Forum FFL-ASL
ASL pour les nuls … et les autres !

ASL RING 2008

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 861
    • +43/-0
Benj a eu l'obligeance de m'indiquer le nom du Hollandais face à l'Eléphant, il s'agirait plutôt d'Allard Koene.
J'ai apparemment beaucoup de mal à identifier les Hollandais et les Allemands!
Voici les quelques autres photos prises lors du tournoi, trop peu à mon avis, mea culpa, je ne suis pas un paparazzi confirmé.
Remerciements à Hellgie car celle de la ronde du soir sont de son fait. nous aurions donc encore moins de photos si il ne s'était pas proposé!  




Dans le même ordre que précédemment:

-une photo de la première ronde: Mémenne en pleine disposition des  britanniques sur SP153

 ronde du soir (espoir?)

-Gal Brazouck et Jérôme en grande discussion peu avant que le premier n'entame SP87 "Fangs of the Tiger"
-Tank Buster Eric observant mes troupes casser tout leur matos ou presque sur SP87, les Allemands en paraderont (à pied)outrageusement dans les rues de la carte 49 en faisant des doigts à mes popovs broken en passant devant les maisons pour les mettre DM (situation à l'origine d'un fou rire incontrôlable, comme quoi il se passe des choses bizarres la nuit!)
-Jean-Pierre pouget (à gauche) face au vainqueur du tournoi Mister T, à droite sur FrF23 "Elephants unleashed"
- Minimal 62 (à gauche) opposé à Armin Krafft sur le best seller de la ronde de nuit: SP87 et sa carte sous la neige

Guillaume  

« Modifié: 12 Mai 2008, 18:53 par Guillaume »
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki
Playtest FT/BFP


Hors ligne L'éléphant

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 579
    • +20/-0
Les photos sont superbes et retracent bien l'ambiance du tournoi. Beau travail Guillaume ! Mon adversaire hollandais était Roderick Molenars. Je posterai demain le classement définitif : quelques changements après la prise en compte des trois dernières parties ( surprise 88LL ...).
De nouveaux venus  au tournoi cette année : des joueurs confirmés qui reprennent goût au virus et de nouveaux joueurs. C'est là qu'on voit l'utilité de ce forum qui permet d'expliquer ce qu'est VASL et répond, entre autre, aux questions sur le jeu : une vraie dynamique s'est créée et une nouvelle génération de joueurs talentueux arrive !


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 861
    • +43/-0
Merci, c toujours plus sympa quand on peut montrer quelques images. Ma première impression était donc la bonne, ton infortuné adversaire était donc Roderick Molenars!

Voici un petit AAR de mon tournoi:

-1ère Ronde: SP153 "Wrong Side of Victory" face à Pierre-Jean Cillufo
Je joue le Jap et je le joue mal dans cette partie! La défense de PJ est très haute et différente de celle que j'avais moi-même envisagé ce qui va avoir comme effet bizarre de me faire jouer comme si j'affrontais ma défense (euh, vous arrivez encore à suivre, là? car moi je commence à être largué!)
Bref, je bétonne trop mon Schwerpunkt et ma zone de setup se trouve un peu engorgé, là se situe ma première erreur, j'aurais dû plus étaler mon attaque sur mon flanc droit, obligeant alors le british à maintenir des troupes pour la contenir. Mes mortiers assurent le spectacle et les 2 piles en hauteur du british sont noyées sous la fumée. ma seconde erreur est alors de  mener les recos n'importe comment avec notamment l'aide des ldrs poussant leurs troupes au c.l, résultat: 2 ldrs blessés en debut de partie qui vont devoir se traîner pour traverser toute une carte!
la suite de la parti est assez linéaire: Je réussis à repousser convenablement le britannique, mais sans lui causer de pertes! Pendant ce temps, ses troupes massées sur la carte 47 ont tout loisir pour se repositionner et venir menacer mon flanc droit!
Sur la fin, et grâce à l'intervention de mon Sniper qui liquide 2 ldrs, je réussis à bien avancer mais je suis un peu trop loin, mon dernier impulse est alors une véritable charge de tous les sqds, mais mal organisée (pas de banzaï charge) qui se termine par la plupart de mes gars coincés à 1 hex de la zone de victoire: 0-1

