-je besoin de préciser qui a gagné ??!!)
En attendant c'est toujours un bon scénario qui n'exige pas une maîtrise des toutes les règles.

AP86 Milling About
Les Japs affrontent un groupe de Brit majoritairement Gurka sur la carte 7a. Le setup (tout en infanterie) se fait simultanément séparé par un paravent (une carte) puis on roule pour déterminer qui bouge en premier. Comme on commence très près, la situation peut dégénérer assez vite ... ou donner rapidement du grand n'importe quoi ...
Très amusant et je pense extrêmement rejouable. Remy avait pris les Japonais (une première) mais je rejouerai cela volontiers en inversant les camps.
Titre: Re : Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Tamerlan le 30 Janvier 2018, 01:42
188 Zon with the Wind
Ha les classiques ... je joue ce truc avec Tamerlan qui se remet doucement à ASL, lui avec le Germain et moi avec l'US. Il couvre mal l'entrée de mon premier groupe qui descend dans la vallée de la carte 24 sans encombre, et ensuite il pulvérise le groupe 2 en butant direct 2 squads et le 9-2  8) Je lui rend la pareille au dernier tour avec un cul bordé de nouilles pour sortir le 7VP à travers une firelane 1FP
J'ai joué ce machin en 96 ou 97 avec Phbrx dans le rôle des US, je crois que c'est la toute première partie jouée entre Philippe et moi (ai-je besoin de préciser qui a gagné ??!!)
En attendant c'est toujours un bon scénario qui n'exige pas une maîtrise des toutes les règles.


Mon premier tir de canon depuis vingt ans, quelle émotion :-)
J'ai beaucoup aimé cette partie et ce scénario. Et la carte 24, elle n'est pas simple avec cette vallée, les immeubles 1 et 1,5 dans la vallée, le gully, et aussi le building à cheval sur deux niveaux de terrain où mon squad massacreur de 9-2 a fini par se retrouver piégé et honteusement capturé par de vils yankees (dont on ne dira jamais assez l'ignominie).

Je le rejouerai avec plaisir au club s'il y a un volontaire.
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Guillaume le 30 Janvier 2018, 17:02
AP126 Maryuma's Stronghold

Joué en PBEM avec Joël, ce scénar est assez technique car il fait appel à des troupes peu utiliées: les 537 chinois.
De ce fait, il est important de bien relire les caractéristiques de ceux-ci (G18.2 et suivant), surtout pour l'OBA et la radio dont les troupes d'Elite bénéficient avec quelques avantages par rapport aux pleupleus de base (meilleur ratio B/R, meilleure valeur de contact radio).

Fort de tout cela, je décide d'aborder la défense nippone de flanc et d'éviter ainsi les glacis défensif du centre de la carte.
Pour l'approche finale, je table sur mon OBA pour me couvrir et les multi-hexes FG pour démolir le jap avant de l'étriper si nécessaire. A noter que la faible portée des 537 limite grandement les capacités de matraquage, d'où l'importance de l'OBA!

C'est bien là que le bât va blesser, mon abruti de ldr ne va pas réussir le contact pendant presque 2 tours plein. Même si j'ai réussi à taper efficacement sur les troupes nippones laissées en écran, ma progression s'en trouve alors grandement ralentie et, très vite, je me retrouve à court de temps (gros inconvénient de faire le tour par le flanc, la marche d'approche coûte 2 Impulses).

Une fois l'OBA contactée, je fais tomber du WP sur la tête de mon adversaire et lance mes gars à l'assaut, il va falloir sortir les grenades et autre couteaux pour nettoyer tout cela.
Cela ne se passe pas trop mal au départ, j'hérite même d'un Hero et d'un Fanatic, mais sur le second coup de boutoir la nécessité de prendre des risques (PBF, residual de 1FP dans l'OG, etc) combinée à un sniper nippon assez actif va vite ruiner le peu d'espoir qu'il me restait!
Je ne réussis pas à conserver les atouts nécessaires pour prendre l'ascendant en CC (SMCs et supériorité numérique) et conclut même le drame par des DRs pitoyables en CC.

