Auteur Sujet: De la qualité de l'AP7  (Lu 2459 fois)

Hors ligne benj

  • Silly Squirrel
  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 013
  • +52/-3
  • You missed me, you didn't even touch me !!! (dud)
    • Cote 1664
Re : De la qualité de l'AP7
« Réponse #15 le: 17 Avril 2011, 13:04 »
AP 70 : Sons of Slava
Semblait tout avoir pour être le plus beau scénar' du pack : belle attaque soviet durant l'été 44 sur un relief vallonné et beaucoup de mouvements en perspective.
Mais à y regarder de plus près, j'ai vite déchanté :
. les 2 camps ont le même nombre de tubes, avec les allemands qui disposent d'un 88LL OT qui a l'avantage sur les grandes dsitances et un 50L plus faible mais dont le statut hidden lui confère de vastes possibilités de prises de flanc sur un terrain qui regorge d'emplacements propices aux embuscades.
. l'infanterie russe, montée, est très vulnérable avec un ML de 7 surtout face à une HMG qui tire à longue portée
. les2 PzIV de renfort risquent de boucher définitivement toute percée soviétique, rentrant opportunément, telle la cavalerie face aux indiens.
J'espère me tromper mais je vois ce scénario pro-russe. Il l'est sur le ROAR mais d'une courte tête pour l'instant, à 5-3.

Il y a quand même des choses à mettre en perspective pour ce scénario :

 - il y a plusieurs endroits où les T-34 peuvent se placer hulldown s'ils veulent engager le 88LL ;

 - la HMG allemande ne sert à rien pendant les premiers tours vu les restrictions de setup et il y a peu d'endroits où l'amener pour qu'elle soit efficace sans être immédiatement menacée de calibre 85.

 - la .50cal et le mortier russes sont très efficaces pour empêcher le repli des troupes avancées allemandes vers la colline la plus reculée ... ou shooter le 88LL OT allemand

 - les carrier sont des sacs à points pas forcément évidents à dégommer pour l'allemand (très petite cible) ;

 - la cavalerie donne une mobilité énorme au russe (au prix de la fragilité, en effet) ;

 - mais surtout, le russe joue en dernier.  Donc, l'allemand a le choix entre sortir ses PzIV et être à poil contre les T34-85 qu'il aura du mal à empêcher de sortir (et qui valent 7VP chaque) ou les conserver sur carte et faire peu de points, malgré la SSR donnant la colline comme contant aux VP.

Bref, si en effet il vaut mieux laisser le russe à un joueur expérimenté, il a quand même son mot à dire.  Par contre je pense qu'une des choses qui pourrit le plus la vie au russe, ce sont les mines (jusqu'à 6 facteurs A-T), qui peuvent être placées de manière à boucher la plupart des axes intéressants.

« Au final, le meilleur fumigène Russe reste le Panzerfaust »

Hors ligne jlb

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 463
  • +34/-2
  • Nantes Tactique Club
Re : De la qualité de l'AP7
« Réponse #16 le: 18 Avril 2011, 10:53 »
AP 63: The Nutcracker
Thème original avec une attaque soviétique pendant la contre-offensive d'hiver de 1941. Malheureusement, il semble que la force d'attaque russe soit bien trop faible : les chars, avec un blindage frontal de 3 maximum ne vont pas faire long feu face aux 2 canons allemands de 150mm, avec un to kill number de 16 en HE. Le MTR de 50*, le 37L, les MG et bien sûr les 2 Pz 38 de renfort semblent laisser bien peu de chance aux véhicules de l'armée rouge.
L'infanterie attaquante, avec un ELR de 2 ne devra pas se rater et est elle aussi faiblarde surtout si elle ne submerge pas les allemands avant l'arrivée de leur renforts.
Autre point négatif : le fort aléa des breakdown number du fait de l'extrême winter.
5-0 pro Schleu sur le ROAR.

J'ai jeté un oeil à celui-ci et je trouve que l'attaque russe peut profiter d'une ou plusieurs belles HWs (et en calculant bien son coup, il peut bénéficier de descentes à ski). En effet, avec 2 d'ELR, la nécessité de prendre les bâtiments avant que les renforts allemands ne soient là, une défense famélique en squads, tu as intérêt à jouer la saturation de la défense. Pour la saturer, il y a d'abord les chars dont la perte est sans importance. Qu'ils fassent tirer les canons ou qu'ils freezent, le résultat sera de permettre à l'infanterie d'y aller franco. Et si ça oblige l'Allemand à faire du sustained/intensive c'est encore mieux vu l'extreme winter. C'est violent et dicey mais ça doit être assez amusant à jouer.

Evidement, si le Russe y va molo, il perdra du temps, se retrouvera avec des conscrits inutiles et donnera à l'Allemand le temps d'amener ses renforts.
« Modifié: 18 Avril 2011, 14:26 par jlb »
Le Franc-Tireur, le magazine des fanatiques d'ASL!  http://www.lefranctireur.org