2è ronde: HP36 "Grudge Match" face à Vingt-Huit
J'ai la défense française, camp favorisé sur ce scénar, je table sur une défense élastique avec le dernier bâtiment en fond de carte transformé en fort Alamo avec notamment un 75 planqué au 1er étage (fortifié) et la plupart des fortifs et toutes les Ordance weapons dans le coin!
Vignt-huit attaque de manière transversale et amène son 9-2 avec une LOS potentielle sur ma zone de repli, embêtant. je retarde donc quelque peu celui-ci, ce qui permet à Vingt-huit de m'"accrocher" convenablement. Pourtant cette lutte va lui faire perdre un certain temps (il attaque dans le dur de ma défense) et il me gratifie d'un 9-1 transformé en 9-2 hero. L'arrivée de ces HTs va lui permettre de fixer définitivement mes gars et de m'éliminer le gros de mes troupes. Cela lui a quand même pris 5 tours et il ne lui en reste que 2 pour monter sur la colline et prendre le dernier bâtiment. Je suis confiant, mais c'est alors que mes 2 canons de 75 bien disposés rendent l'âme tout 2! Je dois donc envoyé en catastrophe diverse unités (HS, Crews, sqds passant par là pour occuper convenablement ce bâtiment et l'interdire à son infanterie). Vingt-huit envoie alors ses 2 HTS restant (le M2 est sorti sur STUN) pour me freezer, étonnante tactique et dangereuse à mon avis alors que me noyer au WP pour me prendre au CC aurait été plus judicieux (surtout que ses troupes ont mangé sévère en arrivant sur la colline); il réussit à prendre pied et monte dans les étages pour tuer tout ce qui bouge encore. Malheureusement pour lui, le dernier CC se terminera en melee malgré un avantage certain en FP pour lui. Je remporte alors la victoire malgré mon hésitation initiale qui a bien failli me coûter très cher! Le scénario est dur pour l'US! 1-1
« Modifié: 12 Mai 2008, 21:35 par Guillaume »
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki
Playtest FT/BFP


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 861
    • +43/-0
3è Ronde: FE111 "French Castoffs" face à Richard Jaekel
Ma 3è ronde m'oppose à un Américain. il me dit préférer le Russe, je prends donc l'Allemand. Hellgie m'indique alors que le scénario lui semble dur pour ce dernier car les 33VPs à atteindre sont hors de portée (essentiellement en CVP, difficile d'aller chercher des bâtiments) si le Popov décide de planquer ses chars en forêts. je ne suis pas très sûr car je vois plus les blindés rouges comme une masse de manoeuvre que comme des proies et ce malgré le terrain extrêmement boisé!
Mon adversaire va lui aussi commettre l'erreur de mener une défense essentiellement statique. ceci va me permettre, d'une part, de concentrer efficacement mes tirs sur les unités me génant (ses T26 Hull Down vont d'ailleurs résister au-delà de toute espérance!), mais surtout de manoeuvrer à ma guise. Ses T60 sont planqués au milieu de la forêt et protégés par des troupes. je n'hésite pourtant pas et place les miennes en lisière tout d'abord pour contrôler tout poussée russe (les T60 devant avancer extrêmement lentement pour éviter tout Bog) puis je progresse méthodiquement, 9-2 en tête, nettoyant l'infanterie en AFPh et les AFVs en CC (quand mes troupes veulent bien réussir leur PAATC). de l'autre côté, ses avant-postes retraitant difficilement me permettent de faire des prisonniers que j'utilise ignominieusement comme bouclier humain pour mener mes recos! Tout cela combiné j'engrange les VPs méthodiquement et Richard abandonne quand  je capture encore 1 sqd et demi et que je flambe un BT5 venu bizarrement en second rideau derrière les T26 (alors eux-aussi out). Scénar là encore plus difficile pour l'Allié, mais je pense qu'un défense agressive peut faire la différence, l'Allemand n'ayant pas des chars très "mobiles" et peu efficaces face à l'infanterie. 2-1