Je jette alors l'éponge, il ne me reste que 2 impulses et 3 bâtiments à aller chercher. L'impossibilité de prendre pied et d'éliminer les troupes dans un bâtiment à ce stade de la partie hypothèque totalement mes chances de victoire.

Au final le scénario est très intéressant. J'ai pêché par le choix d'un plan trop compliqué et chronophage. Il serait judicieux d'observer l'impact de l'OBA avec un plan plus simple et direct. Si celle-ci est aussi importante, ma mésaventure avec ma radio risque d'avoir le même impact délétère sur d'autres parties

A voir et à jouer

Guillaume
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Lionel62 le 31 Janvier 2018, 21:45

FTKGS6 Bieckers bastion

Un petit scénario de KGS utilisé pour que PhilHip se familiarise avec les règles avant une campagne complète.
Je défends la prison fortifiée avec les allemands avec un setup standard. Malheureusement pour moi, PhilHip a beaucoup réfléchi à son attaque qui a fait peu de cas de ma défense. Une HW a permis de rapprocher ses troupes rapidement tout en prenant peu de risques vu les couverts, mes défenseurs hors prison se sont ainsi fait détruire par le nombre. Ensuite les T60 ont servi de béliers pour pénétrer dans la prison (pas de malus pour entrer dans un hex fortifié pour un AFV !) suivis par l’infanterie russe. Partie qui se termine quand même sur le fil par une victoire Russe bien méritée !
 Bien pour se familiariser avec KGS, autrement scénario avec peu de re jouabilité.

J14 On the Hoss Side
Suite des scénarios Kakazu ridge du J2 avec Pierre Jalna123. Cette fois ci j’ai des ricains survitaminés (10-3, HMG, FT …) contre des Japonais très nombreux et planqués dans des caves.
Pour gagner l’US doit avoir un MMC GO dans des hexes infestés de caves.
Je prends une approche indirecte pour nettoyer consciencieusement les abords. Cela ne fonctionne pas trop mal mais avec des difficultés pour tuer définitivement les Japonais en dépit de tirs à 30+ réguliers. A mi partie j’approche des hexes à contrôler et je suis assez confiant. Un premier problème vient d’une HMG dans une cave qui se révèle dans mon dos et qui est assez difficile à attaquer car avec des hexes clairs. Elle gênera considérablement mon attaque finale.
Le scénario se résume ensuite à une sortie dans les derniers tours des défenseurs Japonais qui doivent résister à un déluge de plomb pour repousser les américains. Mes tirs des deux derniers tours ont été abyssaux et cela se termine par une victoire Japonaise assez facile. Encore une défense bien pensée de la part de Jalna123. 
Scénario sur une surface de quelques hexes, je suis content de l’avoir joué mais plutôt bof au final.

Lionel
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Phil D le 31 Janvier 2018, 21:50
BFP 75 Schreiber's Success (de Crucible of Steel), joue en PBEM avec Alban.

J'avais choisi ce scenario pour m'entrainer aux fortifications, et il est dense en la matiere: une longue AT-ditch, des pillbox, des Trench, des mines, des barbeles... pas mal de matos. Les Russes, retranches comme a Stalingrad, donc, attendent de pied ferme une horde de SS qui viennent essayer de capturer un village (une petite moitie de la carte DW-4: petites bicoques en bois single hex, des champs, deux batiments a etage un peu en avant et une mini-colline dans la zone de setup Allemands).

Les Russes ont des fortifications, mais les Allemands ont la qualite: 17 squads 6-5-8, avec de bons leaders, et en renforts 3 StuG et 4 Assault Engineers SS (8-3-8 avec 9 ML broken), lance-flammes et DC, la totale. Bon, evidemment ils attaquent un peu a decouvert, avec a peine des champs pour se proteger, il faut bien ca.

En face les Russes commencent avec une quinzaine de squads (beaucoup d’élite), deux canons de 45, des mortiers, un M3 Lee, et en renfort, trois T-34 avec quelques squads.

