Forum FFL-ASL
ASL pour les nuls … et les autres !

J'ai joué en 2019

En ligne Lorenzo

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 738
    • +59/-0
  • alea iacta est
BtB7 Blood on Hill 192

Autre point du scénar: Pas mal de fortifs pour le teuton, à tel point que j'en ai oublié une partie lors de mon setup!!!!!!


C'est crucial ! As tu utilisé la SSR3 avec les tunnels et les brèches latérales dans le bocage pour faciliter la circulation de la défense ?

La prise de la cote 192 par le 2DI US était un indispensable prérequis à l'attaque sur St-Lô ; de la haut, on voit toute la vallée de la Vire !!

Pour ceux qui aiment le lieu et l'époque je ne peux que conseiller le jeu St-Lô de WEG (dernière partie en date avec BASILE, un très bon souvenir) qui fait ressortir l'importance du contrôle des points hauts permettant les observations d'artillerie dévastatrices.
si vis pacem para bellum


En ligne Lorenzo

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 738
    • +59/-0
  • alea iacta est

Finalement, je préfère la version longue du même épisode, traité par LoneCanuck au travers du module Purple Heart Draw : c'est une mini campagne en 5 scénario de 5-6 tours qui retrace le même épisode de la conquête de cette fichue Hill 192

Non PHD c'est un peu au Nord-Est de la cote 192... Mais le paysage est le même ;-
si vis pacem para bellum


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 6 362
    • +45/-0
C'est crucial ! As tu utilisé la SSR3 avec les tunnels et les brèches latérales dans le bocage pour faciliter la circulation de la défense ?

La prise de la cote 192 par le 2DI US était un indispensable prérequis à l'attaque sur St-Lô ; de la haut, on voit toute la vallée de la Vire !!

Pour ceux qui aiment le lieu et l'époque je ne peux que conseiller le jeu St-Lô de WEG (dernière partie en date avec BASILE, un très bon souvenir) qui fait ressortir l'importance du contrôle des points hauts permettant les observations d'artillerie dévastatrices.

Oui, ceux-là je ne les avais pas oublié au moins ;-)
Les tunnels servaient à évacuer ou roquer entre les pillbox, mais ceux-ci se sont vite faits débordés, rendant les tunnels inutiles après le tour 2
les brêches ont été mieux pensées et ont parfaitement joué leur rôle de facilitateur de passage pour les renforts.
Encore une fois, c'est le manque d'option viable pour le défenseur en dehors de celle évoquée qui gâche quelque peu la partie.

Guillaume
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CGHatten
Playtest FT
CI4 In the Nick of Time
FrF28 Luftkommando Hedderich
SP199 Para-Trap


Hors ligne Lionel62

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 2 678
    • +19/-0
FT 91 Ne pas subir

Un des scénarios les plus joués du Franc tireur avec la 100eme partie enregistrée sur le ROAR (54 / 46 bon équilibre).
Jouer en VASL ftf avec Tobias dans le cadre du tournoi Europe / Océanie de Gamesquad.

C'est un classique, deux forces équilibrées (une dizaine de squads, 3 B1Bis d'un coté 2 Pz II/1 Pz III et un Pz IV de l'autre, 1 canon AT de chaque coté) de Français et Allemands se font faces des deux cotés d'un canal. Chaque camp doit essayer d'envoyer des squads de l'autre coté du canal, les Allemands gagnant en cas d'égalité (ce qui met la pression du coté Français).

J'ai du bol au premier tir de mon canon en dessoudant grâce à un CH de flanc le premier B1Bis sur le pont. Cela donne un burning wreck et comme je change le vent le tour suivant je me retrouve avec un pont noyé dans la fumée ! Un combat acharné a lieu au débouché du pont avec en plus des Français qui traversent à la nage au dernier tour. J'arrive tout juste à repousser les Français au dernier CC.
Super scénario contre un adversaire agréable.
Recommandé.
En cours quelques PBEM
PT CG INOR
VASL Top League


Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 928
    • +53/-1
oui c'est un très bon scénario, je crois l'avoir playtesté à Nantes.
playtest VV vs Julien/Philippe Naud
Ste Mère Eglise Américain vs Hill621 axe
CG Smith ridge Coréen vs Julien Marines
FT322 last deseperate gamble


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 6 362
    • +45/-0
J144 Three for the Third

