Auteur Sujet: RB CG1 - 18 octobre 1942 - point de vue Russe  (Lu 1385 fois)

Hors ligne Disrupt Michael

  • FFL-ASL Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 761
  • +41/-12
  • Michel Bongiovanni
RB CG1 - 18 octobre 1942 - point de vue Russe
« le: 19 Juillet 2005, 16:35 »
Tout d'abord, le bilan de la journée précédente.

Elle fut très rude pour moi. Avec la percée que François a effectué au sud, je me retrouve avec un front énorme à défendre.

Mon gros problème est que mes compagnies qui étaient en première ligne ont considérablement fondu.
Chaque unité sur la ligne de front va devoir tenir un vaste secteur.
Il me faut de l'infanterie pour combler les brèches. Si j'achète les compagnies en renfort, je les paient plus cher et elle mettront un temps fou pour traverser la carte. J'opte donc pour l'achats de trois compagnie en réserve. Deux de conscrits que je placerait dans les usines et une d'infanterie que je répartirai le long du front. La contrepartie de cette défense à moindre cout est qu'elle est statique, c'est mon adversaire qui décidera quelles réserves il activera.

Pour m 'aider dans ma défense, quelques fortifications, des mines, des wire, des unités HIP dans les Cellars qui serviront à couper les chemins de retraite où à tendre des embuscades, quelques dummy et un peloton de T60 enterrés et HIP répartis sur les secteurs qui me paraissent les plus faibles.

Au vu du setup de François, le gros de l'offensive semble se porter sur le sud.


Hors ligne Disrupt Michael

  • FFL-ASL Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 761
  • +41/-12
  • Michel Bongiovanni
RB CG1 - 18 octobre 1942 - point de vue Russe
« Réponse #1 le: 28 Juillet 2005, 18:19 »
Fin du tour 1 allemand.

Comme pévu il pousse vers le sud. Et il continue à mettre la pression sur l'usine la plus au nord.

Mais je ne peux guère dégarnir mon centre pour augmenter ma défense sur les ailes, je sais avec quelle vitesse François est capable de retourner une situation.

Là où il m'inquiète c'est qu'un peloton de half-tracks rempli de troufions fonce le long de la Volga pour me prendre à revers.

Je dois garder mon calme.

La bonne nouvelle c'est qu'il risque ses chars au contact de mes hommes, à portée de mes cocktails molotov. :aufeu:

Je pense que je vais dégarnir les maisons les plus proches de la volga (qui ne compte pas dans les conditions de victoire finale de la campagne), pour réduire ma ligne de front.

Hors ligne Disrupt Michael

  • FFL-ASL Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 761
  • +41/-12
  • Michel Bongiovanni
RB CG1 - 18 octobre 1942 - point de vue Russe
« Réponse #2 le: 29 Juillet 2005, 14:39 »
Le tour 1 russe est terminé.

J'ai perdu quelques hommes, je cède du terrain, mais 2 cocktails molotov ont fait mouche brulant deux Pz III.
Malheureusement, le plus dangereux, celui avec le leader 10-2 est toujours là.

Hors ligne Disrupt Michael

  • FFL-ASL Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 761
  • +41/-12
  • Michel Bongiovanni
RB CG1 - 18 octobre 1942 - point de vue Russe
« Réponse #3 le: 12 Août 2005, 14:52 »
Je n'ai rien posté depuis quinze jours, essentiellement parce que je n'avais pas grand chose à dire.

Nous venons de finir le tour 3 allemand. François grignote mes positions en ne subissant guère de pertes.
Il évite soigneusement d'activer mes réserves et s'infiltre sur les flancs pour tenter de m'encercler.
Il a notemment fait une très belle manoeuvre avec un peloton d'infanterie monté sur des half tracks, parcourant la berge de la Volga pour me contourner.

Quand je regarde la situation, elle me parait désepérée, je ne vois pas trop comment éviter cette situation à la fin de la journée:

- Mes troupes encore valides et mes réserves encerclées dans les usines O10, S17, R23, T21, R27, K27
- les allemands occupant les autres usines
- et surtout, une jonction de ses unités sur mes arrières autour de l'usine U33, permettant de fermer le périmètre.

Si la journée s'arrête au tour 5, j'ai une chance, si elle dure jusqu'au tour 8, je suis mort. Et quelles sont mes chances de faire une contre-attaque efficace avec uniquement mes troupes de renfort?

Hors ligne Disrupt Michael

  • FFL-ASL Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 761
  • +41/-12
  • Michel Bongiovanni
RB CG1 - 18 octobre 1942 - point de vue Russe
« Réponse #4 le: 20 Septembre 2005, 20:56 »
Nous sommes au milieu du tour 5 et le scénario que j'énonçais plus haut est en train de se profiler.

Je concède donc la victoire à François.
Le feuilleton Red Barricades s'arrète.

On en commencera un autre bientôt le temps de choisir la campagne.

Bilan: François est meilleur que moi (je le savais), un jeu de campagne se joue assez différement d'un scénario, je manque d'expérience là dessus.
On peut jouer en VASL par mail, cinq mois d'affilée au rythme d'un mail par jour sans se lasser. Donc le projet "campagne via VASL" n'est pas un projet totalement fou.