J'ai longtemps gamberge sur mon setup, le Russe a la possibilité de barrer une bonne partie de la largeur de la carte avec un AT-ditch (9 hex consécutifs, avec la SSR BFP qui connecte l'AT-ditch aux obstacles adjacents pour interdire le VBM) et donc de canaliser les mouvements des StuG. J'opte pour les obliger a passer par l'ouest, et naturellement je pose mes canons en embuscade dans la zone (prévisible, mais bon, on parie sur le fait que l'ennemi n'aura pas le temps de tirer au pif dans les zones vides en apparence). Sur les flancs, je pose mes pillbox avec le peu de MG disponibles, et je mine l'un des bâtiments a étage que je ne peux pas défendre (j'y cache quand même un AT-team[MMC spécifique BFP] et un ATR, autant pour un coup fourre que pour la possibilité de contrôler en douce un bâtiment s'il n'est pas fouille proprement). Objectif, priver les Allemands d'une zone ou déroute, et rendre l’accès au village le plus couteux possible - une fois qu'ils seront dedans, le combat de près entre ses 6-5-8/8-3-8 et mes 4-5-8/4-4-7 ne peut pas bien se passer.

Bêtement, je laisse mon Lee CE au setup, et il se fait allumer en Prep Fire par les MG allemandes dirigées par le 10-2 - STUN, Recall, au revoir. Par contre le reste de mon plan se déroule pas mal, mes bunkers rendent le passage délicat même pour des SS qui perdent du monde (et du temps). Les Allemands qui essaient de prendre pied dans le bâtiment mine ont le bon gout de casser en entrant, et ça semble refroidir leurs copains qui ne prendront pas la peine de le visiter avant longtemps. Au tour 2 les StuG entrent, un vient se garer derrière mon AT-ditch, les deux autres s'engouffrent dans la zone ouverte a l'ouest... manque de bol pour eux, mes deux AT les allument, et celui qui s'est arrêté de l'autre cote a fait ça juste sous la fenêtre de mon ATR HIP (en lui tournant le dos, en plus)... résultat, trois StuG morts avant même l’arrivée de mes T-34 qui seront donc libres de leurs mouvements (il y a bien des FT en face, mais s'approcher de chars a travers les champs, c'est pas facile - pas de Panzerfausts en juillet 43!).

Au total, ma première ligne de défense réussit a arrêter l'assaut des SS: ils arrivent a prendre pied dans la tranchée, mais pour ensuite accéder a mes baraques il leur faut passer a travers du terrain découvert, agrémenté de Wire, de mines... et sous le feu, donc, de trois chars a peu près intouchables. Alban finit par rater son PMC et jeter l’éponge au bout de 4 tours: un tiers de son infanterie est morte, un quart de ce qui reste est broken loin de ses chefs, et ceux qui sont encore en état doivent, en 4 tours restants, traverser une zone minée et pleine de barbelés, sous le feu de 3 chars, pour aller expulser une force d'infanterie qui n'a perdu que ses MG et le Lee.

Au total, même si j'ai eu pas mal de chance sur des jets de des critiques, le scenario me semble rude, ne serait-ce que psychologiquement, pour l'Allemand qui est oblige d'avancer dans du terrain très ouvert et va inévitablement avoir des pertes assez lourdes avant de pouvoir faire grand chose. Par contre cote préparation du setup Russe, c’était un vrai plaisir de tendre un maximum de pièges avec autant de fortifications. Franchement, c'est rare d'avoir a disposition autant de "jouets" en termes de fortifications...
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Fanf' le 03 Février 2018, 23:40
AP125 Ambush at South Knob

Joué à la DM avec Jalna123

Scénario PTO full infanterie, sur la carte 78 (plein de bamboos!)
Une compagnie US (10 666 et 4 347) placés sur carte doivent protéger 3 hex de level 3 dont un avec un pillbox remplis d'un HS broken au départ, contre une compagnie de jap bien commandée mais avec peu d'appuis (3 chefs, 12 1e ligne). Les jap peut scinder ses forces pour arriver par 2 bords de carte.

