Forum FFL-ASL
ASL pour les nuls … et les autres !

Barcelona 2005 - AAR

Hors ligne Disrupt Michael

  • FFL-ASL Staff
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 761
    • +41/-12
  • Michel Bongiovanni
Résultats:

Je pense que Lluis nous indiquera bientôt le classement complet officiel du tournoi de cette année.
Il y a eu 16 participants. Le tournoi s'est déroulé en trois rondes. Ce qui fait qu'il n'y a pas eu de finale permettant de dégager un vainqueur unique. Comme de plus la plupart des parties de la dernière ronde n'ont pas pu être achevées faute de temps, on se retrouve avec trois vainqueurs ex-aequo.
Le début du classement est le suivant:
1er ex-aequo: Jordi Fairen (désigné vainqueur aux points)
1er ex-aequo: Tonie Carbonie
1er ex-aequo: Eric Bongiovanni (partizan Eric)
4e: Yvan Monedero
5e: Michel Bongiovanni ( 8))
6e: Fermin Retamero
7e: Luis Calçada
 Après,  je ne sais plus.

Lluis Sagaz, organisteur du tournoi et vainqueur de la précédente édition ne participait pas (en raison d'un nombre impair de joueurs).

AAR personnel:

J'ai beaucoup de chance, mes trois adversaires sont tous d'excellents joueurs (on a tous fini dans le peloton de tête) et sont tous sympathiques.

1ere ronde, samedi matin: My Lonely Valentine (J75)
Face à Fermin Retamero (un portugais). Nous voulons tous les deux l'attaque. Je l'obtiens, il a la balance (2 PSK au lieu d'un , non négligeable !). Son setup est correct, il couvre toutes les voies d'accés, je vais devoir passer en force. Mes chars couvrent les rues de fumée gràce au sM et l'infanterie avance groupée pour venir au contact et virer son infanterie.
Au tour deux, il se repositionne pour me bloquer, je perds un squad stupidement en failure to rout, il me brule un valentine avec un crew en street fighting avec une ATMM. Mais je réussi à passer 2 shermans derrière ses lignes de défenses. Ils commencent à faire sauter les wagons.
Au tour 3, je lance l'attaque décisive, Fermin enchaine les dès pourris, rate ses PF check, alors que mes tanks réussissent tous les placement de fumée avec les sM. A la fin du tour, je suis à 2 hexs du railroad et je continue à détruire le train. Son tour voit son infanterie courrir vers mes chars pour tenter d'utiliser les PF. Sans succès.
Tour 4, je détruis le dernier wagon. J'ai perdu un char et un squad soit 8 VP sur les 30 dont Fermin avait besoin pour la condition de mort subite.
J'ai bien joué, avec quelques erreurs cependant (oubli de mon chef de char, oubli du fait que les obus HE sont plus éfficaces que les AP contre les cibles non blindés, je m'obstine à tirer à l'AP avec les shermans). Les dés étaient équlibrés, une petite vague de malchance de Fermin au moment opportun pour moi me sert bien, mais là encore, pas de dés exceptionnel (il tire plus de 9 que de 5).

