Auteur Sujet: BFP70 "Je Suis le Roi de Monde", interdit aux Pastis-Ricard de Barns  (Lu 539 fois)

Hors ligne Guillaume

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 4 247
  • +37/-0
Tour 5: Y a une pouille dans la cottage!

Bon, je me suis cru arrivé un peu plus tôt que prévu. Barns récupère le 240mm avec un sqd à la fin de son tour 4 et s'ensuit des échanges d'amabilité entre celui-ci et mon ISU. Si le squad se fait labourer la gueule entre OBA et pélaud de 152mm, mon ISU digère mal la Valda de 240!

Pire, j'ai approché un autre ISU maladroitement et l'ai placé dans le CA du gros tromblon. Ayant rameuté son dernier crew en vie, Barns va faire rétrocéder le petit lance-pierre au pro et je risque fortement de perdre encore des CVPs bêtement!

Heureusement, mon CVP Cap est encore loin et mon infanterie a bien rappliqué (ci-dessous la situation à la fin du tour 5) tout en ratiboisant son infanterie qui continue à fondre.
Côté bunker, les servants de la 12.7 ont mourru lors de mon tour 5. Ce n'est pas encore la fin, mais ça approche!
ASL15Trapped!
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
ASL181Gavin Take
J103Lenin's Sons
FB16Crossing the Bloody Meadow
FT23Not One Inch
J79Rommel's Remedy
PBr-CGIWho's are These Devils?
Tac22Ils Tiraient sur Odessa

Hors ligne Guillaume

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 4 247
  • +37/-0
Tour 6: Houurrraaahhh!

Mon infanterie, c'est comme Noël...



Ca approche dangereusement et ça fout la trouille!
En guise d'interlude, j'ai même hérité d'un berserk, mais qui s'est pris d'attirance physique pour un pôv' HS broken (je dis ça parce qu'il veut absolument lui casser la gueule!).

Côté AFV, c'est pas la joie! Non seulement le second ISU se fait démantibuler à son tour, mais le seul T34 assez véloce pour s'approcher efficacement se plante dans une Trench. Faute de pouvoir me passer les nerfs sur ses artiflots, je continue à maroufler la tronche de sa biffe qui n'en finit pas de diminuer.

Le temps sera pile poil nécessaire pour aller découper les servants du 240mm. Problème en cas de CC HtH, je risque de crever au passage et de ne pas avoir le temps de récupérer la pièce ET de la bousiller.

A suivre, heureusement le CVP Cap est loin d'être encore atteint malgré les dernières pertes subies bêtement
« Modifié: 16 janvier 2018, 18:47 par Guillaume »
ASL15Trapped!
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
ASL181Gavin Take
J103Lenin's Sons
FB16Crossing the Bloody Meadow
FT23Not One Inch
J79Rommel's Remedy
PBr-CGIWho's are These Devils?
Tac22Ils Tiraient sur Odessa

Hors ligne L'éléphant

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 278
  • +19/-0
Cela fait vraiment peur ! :-D

Hors ligne Guillaume

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 4 247
  • +37/-0
Tour 7: Je vais enfin pouvoir manipuler ton gros engin!

Ma supériorité numérique me laisse les coudées franches. Par contre l'OBA me lâche (double mer.de rouge)
Le principal risque vient alors des troupes en couverture (je me suis débarrassé du HS sacrificiel placé en écran dans la trench adjacent à force de FP au tour précédent) qui peuvent placer des residual très désagréables.

La situation se passe correctement avec des PIN sur des HS empêchant tout placement efficace de ceux-ci.
Reste le 240mm... J'opte pour la finesse en envoyant les T34 au contact... enfin presque.
Pas le choix, le big tromblon doit tirer, mais ne pourra donc placer de residual sur le TK et je peux me permettre une telle perte.

Mais bis repetita avec le T34 de tête qui vient se planter dans la trench adjacent, mais quel boulet!!!!!
J'en expédie alors un second pour freezer le crew pour mieux envoyer un 628 déposer un DC en sautoir autour du cou des artilleurs.
Reste à attendre l'AFPh et la détonation du super pétard (tu vas voir le nippon, je vais te transformer en hinomaru, moi!) et les rafales des troupes d'assaut. Le failure to rout fait le reste.

Je récupère le Gun ensuite et me garde bien de faire tirer les servants de circonstance lors de la charge désespérée des troupes nippones restantes. Les petits camarades tout autour ayant suffisamment de moyens pour s'en occuper. J'encloue donc le Gun en DFPh et conclut donc la partie.

Conclusion

Une partie acharnée et qui se finit plus serrée que ce que je pensais après la fin du premier tour.
J'ai en effet bénéficié d'une chance insolente sur les premiers échanges, défonçant sa première ligne et ouvrant la porte.
Une fois sur la colline, les contraintes du terrain ont vite entravé la coordination de mon attaque et j'ai réussi à maintenir le niveau grâce à mes appuis et notamment l'OBA.

L'éradication des sqds nippons se révéla au final tout aussi compliquée que l'élimination des guns, empoisonnant au possible!
Ce furent des DRs dévastateurs au bon moment qui firent la différence, c'est aussi à ce moment-là que j'ai relâché la pression et ai vu le potentiel destructeur nippon s'exprimer à sa bonne mesure. La majorité des CVPs subis le furent sur les 2 derniers tours du fait d'une manoeuvre maladroite et mal appuyée et cela a failli mal tourné.

Heureusement pour moi, le niveau de pertes japonais était déjà suffisamment élevé pour empêcher une défense efficace.
Le scénar bénéficie d'un bon équilibre et d'une rejouabilité certaine.
Il est difficile de définir une défense, à contre-pente, le Jap risque de laisser approcher trop facilement les troupes soviétiques qui manoeuvreront plus à l'aise tandis que les nippons seront dos au mur.
A l'inverse, une défense sur la crête entraînera un duel de gros cul et un déluge d'OBA, jeu où la fonte du Jap risque de se retourner contre lui. D'autant plus que c'est justement l'objectif du popov!
Le CVP Cap est donc très important, à chacun de voir, cela se jouera sur le fil entre pertes et planques des troupes nippones.
« Modifié: 17 janvier 2018, 22:55 par Guillaume »
ASL15Trapped!
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
ASL181Gavin Take
J103Lenin's Sons
FB16Crossing the Bloody Meadow
FT23Not One Inch
J79Rommel's Remedy
PBr-CGIWho's are These Devils?
Tac22Ils Tiraient sur Odessa

Hors ligne L'éléphant

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 278
  • +19/-0
Merci pour cette partie très intéressante et originale.