Discussions et questions-réponses concernant ASL > AAR - Parties d'ASL commentées

J'ai joué en 2019

(1/20) > >>

Lionel62:
FT 26 Vertica mocha

Nous continuons avec Guillaume de rejouer tous les scénarios du FT06 consacré à la guerre d'Espagne.
L'avant dernier scénario est consacré à un assaut de la 3eme brigade internationale sur des hauteurs (carte 09) tenues par des nationalistes. Les républicains sont appuyés par deux T26. La défense est très forte et les pentes peu propices à une attaque mais il y a un bombardement avant l'attaque.

Mes Brigadiste n'ont pas démérité mais j'ai manqué de temps pour nettoyer le 'chateau' perché sur les hauteurs. Il semble d'ailleurs assez inacessible en 6 tours.
Plutot sympa mais dur dur pour le républicain en état.
Nous proposons de changer les VC de controle des hexes à no GO nationalistes dans ces hexes.

Lionel

Guillaume:
Un scénar des plus intéressants malgré un abord assez guerre de position.

Effectivement le château est un objectif compliqué à atteindre pour le brigadiste. La notion de Good Order UNit permet de "casser du monde sans nécessairement investir tout le bâtiment.
A noter que les Requetes ne peuvent pas former de multi-hex FG ce qui pousse le nationaliste à stacker sous peine d'avoir des FPs anémiques.

Enfin, dans notre partie, je pète le MTR de 81 au premier tir mais me débarrasse des T26 assez rapidement.
A noter aussi la superbe résistance du 9-2 et de ses potes derrière sa HMG sur le piton rocheux au milieu de la carte 9.
Autre difficulté, Lionel a attaqué en plein dans mon dispositif défensif et sur la ligne la plus dure (celle des légionnaires). J'ai pu ainsi concentrer mes feux et résister (jusqu'à la mort) suffisamment pour ralentir la vague brigadiste (a priori 2 Game Turns perdus).

Une attaque plus excentrée directement vers le château aurait été plus difficile à canarder, mes positions me permettant moins d'optimiser les tirs.
A voir, un scénar très violent par contre, les nationalistes se faisant tuer sur place.

Guillaume

barns:
Bertoldo the brave HF2

2° scénario du pack Hatten in flame, ce module tient toute ses promesses.

 partie jouée avec Guillaume pour le tournoi VASL, je l'avais joué en solo, l'axe avait gagné sur le dernier CC (un crew avait couru récupérer un building).

Contre guillaume j'ai l'axe.

Cette partie fut pleine de rebondissement, je ne détaille pas l'ensemble des événements, héros création, leader création, activation des SAN, CH de part et d'autre...

J'ai décidé de prendre du fort au fort, prendre plein centre comptant sur le moral des 548, les sPW 251/21 avec leurs IFE à 12 pouvant par SSR faire partie d'un FG et du moral 6 des Américains pour faire la différence, stratégie payante, mais çà était à 2 doigts (déjà ?) de la défaite...

sur le ROAR 10/8 en faveur de l'axe.

Je conseille fortement de jouer ce module, d'ailleurs on attaque la CG avec Guillaume.

Guillaume:
Je me lève et je confirme!
Ca ne s'adresse ni aux fillettes, ni aux newbies.

La gestion de la retraite des yankees au moral de 6 n'est pas de la tarte, j'avais opté pour une défense "basse" car le débordement par les blindés allemands est assez aisé surtout qu'une route transversale est un vrai piège à brokies.

Les appuis des 2 camps jouent à plein. Les 251/21 sont redoutables surtout en cumul des FGs, un apport de 12FP à plein et 6FP en AFPh, c'est pas rien!
De ce fait, ils deviennent vite une cible prioritaire!
Les Panther sont extrêmement dangereux aussi, mais quasi inarrêtable! Seul un coup de bol ou une immo peuvent vous sauver.
Les Guns US apportent un appui-feu très, très appréciable, même le 60mm qui tient bien le flanc droit dans un FH et devant un champ labouré bordé d'orchard.
Enfin les M18 ont besoin d'espace pour pouvoir fondre sur tout Panther isolé. Il y aura dans tous les cas de la casse, je ne pense pas qu'une seule partie ne se déroule sans pertes matérielles et humaines importantes.

L'un des scénars les plus nerveux que j'ai pu jouer depuis longtemps

Guillaume

Fanf':
FrF 98 Amerikanskaya Suka

Je rebondis sur le message de PhilHIP http://forum.cote1664.net/index.php/topic,12692.msg111092.html#msg111092 pour présenter ce scénario très interessant (mais complexe) du dernier Friendly Fire

Sur 2 cartes, 6 squad allemands et 2 JgPz IV doivent défendre un gros village d'une douzaine de squad russe (5 628 démarrent sur carte), appuyé d'un dizaine de chars pour moitié de T34-85 pour moitié M10 (d'où le titre). Des renforts allemands importants, 5 squad et 3 panther, arrivent dès le tour 1 par le bord est (ou nord, ce que j'ai complètement oublié et qui aurait pu m'éviter de perdre en 2 tours !).
Le Russe doit simplement prendre 1 bâtiment multihex du village au choix pour gagner, mais doit conserver un bâtiment dans sa zone de départ que les renforts allemands peuvent attaquer.

Jouant l'allemand, j'ai trop saupoudré mes moyens antichars, voulant couvrir tous les axes d'approche. Erreur classique (encore que pas toujours...), particulièrement punitive sur ce scénar. Je me suis vite fait déborder dans la zone que mes renforts ne pouvaient pas atteindre au tour 1 : je perds 3-4 squads et la partie est pliée au tour 2. Une arrivée par le nord des renforts aurait peut être pu changer ça. J'aurais au moins appris qu'un OVR en forêt est une option à ne pas négliger !

Ce scénario se qualifie bien de "puzzle", c'est à dire que le défenseur doit trouver LE bon setup, sous peine de se faire aplatir. Difficile de réorganiser une défense ici.
C'est le genre de scénario frustrant quand on se trompe de setup, mais stimulant, qui donne envie de le rejouer pour essayer de faire mieux. De fait, je retenterai bien le coup, toujours avec l'allemand en m'inspirant d'un des setup vu à la DM qui m'a l'air d'être le bon ;-).
Pas simple non plus pour le Russe qui doit bien doser les forces qu'il laisse en arrière, et les risques qu'il prend avec ses chars.

Difficile à improviser, ce scénario sélectionné pour le tournoi de Copenhague semble taillé pour les Suédois qui se préparent en jouant 15 fois chaque scénario

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Utiliser la version classique