Second scénar de la mini CG Nuremberg du Journal 9.
Mes teutons défendent cette fois-ci en pleine ville.
Pas de vrais gros bill, mais de l'Elite mixée avec du second ligne et quelques conscrits.
Je dispose quand même de pas mal de pétoires, de barbelés et de 2 Guns: 1 88L que je prends dans les renforts et un Vierling que je choisis dans l'OB.
En effet, ayant mal lu les SSRs, je pense alors que c'est l'US qui bénéficie de l'appui aérien (2 FB44, dont un avec bombe) alors que c'est moi!
Pour ajouter dans la délicatesse, je bénéficie d'un SAN de 6 et de renforts non négligeables au tour 4 (sur 7.5) avec Panther, SPW sMG, une paire de squads et un autre tank au choix!

OK, en face l'US ne vient pas sans rien, mais son avantage en sqds est marginal voir quasi nul une fois mes renforts entrés.
Disposant de 4 Sherman, Joël a opté pour le HS zippo et le combo Greyhound/Meat Chopper pour l'appui à la carte. A noter aussi un OBA de 80mm en choix de renforts CG.

Devant tenir un bastion en fond de carte, je me place quand même assez haut, 88 y compris pour ralentir le plus possible l'US. Cela marche bien, d'autant que son 9-2 se fait arracher un bras par le sniper assez vite, que mes Wires le font pédaler et que, globalement, mes gars tiennent bon ou décrochent sans problème.
Ma HMG réussit à casser du monde et mon Acht-Acht explose la Greyhound trop curieuse.
Si la pression US est importante, j'arrive alors à gérer.
Nous sommes au tour 4 US et Joël pense déjà être en retard sur le timing (c'est vrai que c'est un peu juste). Arrivent alors mes avions et c'est un festival pyrotechnique!
Le M16 AAA part en fumée sans rien pouvoir faire, suivi d'un Sherman subissant un CH d'une bomb et la vaporisation du pôv HS et du ldr l'accompagnant.
Devant tant de violence, Joël jette l'éponge et je le comprends!

Un coup d'oeil sur le ROAR permet de mieux saisir les raisons de cette déconfiture: 23 Ger vs 6 US (sans la balance).
Assommer sous les coups des appuis teutons, je vois mal comment un US peut progresser suffisamment (et tomber sur un Panther?)
Ce n'est pas la SSR permettant des HoB un poil plus fréquent qui changera grand chose.

Cela conclut donc la mini CG remportée par le teuton sans réelle gloire ni difficultés très importantes. Les 2 scénars joués étant pro-allemands!
Dommage, dommage, il y avait de quoi faire. Y a du matos, les combats peuvent être soutenus, mais l'allemand a décidément bien trop d'options à sa disposition pour réussir à contenir les assauts US.
Je salue ici la zénitude de mon adversaire qui a dû ainsi subir certains pilonnages difficilement supportables.

Bon, on passe à autre chose et allons chasser le nippon dans la jungle de Borneo!

Guillaume
« Modifié: 04 Avril 2019, 18:34 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CGHatten
Playtest FT
CI4 In the Nick of Time
FrF28 Luftkommando Hedderich
SP199 Para-Trap


Hors ligne BASILE

  • 9-2
  • *
    • Messages: 334
    • +2/-0
J144 Three for the Third

Second scénar de la mini CG Nuremberg du Journal 9.
(...)
Je me souviens avoir joué la mini-CG face à Laurent Martin (St-Hilaire) voici quelques années à Villers-Bocage (Tiger Meet) et je m'étais fait ratatiner avec mes ricains (ok, Laurent joue mieux que moi).
Ce fut à sens unique sur les 3 scénarios. Une très grosse déception pour moi cette mini-CG (2-9 pour les allemands sur le ROAR).
Laurent CLOSIER


Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 928
    • +53/-1
Ce St Hilaire est imbuvable  :-D !!! à chaque fois il me met une branlée aussi, j'ai du le battre 1 fois sur un deluxe.
playtest VV vs Julien/Philippe Naud
Ste Mère Eglise Américain vs Hill621 axe
CG Smith ridge Coréen vs Julien Marines
FT322 last deseperate gamble


Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 928
    • +53/-1
FT256 radio x-mas

2° tentative, Julien le jouant en FTF contre Laurent il me propose de le rejouer en PEBM, j'ai toujours l'Italien.