On comprend assez vite que le scénario se joue autour de ce pillbox : l'US va s'y précipiter et s'y accrocher, et le jap devra trouver le moyen d'y prendre pied

Pierre fait, je pense, les bons choix de déploiement avec le japonais : le gros de ses forces arrivera par le sud, au plus prêt du pillbox, et le groupe restant qui arrive par l'est, plutôt que d'esquiver les tirs de l'OB US au prix d'un long détour, entrera sur les talons de l'américain. En tant que joueur américain, je fais une erreur capitale au tour 2 en plaçant au pire endroit la section chargée de retarder le groupe japonais de l'est : je perds rapidement plusieurs squads et ce qui laissera la latitude au jap pour créer des encerclements fatals.

On a trouvé ce scénario vraiment dur pour le japonais. L'US arrivera toujours en premier sur le pillbox et pourra se mettre en position pour recevoir une attaque frontale, et sauf erreur grossière, l'encerclement par le japonais semble difficile à obtenir. Par ailleurs le scénario ne brille pas par sa subtilité : peu de mouvement pour l'US qui campe autour du pillbox et tire.

Au final, je garde quand même un bon souvenir de cette partie. Jouer face à Pierre est un plaisir, le scénario se joue rapidement, et faut croire que j'aime bien le PTO.
Titre: Re : Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Lionel62 le 04 Février 2018, 09:34
AP125 Ambush at South Knob
....

On a trouvé ce scénario vraiment dur pour le japonais. L'US arrivera toujours en premier sur le pillbox et pourra se mettre en position pour recevoir une attaque frontale, et sauf erreur grossière, l'encerclement par le japonais semble difficile à obtenir. Par ailleurs le scénario ne brille pas par sa subtilité : peu de mouvement pour l'US qui campe autour du pillbox et tire.

Au final, je garde quand même un bon souvenir de cette partie. Jouer face à Pierre est un plaisir, le scénario se joue rapidement, et faut croire que j'aime bien le PTO.

En effet. Il est à 8/3 sur le ROAR et j'ai vu des discussions sur GS parlant de ce déséquilibre.

Lionel
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Guillaume le 04 Février 2018, 13:59
FT22 El Alcazar de Toledo

Avec Lionel, nous continuons l'exploration des scénars du FT6.
Le FT22 se joue en milieu urbain et surtout autour d'un overlay impressionnant (et conçu pour l'occasion) reconstituant le fameux Alcazar quelque peu amoché.

Sorti de cela, le scénar joue sur le principe "quantité vs qualité" avec une masse de révolutionnaires plus ou moins anarchistes face à une poignée de troupes nationalistes chargées de la protection des civils réfugiés à la cave. Ah oui, j'oubliais, l'objectif du gentil républicain est de massacrer les familles civiles réfugiées dans l'Alcazar, ambiance d'époque...

Bon, ne pleurez pas tout de suite car, malgré un choix tactique probablement rédhibitoire pour mes révolutionnaires, je trouve l'affaire bien trop difficile pour ceux-ci.
Pour réussir à grimper vers l'Alcazar avec Rubble, Double Crest et bâtiment fortifié, j'vous raconte pas la galère!
J'avais séparé mon attaque en 2 pinces pour limiter les embouteillages, mais je pense qu'une concentration des troupes est préférable, même face à des Nationalistes surplombant l'ensemble et dirigé par des ldrs redoutables.
L'OBA nanar ne sert qu'à gêner les tirs, même si on peut toujours espérer un CH.

Au final, le scénar s'avère assez statique et la seule option pour l'attaquant est certainement la concentration sur un point bien précis, peu importe les pertes. Ce passe ou casse risque d'écourter la parti car en tant qu'étape obligée, il conditionne la suite.
Perso, je n'aime pas, même avec du human Wave possible, ainsi que des Dynamite Heroes. Trop peu imaginatif à mon goût.

Voyons la suite avec le FT23

Guillaume   
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Lionel62 le 14 Février 2018, 13:38
FrF87 Mormal Forest

Partie jouée en finale de 'cybervasl VII'. J'ai fait un CR sur GS à cette adresse : http://www.gamesquad.com/forums/index.php?threads/cybervasl-vii.130002/page-2#post-1918395

TRès bon scénario.