4è Ronde (Optionelle): SP87 "Fangs of the Tiger" face à tank Buster Eric
Je suis content de rejouer face Eric, cela faisait longtemps, même si la partie commence (trop) tard.
J'hérite de la défense, mais cela me convient. la partie commence très bien malgré là encore une erreur (la fatigue ou le manque de concentration?) qui me fait oublier un motion attempt quand ses Tiger débaroulent (je l'avais pourtant prévu dans mes plans). J'immobilise un premier Tiger (avec un 1,1 au TH, c gâché, mais mon option était quand même plus sûre) volontairement (+7 au TH tout de même avec nécessité d'un Hull Hit!) et extermine son Crew aux MGs. Là va s'arrêter ma chance!
Echaudé par mes précédentes parties,(et assurer de perdre les 2 T43 situés face aux Tiger) je décide de repositionner tout de suite ma défense (surtout que mes chars ne peuvent pas commencer dans la zone de victoire!!) pour assurer le Beefsteack. Le matos fourni aux Russes est alors manifestement pourri car 2 des mes 3 T43 serrent leurs moteurs au démarrage!!! 2 chars immobilisés et à peine dangereux pour la progression allemande!L'un deux, Hull Down, survivra quand même, mais fracassera son canon sur un intensif quand le tiger retardataire décidera de l'abandonner à son sort pour lui  passer sous le nez. Mon repli est donc plus tendu que prévu et je repositionne tant bien que mal mon infanterie pour le Street Fighting tandis que l'unique T43 qui roule encore va se positionner HD près de l'usine au fond de la carte.
mon délicat repli est là encore couronné d'une explosion en plein vol de mes troupes d'élite, sur un tir à 8FP +3 et un 1MC au final mon 8-1 et le 628 l'accompagnant font tout 2 un Casualty MC! (bel exemple de synchronisation, mais j'aurais préféré 2 HoB!!!!!). La situation devient donc de plus en plus tendue, mais Eric n'a pas encore gagné et mes renforts arrivent enfin. Je garde quand même espoir car j'ai un T43 HD qui pourrait résister quelques tours, un autre en retrait qu'il devra détruire encore après être passé sous le nez de mon 57LL qui le couvre sur sa droite, y a de quoi faire! Pour en rajouter une louche, je positionne le Lee en retrait derrière la haie après le pont, prêt à se positionner adjacent à la zone de victoire à la dernière impulse soviétique. Les Tiger s'approchent (ayant loupés les AFVs rentrés en renforts) et se positionnent pour l'assaut final tandis que son infanterie paradent dans la rue en faisant des gestes obscènes à toute les troupes russes broken pour leur ruiner encore plus le moral (DM!!) et escorter les Tiger face aux quelques rares prétendants au street Fighting.
Mon 57LL (ROF de 3 )prenant la rue en enfilade laisse s'approcher le premier Tiger et cherche tout d'abord de l'APCR, seule munition capable de le détruire, je roule alors pour mon premier tir et.... 6,6!!!!!! Le canon disparaît à le première tentative de réparation, c'est alors la panique côté soviétique, je n'ai plus rien de sérieux pour retarder l'allemand, seul un mouvement pour prendre ses Tiger par derrière (ils montrent leur c.l à l'autre côté de la rivière) peut m'apporter une lueur d'espoir. malheureusement, l'Allemand connaît bien son affaire et le T43 explose sous le tir d'un Tiger. J'abandonne alors la partie, n'ayant plus rien de valable à opposer à des HS allemands paradant! 2-2
 
« Modifié: 12 Mai 2008, 21:46 par Guillaume »
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki
Playtest FT/BFP


Hors ligne 88LL

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 437
    • +16/-1
  • Franc Tireur Staff
Ds la série "On en apprend ts les jours" (ou plus exactement "On en oublie ts les jours") :
- Fangs of the Tigers : en janvier 44  les Tigres ne sont pas équippés de leur SN7 (A11.622)
- une charge Banzaï peut être menée par un MMC tout seul (ie pas besoin d'un leader) (G1.5)
- un véhicule qui se fait charger par un TH Hero ne peut pas tenter de Motion attempt (G1.423)
- un hero blessé qui rate son MC est un hero mort (A15.2)