Au vu de  son set up, je me positionne comme sur le 1° scénario, tout à gauche hors de portée de la MMG qui se trouve au level 2 à mon avis.

donc çà fonctionne je le bouscule mais mon 9-1 est zigouillé coup dur, néanmoins j'arrive au stream Julien est beaucoup plus rapide que Fred, il repositionne sa MMG dans un sangar, pour prendre la berge en enfilade, je réussis à casser son squad, le leader arrache la MMG ce qui donne quand même du 2FP à -2... je plonge dans le stream, il y a un peu de casse, je passe 9 VP's coté nord, dont le 10-2.

Les Américains arrivent, un sherman se place dans le stream l'infanterie plus lente est loin derrière ma MMG lui fait peur, un sherman tente de la contourner.

Au T4 j'ai pas mal de monde qui patauge, plus grave des gus qui sont encore sur la berge sud et doivent dérouter vers les maisons...

tout les valides plongent et se font laminer par le sherman ou les partisans seul 2 gars ont pris pieds (3 VP's) ce qui me donnerait la victoire mais ils craquent sous les interdictions (malgré un moral 8 pour le squad)

Impossible de passer le stream car maintenant se sont 2 shermans qui joue au sous marin nucléaire... je jette l'éponge au début du T6.

encore une superbe partie, création de bersek et de leader, des moral 8 qui craquent sous des tirs de fiottes et des tirs à 23 fp's qui ne donnent rien !

c'est un scénario que je trouve technique avec plein de possibilités j'adore !

Bravo au créateur
« Modifié: 09 Avril 2019, 12:44 par barns »
playtest VV vs Julien/Philippe Naud
Ste Mère Eglise Américain vs Hill621 axe
CG Smith ridge Coréen vs Julien Marines
FT322 last deseperate gamble


Hors ligne jmp

  • 9-2
  • *
    • Messages: 268
    • +3/-0
J 45, the last Roadblock.

Un vieux scénario (créé par Pnaud) en Norvège où la 13ème DBLE doit déloger des Gebirgsjäger allemands d’une colline de niveau 4 en 6 tours (à moins que ces derniers n’obtiennent 25 CVP avant).
FR : 14 x 458 + 6 x 457 + 6 Ldr + 6 MG + 1 Mo81 et 1 OBA de 70mm
All : 10 x 468 + 4 x 447 + 5 Ldr + 2 Mo (81 /50) + 3 MG
La règle Alpine Hills (B10.211) est activée: pas de LOS en montagne à moins d’être adjacent ou en crête. Le terrain est boueux.
Tour 1 : une partie des allemands (moi) occupent les hex de niveau 4  à l’Ouest ; Ptiléo place ses légionnaires au pied, prêts à l’assaut, globalement hors de portée. A cause du moral des légionnaires, la HMG (sur le piton central) et le Mortier allemand font peu de dégâts. Le gros de mes troupes entre par l’Est pour prendre pied sur une seconde colline en Point d’Appui.
J’en détourne une partie pour aller glaner qqes VP éloignés en comptant que le FR me donne la chasse. Ce qui fonctionne assez bien.
Tour 2 : Pierrick avance ses troupes, appuyé par son Mo81 et une MMG bien placée et le Corps à corps commence pour la possession du PA. Avant-goût de « Béatrice », c’est sanglant, nous restons en mêlée 2 tours de CC. A la fin, je prends possession des crêtes, non sans pertes. Ce sera une base idéale pour soutenir l’objectif principal.
Sur le plateau central, mes servants de 81 sont démoralisés par un coup de mortier FR, ma HMG provoque un HoB, création de héros, super… Le sniper allemand s’active, mais sans grand résultat.
Tour 3 : les légionnaires grimpent sur la colline principale et se rapprochent du piton où trône la HMG. Son mortier de 81 arrose la zone, casse mes 447, et sa MMG, mes servants de mitrailleuse qui se replient. Va t-il prendre la colline dès maintenant ?
Je fais des tirs d’appui depuis le PA, dépêche mon 9-2 et 1 squad 1/2 de Gebirgsjäger à la rescousse qui arrivent juste à temps pour reprendre la position et la MG34. Mais c’est tendu , je balance un tir à 22FP : RIEN !!! C’est solide un légionnaire.
Ma force de diversion s’enfonce dans les lignes françaises, ce qui oblige Ptiléo à diviser ses forces, mais la situation reste précaire. Petit réconfort, son OBA n’arrive pas à s’activer, le syndrome du « fil vert sur le bouton vert».
C’est limite pour le joueur allemand: pas de mal de casse qu’il faut absolument rallier sous peine de défaite précoce. Et surtout, mon piton HMG est cerné par trois squads dont 2 de Légion, 2 LMG et un leader, avec une seconde vague de Norvégiens juste derrière. Autant dire que je ne donne pas cher de ma peau.
Et là, miracle, sur son dernier AdvFire, Ptiléo déclenche à son tour un MC/HOB où mon 9-2 devient héroïque : -3 !!! A star is born.