Lionel
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: barns le 14 Février 2018, 19:08
joué au meet, c'est un super scénario, comme tu le dis une attaque sur la 42 est plus aisé pour le chleu sauf si ton stuka fait une mistake attack...
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Phil D le 14 Février 2018, 22:03
Partie en cours sur ce scenario, qui est effectivement très bien - a part le placement du gros canon Allemand qui manque de possibilités autres que la colline, il y a vraiment pas mal d'options.

Bon, sur la fin les conditions de victoire ont tendance a se traduire par des comportements peu historiques de ma part, qui font beaucoup râler Alain (genre, le HT qui roule très vite, CE, passant devant deux R35 en embuscade parce qu'il y a une possibilité d'aller abandonner le HT pour prendre l'un des bâtiments de victoire, j'avoue que c'est pas hyper réaliste). Mais la mobilité des HT face aux chars français bien patauds, compensée par l'existence de deux canons en embuscade, plus la nécessité de progresser dans un bois impénétrable aux véhicules, c'est assez chouette je trouve.
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Guillaume le 23 Février 2018, 09:06
FB16 Crossing the Bloody Meadow

Un scénar joué en PBEM avec ak-frischling.
Normalement, FB16 bénéficie d'un bon équilibre au ROAR malgré un nombre limité de parties enregistrées ( 8 )

Or, lors de notre partie, il nous est apparu que la tâche est assez ardue pour l'Allemand (je le dis d'autant plus que je jouais le Russe!)

Ayant appliqué une tactique ultra-agressive en massant la quasi-totalité de mes forces contre la Factory cernée de quasiment toute part, j'ai entrepris une démolition en règle des troupes à exfiltrer et avec un succès certain.

Pourtant, les DRs ne furent pas acharnés contre Ak-Frischling puisque j'ai pris sniper, casse de MA, bog et quelques baffes par ailleurs, mais dans l'ensemble, avec un Ammo Shortage maximal, les SS ont de grandes chances de craquer sous la pression.

Ceci est d'autant plus difficile qu'une simple MMG contrôle très bien l'arrière de la Factory, compliquant la fuite de ce côté-là (le Voluntary Break peut être une solution pour le teuton) ET gênant fortement les troupes de renfort venant de ce côté.

Pour l'autre pince, la progression peut-être facilement gênée par un mixe leurres/troupes imposant soit des tirs (pertes de temps) soit une approche relativement prudente aussi chronophage. A noter que le StuG est soumis au Fuel Shortage, toujours aléatoire, ce qui peut le rendre vite inutile passé le premier tour (perso je le placerais d'emblée dans un bâtiment sur une colline avec une bonne LOS et bim, bam, on matraque).

Dans notre partie, il fut très utile pour accélérer les mouvements de renforts de l'Axe grâce à une utilisation agressive de la part de Ak-Frischling.

Et pourtant, après seulement 3 tours, coincés dans la Factory, les troupes à exfiltrer sont implacablement éradiquées ou presque (faut dire qu'avec 2 T34 et 10 sqds face à eux, ils avaient peu de chances). Mon adversaire jette logiquement l'éponge car, même si je dois conserver l'intégralité du bâtiment jusqu'à la fin, les positions fortifiées me bénéficient alors et je n'ai perdu qu'un HS. Je possède même encore mes DCs et surtout mon FT, redoutable contre toutes troupes approchant .

En conclusion, le niveau élevé d'Ammo Shortage des troupes isolées autorisent une attaque agressive (le risque de PF et ATMM est somme toute, vraiment limité) avec T34 défonçant les murs de la Factory et la biffe s'approchant et mitraillant, flambant toute troupe faisant mine de résister.
2 à 3 sqd maxi (avec la MMG) permettent de retenir les renforts le temps que l'on fasse le ménage.

Perso et hormis de très bons DRs (notamment PF) du teuton, je vois mal un allemand réussir à tenir efficacement. Je le répète, les statistiques liées à l'Ammo Shortage level 5 augementent par trop le risque de déconfiture des forces allemandes (surtout en imposant des sustained/intensive).

