Auteur Sujet: AAR RING 2010  (Lu 2010 fois)

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
AAR RING 2010
« le: 24 Mai 2010, 21:17 »
Salut à tous,

Comme chaque année depuis 3 ans, j'ai participé sous le soleil au Ring 2010.
Pour ces 20 ans d'âge, le Ring a donc regroupé une vigntaine de joueurs et les scénars proposés, assez techniques dans l'ensemble, ont donné lieu à des parties très acharnées. Piètre résultat au final pour ma part, mais j'espère avoir quand même donné une bonne prestation à mes adversaires, de mon côté, je me suis bien amusé et c'est bien là le principal!

Ronde 1, vendredi soir:
BFP38 "Sugar Cane Shuffle" face à Armin Kraft
Je ne sais pas pourquoi, mais on trouve pas mal de gens de grande taille à ASL! Armin ne déroge pas à la règle et mon 1m87 fait pâle figure à côté de lui!
Seul étranger du tournoi, Armin est loin d'être un débutant (je joue le rôle du faible dans cet appariement) etil va clairement me le démontrer au cours de notre partie.
Le scénar se situe aux Phillippinnes en 1941 et se joue sur un terrain couvert de Kunai coupé de quelques routes, bref un terrain idéal pour les Fire Lane! J'hérite de la défense, tandis qu'Armin opte pour un léger handicap du Japonais.
LE scénar commence et une "pastèque" typiquement ASL m'éclate au visage dès le premier tir. un HS nippon fonce en éclaireur dans le but évident de se faire casser la tête. Je veux en profiter pour placer ma Fire LAne de LMG et réussi, au bout du compte, à faire péter les plombs des gugusses (berserk) qui viennent se jeter dans l'hex du sqd ayant tiré, rendant ma Fire Lane caduque et affolant ainsi toute ma défense (qui a tenté d'arrêter le dit berserk, mais sans succès). L'écran de fumigène balancé par ses MTR va tout de même me sauver temporairement la mise en me permettant de retraiter sous les Drifts et en l'empêchant de venir me prendre au CC (les gars sont CX et il faudrait 4MFs pour avancer en mon hex).
Mon flanc gauche est donc pressé comme un citron dès le premier tour, le flanc droit est très calme et fait seulement face à quelques troupes de diversion qui m'empêche tout de même de rebasculer tout ce joli monde sur le point critique. Au centre, les MGs et 2 447 tentent comme ils peuvent de couvrir le repli désordonné des mes pôv gars.La riposte est assez violente et les 2 447 se font hacher par un très bon tir des MGs nippones!
J'attends désespérément l'entrée des halftracks 75 de renfort car ma ligne de recueil est tenu par de misérables Green 336 qui sont bien incapables d'encaisser le choc japonais.
Mes Halftracks rentrent enfin et prennent position, près à canonner tout imprudent ayant la mauvaise idée de tenter de franchir les routes. Cele me permettrait d'essayer de récupérer mes bks talonnés par les troupes de l'empereur (le No Quarter n'est d'ailleurs pas de mise car nous sommes en 41!, ça ne m'arrange pas!). Malheureusement Armin tente l'impossible et le réussit. Alors même que j'avais placé un Wire dans un hex de bois pour éviter tout débordement par ma gauche, les servants d'un MTR empêtrés dedans, CX et PIN envoie une praline au petit bonheur la chance sur un de mes HT (TH final de 0 quand même): DR 1,1!!!!! subsequent dr: 1!!!!!!!!!!!!!!!!! Mon HT n'est même pas détruit, juste immo, le crew gicle et finira éliminé par les tirs nippons. L'autre HT s'énerve, mais finit pas démolir son Gun en Intensif, il est donc Recall. Le Japonais  n'a alors aucun mal à sortir les 7 EVPs indispensables, ni même de scorer les 34 CVPs supplémentaires pour gagner. Les prisonners ne comptent pas, mais la capture d'un HT oui! (ce qui fait tout de même 6CVPs!)
Une belle partie, mais un acharnement des DRs à mon encontre au pire moment, Armin quant à lui a mené son attaque comme il le fallait sans jamais trop tenté la chance et en maintenant la pression juste comme il le fallait. Moi-même ayant plutôt fait le contraire, cela m'a coûté!