 :whizz:
Comme dit Patrick : "Le plus important à ASL ce ne sont pas les pions, c'est ce que vs en faites"


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 861
    • +43/-0
Ronde5: SP152 "Nova Buda Butte" face à Disrupt Mickael

Michel et moi n'avons pas joué depuis presque 4 ans, et encore en PBEM! Malheureusement je suis très loin d'être en forme ce matin-là et le manque de sommeil joue un peu (la qualité du sommeil est surtout en cause! je rappelle les 27° dans la chambre au réveil!). J'ai la défense et je dois faire face à une horde de soviétiques appuyés par 7 T34/T43. je ne dispose d'aucuns moyens AT en position (PaK40 encore en Towing et StuG sans LOS sur l'entrée des russes) et sont de toute manière insuffisants. Michel étale au maximum son attaque pour limiter les tirs efficaces et ça marche assez bien car je ne tire pas tellement avec ma "tour de contrôle", même si je tue net un ldr; j'aurais dû enchaîner ensuite les tirs. la MMG avec une Fire Lane est plus efficace, notamment sur les Riders qui payent assez cher. Malheureusement ce seront les seules pertes de la partie. Mon repositionnement durant mon tour est maladroit, ma MMG ne se repositionne pas comme il faut, sans LOS valable sur les Killing Zones devant être traversées par le Russe et ma HMG aurait dû rester et tirer plutôt que bouger (pour une fois à ASL); Michel envoie alors ses chars à l'assaut pour m'obliger à réagir, ça marche bien, même si la moitié des blindés se retrouvent carbonisés ou immobilisés. Malheureusement, le backblast des PFs fait craquer mes troupes, sans parler de la masse de Russes qui déboulent et allument en AFPh! Difficile de trouver une solution! Laisser passer les T34 et probablement craquer en AFPh sous le feu des hordes soviétiques pour finir en failure to rout à cause des chars dans mon dos ou bien détruire les T34 passant au risque de faire craquer mes troupes avec les backblast ou bien d'être PIN lors des tentatives?
Très vite, ma migraine et la fatigue me font décrocher de la partie et je n'arrive plus tellement à suivre le cours de celle-ci.
Je laisse Michel jouer son jeu encore un tour et ne réagit que très mollement à ses actions, puis, quand la situation est devenue manifestement pourrie pour moi, j'indique à michel (qui s'en doutait quelque peu!) que je suis complètement out et incapable d'aligner des idées tactiques cohérentes. vraiment dommage d'abandonner ainsi par forfait, une déception pour moi de n'avoir pu opposer une résistance convenable à Michel: 2-3

Je finis dons le tournoi en 18è position (si mes souvenirs sont bons) et remporte surtout de magnifiques dés pour le prix du "roi du break" avec 87 points de casse et autres 6,5 et 6,6!

Guillaume
« Modifié: 12 Mai 2008, 21:37 par Guillaume »
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki
Playtest FT/BFP


Hors ligne Hellgie

  • 10-0
  • *
    • Messages: 405
    • +7/-0
  • You know what ? ............. I am happy
Hellgie m'indique alors que le scénario lui semble dur pour ce dernier car les 33VPs à atteindre sont hors de portée (essentiellement en CVP, difficile d'aller chercher des bâtiments) si le Popov décide de planquer ses chars en forêts. je ne suis pas très sûr car je vois plus les blindés rouges comme une masse de manoeuvre que comme des proies et ce malgré le terrain extrêmement boisé!

En fait je pense que la stratégie du russe qui consiste à se cacher dans les bois ,n'est pas gagnante mais c'est la seule qui puisse lui laisser un tout petit espoir si l'allemand si prend mal. Autrement j'ai l'impression que les tank russe ne sont que des VP sur chenille. Dans tous les cas, dans ce scénario on retrouve un peu tous les problème de finition de "Fanatic Entrerprises"

Remember A.2...  It's a part of the game.