Tour 4 : Le vent tourne, la majorité de mes squads se rallient. Tchichi ou la mort, je lance un Sprayingfire terrible avec mon 9-3, la HMG  et le 468 en Prepfire adjacent, DR « 4 «  à -3 !! Deux squads légionnaires disparaissent vaporisés et son lieutenant fuit avec les survivants. Mes Gebirgsjäger sur le PA continuent à fixer les troupes sur les flancs tout en commençant à décrocher vers le piton principal.
Galvanisés, mes 447 se réveillent à leur tour et arrosent le dernier MMC au contact et les norvégiens qui refluent au pied de la colline. 
La victoire a changé de camp, d’autant que Ptiléo perd encore deux HS lors de l’interdiction qui suit et n’arrive toujours pas à régler son artillerie.
Au nord, j’éjecte les servant du Mo81 de leur pièce, mais ça se passe moins bien : les effectifs craquent face à la pression que leur met Ptiléo. Mais ses forces d’assaut ont été quasiment anéanties et ses leaders cloués dans les rochers, incapables de bouger pour  rallier leurs troupes.
Tour 5 : les armes commencent à s’enrayer et je perds quelques troupes en contre-attaque mais j’ai le contrôle de la colline et m’apprête à célébrer la victoire, quand, enfin, Pierrick déclenche son OBA sur le piton autour duquel se concentrent mes forces. Sur sept hexagones de tir possibles, j’en ai cinq occupés : c’est un carnage. Mon héroïque Hauptmann survit, seul, blessé, la HMG fumante et enrayée, au milieu d’une pile de cadavres. Trop tard: un dernier tir en advance depuis mon PA réduit le peloton légionnaire juste en dessous et Pierrick annonce que j’ai obtenu là mon 25ème VP.
Victoire allemande, la route de Narvik restera encore bloquée quelques heures…
Encore un chouette scénario, bien balancé, avec plein de leçons à retenir pour les deux joueurs !
« Modifié: 10 Avril 2019, 20:07 par jmp »
Tout en sommeil…

Red Barricades CG I: Lorenzo


Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 928
    • +53/-1
Bel AAR
playtest VV vs Julien/Philippe Naud
Ste Mère Eglise Américain vs Hill621 axe
CG Smith ridge Coréen vs Julien Marines
FT322 last deseperate gamble


Hors ligne Phil D

  • De moins en moins bleu, de moins en moins en reprise
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 2 405
    • +10/-0
RPT13 A Handful of Howdy, joué ce soir contre jmp.

6 squads Allemands (incluant 4 548 tout de même) doivent défendre des collines et un hameau contre une compagnie US complète (11 666). Les forces sont très déséquilibrées, mais les conditions de victoire sont hyper rudes: il ne faut aucun MMC Allemand Good Order ni dans les 2 bâtiments, ni sur les collines. En 4.5 tours, avec tout de même toute la largeur d'une carte (plus 3 hex) à traverser, faut pas trainer.

jmp opte pour une défense un peu en avant, avec beaucoup placée sur les premières crêtes des petites collines. Ça lui coûte cher: j'enfume l'une des MG, casse un des leaders et les servants de la MMG dès ma phase de prep. Les Allemands refluent, pas vraiment en bon ordre: seuls 3 squads arrivent à se replier dans les bâtiments qui seront l'Alamo des défenseurs - ils abandonnent vite les collines. Avec peu de pertes, mes Américains montent sur les collines, et arrivent en vue des bâtiments (à 2 hex) où les 3 squads Allemands sont terrés.