0-1
« Modifié: 24 Mai 2010, 22:38 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR RING 2010
« Réponse #1 le: 24 Mai 2010, 23:23 »
Comme me le signale Mister T, nous avons mal joué avec Armin la règle de l'advance, les smoke ne sont pas prises en compte dans le CX lors de l'APh, seul le COT! Merci à Mister T pour cette précision peu connue et rendons à César ce qui appartient à Jules  ;-)

Samedi matin, ronde 2:
SP159 "Lisjanka Epitaph" face à Fou de Bassan (que j'appèlerai FdB car je suis un gros paresseux, j'espère qu'il me pardonnera)
Vu la taille imposante et la technicité des 3 scénars proposés, je préfère nettement jouer celui-ci, plus classique dans sa facture et donc moins éprouvant pour mes pauvres neurones n'ayant pu se reposer moins de 5 heures la nuit précédente (et la journée promet encore d'être longue)
Si il n'est pas compliqué en SSRs comme RPT39 ou farci d'engins originaux comme FrF42. SP159 se distingue par une situation tactique de départ originale avec un setup décalé (ou en quinconce si vous préférez) qui permet des tirs de flanquement aussi mignons que ravageurs.
Mon setup est très fort sur les ailes et quasi inexistant au centre (je joue le bon aryen). FdB tente une PFPh volumineuse face à mon flanc droit, mais sans résultat trop méchant (un sqd bk, un autre PIN) puis envoie des gars sur l'objectif central en Armored Assault, ceux ci se font coucher par le HT et ses passagers placés en couverture/réserve mobile mais le T34 accompagnant va réussir à les exterminer proprement au tir suivant (pourquoi n'ai-je pas placé les gars HORS du SPW, j'ai été idiot sur ce coup-là!). Le T34, arrêté en VBM du bâtiment objectif central, va ensuite se faire éliminer en CC par des troupes rameutés de la carte 10.
Les renforts rentrent avec précaution à ma gauche et sont accueillis fraîchement par un Panther couvrant la rue, mais tout le monde se réfugie alors hors de vue du mastodonte à part les KV85 qui veulent montrer leur virilité, ils finiront effectivement par s'imposer, mais après avoir perdu tout de même 4 des leurs! Le Panther sera tout de même choqué, la destruction étant confirmé par la suite. Pendant ce temps-là, ne voulant pas abandonné ce beau joujou, l'infanterie en couverture dans les bâtiments l'entourant va tenter de rester, ce qui sera une grossière erreur, FdB avançant méthodiquement de ce côté-ci pour m'expluser du premier  bâtiment objectif et de me rejeter dans la rue en me talonnant de près (je perds du monde en failure to rout et les autres olibrius ne peuvent rejoindre l'autre bâtiment objectif du flanc gauche à cause de la pression popov et sont donc rejetés à l'extrême gauche! Un comble pour des teutons de cette époque!)
A droite la vie est nettement moins rose  pour les rouges (là, c politiquement un peu plus logique!), la riposte allemande va littéralement éclater les troupes soviétqiues, le T34 se fait déboulonner la carcasse et tous les autres gars sont cassés, le temps de la contre-attaque a sonné et les Grenadieren s'élancent pour éliminer tous les russes affolés, cela prendra 2 tours, mais sera fait. Mon Panther situé tout à droite de mon dispositif va alors tenter une manoeuvre de flanc face aux hordes de 628 encore appuyés par 2 KV85 sur ma gauche (euh, vous suivez encore  là?).
L'un des KV est isolé au milieu de la pampa de la carte 49 et il a, de plus, déjà tiré ce tour en faisant pivoté sa tourelle. Je vois là une excellente occasion de continuer l'extermination des troupes blindés popov avant de liquider son infanterie. Malheureusement pour moi, les popovs n'ont pas touché leur ration de vodka ce jour-là car ils trouvent sans problème un APCR au fond de leur casier et le tirent comme il faut, n'ayant pas les yeux embués par l'alcool  (APCR sur 3 et TH final de 3 et il sort  DR 2,1 !!!). Bon, avec un Hit en caisse et un APCR scorant à 21 de TK à cette distance je suis assez confiant (TK final de 3). Mais manifestement, mon Panther a dû être démoulé trop chaud sur les chaînes de production de M.A.N car le blindage ne résiste pas à l'impact (TK DR: 1,1 !). Argh! la grosse montée des 2 boules!
Le StuG quand à lui cherche à appuyer ses fantassins et vient au contact des troupes soviétiques mais casse alors lamentablement son Gun. Les Frontoviks en profitent alors pour lui sauter sur le poil et l'immobilisent, une melee s'ensuit, vite renforcée par des Grenadier, au bout du compte, seul le StuG survivra, mais immobilisé dans le mauvais sens et ne servant plus à rien.
Sur la fin mon dispositif défensif et éparpillé dans tous les sens et prend littéralement la vodka de toute part, mais le soviétique n'est pas encore dans les bâtiments et mes tirs peuvent encore lui faire très mal et l'empêcher de les atteindre. On doit alors arrêter le scénar vu l'heure, la dernière phase de mouvement russe a lieu, mais mes tirs ne sont pas à la hauteur (malgré une Fire Lane) et ses gars finissent pas passer et se positionner convenablement (il ont encore une impulse ensuite et je ne suis pas tellement en place pour lui contester les bâtiments déjà pris). Logiquement, l'arbitrage déclare FdB vainqueur. Très belle partie où le début laissait présager le pire pour le soviétique, mais j'ai perdu de vue la tactique d'ensemble et ai cherché à tenir un tour de trop pour sauvegarder un engin qui était de toute manière perdu et qui avait déjà fait du très bon boulot.
De toute manière, comme me le rappèlera Cyril à la fin du tournoi, les VCs stipulaient qu'il fallait que le teuton ait des Good Order MMCs dans les bâtiments et non que ceux-ci soient contrôlés! J'avais donc tout faux et avais donc perdu de toute manière, même si FdB et moi n'avions rien vu de cela!