Hors ligne Memenne

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 2 506
    • +50/-1
Eh bien, je ne vais pas faire exception à la règle et, comme tout le monde, je dirai :

1) que ce fut un grand moment
2) que l'organisation était impeccable
3) que je remercie François et sa petite famille
4) que je remercie tous mes adversaires
5) que je reviendrai l'année prochaine si tout va bien
6) que les croissants Tchernobyl sont monstrueux
7) etc.

Alors, voyons le déroulement du tournoi dans le détail (en ce qui me concerne) :

Ronde 1 : SP 153 "on the wrong side of victory"
Je joue l'Anglais contre Eric Bongiovanni (Tankbuster Eric)
Je réalise un setup assez avancé, histoire de retarder le Japonais d'entrée de jeu. L'idée est peut-être bonne, mais encore faut-il l'assumer correctement. Et là, je constate à mes dépens que le "fighting withdrawal" n'est pas mon fort. Par conséquent, les Anglais ne reculent pas aussi vite que prévu et subissent des pertes importantes. Le coup de grâce m'étant porté quand Eric tente un tir sur un hex vers lequel (comme moi) il pensait qu'il n'y avait pas de LOS, en se disant "on ne sait jamais". Or, il y en avait une ! Et le bougre tire avec une HMG qui retient sa ROF 2 ou 3 fois !!! Suffisamment pour étriper le stack présent. Il devient évident que je ne pourrai jamais avoir plus de monde que lui dans la zone de victoire. Il est 2h15 du matin : à moitié endormi, je capitule.
0-1

Ronde 2 : HP 36 "Grudge Match"
Je joue le Français contre Stéphane Slowik (Bogda)
A l'instar de Guillaume, j'opte pour une défense en reculant en direction du bâtiment sur la colline, transformé en bunker avec force canons. Et là, ça se passe mieux, surtout grâce à mon sniper : au tour 1, il tue un 8-0 américain, au tour 2, il tue le 9-2. Merci m'sieur ! Du coup, l'Américain piétine un peu, je gagne du temps. La retraite se déroule bien, le terrain s'y prêtant bien, sans doute. Au tour 3, les HT entrent en jeu. Mon canon fourbement placé en bord de carte, face à la colline, en surprend un et ... rate son tir. Le HT se venge. A pu canon. Grrr... Un peu plus tard, les Américains se trouvent finalement face  à Fort Alamo, et c'est là que je dévoile un deuxième canon de 75 (ROF 1). Je tire... 4 fois d'affilée ! Et le stack visé fond comme neige au soleil. Stéphane est dégoûté et me concède la victoire.
1-1

Ronde 3 : FrF19 About his shadowy sides
Je joue l'Allemand contre Jérôme Rey
Le setup n'a rien d'extraordinaire, les possibilités étant limitées. Comme pas mal de monde, sans doute, je place la MMG au premier étage du seul bâtiment à 2 niveaux du patelin, avec le 10-2 blessé. Ils ne le savent pas encore, mais ce seront les héros du scénario. Jérôme accomplit une avance méthodique et efficace qui ne laisse aucune chance aux 2 HS conscrits que j'ai placés en avant de mon dispositif. Il place un KV2 à l'entrée du village tandis que l'autre surveille la plaine d'où l'ennemi viendra, et me fera héros... heu, non, pardon, d'où viendront mes renforts. L'entrée de ceux-ci se fait sans trop de casse, d'ailleurs.
Patiente et méthodique, ma MMG arrose les nombreux squads russes qui montent à l'assaut, générant un nouveau DM à chaque tour. Et malgré les ripostes russes nourries, la petite équipe ne casse pas. Jérôme n'avance pas aussi vite que prévu, et mes renforts s'approchent (malgré un itinéraire particulièrement mal choisi de ma part, je trouve). Le KV2 ajoute ses tirs à ceux de l'infanterie pour tenter de casser cette f*** MMG, mais rien n'y fait. Puis, un commissaire hardi entraînant deux squads avance en OG, confiant dans la valeur de son moral. Mais c'était sans compter sur Dame Fortune qui m'offre, à ce moment-là, un KIA. Random : le commissaire et un squad passent l'arme à gauche. Jérôme me maudit pour 7 générations et s'en va façonner une poupée me ressemblant pour quelque rituel vaudou.
2-1
Je casse tout de suite le suspense : ce sera ma dernière victoire.