Je serais curieux d'avoir le point de vue d'autres joueurs car, pour nous, le scénar est biaisé pro-russe.

Guillaume
Titre: Re : Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: ak_frischling le 23 Février 2018, 10:55
FB16 Crossing the Bloody Meadow

les statistiques liées à l'Ammo Shortage level 5 augementent par trop le risque de déconfiture des forces allemandes (surtout en imposant des sustained/intensive).



A savoir qu'en Ammo Shortage 4 et 5, les sustained fire et intensive Fire sont interdit. FB16.51-52
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Guillaume le 23 Février 2018, 12:19
Ah ben, j'avais même pas fait gaffe! C'est encore plus en faveur d'une attaque forte du popov
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Guillaume le 11 Mars 2018, 19:44
FT23 Not One Inch

On continue avec Lionel62 à arpenter les scénars du FT6.

Celui-ci nous emmène vers la défense de carte 48 mais avec quelques restrictions: brouillard et Ammo Shortage.

Tout serait magnifique pour mes couleurs internationales, d'autant plus que mes brigadistes ont besoin de crew... qu'ils n'ont pas!

Du coup ATR et MMG subissent des pénalités d'Inexperienced Troops, youpi avec l'Ammo Shortage!

Très vite les choses se gâtent, je cumule 2 ou 3 boxcars alors même que les choses sérieuses n'ont pas encore commencées... Du coup je laisse tomber, me traîner des types incapables d'en mettre une correctement, j'ai clairement l'impression d'un oubli dans l'OB!
Comment contrecarrer des PzI avec des ATRs bigleux et pétant sur un DR10? Ca m'a out simplement saoûlé.

Dommage, il faudrait voir ce que cela donnerais avec des 3 crews 127 en plus!

Guillaume
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Guillaume le 14 Mars 2018, 16:10
AP63 Nutcracker

Un scénar joué avec Joël en PBEM.
Malgré un ROAR défavorable, Joël joue courageusement sans la balance soviétique.

Malheureusement, les stats vont avoir raison!

Mes Allemands à l'aide de 2 ou 3 tirs bien ajustés mettent en pièce l'assaut soviétique.
A tout du moins, infligent des pertes suffisamment sévères pour ôter tout espoir aux communistes quand mes renforts se pointent!

Si une bévue de mon adversaire a joué un rôle non négligeable (don't stack! Surtout face à un Gun de 150!). Globalement, la profusion d'armement côté teuton lui laisse énormément de possibilités de taper à répétition (et fort) sur les assaillants!

L'Extreme Winter n'est pas suffisamment menaçant pour contre balancer cela (même si il est vrai que la casse prématurée des SW/Guns peut vite handicaper la défense).
A priori, enlever quelques SWs et les remplacer par de la DC me semblerait plus  juste (car on prend alors des risques)

Côté allemand, il suffit de défourailler un maximum sans considération pour la casse (les renforts sont là pour cela), cela ralentira au pire le soviet (ce fut la cas avec une Fire Lane de la part d'un de mes gars!)

Bref, pas vraiment le meilleur scénar Action Pack que je connaisse, loin de là!

Guillaume
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Lionel62 le 14 Mars 2018, 17:58
AP 128 Flight of Fancy

Jouer en PBEM avec Manu. Un scénario urbain assez original par ses conditions de victoires. L'aire de jeu est séparée en deux par une rivière, tout le monde est au nord de la rivière initialement. Les anglais en attaque doivent capturer des batiments multihex alors que les allemands doivent replier des forces à travers la rivière.
L'allemand doit trouver un juste équilibre entre tenir les bâtiments et se replier.

Autre 'innovation' les renforts allemands qui rentrent en cours de jeu sont broken et rentrent en rout phase!.

En dépit de cela le scénario me semble moyen car très proallemands. Le ROAR semble d'ailleurs le confirmer.

Lionel
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Lionel62 le 12 Avril 2018, 13:30
Le dernier message dans 'j'ai joué en 2018' date de 1 mois ou presque  !