Ronde 2: Samedi après-midi, soir et dimanche matin - Seizing Guilamayor (SP114)
Contre Luis Calçada (encore un portugais)
La grande partie du week-end. J'ai adoré. C'est un peu long pour un tournoi (9 heures tout de même), mais ce fut vraiment plaisant. Le scénario se déroule sur deux cartes (3 et 11) et le russe doit défendre deux des collines de la carte 3 (tous les hexes niveaux deux des collines 522 et 534). L'allemand a 8 tours pour s'en emparer.
Je prends le russe (on a tiré au dé, car les deux camps semblaient interessants à jouer). Je dispose,  pour ma défense, d'une dizaine de squads enterrés dans des foxholes, des trenchs et derrière 2 wires. Pour les aider ils ont quelques petits joujous tecniques (HMG, MMG, Mtr 82, AT57LL, OBA 80mm, 2 T34/85 et 4 IS2m).
En face l'allemand dispose d'une puissance de feu impressionnante: 14 squads 468 menés par un 9-2, toute une ribambelle de halftrack (des SPW251/1 classiques, un autre avec un Mtr, un avec des MG, un avec un 20L, une PSW233) et 6 PzVIB (oui, oui, j'ai bien écrit 6, tous les pions du jeu, de A à F) dirigés par un 9-2.
La neige couvre le sol et rend l'ascension des collines plus difficile pour l'infanterie.
Mon plan est simple, essayer de retarder l'avance allemande le plus possible et tenir la colline du fond avec de l'infanterie enterrée dans la tranchée et les foxholes. Je place sur cette colline ma HMG, mon observateur d'artillerie, le mortier de 82 et quelques squads. Les wires sont placés sur mes tranchées pour compliquer une attaque en CC lors du dernier tour.
Je place trois squads et la MMG sur la première colline, dans des trous avec de bonnes LOS sur le chemin d'entrée des allemands. Le reste de l'infanterie et les T34 sont dans le village entre les collines. Mes IS2m sont derrière les murs de la carte 11 pour prevenir une tentative d'encerclement par les half tracks et les tigres sur cette carte.
La canon AT est au bas de la colline du fond pour prendre à revers les troupes montant à l'assaut.
Pour compléter, mes MG, mon Mtr et mes T34 ont placé leurs Bore sighted en haut de la première colline (il est obligé de passer par là).
Mon plan va bien fonctionner, mes tirs sur ses hexes d'entrée me permettent de placer un rideau de residual FP, l'obligeant à les contourner par des chemins plus long.
Au tour deux, mon infanterie sur cette colline commence à craquer, sauf la MMG, il l'enfume et monte à l'assaut. Je place mon OBA sur cette colline, ses hommes sont en open ground, moi dans des trous. Il n'ose plus trop avancer, il tente de tirer sur ma MG, mais entre les trous, sa fumée et l'OBA, il n'obtient pas grand chose. Il envoie ses ht à l'assaut, mes T34 les allument. Il finira par la prendre cette colline, mais au tour 4. Cela commence à devenir court pour lui.
Il a envoyé quatre tigres face à mes IS2m, mais il n'ose pas descendre de la colline et venir les affronter (je suis HD derrière les murs, il doit s'exposer en premier).
Finalement au tour 4, les Tigres attaquent, j'en shock un et les autres se ruent sur mes IS2m. Il focalise sur ces chars et envoie de l'infanterie en renfort pour les tuer au PF. Du coup, il oublie qu'il ne lui reste que trois tours pour monter à l'assaut d'une colline enneigée pleine de barbelés et de MG entérrées. Cela devient difficile, surtout qu'il a une dizaine d'hexes à traverser dans le village avant d'y arriver et que quelques russes y trainent encore.
Au tour 5 il avance dans le village jusqu'au gros batiment level 2 et découvre mon AT gun planqué dans le coin. Son attaque est bloquée dans ce secteur par l'OBA et la HMG.
Au tour 6, après 9 heures de jeu, Luis me concède la victoire.
Plus qu'une partie à jouer, mais je suis lessivé.

Ronde 3: Dimanche après midi - High Tide at Heilingenbeil (J27)
Contre Ivan Monedero (un Barcelonais).
Nous avons peu de temps, nous sommes fatigués. Nous nous mettons d'accord pour ce scénario et on tire les camps au dé. Je défends avec les allemands.
Je manque un peu de motivation pour me replonger dans une nouvelle partie, dès la fin de la précédente. Je fais un setup très moyen. Mon Stug casse son canon au premier tour, tente de réparer et est recall. Yvan joue très bien, il prend son temps et avance methodiquement. Au tour 4, il enchaine une série de jet de dés incroyables, ses SU-76 font deux tirs critiques, des pans de l'immeuble que je dois tenir s'écroulent, ses avions lachent une bombe sur mon dernier leader et ma HMG, personne ne survit. Il me reste 2 squads et plus de chefs. Je concède la victoire.

Deux victoires et une défaite. Le bilan est plutôt positif. En tout cas, de belles parties d'ASL.
« Modifié: 28 Novembre 2005, 16:39 par Disrupt Michael »


Hors ligne Jean LL

  • 10-3
  • *
    • Messages: 904
    • +13/-1
Le début du classement est le suivant:
1er ex-aequo: Jordi Fairen (désigné vainqueur aux points)
1er ex-aequo: Tonie Carbonie
1er ex-aequo: Eric Bongiovanni (partizan Eric)


Tu vois, Eric, que tu peux gagner trois parties de suite !  :croot:
"Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places.
Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri"


Hors ligne Lluis Sagaz

  • 7-0
  • *
    • Messages: 54
    • +3/-0
  • Na vostok!
Aprés deux jours de se battre dans les derniers Festung du Reich, les resultats du Fanatic VII ont été :


la classification du tournois


NOM                                   POINTS
Jordi Fairen                        2700
Toni Carbonie   2700
Eric Bongiovanni   2650
Ivan Monedero   2450
Michel Bongiovanni   2150
Luis Calçada                        2100
German Fernandez   2100
Fermin Retamero   1600
Santi Moreno                        1500
Felipe Garcés   1450
Manu Desanoix   1050
Jeremi Mamo                         950
Marco Fernandez    900
Jorge Roselló   750
Miguel Mendoza   -150
Ramon Povil                         -200



Je remercis à tous les participants, son fair-play, son amitié et surtout le fait d'avoir recueilli tous les panzerfaust qu'on avait laissé par terre avant de partir.

A Bientot





        NOTE DU MODERATEUR : SUJET SEPARE par Jeanfi
        J'ai séparé la discussion concernant le CH et Rubble creation dans "question de règle"

        Lisez bien la FAQ du forum pour plus d'informations.

« Modifié: 01 Décembre 2005, 10:45 par Jeanfi »