Tour 4, assaut sur le premier bâtiment, facilité par le fait que mes MMG cassent le squad qui le défend. Hélas, le HS survivant est sur le point de dérouter et de m'embêter: je lui tire dessus... Heat of Battle, il finit Berserk! Bon, je viens l'écorcher au couteau (CC mais pas HtH, pas fou), réussis l'Ambush, premier bâtiment pris. Il reste un tour et deux squads 548 (LMG, MMG). À leur tour 4, les Allemands skulkent, je n'ai pas de LOS, rien à faire.

Dernier tour, je décide que tirer avec tout le monde ne va pas suffire: il faut aller au contact et être prêt à prendre en CC les derniers défenseurs (s'ils sont en melee, ils ne sont pas Good Order). Plus de fumigènes dans le mortier: je me retrouve à envoyer squad après squad autour du bâtiment...  un truc qu'on ne conseille pas trop normalement quand on a des troupes à moral 6! Un squad se prend un KIA, deux cassent, deux sont Pin... mes tentatives de placer une grenade fumigène pour envoyer un camouflé et essayer de prendre l'avantage pour une Ambush échouent.

Au final, ça se finira en AFPh: les deux squads finissent par craquer. J'avais encore des chances raisonnables de les prendre en CC, mais pas de manière hyper sereine.


Au final, scénario bien haletant, qui se termine sur le fil. Je pense avoir eu pas mal de chance, notamment dès le début avec des gambits qui auraient pu très mal se passer - et sur la fin, il n'aurait pas fallu grand chose pour que tout s'effondre.


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 6 362
    • +45/-0
A26 Beachhead at Ozereyka Bay

Un bon vieux classique joué avec Fred en PBEM.
Je joue le popov assoiffé de sang dans ce scénar et attaque donc plein fer les positions roumano-teutones.

Les 2 obusiers de 105mm sont placés bien comme il faut au level 3 de la carte 2 avec l'option "utile", comprenez ils ne sont pas planqués au fin fond de la colline sans rien voir pour le seul plaisir de faire cavaler le popov.
Perso, c'est mon option préférée même si elle n'est pas sans risque.
Ici, une seule pièce couvre la carte 5, ce qui est potentiellement dangereux pour l'attaquant, l'autre est en couverture de la première piècesur un deuxième piton, mais a des LOS intéressantes sur la carte 4.
Evidemment, la première pièce est à la merci de la PFPh soviétique, mais avec 11 tours à sa disposition, celui à tout loisir de développer une attaque construite si les obusiers sont planqués plus loin.

Je concentre en fait mon attaque sur ceux-ci et y dévoue toute mon infanterie appuyée par les MTRS.
Les Stuarts entreront sur la carte 4 tout seuls et fonceront sans s'arrêter pour sortir par la zone de victoire et ainsi accumuler les 10VPs nécessaires (puisqu'il faut sortir VPs ET pétarder/capturer les obusiers).

J'ai de la chance, car cette stratégie est risquée: un Stuart ne serait-ce qu'immobilisé et je suis aux rames (galériens!), de plus mon MTR de 82 enfume comme il faut le premier obusier.
Je lance mes popovs dans la steppe enneigée et avance résolument.
Fred a alors une défense un peu dispersée et j'en profite, tapant le plus fort que je peux en AFPh avec multi-hex FG sur les quelques gars à ma portée.
Cela va fonctionner et je vais réussir à prendre pied au bas de la colline avant que les forces de l'Axe aient réussi à se regrouper.
J'ai bien un premier assaut de repousser, mais ayant une base de repli bien en place, j'avance petit à petit prenant le premier 105 après avoir fait fuir le Crew, puis le second.

Les Stuart ont fait leur sprint comme il se doit non sans essuyer des tirs de la part d'un 105 et d'un ATR, heureusement sans conséquences.
Fred jette l'éponge en fin du tour 8, estimant ne pouvoir reprendre le second canon et le garder encore 3 tours.
Il est vrai que la masse soviétique (il doit me rester 15 sqd sur 20 au bas mot) pèse lourd et assure une bonne rotation et une bonne FP.
Au final, mon adversaire a juste péché par dispersion de ses troupes au départ, mais cela suffit à une attaque soviétique résolue pour avancer (avec de la chance, j'ai eu de la SMOKE, les crews des obusiers ont vite cassé, etc.)