Je pense me retirer en mes appartements pour une bonne nuit de repos, mais PJ me menace des pires atrocités si je ne joue pas contre lui (il n'a pas encore d'adversaire pour la ronde 4). Devant tant de violence, je cède et m'apprête à jouer la

Ronde 4 : SP 87 Fangs of the Tiger
Je joue le Russe
C'était imprévu, et donc pas préparé, et cela s'est senti.
Mon setup improvisé n'était pas forcément mauvais, mais certainement pas bon non plus. Là aussi, un fighting withdrawal est à l'ordre du jour (décidément !). Ne sachant pas quoi faire de mes T43 face aux monstres qui se pointent, j'en fait n'importe quoi. Et de joyeux feux de camp s'allument sur la route des blindés allemands. Je réussis tout de même deux exploits, grâce à la chance : une LMG parvient à rendre un Tigre Stun en raison d'un crew imprudemment exposé. Et un T43 réussit à détruire une bête, par derrière, évidemment. Deux T43 tirent leur épingle du jeu, grâce à un placement judicieux (si, si, judicieux) derrière un mur. Jugeant sans doute que sortir ne fût-ce qu'un blindé sera difficile, PJ décide d'anéantir les miens. Il faudra attendre l'avant-dernier ou le dernier tour pour que cela soit chose faite. Au dodo !
2-2

Ronde 5 : Shellshock 5 Pinching Patton
Je joue l'Allemand contre Stephan Tasky (Cartouche 7.62)
Contrairement à Guillaume, j'ai passé une bonne nuit et me suis réveillé dans une chambre fraîche. Je n'ai donc pas l'excuse de la fatigue pour justifier ma performance lamentable de cette dernière ronde. Si mon attaque par le flanc gauche n'est pas dénuée d'intérêt, la manière dont je la mène en manque cruellement ! C'est comme si je m'étais arrêté de réfléchir. Et comme toujours dans ces cas-là, je me râle tellement dessus que j'ai envie d'arrêter. Néanmoins, il est encore tôt et je me dis que Stephan a peut-être envie de continuer. J'essaie donc de reprendre le dessus. Mon jeu devient plus cohérent, mais l'évidence s'impose à moi : à moins d'un gros coup de chance, il y aura toujours des Américains Good Order dans le bâtiment. Stephan comprend bien que je ne suis plus dans le coup et nous arrêtons les frais. Stephan, encore toutes mes excuses pour cette partie qui ne fut pas digne des promesses qu'elle semblait pourtant tenir.
2-3, fin du tournoi.

Conclusions
On l'a déjà dit et redit : si vous en avez la possibilité (en termes de temps et d'argent), participez à un tournoi, quel que soit votre niveau. Comme me l'a dit très justement Stephan, c'est en tournoi qu'on apprend à appliquer les règles. Et je ne parle pas de l'ambiance qui règne à bord de cette croisière qui s'amuse...

Je retire un enseignement précieux de cette édition, et je me permets de le partager avec vous. Cela vous semblera peut-être une évidence, mais tant pis !
Dans "scénario", il y a le mot "scénario" (fort ! très fort !). Cela veut dire qu'une partie d'ASL est comme un film qui se déroule conformément au scénario imaginé par l'auteur. Je pense donc qu'avant d'entamer une partie, il faut se l'imaginer, se la "raconter" pour avoir un fil conducteur qu'on suivra au fil des tours. Bien sûr, il faut être capable de s'adapter aux situations imprévues, mais je pense que c'est plus facile si on a une idée générale à laquelle se raccrocher. Lors des deux parties que j'ai gagnées, j'étais parvenu à écrire ce scénario, et cela m'a considérablement aidé. Par contre, pour les trois autres, j'étais davantage dans l'impro, ou trop dans le vague.