0-2
« Modifié: 24 Mai 2010, 23:45 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Bert

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 986
  • +58/-0
Re : AAR RING 2010
« Réponse #2 le: 25 Mai 2010, 19:19 »
A mon tour voici mes AAR (Bon c'est vraiment plus  light que Guillaume..) ;-)

Ronde 1 : BFP38 "Sugar Cane Shuffle" (contre Jean LL)
Défense avec le handicap A1 (mes renforts au tour 3). Mon adversaire attaque par le grand champ de kunai tandisque que que ses mortiers et MMG prennent en enfilade la route principale. C'est en lisière de ce champ que j'ai mis mes dummies et quelques green pour le ralentir en espérant y placer quelques residuals. Tous mes barbelés sont au milieu et placés en enfilade des MMG. Les japonais sont donc rapidement ralentis par les barbelés et les firelanes.  La majeure partie des combats se déroule donc dans le champ de Kunai (où j'ai rapatrié une bonne partie de ma défense). Mes 2 M3 arrivent juste à temps pour bloquer la sortie des japonais alors que mes troupes sont toutes réfugiées dans la jungle sur la dernière rangée d'hexes. Mon adversaire ne pouvant plus atteindre la barre des 41 CVP me concède donc la partie dans le dernier tour.
1-0

Ronde 2 : SP159 "The Lisjanka Epitaph".(contre P.Briaux)
Défense allemande sans balance (de mémoire..). Je n'y crois pas trop.., alors je profite de cette partie pour prendre un cours d'ASL avec Philippe. Mon setup est compliqué car la masse des 20 Squads, 2xT34 et des 5 KV-85 peut me tomber dessus très rapidement. Et c'est chose faite avec mon adversaire qui met toute son attaque sur la carte 10 et au tour 2, mes 2 Panther sont déjà en épaves brûlantes ! je refait un peu surface en stoppant net une attaque russe (grâce à mon 75 Hip et ses multiples Rofs). Le Stug + les autres unités qui étaient en défense sur la carte 49 reviennent en soutien mais ca devient vite intenable. J'abandonne donc au tour 4 sans aucun espoir d'avoir des unités Good order dans 3 des 5 bâtiments de victoire.
1-1

Ronde 3 : SP148 "The Bears of St Denis" (contre "Fou de Bassan")
Défense Allemande (sans balance). Là aussi la partie tourne court. J'ai setupé 2 StuPzIV "Hull Down" sur les 2 collines qui et le 3ème dans le village prêt à intervenir par la route. 2 squads sont postés dans les bois à gauche et à droite de la carte (prêt à utiliser les panzefausts..) J'explose (DR1-1) un premier stack anglais 9-1 qui s'aventure au Level1 d'une colline en entrée de carte puis un autre stack leader anglais sera mis en déroute par l'autre StuPZ IV. Mais gross Katastroph ! mes 2 AFVs se font détruire coup sur coup dans l'AFPh !!. Le dernier StuPzIV subira également le même sort.J'essaye tant bien que mal de ralentir la course des anglais avec les Firelanes, mais les Sherman investissent bientôt le village. Malgrès un coup de panzerfaust qui fera mouche, mes 2 pauvres unités restantes n'auront plus la force de rester dans au moins 2 bâtiments. Je concède donc la partie au tour 6.
1-2

