Forum FFL-ASL
ASL pour les nuls … et les autres !

FT KGS5 Red Army Day

Hors ligne Jérôme

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 151
    • +17/-0
Joué et perdu haut la main avec les Soviétiques contre les Allemands de Pedro.

Une quarantaine de squads Soviétiques dont 13 conscrits soutenus par 7 blindés (3 Matildas, 4 T60) doivent prendre 7 blocs aux Allemands, pourvus d'une trentaine de Squads et d'un soutien aérien de 3 avions dont 2 stukas, en 7 tours.

En préparant le scénario, je me disais que cela n'allait pas être simple malgré les effets de l'extrême winter et du manque de munitions sur les Allemands. Et en effet je subis une déculottée cuisante, jetant l'éponge en moins de 5 heures.

Nous sommes en Février 1942, avec deep snow, aussi mes conscrits ne peuvent envisager de progresser qu'à vitesse escargotesque, tandis que les blindés, surtout les Matilda, sont ralentis par la neige même sur route et doivent fortement redouter les bogs en dehors des routes, mais même aussi sur les routes quand elles sont couvertes de débris.

Le set up de Pedro donnait la part belle au secteur Nord (blocs 23 26 31 39 38), me donnant à penser à juste titre que les HIP étaient placés au Sud.

Compte tenu de la forte proportion de conscrits dans l'OB soviétique et du durcissement significatif attendu de la défense allemande une fois arrivé le soutien aérien, j'avais décidé de lancer des vagues humaines dès le premier tour, et de concentrer mes forces pour éviter d'attaquer à 4 contre 3. Cela signifiait que le gros des forces non présentes au set up allaient entrer le plus au Nord possible, soit le bloc 48 et le terrain entre les blocs 50 et 48. Je décidais donc avant de voir le set up allemand de bombarder le bloc 48, pour permettre une entrée relativement sereine de ce côté là. Pedro n'y avait personne : et un bombardement de bloc de gâché, un ...

Les vagues humaines lancées sur les blocs 23 et 26 (conscrit à 8 MF au lieu de 3 MF, quand l'hexagone d'Open Ground enneigé coûte 1,5 MF, cela m'a paru inévitable d'en lancer, d'autant que l'apport des 426 dans les échanges de tirs est discutable, et le seul moment pour être certain d'en lancer, c'est le tour 1) ont tourné au massacre des assaillants, avec perte notamment de 2 leaders. Le 9-2 avec MMG allemand était en II27, et la HMG à l'étage de la prison du GPU JJ34 ; ils m'attendaient.

Très mauvais départ donc, et même départ qui me condamnait.

Je n'ai pas été pertinent avec mes blindés, me retrouvant avec 2 blindés overstackés en PP45, immobilisés par le mortier allemand invisible en JJ40, mais avec observateur à l'étage de KK41.

J'ai accumulé les déconvenues. L'aviation allemande n'est pas intervenue tardivement (tour 3 ou peut-être quatre), et j'ai pris acte de l'échec total de mon offensive.

Nos deux batteries ont été absentes : communication en morse difficile pour l'Allemand, quant à la qualité des communications radio soviétiques en 1942 ...

Le facteur chance ma clairement desservi et j'ai certainement mal joué (Pedro pense qu'il y a moyen d'être plus conservateur avec les conscrits, mais j'en doute : il faut avancer pas mal  pour prendre 7 blocs - je crois n'en avoir pris qu'un - et c'est encore plus dur quand des Stukas qui obtiennent Pin automatique sur leurs Point attacks sont présents, réduisant la probabilité d'une percée d'infanterie au-delà du front allemand). Mon adversaire pense qu'il est opportun d'affecter une partie des blindés au soutien des troupes soviétiques présents sur carte au set up, mais à mon avis retarder d'un tour l'attaque est trop pénalisant, et cela peut même être deux tours si cela tourne mal sur les hexagones de Bog (et il y en a un sur chacune des 3 routes du secteur).

Déroulement très frustrant pour moi, Pedro s'est régalé (c'est satisfaisant de voir un effort préalable significatif de réflexion sur le set up couronné de succès).

Je m'en suis voulu de ne pas avoir la flexibilité d'abandonner mon plan pré visualisation du set up allemand, et, après avoir demandé à Pedro son set-up, ait rejoué solo en attaquant cette fois au Sud, pour ambitionner de gagner sur prise des blocs 34, 35, 42, 43, 44 ,45 et 49. les troupes Nord se bornant à tenter de prendre le bloc 23 (et échec) et à garder leurs blocs de départ. Résultat : 5 blocs pris, mais échec final dans lequel le rôle de l'aviation fut décisif.

Défaite encore même si Pedro est très léger au set up de ce côté là.

---------

Je vois le ROAR à 2 contre 2, avant notre partie. Je ne saisis pas comment le Soviétique peut gagner contre un Allemand ayant peaufiné son set up, du moins sans avoir une bien meilleure chance que le Soviétique. Une entrée du soutien aérien avant la seconde moitié de partie me paraît condamner à coup à peu près sûr le Soviétique  et pour l'intérêt du jeu je pense que les joueurs doivent se mettre d'accord pour en exclure la possibilité.

La situation est très intéressante (expliquant que j'ai retenté ma chance solo) et je suis à l'écoute des conseils pour le Soviétique.

----------

Je propose ici des modifications consistantes :

http://forum.cote1664.net/index.php?topic=9770.0






« Modifié: 05 Décembre 2012, 22:30 par Jérôme »