A l'année prochaine !
« Modifié: 12 Mai 2008, 22:02 par Memenne »
Qui a dit que les hommes ne font jamais l'ASL ?


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 861
    • +43/-0
Tout à fait d'accord au sujet des problèmes de finition des scénars FE. néanmoins, FE111 serait intéressant à jouer avec un russe impétueux. les chars français sont loin de valoir leurs homologues allemands. Les H38 sont tout particulièrement vulnérables et les Somua ont déjà du boulot (mine de rien) face aux 3 T26 qui ne peuvent que jouer un rôle fixe dans c scénar.
Une contre-attaque des BT5 et des T60 en tenailles peuvent avoir une chance face à des Somua engagés devant et incapables d'assurer des tirs trop fréquents et efficaces (pas de ROF et forcément BU); Un Somua esseulé étant par exemple en mauvaise posture. les T60 peuvent faire du bon boulot face à l'infanterie teutonne sans que celle-ci n'ai de réels moyens de s'y opposer. C très loin d'être du tout cuit pour le Russe, d'accord, mais cela peut être très intéressant à jouer. Je préfèrerais certainement le jouer en amical, mais bon...
J'avoue aussi avoir un faible pour les produits FE du fait de leur originalité, mais je confirme la forte proportion de scénarii mal finis dans le lot

Guillaume
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki
Playtest FT/BFP


Hors ligne 88LL

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 437
    • +16/-1
  • Franc Tireur Staff
Là, je crois que tu as été induit en erreur. Il faut toujours un chef pour lancer la charge.

Mince ! J'aurais dû jouer avc toi : j'aurais là aussi perdu mais je n'aurais pas été induit en erreur  :-@
Comme dit Patrick : "Le plus important à ASL ce ne sont pas les pions, c'est ce que vs en faites"


Hors ligne vingt-huit

  • 9-1
  • *
    • Messages: 212
    • +1/-0
  • AKA Quatre-Fois-Sept
    • SyndARn
Ah ces HT US et leurs WP ...
J'avais deux solutions : tir de soutien avec du WP ou Freeze ...
1) pour le wp, faut toucher, çà peut mettre de la fumée, soit pour couvrir la progression, soit pour enfumer le dernier building, fortifié de plus pour une partie. Couvrir la progression n'empêchait pas la firelane sur les tranchées en haut de la crête, et le WP dans un building +3, çà fait un NMC -3 ! Il a un moral 7 ou 8, çà donnera pas grand chose, çà va me gêner pour rentrer dans le building, rien à faire, j'y crois pas. Et les HT ne risquent plus grand chose :  Guillaume a cassé les canons qui devaient les arrêter juste avant, et il a eu un court moment de détresse visible, mais s'est repris, la suite lui donnera raison.
Et puis j'ai beaucoup d'infanterie, beaucoup, donc on peut accepter les pertes.
J'y crois vraiment pas, je prends l'autre solution.
2) donc le freeze : 1 ht sur la MG et sa firelane, çà passe pas, l'autre sur le building çà passe.
Tant pis pour la firelane, reste pas grand chose en temps (2 tours) donc chargez !
Des pertes en quantité mais je suis dans le building ! (C'est pas Fort Alamo, le building c'est les French qui le défendent, moi je l'aurais plutôt appelé Cambrone ou le Dernier Carré de la Garde !)
A l'arrivée, je suis dans le building, deux CC à gagner dernier tour, CC favorable qui plus est (3/1). 1er CC : raté et perte du scénario.
Cà passe ou çà casse !