Ce scénar est relativement équilibré (20/23 pour la version A26) car il y a des petits trucs à faire de chaque côté.
Pour le défenseur, se concentrer sur un seul des 2 objectifs car l'attaquant doit réussir les 2. Mais avec 11 tours, y a de quoi faire.
PLanquer les obusiers au fond de la colline est pour moi une mauvaise idée car l'infanterie seule se fera certainement marcher dessus et 11 tours sont bien suffisants pour réussir l'attaque.
L'exposition dès le départ d'un obusier est couillue car SMOKE ou Direct Hit (même d'un MTR de 60mm) peuvent vaporiser celui-ci ou le rendre inopérant.
D'un autre côté, un obusier non enfumé creusera certainement des sillons sanglants dans les rangs soviétiques.
Enfin, les POWs comptent dans ce scénar et il est possible à un attaquant de sortir ainsi plus facilement des VPs sans y consacrer les STuarts, ce sera un choix.
1 sqd avec un sqd POWs et ça fait 6VPs sur 10, ça peut valoir le coup si les Roumains sont en protection sur la carte 3 (ils sont plus faciles à capturer vu leur faible moral et FP pas top). Cela peut divertir une demi-douzaine de sqds soviétique destinés à la sortie des VPs, mais on peut alors employé les Stuart en appui de l'attaque de la colline, leur apport en OVR pouvant être appréciables, surtout qu'ils arrivent plus tard (mais quand?) alors que les 105 seront déjà occupés.
Les sqds sur la carte 3 fixeront aussi plus tôt du monde et pourront rapidement atteindre les premières VCs (10EVP) pour éventuellement prendre la colline de flanc.

Ce n'est pas ma tactique préférée car je la trouve plus risquée mais c'est bien le setup germano-roumain qui dictera les choix.
En ce sens, ce scénar s'avère bien plus riche tactiquement que ce que l'on pourrait croire de prime abord.
UNe valeur sûre qui a d'ailleurs été rééditée depuis dans AoO 2è opus.

Guillaume
« Modifié: 13 Avril 2019, 12:05 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CGHatten
Playtest FT
CI4 In the Nick of Time
FrF28 Luftkommando Hedderich
SP199 Para-Trap


Hors ligne jmp

  • 9-2
  • *
    • Messages: 268
    • +3/-0
RPT13 A Handful of Howdy, joué ce soir contre jmp.

Au final, scénario bien haletant, qui se termine sur le fil. Je pense avoir eu pas mal de chance, notamment dès le début avec des gambits qui auraient pu très mal se passer - et sur la fin, il n'aurait pas fallu grand chose pour que tout s'effondre.

C'était pourtant bien mal engagé pour moi, mauvais setup, où mes servants de MMG trop en avant cassent avant d'avoir pû chambrer la première cartouche, suivi de quelques cowering inopportuns. Mais surtout, belle manoeuvre de Phil D qui m'en a fait baver! Toujours un squad pour interdire une fuite, provoquer un PIN, bousiller un Def Fire: l'expérience, il n'y a rien de tel...
Le dernier tour a été très chaud avec l'attaque de la dernière position, mais je n'aurais sans doute pas survécu à l'assaut final!
Encore une bonne soirée ASL  :-)
« Modifié: 13 Avril 2019, 18:33 par jmp »
Tout en sommeil…

Red Barricades CG I: Lorenzo


Hors ligne Lionel62

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 2 678
    • +19/-0
FT 227 Damsels in distress

Du LFT 14, joué en ftf VASL avec Alban sur deux séances.

Des grecs aidés de partisans vengeurs doivent libérés des prisonnières (écolières) détenues par des méchants italiens joués par Alban
Le scénario ira jusqu'au dernier CC au dernier tour avec des retournements de situations nombreux pour les deux camps (des berserks deux leaders créés en mélée …) . Si vous aimez tirer sur la colonne 20+ passé votre chemin autrement bon petit scénario 100 % infanterie qui se joue vite !
Bilan : JE me suis bien amusé même si j'ai perdu :)

Note LFT : Je pense qu'il faudrait préciser les VCs par rapport aux écolières car si on les joue littéralement les Grecs gagnent en les tuant :).
En cours quelques PBEM
PT CG INOR
VASL Top League