Ronde 4 : SV2 "The Swedish Voluntary Corp" (contre Cartouche)
Défense Suedoise (avec Handicap SW1).
Pas de grosses difficulté dans le setup puisque les russes doivent investir le bois pour y déloger les troupes du défenseur. Le début du scenar se passe assez rapidement car je préfère garder le camouflage plutôt que de tenter des tirs à longue distance. Mon adversaire déclare donc son Human Wave au tour 2 et le passage obligé dans une Firelane lui occasionne quelques pertes et pas mal de PIN. Cette HW n'ira pas au contact et ma première ligne de défense peut donc se replier vers le bois. Les renforts à Ski (tour3) rentrent par la carte 10 et tentent un contournement par le sud. Le Russe perd un peu de temps et se casse les dents sur de nombreux residuals. Quelques DR chanceux breakent également toutes les troupes à Ski au Sud. Le russe ne pouvant plus me déloger du dernier Hex de victoire dans le dernier tour me concède la partie.
2-2

Ronde 5 :RPT26 "A cross in Gold" (contre Ungern)
Attaque US (avec Handicap G1).
Constatant que mon adversaire a placé les JgdTiger assez proche en défense je profite de mon surnombre en Sherman pour en detruire 2 dans les premiers tours. C'est très jouable en AFPh puisque le bonus de proximité + le bonus de très grosse cible annule le malus du Bounding Fire. L'infanterie avance sans pertes sous la protection des Smoke Mortar et arrive rapidement à proximité du 1er pont. De plus l'infanterie allemande est quasiment en déroute..(Mon adversaire croit à ce moment que la partie est pliée). Malheureusement (pour moi) il n'en n'est rien.
En effet un premier M4 enraye son GUN. Je décide de ne pas tenter la réparation... Ensuite grossière erreur de ma part (fatigue..) puisque j'avance négligement mes M10 à proximité du pont avec leurs crew exposed (dont un qui à déjà subi un stun). Un tir de MMG rebreak le crew et donc Recall dans la foulée..A ce moment, il ne me reste plus que 2 chances de passer un deuxième AFV (avec un armement en l'état).
La première : espérer qu'un shreck (placé à proximité du deuxième pont) échoue son TH dans un hex de Smoke juste à l'entrée du pont. Le shreck réussira son TH..
La deuxième : espérer reussir un dr 1 sur la réparation de mon GUN d'un AFV qui avait déjà franchi un pont. (DR 5).
Partie gagnée par mon adversaire faute d'avoir un deuxième AFV avec un functionning MA de l'autre côté du stream.
2-3

Un super bonne ambiance et merci à tous pour ces bons moments. 8)

« Modifié: 25 Mai 2010, 20:03 par Bert »

Hors ligne T

  • 10-2
  • *
  • Messages: 522
  • +20/-4
Re : AAR RING 2010
« Réponse #3 le: 25 Mai 2010, 19:51 »
Merci pour ta participation et pour ton AAR déjà bien consistant.

Un détail pour faire l'intéressant: les participants à une HW ne pinnent pas.

Hors ligne Bert

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 986
  • +58/-0
Re : Re : AAR RING 2010
« Réponse #4 le: 25 Mai 2010, 20:01 »
Merci pour ta participation et pour ton AAR déjà bien consistant.

Un détail pour faire l'intéressant: les participants à une HW ne pinnent pas.

Ah juste remarque, j'ai du confondre avec les multiples PIN des residuals dans les bois. Cartouche qui a lancé son HW connaissait bien son affaire donc a mon avis on a du jouer comme il le fallait.