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 861
    • +43/-0
Ah ces HT US et leurs WP ...
J'avais deux solutions : tir de soutien avec du WP ou Freeze ...
1) pour le wp, faut toucher, çà peut mettre de la fumée, soit pour couvrir la progression, soit pour enfumer le dernier building, fortifié de plus pour une partie. Couvrir la progression n'empêchait pas la firelane sur les tranchées en haut de la crête, et le WP dans un building +3, çà fait un NMC -3 ! Il a un moral 7 ou 8, çà donnera pas grand chose, çà va me gêner pour rentrer dans le building, rien à faire, j'y crois pas. Et les HT ne risquent plus grand chose :  Guillaume a cassé les canons qui devaient les arrêter juste avant, et il a eu un court moment de détresse visible, mais s'est repris, la suite lui donnera raison.
Et puis j'ai beaucoup d'infanterie, beaucoup, donc on peut accepter les pertes.
J'y crois vraiment pas, je prends l'autre solution.
2) donc le freeze : 1 ht sur la MG et sa firelane, çà passe pas, l'autre sur le building çà passe.
Tant pis pour la firelane, reste pas grand chose en temps (2 tours) donc chargez !
Des pertes en quantité mais je suis dans le building ! (C'est pas Fort Alamo, le building c'est les French qui le défendent, moi je l'aurais plutôt appelé Cambrone ou le Dernier Carré de la Garde !)
A l'arrivée, je suis dans le building, deux CC à gagner dernier tour, CC favorable qui plus est (3/1). 1er CC : raté et perte du scénario.
Cà passe ou çà casse !


sans oublier qu'ils ont grandement participé à l'élimination de mon infanterie, mais un approche moins directe en début aurait permis de canarder mon flanc droit qui n'était tenu que par des conscrits et quelques premières lignes nettement plus sensibles aux MCs, mais ça tu ne la savais pas forcément ;)
C vrai qu'il ait toujours facile au défenseur de commenter l'attaque car, lui, connaît son dispositif défensif. Ce qui n'est bien entendu pas la cas de l'attaquant qui ne connaît souvent qu'une partie du dispositif adverse. J'oubliais aussi que le WP risquait de géner au coup de grâce des français planqués dans l'hex fortifié! Mon attitude offensive n'est pas aussi agressive, voilà d'où vient mon analyse différente

Guillaume
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki
Playtest FT/BFP


Hors ligne Disrupt Michael

  • FFL-ASL Staff
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 761
    • +41/-12
  • Michel Bongiovanni
1) que ce fut un grand moment
2) que l'organisation était impeccable
3) que je remercie François et sa petite famille
4) que je remercie tous mes adversaires
5) que je reviendrai l'année prochaine si tout va bien
6) que les croissants Tchernobyl sont monstrueux
7) etc.

Pareil et j'ajouterais:
8.) Merci à Hellgie pour le décapsuleur
9) Merci à vingt-huit pour les cigarettes
10) Merci à Minimal 62 pour nous avoir ramené à la gare
11) merci au monsieur de la crèche (activité de la salle avant le tournoi) qui nous a laissé prendre possession des lieux Eric et moi avant l'arrivée de François. Au grand déplaisir de l'un des joueurs présent et qui ne manque pas d'étaler ici son indignation +o( , on n'a pas pensé à lui demander de faire le ménage avant de partir.


Hors ligne Hellgie

  • 10-0
  • *
    • Messages: 405
    • +7/-0
  • You know what ? ............. I am happy
Je préfèrerais certainement le jouer en amical, mais bon...

Et bien je relève le défi  ;-)

J'ai quelques parties programmées pour le mois de mai, mais je devrais être dispo courant juin.
Si le c?ur t'en dit et que tu as de la dispo, on pourrait voir exactement de quoi il en retourne sur ce scénario
Remember A.2...  It's a part of the game.


Hors ligne Asberdies

  • 7+1
  • *
    • Messages: 19
    • +0/-0
je me joins à tout le monde pour remercier François et sa petite famille pour l'organisation impeccable et son rôle de taxidriver.
Ce fut un weekend intense ou le  sommeil avait peu de place.
5 ronde ça fait beaucoup et 3 mois seulement après une reprise celle du samedi soir face à François fût douloureuse :p
Concernant les scénarios j'ai un avis plus mitigé, surement du au fait que j'ai trouvé que en 8 10 ans ils ont beaucoup evolué et necessitent beacoup plus qu'avant une vraie réflexion avant d'en commencer un sous peine de cruelles désillusions.
Sinon super ambiance et la rencontre de pleins de joueurs différents permet d'apprendre quelques nouvelles techinques ou de corriger certaines erreurs.