FrF 88 Panzer Shield
Joué le mois dernier avec Alban.
Une force Russe avec 13 squads, des canons AT et des BA64 doit prendre des bâtiments défendus par 1.5 squads allemands et 7 chars allemands (Pz III ...).

La grande disparité entre les deux forces fait l'attrait du scénario à priori, les russes devant avancer sous la protection de leurs canons AT.

Alban s'est déployé avec plusieurs chars en positions avancées. J'ai lancé mes forces sur deux de ces chars qui ont succombé mais en entraînant tellement de braves russes avec eux que je n'ai jamais pu remonter la pente.
Au final j'ai trouvé le scénario assez moyen, et en tous cas le moins bon de ce FrF pack 11 rempli de bons scénars. Il vaut quand même par son originalité.

lionel

Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Philippe Briaux le 12 Avril 2018, 14:00
FrF 88 Panzer Shield
Pour moi c'est bien entendu le meilleur scénario du monde puisque je l'ai gagné en 3 tours contre Steven Pleva :-)
Titre: Re : Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Lionel62 le 12 Avril 2018, 14:21
Pour moi c'est bien entendu le meilleur scénario du monde puisque je l'ai gagné en 3 tours contre Steven Pleva :-)

Ah oui pas mal !

Avec quel camp ?
Lionel
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Philippe Briaux le 12 Avril 2018, 14:39
Allemand
Titre: Re : J'ai joué en 2018 ...
Posté par: Guillaume le 20 Avril 2018, 16:25
J103 Lenin's Sons

Un scénar joué en PBEM avec PhilD.
Rapatrié du FT7, ce scénario est devenu un classique du combat d'infanterie.

L'attaque sur la carte 42 n'est pas très aisée, mais le moral de 8 et la FP de SS peut faire la différence.
Soit on passe par la forêt au risque de se faire allumer de très près, soit on passe par la clairière avec les risques inhérents à un assaut en terrain découvert (et sous le feu des mitrailleuses)

Mon choix fut tout simplement dicté par le dispositif russe. Phil a bétonné la forêt, rendant l'approche compliquée.
Du coup, je mets les Assault Engineers en couverture sur la-dite forêt (pour éviter un  retour offensif en lisière pour taper sur le flanc de mes sprinters) et la force d'assaut principale dans la verte en dispersion et en jouant sur le multi-hex FG.
A noter aussi un 9-2 teuton en couverture avec les MMGs derrière les mecs gambadant dans la prairie.

De ce fait, les choses vont plutôt bien se passer car les forces russes sont, AMHA, plus délicates à manier dans ce scénar et très dépendantes des performances des armes d'appui (MG et MTR) seul multiplicateur de force pour le défenseur.

De ce fait, ma progression initiale put paraître lente, mais la pression grandissante et le retour toujours facilité pour les SS et leur broken morale de 9 va permettre de casser servants de MTR et mitrailleuse et enfin lancer la avant-gardes mettre la main sur les armes ennemies.

Phil réussit tout de même à ramener LMG et MMG pour poser les Fire Lane sur la "ligne de but", ce qui m'oblige à risquer du monde, mais les gros moraux (vaches) sont là pour ça (et les HS courageux volontaires aussi).

Comme je l'indiquais, avec une approche méthodique et étalée ça passe, mais restera le timing.

Dans notre partie, les popovs craquent sur la fin, les DCs et FTs étant là pour ça mais il faut les jouer à bon escient.

En conclusion, une partie tendue et intéressante car elle fait réviser ses gammes du combat d'infanterie: mitrailleuses, terrain clair ou fermé, grenades fumis, DC, MTR et FT.
Un scénar donc plus technique que l'on pourrait croire de prime abord.

Je pense tout de même que le SS a plus de marge que le popov, mais à condition de gérer aux petits oignons ses forces sinon il se fera découper par les MGs!

Guillaume

PS: Marrant, le ROAR le donne avec un courte avance popov (117 victoires vs 104 une fois les victoires avec balance enlevées). Alors que j'ai le sentiment d'une plus grande manoeuvrabilité teutonne. Faut dire que les armes à ROF de 3 peuvent faire mal si elles enchaînent les performances(?)