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR RING 2010
« Réponse #5 le: 26 Mai 2010, 17:16 »
Ronde 3: SP148 "Bears of St-Denis"
Pour cette ronde 3, je rencontre la Chenille. Un adversaire avec qui je n'avais encore jamais joué et très sympathique (et je ne dis pas ça parce qu'il m'a laissé gagné, non, non  ;-) )
Vu l'heure de départ (aux alentours de 16h si mes souvenirs sont bons), je propose tout d'abord de jouer J116 "Brigade Hill", nettement plus light. Mais mon adversaire n'est pas encore très rompu au PTO, nous nous mettons d'accord sur SP148, le plus classique des 3 scénars proposés.
J'hérite des British avec ABS B1, mon SAN n'est alors que de 2 (un SAN de 4 pour l'attaquant est particulièrement dévastateur!). La partie commence sans trop de problèmes pour mes gars car le setup de la Chenille est assez étalé et ses unités ont du mal à s'appuyer mutuellement, son SAN va néanmoins être prolifique en éliminant tout d'abord le mien puis en abattant au cours de la partie 2 de mes 3 ldrs!!! (le 8 0 et le 9-2!). Je réussis pourtant à aborder sa défense un élément après l'autre et à nettoyer de ce fait petit à petit la carte w.
Un Brummbär s'essaye à une manoeuvre de flanc, mais j'envoie mon Carrier C et son PIAT Inherent s'en occuper et ce efficacement (arrivée en traître dans le Rear VCA et shoot à 1 hex, seulement +2 DRM pour Bounding Fire après moults renseignements pris aux joueurs alentour). Le second Brummbär avec son AL se repositionne au centre pour appuyer son infanterie, mais réussi à casser son MA en Bounding, puis à le réparer juste sous le nez de mon Firefly!!!! TH final de 9 et la Chenille roule 6,5! Ouf!!!! L'rrivée du second Brummbär ne change pas grand chose et les 2 finissent détruit coup sur coup. Pas encore positionnés dans tous les buildings objectifs, l'Allemand se voit alors obligé de courir pour rejoindre les plus éloignés (le même problème dans la rédaction des VCs que pour SP159!!!). Le Carrier MMG s'offre alors un OVR sur un 436 (qui rate son PF Check en tentant de se défendre) et l'étripe ainsi joyeusement. Mes blindés, libérés de toute menace, foncent alors pour couper les chemins menant aux objectifs. Face à tant de haine et de FFMO/FFNAM à traverser (sans parlr des hexes occupés par les AFVs), et ne disposant plus que d'une seule impulse, mon adversaire préfère alors me concéder la victoire.
1-2, je ne rentrerai pas bredouille!!!!

Guillaume  
« Modifié: 26 Mai 2010, 17:53 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne 88LL

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 411
  • +16/-1
  • Franc Tireur Staff
Re : AAR RING 2010
« Réponse #6 le: 26 Mai 2010, 18:26 »
Attention : il semble que le Piat du Carrier C n'est disponible que lorsque l'inherent crew débarque du véhicule.
Comme dit Patrick : "Le plus important à ASL ce ne sont pas les pions, c'est ce que vs en faites"

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR RING 2010
« Réponse #7 le: 26 Mai 2010, 18:37 »
Sur le coup nous avons regardé le note du Chap H qui renvoie notamment à celle de l'AM M20 US (qui transporte un BAZ), celle-ci indique que l'on peut employer l'arme depuis le véhicule à condition de prendre les pénalités de backblast (inexistantes avec un PIAT) et de Bounding et Mounted Fire (inexistante aussi pour cette dernière avec un Carrier)
J'ai peut-être loupé un truc!

Guillaume
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Bert

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 986
  • +58/-0
Re : AAR RING 2010
« Réponse #8 le: 26 Mai 2010, 18:58 »
Le PIAT tombant dans la colonne "SA" du tableau (chapitre H), je pense également qu'il peut faire directement un TH sans avoir à le déposer.

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR RING 2010
« Réponse #9 le: 26 Mai 2010, 20:11 »
Ronde 4: SP97 "Twilight of the Reich"
J'aborde la ronde de nuit avec une idée assez claire du scénar que je désire jouer: SP97.
IL s'agit de celui que j'ai le mieux préparer et surtout, il me semble que c'est le plus rapide des 3: pas de gros combats urbains comme dans FrF44, ni de règles de neige et ski compliquées comme dans FrF3/SV2!
Néanmoins, ce scénar ne doit pas être abordé à la légère! Non content d'offrir des règles de Sand à se remémorer et un terrain très meuble de ce fait, la situation tactique elle-même et les VCs sont loin d'être évidentes à déméler!
Un seul JagdPanther (renforcé par la suite par 2 autres congénères) doit faire face à une demi-douzaine de chars/AG popovs appuyés par un dizaine de sqds trimbalant des PFs (!!!!). Le but du jeu: avoir un Jagd encore en état de marche dans la zone setup à la fin de la partie! Je joue face à L'Eléphant et suis donc assez stressé car il maîtrise très bien la "mobilité" d'ASL (joueurs d'échecs oblige!) et ses positionnements (malgré les pertes généralement infligés) s'avèrent très souvent bien calculés. On a un peu l'impression de finir étouffé comme dans un jeu de go, surtout que les démarrages de scénari face à lui laissent toujours circonspects, on ne voit pas tellement où il veut en venir, mais il y arrive toujours (même si les pertes sont au RDV!)
Dans notre partie, ma faible infanterie (conscrit, 2nd ligne et 1st line), ne pourra faire longtemps illusion, surtout avec une ELR de 2. J'ai quelques Wires, un PSK et une HMG pour renforcer tout ça, mais les gars comptent surtout sur les PFs pour faire bobo au monstres rouges. SSRs "Chrome" mais potentiellement génante, le premier Hull Hit d'un 152 sur un Jagd en frontal endommage automatiquement le Gun du Jagd!
L'approche de l'Eléphant est très circonspecte et cela m'étonne beaucoup. Ce scénar nécessite une agressivité importante de la part du russe pour tenter de submerger l'unique Jagd bien incapable de faire front de tout côté! Mon adversaire m'avoue ne pas bien saisir le but du scénar et je lui expliquue, dans ma grande mansuétude, le côté sauvage de la tactique qu'il devrait appliquer (comme ça je peux dire que je n'ai pas réellement perdu car c'est moi qui lui est tout appris sur ce scénar, logique, non?). Ni une, ni deux, l'Eléphant s'exécute et voilà les hordes rouges qui déferlent. Mon Jagd réussit à se préserver, mais mon infanterie en prend plein la tronche (surtout la HMG avec le 8-1 qui bouffent un obus de 152 en plein dans les dents!)
Un SU va tout de même périr sous une pluie de PFs, mais à part ça, c'est plutôt néfaste pour mes troupes.
Un T34 s'enlise dans le sable, mais en bonne position, les autres essayent de prendre position sous plusieurs angles pour tirer mon jagd et attendre les autres. J'espère vendre chèrement la peau du fauve, mais voici que le sniper popov (SAN de 3) va jouer les trouble-fêtes (tout au long de la partie d'ailleurs!) et STUN mon Jagd imprudemment CE qui finit donc Recall  :-(
Les 2 autres rentrent en renfort, mais se positionnent au fond pour canonner la masse popov imposante, cela fontionne plus ou moins (2 T34 au tapis), mais un Jagd enraye son Gun sur un intensif et je suis toujours bloqué loin de la zone de victoire.
Dernière impulse allemande de ce court scénar (4.5 tours) et j'envoie donc mes Jagds foncer. Le premier (malf) sera détruit par un T34 ou un PF, je ne me rappelle plus et le second décide de foncer dans la maison en bordure de zone de victoire, remplie de joyeux soviétiques, en espérant les apeurer suffisamment pour éviter une mauvaise rencontre et surtout se protéger de  tirs des chars restant mal postionnés vis àvis de ce building. Malheureusement l'un des sqds trouve un PF, je lui signale tout de même que le backblast peut irriter les yeux et d'autres parties du petit monde placés dans la baraque (la guerre psy, ça me connaît!). Etant le premier sqd à tenter sa chance, l'Eléphant la joue prudente et évite le backblast en prenant le +2 au TH supplémentaire mais en employant son ldr 9-1 pour diriger. Cela fait tout de même un TH final de 5, ça peut passer! Malheureusement je serais encore trahi par les dés (mes propres enfants, quel manque de reconnaissance, eux que j'ai depuis BV1 en 1996!!!!!) et il me sort un 2,2 en s'abstenant évidemment du fatidique Dud au TK!
Belle victoire de l'Eléphant, mon positionnement s'est avéré trop éloigné (en bordure de la zone de setup pour le Jagd au départ) pour être réellement efficace et j'ai dû prendre de trop gros risques sur la fin pour me repositionner.

1-3
 
« Modifié: 26 Mai 2010, 22:54 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR RING 2010
« Réponse #10 le: 27 Mai 2010, 18:13 »
Ronde 5: RPT26 "A Cross in Gold"

Dernière ronde du tournoi avec le Gross Scénar, je suis déjà en deça de mes objectifs de cette année: Obtenir une majorité de victoire.
Je rencontre, pour cette dernière ronde, Laurentf40 que j'ai déjà croisé dans les tournois européens de ces dernières années (Arnhem 2008, RING 2009) mais avec qui je n'ai encore jamais joué. Laurent est un excellent joueur avec un classement Area aussi élevé que sa taille (ce qui me fait revenir à ma réflexion de la première ronde). Un grand problème va d'ailleurs se poser tout au long du scénar: La table est une peu petite pour accueillir nos grands pieds à tous 2 sans collision intempestive (Des tables de 2 mètres de large, c possible pour l'année prochaine, SVP?), un truc à vous gâcher une partie!
J'espérais jouer BFP 51 et ses jolis tanks japonais en barquette, mais Laurent a exclu le PTO de ces choix. Nous jouons donc le scénar où pulullent la finesse des Jagdtiger. Nous optons tous 2 pour une balance A1, j'emporte le choix et me voit affubler d'un ELR de 3.
Laurent met un long moment pour finaliser son setup défensif, mais une fois terminé, celui-ci s'avère particulièrement béton avec notamment un infnterie bien implantée dans le sbois de la carte 50! Gasp, le verrou ne va pas être facile à ouvrir! Les Jagd sont positionnés là où, moi-même, j'avais choisi de les mettre dans mon setup défensif, je connais donc bien les LOS (enfin, je croyais!) et sait qu'il existe quelques "trous" où mes chars peuvent se réfugier. Ceci est bien beau, mais il faut non seulement éviter les tirs des Jagds (et les roquettes de la biffe!), mais il faut aussi passer les ponts! Je compte alors sur une grosse capacité fumi de mes AFVs et sur la puissance de feu impressionnante de mon infanterie (2 x HMG, 2 x MTR 60, 1 x 50.cal , 3 x MMG) pour tenir l'infanterie teutonne à distance.
Mon entrée se passe assez bien, à part un sqd qui éclate plus que prévu en faisant de la reco et un Sherman qui va (mal) se placer à l'abri derrière un bosquet, tir à la BMG pour vérifier la LOS... qui passe d'un poil de cul de fourmi! L'obus de 128 vient donc s'écraser jouyeusement dans mon Sherman qui se pensait tranquille. Entrée en matière assez désagréable donc.
La HMG teutonne se met aussi de la partie et va liquéfier un stack avec un bel enchaînement de ROF, là encore grâce une LOS mal appréciée de ma part. Je répartis mon attaque sur les 2 cartes pour éviter tout embouteillage, les armes d'appui étant aussi bien destinées à protéger les AFVs avec leur FP conséquentes qu'à appuyer d'une carte à l'autre grâce à leur range et à leur FP nettement supérieures à celles des allemands.
La riposte est suffisamment puissante pour faire fuir les casques à boulons visibles, mais cela ne change en rien le problème des Jagd. Je compte alors sur ma prochaine PFPh pour enfumer tout ça et vaporiser 2 probables équipes de casseurs de chars arrivés à proximité de mes troupes par les bois. Et là, c le drame, à part un WP sur l'un des Jagd, la PFPh s'avère particulièrement nullissime (à tel point que je lâche une bordée de jurons destinée à intimider l'infanterie adverse qui, malgré son ELR de 2, s'en tamponne royalement!). Me voici coincé de chaque côté sans possibilités de lancer mes AFVs autrement que sous le nez des Jagd (et des PanzerKnackers pour ceux de la carte 50). Une seule bonne nouvelle entretemps, le Flakpanzer en s'acharnant inutilement sur un Pov HS va finir par casser son Gun et est donc Recall!
Un premier Sherman s'élance, mais va voir sa course arrêtée par une roquette de PSK, le reste préfère avancer avec précaution, l'infanterie d'accompagnement liquidant les Panzerknackers en AFPh. Sur la carte 41, une seconde LOS de la mort m'est servie et aboutit à la destruction d'un M10, mazette, ça commence à faire un peu trop! 3 AFVs en flamme! J'essaye alors de passer par la colline, une idée plus que saugrenue car c'est un vrai cul de sac!
Au tour suivant, les Jagd se mettent en chasse (ne pouvant changer de VCA dans leur hexes d'origine sans risquer de bog). Le premier vient coller des sueurs froides à un sherman imprudemment avancé qui va réussir à démarrer pour éviter une rencontre douloureuse avec l'acier d'Outre-Rhin. Le second se repositionne hor du WP, mais voyant mes AFVs s'engager dans le fameux cul-de-sac va se retourner en AFPh et me présenter ainsi son fondement, l'un de mes BAZ ira ainsi se positionner comme il faut pour attendre le démarrage fatidique!

A mon tour mon Sherman motion s'évade en profitant de la fumée de l'épave de son confrère détruit au début et file dans la forêt hors LOS du mastodonte, un sqd teuton étant en Final, il en profite pour aller lui tailler un short en TPBF (sans résultats), un CC s'ensuit mais le sqd sort un 6,6 et semange donc quelques balles de revolver de la part de mon équipage (Casualty Reduced) une "mélée" s'ensuit (le char n'est pas tenu en melee, mais ne peut tirer que dans son hex). Légèrement vexés, ses copains tente de s'approcher du CC pour fumer l'importun au PF ou en CC. Je vais alors procéder méticuleusement à mes tirs: 1/ un sqd 666 adjacent va tirer pour démoraliser le sqd en melee (qui passe conscrit au passage d'ailleurs) 2/ tir à la CMG en TPBF pour éliminer le HS bk 3/ tir au gun sur le groupe adjacent le plus menaçant (et ROF!) pour casser ce joli monde 4/ Tir à nouveau au Gun sur le HS ADJACENT et en PBF à la BMG (il casse aussi). Ouf, le Sherman a obtenu un sursis!

De l'autre côté, carte 41, le Jagd s'est aperçu de la menace du suppositoire de 57mm et pivote donc en PFPh, qu'importe, il me reste l'Immobilization Attempt, même à 3 hexes, cela abouti à un TH final de 5 (car très grosse cible), très intéressant face à un jagd non turreted. Malheureusement, là encore, je sors un lamentable 6,6  +o(. L'arrivée des renfortss allemands de ce côté-ci vient un peu plus cadenasser le coin, ça s'annonce bien difficile!

carte 50, le Jagd s'est une fois de plus repositionné, mais son écran d'infanterie a été pas mal malmené et une manoeuvre concertée peut aboutir à une destruction bénéfique. Je bloque l'unique HS assurant sa couverture sur ma droite et envoie un Sherman se positionner pour un tir de flanc.
De l'autre côté, l'appât d'un 666 ne prend pas et un sqd est en position pour PFauster le premier Sherman qui pointera le bout de son canon. Tant pis, mantenant que la manoeuvre est engagée, je n'ai plus le choix! Le Sherman déjà miraculé s'avance: première tentative, le sqd roule 6 et PIN, bien, seconde tentative, il trouve un PF mais doit encore rouler 5 ou moins pour vaporiser l'intrus: il roule 4! Argh! mon autre Sherman va donc, lui aussi finir en fumée, le Jagd tirant alors sans contrainte! un BAZ réussira tout de même à l'immobiliser dans une position peu utile et le sqd PF se fera sauter au cou par le 666 venu ADJACENT (et mourra un tour plus tard en me gratifiant d'un 6+1 sur ldr creation , toujours utile pour faire pur aux bk).
Là encore, les renforts allemands arrivent à point nommé pour bloquer le passage du pont.
Le jagd, carte 41 s'est remis au centre, derrière le grand verger et un sqd PSK esseulé est néanmoins en bonne place pour zooké (des casques à boulons réunionnais? C'est original!) tout AFV s'approchant.
grâce à quelques sM, un M10 peut quand même s'élancer pour aller prendre le Jagd dans son propre hex, il échappe à tous les tirs, mais est néanmoins PIN sur un tir sur le crew et échoue dans sa tentative de destruction du mastodonte.
De l'autre coté un tir particulièrement heureux (un 2,1 sur du 8FP 0) aboutit à la mort de mon 9-1 et à la descente de son sqd 50.cal l'accompagnant (MC 6,6). C'en est trop pour moi, mes 3 AFVs sont bien trop loin des ponts  (A part le M10 en sursis dans l'hex du jagd, sursis vis à vis de la biffe teutonne située aux alentours en nombre) et mon infanterie pourrait peut-être passer les VPs avec beaucoup de chance. De toute manière le dernier coup du sort a déclenché un tremblement de terre sur la table et les piles de pions se sont bien mélangées (un peu fatigué à la fin du tournoi, le Guillaume!).
Belle victoire de Laurent alors que lui-même n'a pas toujours été favorisé par les DRs. Son setup était vraiment très costaud comme me le confirmeront nombre de joueurs. la meilleure solution, a posteriori, aurait alors été de foncer dans la forêt pour bousculer son infanterie avec la mienne et avancer les chars tranquille derrière, quelques armes d'appui entrant sur l'autre carte pour arroser de "crête à crête" (HMGs et MTRs). Mais cette tactique, agressive, n'était pas sans comporter nombre de risques. Ce qui est sûr, c'est que la dilution de mes forces m'a été préjudiciable. Avec l'échec de mon écran de fumée, je me suis retrouvé complètement bloqué et incapable de bousculer la défense faute de supériorité locale!

1-4

Fin du Ring, résultat net assez décevant, mais parties très intéressantes face à des joueurs de grande qualité, je tâcherai de venir encore l'année prochaine!!!!
« Modifié: 27 Mai 2010, 18:35 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Starlancer

  • Invité
Re : AAR RING 2010
« Réponse #11 le: 27 Mai 2010, 18:47 »
Super les AAR Guillaume!!  ;-) Quels détails. Merci pour cette lecture plaisante.

Tu prends des notes pendant le tournoi ou as-tu une mémoire d'éléphant ?

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR RING 2010
« Réponse #12 le: 27 Mai 2010, 19:00 »
En fait tout n'est que pure fiction, j'ai tout inventé!!!!!
Nan, je fais cela de mémoire, on se rappelle surtout des évènements marquants des scénars (et, de ce fait, plus facilement des défaites que des victoires)

Guillaume
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt