Auteur Sujet: ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004  (Lu 6703 fois)

jeromerey

  • Invité
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #15 le: 01 Avril 2004, 19:46 »
Au niveau hébergement, je peux peut être dépanner certains qui viendraient de loin et voudraient éviter de payer l'hôtel en plus du déplacement.

Donc je peux héberger 3 personnes sur La Grande Motte dans la nuit du samedi au lundi (dans 2 lits 2 places, désolé).

C'est à 35 minutes de Nîmes et j'aurai ma voiture.

N'hésitez pas.

Hors ligne Manu_Histofig

  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 289
  • +39/-0
    • Histofig ASL
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #16 le: 03 Avril 2004, 19:24 »
Allez, dernier rappel, c'est dans une semaine...
On compte sur vous...
A+

Manu.
Emmanuel Desanois
ASL Histofig.Com - http://asl.histofig.com

Hors ligne Manu_Histofig

  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 289
  • +39/-0
    • Histofig ASL
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #17 le: 08 Avril 2004, 18:53 »
Bonjour à tous,

Nous sommes à J-2... 24 inscripts pour cette 4e édition sauf surprise de dernière minute que nous espérons bonne, c'est à dire que vous pouvez toujours débarquer à la dernière minute on vous accueillera avec plaisir...
Rendez vous la semaine prochaine pour un compte rendu détaillé...
Joyeuse Pâques à tous,
A+

Manu.
Emmanuel Desanois
ASL Histofig.Com - http://asl.histofig.com

Hors ligne Manu_Histofig

  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 289
  • +39/-0
    • Histofig ASL
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #18 le: 09 Avril 2004, 19:32 »
J - qq heures... c'est la pause avant la récupération des troupes ce soir pour un diner méditerranéen en ville... c'est un peu dur pour les Ch'ti qui descendent de la banquise... ça coince sur la route mais a priori tout le monde est en route...
C'est donc mon dernier message avant les engagements sur le terrain dès demain 9h...
Joyeuse Pâques à tous,
A+

Manu "qui est né le jour des cloches, surement pour ça qu'il tourne pas rond..."
Emmanuel Desanois
ASL Histofig.Com - http://asl.histofig.com

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 316
  • +39/-0
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #19 le: 13 Avril 2004, 14:02 »
Petit compte-rendu du we de la part d'un habitué :P
Tout d'abord, ce n'était pas du tout un temps à jouer à ASL, soleil,soleil,soleil. Ca doit en faire raler + d'un!
Démarrage CCC habituel (Café, Clope (pour les drogués comme moi), Croissant) et hop, en route pour l'Italie!
J'affronte Fabrice, un Lyonnais, on choisit House of Pain (PBP19) et j'ai effectivement compris ma douleur, ma défense trop haute se fait vite bousculer par des Shermans agressifs, comme j'ai peu de monde (5 sqds et 2 chefs!) en biffe, je maintiens le Tiger en avant pour sauver les broken sqds. un Sherman casse son canon , bon signe, je décide de rester un tour de plus avec le Tiger, histoire d'etre sur de récuperer mes gars et évidemment mon 88 lache au premier tir! Le tiger quasiment désarmé se fait cramer au PIAT à la phase suivante, a partir de là, les Shermans s'en donnent à coeur joie et il m'est impossible de réorganiser ma défense, meme si un Sherman se fait bruler en CC!Interlude gastronomique et on atterrit en pleine campagne 40. Je joue contre Philippe Rohmer, un grognard me dit-on , je suis très impressionné par sa préparation des scénars (merci d'ailleurs pour les petites méthodes , Philippe  :) ). Les scénars sont gros et nous tombaons d'accord pour jouer "Counterstroke at Stonne" A66). Je prends les Français avec la balance pour Philippe. Mes crews sont alors tous des 6+1, sympa :? , Ca démarre d'ailleurs très fort, un B1bis est Recall sur un stun après avoir voulu faire le mariolle avec un fumigène en CE. Je fonce comme un bourrin sans trop me soucier des tirs allemands , ça passe bien. Philippe m'avoue etre assez surpris de l'orientation de mon attaque à trevers la pampa (je me méfie des routes, toujours choyées par les guns forcément HIP!). J'atterris assez vite près du chateau avec mes AFV pendant que d'autres le matraquent (joli tir d'un B1 qui volatilise un second étage, idem avec un H39 qui démoli un SPW en AFPh, un exploit avec mes crews!).
Philippe réussit tout de meme à rameuter quelques troupes (notamment les StuG qui me gènent un assez et me privent d'un H39 et en Shock en un second), npous en sommes qu'au tour 3 et en pleine pagaille quand nous devons nous arreter, sur arbitrage nous avons une égalité, normal à ce stade de la partie, dommage de ne pas avoir eu plus de temps (mais Philippe aurait probablement réussi à inverser la tendance).
A tout à l'huere pour la suite  :wink:

Guillaume
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
FrF21Cavalry Brigade Model
Tac70Brise-Lames
ASL89 Rescue Attempt
GD14They Fight Like Lions
SP196Hussars and Hounds
SP87Fangs of the Tiger
BFP133 Over the Hills
ASL126Commando Schenke

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 316
  • +39/-0
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #20 le: 13 Avril 2004, 21:04 »
Voici donc le CR du dimanche.
Après une nuit pleine de reve de pions, LOS et autres TH DRM de la mort, nous roulons vers le front italien (merci Jérome pour me véhiculer chaque année, promis j'investis dans les cheveaux moteurs l'année prochaine :wink: ).
La troisième ronde m'oppose à Laurent Ferraro avec qui j'avais déjà joué l'an dernier. Nous jouons "the cactus farm" J50. Laurent obtient les Brits et je prends la balance pour moi. Au menu, Air Support, OBA et passages au milieu de champs de mines. Je boresighte comme un fou et attends les Churchills de pied ferme. Les churchs avancent avec précaution et tentent de smoker, mais les dés ne sont vraiment pas d'accord. Il en va autrement avec les MTR de 51 qui m'enfument copieusement mes positions sur la carte 43, je fais néanmoins flancher quelques squads visibles ou qui tentent le contact. Je ne m'énerve pas et attends l'approche à découvert. Un Churchill essaye dde passer le TB de la carte 11 pour aider sa biffe et se fait cramer par un AT , ça s'annonce bien :) .
Malheureusement l'enfumage de ma HMG m'empeche de clouer sa biffe sur 43 et les Churchills s'enhardissent. Je commets l'erreur de ne pas tirer suffisamment tot sur ceux à portée, obsédés par un boresight totalement superflu. Je tente alors de me faire un Church à la Thrown DC, technique couillue mais franchement casse-gueule, je rate totalement ma cible (DR 10), mais me prend l'explosion en pleine poire (DR 3, avec un sniper en prime pour Laurent, la totale!). Son Church passe et s'en va taper la discute avec mes gars planqués dans les batiments. Entretemps, mon AT sur 11 casse sur un tir stupide sur de la biffe (1FP !) et celui sur 43 est pris en CC, ça va mal!
Je résussis malgré tout à mettre hors de combat un Church en CC sur 11 après le passage infructueux du Jabo allié. Sur 43, sa biffe est déjà au contactc des batiments/objectifs, je mise alors tout sur l'OBA, quitte à m'en prendre sur le coin de la face!
Je rate lamentablement mon SR et les tirs vont se perdre de l'autre coté de la carte. Nous sommes à la fin du tour 4 (sur 7.5) et devons arreter la partie, en toute logique Laurent est déclaré vainqueur sur arbitrage et je dois bien avouer que mes gars sont incapables de remplir les VC à temps. J'ai attendu trop longtemps avant de tirer avec mes armes principales (HMG et AT), obsédés par des boresight pas tellement importants! Laurent a su au contraire saisir les opportunités qui se sont présentées alors que les dés ont été contre lui sur les premiers tours.
2 sandwichs et quelques secondes plus tard, je me lance sur la dernière ronde avec Calimero comme adversaire (salut Jeep  :wink: ). Nous choisissons "Ranger stronghold" T3 (??). Le principe est très clair, l'allemand doit massacrer tous les ricains sur la carte 2 en 6 tours. Nous tirons le camp au sort et je prends les US avec la balance (9-2 allemand remplacé par un 9-1). Nous jouons à cache-ccahe pendant 2 tours, quand les Allemands montrent enfin le bout de leur pions ?. Mes rangers, dont le boulot est d'en avoir dans le calebut, décident de se faire une pile à la MG histoire de rigoler un coup, celle-ci se fait alors copieusement raboter par un MG gardant obstinément sa ROF ce qui ne laisse plus qu'un HS et un 9-1 en mauvais état (8-0 à 3MF). Je me vois déjà en train de skulker et continuer ainsi histoire d'etre taquin jusqu'au bout quand mes gars se font pin (alors que mes DR seront très bons tout au long de la partie à l'inverse de mon adversaire) et reste bloquer en avant. JP va alors me donner une très belle leçon de manoeuvre avec des encerclements et des Failuer to Rout dans tous les sens et ceux, malgré des pertes certaines. Je ne désespère pourtant pas car mes survivants s'en sortent très bien (il ne reste qu'un tour)et je me vois déjà en train de me tailler un voie sanglante au travers des troupes allemandes , je réussis d'a illeurs à shocker un Pz IVen Prep. je commets alors THE erreur, je regroupe mes gars ! En DFPh, JP me colle un tir à 22FP et me fait éclater mon unique pile. La partie s'achève, petite consolation, des prisonniers réussissent un exploit en massacrant un sqd et un leader en CC sur un 1,1 ! Dommage, étant unarmed, ils ne peuvent prétendre aux VC.
Mine de rien, et après consultation des VC dans la soirée, JP semble avoir remporté une victoire décisive! Félicitations.
Bref, un we très sympa, malgré mes défaites successives, je me suis vraiment amusé, comme d'habitude, Je ne repars d'ailleurs pas les mains vides , ayant récupéré FKaC (merci Manu), Le winpack 1, un CD de règles(merci Christophe) traduites et surtout 3 sandwichs en rab' (merci les gars).
Au bout du compte, j'améliore tout de meme mon résultat, ce qui était mon objectif après le plaisir de jouer. L'année prochaine, je remets ça, juré!

Guillaume
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
FrF21Cavalry Brigade Model
Tac70Brise-Lames
ASL89 Rescue Attempt
GD14They Fight Like Lions
SP196Hussars and Hounds
SP87Fangs of the Tiger
BFP133 Over the Hills
ASL126Commando Schenke

Anonymous

  • Invité
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #21 le: 14 Avril 2004, 00:07 »
quand on parle du caliméro, on en voit la b.... heu, non, c'est promis, je ne vous montre rien.

ben, comme tous les ans maintenant, Manu a réuni sa petite équipe pour nous mitonner un sympathique tournoi, organisé de main de maître juste dans ses plus petits détails. c'est vraiment chouette et ça vaut vraiment le coup de chapeau : bravo Manu, Eric, Wilfried et comparses et bis !

pour ma part, j'ai débuté fort en me faisant ratatiner par Cyril Guinard sur House of Pain. Il prend l'Allemand, et je me retrouve à devoir gèrer une situation assez technique, avec deux ShermanIII pour un Tigre : de la manoeuvre, rien que de la manoeuvre. Mais Cyril est un vieux renard qui a plus de bouteille que moi, et c'est moi qui me retrouve sans blindés. Je lui fume finalement sont Tigre en CC avec un fanatique nouvellement créé, mais je suis largement en retard et ne peux lui prendre qu'un bâtiment sur les deux nécessaires. Première défaite au bout des 7 tours.

Le reste des duellistes est encore largement engagé dans la première ronde, alors que nous bouclons le tour 7, la plupart en sont encore au tour deux! Cyril et moi décidons de tuer le temps en jouant hors tournoi Canicatti, prévu pour une ronde ultérieure. Je me retrouve en défense, avec une pillbox et quelques tranchées pour tenir les hauteurs de la carte 15 contre une phalange de Sherman et leur infanterie. Je dois tenir ou tuer quatre Sherman. Je positionne la pillbox dans un coin vraiment tordu, et je flanque un canon en face, le dos à la zone d'entrée US. Après quelques tours d'approche, et quelques échanges de tirs, les Shermans finissent par se décider à monter la colline et font face à la pillbox enfin dévoilée. Mon canon se révèle, il a à deux hex le cul de deux Shermans ... et il poil lamentablement son tir, sa cadence, la totale :evil: . Il brûle tout de même le Sherman le plus proche avec un tir intensif, puis disparaît en CC. Les Shermans réduident ensuite méthodiquement la position, mais il faut attendre le CC final pour voir les conditions de victoire remplies. Détail : assez distrait de nature, je n'ai joué qu'avec un seul canon de 50LL. Je pense qu'avec les deux, la tâche est très ardue pour l'Américain ...

Ronde deux, je me retrouve face à mon PJ Cillufo national, avec qui j'ai des souvenirs enfumés et brûlants datant de Grenadier 2002. Nous nous retrouvons sur un scénario riche en blindés, puisque nous jouons Swan Song, avec moi dans le rôle du Français. Je rentre mes R35 au premier tour, et PJ découvre ses canons de 37, qui cassent l'un après l'autre. Mon infanterie rentre ensuite, et, pendant que le canon de 88 sauve l'honneur Germain en pulvérisant 3 des 6 R35. Mon infanterie, rentrée sur un front trop étroit, se fait pulvériser par les tirs croisés de MG. Il faut dire que PJ est très en forme, avec une firelane de 1FP, attaquant à +1 pour soft hindrance, il réussit à infliger des MC à toutes mes troupes tentant la traversée - lesquelles échouent lamentablement, alors que l'infanterie Allemande, elle, se porte comme un charme face aux chars Français adjacents (SSR sur la peur des chars avec NMC). L'artillerie tombe sur les pingouins du 22ième colonial, et au bout de 5 tours, mon infanterie est réduite à néant. Abandon contre décidement plus fort que moi ...

Il nous reste un bon bout de la soirée, PJ et moi décidons donc de jouer le scénar le plus court du tournoi : Surrender or Die. Je prends le gentil US Ranger, il prend le non moins gentil nazi, et entreprend de me rentrer dans le lard. Mon Héro (y'en a un dans l'OB) défend devant et ralentit bien la progression initiale, j'ai un demi squad qui se replie devant la pression, mais je ne lui fait pas perdre assez de temps. Il finit par enfumer ma garnison avec ses PzIV, les PanzerGrenadiers entrent en CC et zigouillent tout ce qui mâche du chewing-gum. Finalement, je replie ce qui me reste sur la dernière maison, qui est déjà prise en tenaille par le second PzIV, et je finit par briser à un hex du dernier bâtiment.  S'il y a un truc que j'en conclue, c'est que je ne veux pas le jouer demain.

Le lendemain, après une escapade fort intéressante du coté des pistes à char et un sommeil réparateur, je me retrouve devant notre Eric bien aimé qui me propose de jouer Objectif Exodus. J'ai une impresson mitigée sur cette ronde : Cactus Farm est très gros et sans doute assez difficile pour l'Anglais, Canicatti me semble difficile pour l'US, et Exodus est si petit qu'une petite série de sales dés peuvent faire perder la partie. C'est toutefois sur ce dernier que nous jettons notre dévolu. Eric prend l'attaque, et je place mes maigres squads, avec un mitrailleur avancé, la MMG aux étages, et deux demi squads en couverture sur les ailes. Eric enfume mes plus dangeureux tireurs, puis explose le demi squad sur mon aile gauche, sur laquelle se précicipite sa force, à l'exception du Hero, qui charge tout seul sur l'aile droite. En fait, il ne fera rien de la partie, car je reste sagement dissimulé, ce qui rend sont 1FP inutile (1/2 FP pour area fire). Je me replie doucement sous la pression, et en traître, je réussis à placer un squad dissimulé au 1er etage de la zone de victoire, alors que le RdC est occupé par mon mitrailleur MMG. Avec seulement un tour restant, Eric n'a matériellement plus le temps de nettoyer le RdC puis le 1er étage .. ma première victoire, c'est comme le loto, ça n'arrive pas qu'aux autres ...

Pendant ce temps, le petit Jean Lasnier, lâché par son adversaire, s'emmerde ferme. Comme tout le monde est en retard, je lui propose de jouer un scénario de la dernière ronde. Nous choisissons Ranger Stronghold, que j'ai déjà joué en défense, et que je veux tester en attaque. Jean prend les US, et concentre son pôle défensif sur le bosquet d'arbre au niveau 1 au centre de la zone de victoire. Je m'approche, récolte quelques balles dans mon 9-2, risque un PzIV en freeze, lequel meurt d'un bon coup de Baz, mais le trou est là : je réussit à aller au contact avec mes PzGrenadiers, et ceux-ci parviennent à faire reculer les Rangers. Ceux-ci brisent, se replient sur le 10-2, rallient, et je me rue à nouveau au contact, usant de la finesse la plus kolossale, pour me faire hacher menu menu menu par du 28FP à bout portant. Ok, je perd celui-là, mais j'ai vu ce que je voulais voir sur les manoeuvres nécessaires pour le gagner.

J'attends patiemment mon heure, qui finit par arriver avec l'arbitrage de fin de partie entre Laurent et Guillaume. Celui-ci joue donc contre moi, nous choisissons Ranger Stronghold, je choisis l'Allemand et lui aussi, je me retrouve bon Aryen (ciel comme c'est spirituel) avec la balance contre moi. Je fais cette fois-ci preuve d'un peu plus de circonspection à l'approche des 7-4-7, ce qui ne m'empèche pas de prendre de sévères pertes, rapport au fait que Guillaume ne fait que des 4, qui est une technique que je recommande chaudement. Finalement, après avoir encerclé les Rangers sur la colline et roulé sur la gueule de certains d'entre eux, Guillaume finit par rassembler ses derniers squads avec son 10-2 en bord de carte, pète sa MMG (ha! la balance cosmique !), et je finis, grâce à un encerclement scellé par un demi squad ridicule, par lui faire bouffer du plomb made in Deutschland, brisant toute la pile et déclanchant un sniper US par le même occasion, lequel va briser un malheureux 1/2squad  qui garde une bande de basquetteurs New Yorkais désoeuvrés. On poil bien les règles sur la fin de la partie (les règles pour faire s'échapper des prisonniers sont sérieusement à relire, là...) et de guerre lasse, on m'accorde la victoire. C'aura été un festival de 4 pour Guillaume, j'ai bien cru que je n'en verrai pas la fin, quand bien même j'ai tué tout le monde en un tour de moins que prévu.

Je gagne un Schwerpunkt, je saute dans mon train et je ronque comme un goret jusqu'à Paris après m'être débarassé de mes grolles, ce qui me vaut des oeillades assassines du passager qui me fait face et de sa chère et tendre - pendant que Philippe, assis à coté de moi, est mort de rire en voyant leur tronches de cakes  :lol: .

7 parties en 1 week-end - burp et vive ASL, et poil aux tronches de cakes.

Hors ligne Dogan

  • Administrateur
  • 10-3
  • *
  • Messages: 849
  • +4/-0
    • http://www.cote1664.net
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #22 le: 14 Avril 2004, 10:26 »
Merci pour ces CR qui m'ont transporté à Nîmes pendant quelques minutes, allégant un peu l'austérité de mon we de correction de cette #&*!$ de thèse
The only thing more accurate than incoming enemy fire is incoming friendly fire.

Hors ligne jeep

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 916
  • +31/-1
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #23 le: 14 Avril 2004, 11:34 »
zut, zut, pas connecté.
c'était bien sûr moi l'invité, fôtes de frappe et ponctuation approximative comprises.
"C'est vraiment trop zinjuste !"

Hors ligne Manu_Histofig

  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 289
  • +39/-0
    • Histofig ASL
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #24 le: 14 Avril 2004, 11:38 »
Salut à tous,

Merci pour les compliments, et cette année nous devons particulièrement remercier Eric (Partisan pour le pseudo) qui m'a bcp aidé et assisté avant et pendant le tournoi...
Nous espérons que tous les participants ont vécu avec le même enthousiasme ce merveilleux week-end et bien sur, nous vous donnons rendez-vous pour l'année prochaine pour une 5e édition aussi belle que celle ci...

Les résultats complets du tournoi ainsi que les photos seront publiées sur le site dès le week-end prochain... en attendant voici le classement des premiers :

1- Briaux Philippe
2- Guinard Cyril
3- Boudrenghien François
4- Rey Jerome
5- Sagaz Lluis

Le meilleur sniper du tournoi est Laurent Ferraro, et le "moins" chanceux, monsieur fumble (celui qui roule des 12) est Wilfried Barbuscia.

Pour le reste et les détails, rendez vous le week-end prochain sur le site...
A+ et merci encore de votre participation,

Manu.
Emmanuel Desanois
ASL Histofig.Com - http://asl.histofig.com

Anonymous

  • Invité
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #25 le: 14 Avril 2004, 15:58 »
Voici mon AAR... a priori encore sous le mystérieux "invité" :wink:

Ronde 1 : Je suis opposé à Christian Turco. Nous avons tous les 2 écarté « To Clear a Roadblock » (que personne n?a joué sauf erreur) et nous partons pour « Panzer Graveyard ». Je veille à placer au setup mes Pz3 hors des champs de tir possibles adverses, en LOS juste des étages et des premières maisons ?a priori pas de AT57L si proche de mes troupes. Mes premiers tirs placent qq smoke et détruisent le Sherman grâce à une LOS de la mort. Je choisi d?attaquer par la voie la plus courte (zone des buildings allemands), mais en avançant prudemment. L?anglais décroche peu à peu mais je le grignote. Les dés désavantagent clairement mon adversaire : Le AT57L ne parvient qu?à immobiliser un Pz4 avant de faire un malf en intensive fire ; on fait le même nombre de 12, mais si je casse 2 mitrailleuses et fait des Pin sans gravité, Christian tue son meilleur chef et multiplie les casualties reduction? ce qui me simplifie grandement la tâche. Il me fait aussi un HS berserk que mon comité d?accueil (un Pz4) expédie vite fait au paradis. Un peu plus tard, il obtient un héros mais qui est blessé et les autres cassent?Il ne reste alors plus grand chose aux anglais et encore un tour à jouer. Victoire décisive. 1-0

Ronde 2 : Wilfried Barbuscia prend le camp allemand dans « Counterstroke at Stonne ». Il faut malheureusement jouer vite car il est déjà tard quand nous commençons la partie. J?avance en m?aidant de smoke grenade laissées par des chars (placés à l?abri des LOS, pas en vue du 9-2). L?entrée ne me cause aucune perte, ce qui est bon signe. Wilfried a placé le 9-2 HMG en retrait au niveau 3, je pense qu?il faut le placer dans le château, même si c?est plus exposé? le français doit prendre le maximum de perte en entrée, pendant qu?il est obligé de passer dans l?open. Ensuite Wilfried joue avec le feu en envoyant ses 3 StuG à l?attaque, ce qui est très osé vu qu?ils sont AP7 et sont dépourvus de mitrailleuses? Ils sont tous morts à la fin de mon tour 4, dont 2 par CC. Au début du tour 5 allemand, il ne reste plus qu?un squad encerclé dans le château, le 9-2 est broken et mes troupes peuvent se lancer à l?assaut des autres bâtiments. Il faut toutefois arrêter là la partie, compte tenu de l?heure tardive? Il reste à Wilfried 7 squads, dont un broken sans espoir de déroute si le rally échoue, 2 canons (le 3eme est en CC à 1 contre 3) et 2 SPW. De mon côté, j?ai environ 25 squads dont 3 broken et je n?ai perdu que 2 H39. Wilfried m?accorde la victoire, mais il aurait fallu jouer pour voir si décisive ou pas. Dommage d?interrompre la partie? mais nous aurions dû plus raisonnablement choisir un scénario plus petit. 2-0. Il est temps d?aller dîner. Le retour à l?hôtel, en convoi, nous vaut une ballade nocturne imprévue, en d?autres termes on s?est quelque peu perdu en route.

Ronde 3 : Je suis opposé à Christophe Méchin, et nous jouons « Cactus Farm ». J?hérite du camp allemand avec la balance contre moi. Je place sur la colline les tranchées avec un AT et une MMG avec 9-2. L?autre MMG est dans la ferme, et un autre AT est placé dans les bois de bord de carte 43, à l?abri des tirs directs. Christophe choisit d?entrer ses chars par les 2 trail break les plus distants de la colline, mais provoque un embouteillage en en plaçant 6 au même endroit, dans le brush. Il se trouve qu?un de mes canons détruit le premier de la colonne par un coup critique (ça arrive, et ça a été mon seul tir correct pendant les 2 premiers tours) et le flambe, ce qui met ensuite le feu au brush (EC dry) et rend le trail break inutilisable? et voilà tous ces Churchill qui se dirigent à train de sénateur vers un autre trail break. Sachant qu?il n?y a pas 36 tours à jouer, les fantassins sont donc complètement coupés de leurs appuis. Mon cher 9-2 a gagné ses galons aux inspections de cirage, et pas dans les champs de tirs. Il s?évertue à faire des 10 ou 11, vraiment. Tous les tirs dans l?open échouent lamentablement. A un moment, un squad anglais entre dans son hexagone de boresight : un tir de 5FP à ?6? DR11 (encore !) fait 1MC et heureusement l?anglais compatissant accepte de casser. Un HS anglais devient berserk et fonce sur lui. A l?entrée dans la case, tir de 27FP à ?4? DR10 mais ça suffit pour obtenir le K/, ouf ! Le canon dans les bois obtient toute une série de tir contre un Churchill mais sans pénétrer? et le crew casse au premier tir reçu (du 2FP?). Du côté de la ferme, je place 2 Firelane en parallèle et il ne reste qu?une case pour boucher la progression adverse? bien entendu mon tireur fait un cowardise et pas de résiduel, les anglais s?engouffrent dans la brèche. Au tour 3, 4 squads anglais et un char sont à 2 hexes de la ferme, et là miracle, mes défenseurs font enfin qq chose de correct et toute cette avant-garde est cassée et le char détruit. Le reste de l?infanterie est essentiellement broké, les chars sont loin à cause du détour, un Churchill1 a cassé son 75, le 2eme n?a plus de munition He? Il ne reste personne pour prendre la ferme ! Christophe abandonne, victoire décisive. 3-0.

Ronde 4 : Je joue avec Lluis Sagaz « Ranger Stronghold », nous tirons au sort le camp et je suis allemand. Le plan est comme j?aime : il suffit de tuer tout le monde. Je fonce directement sur la colline, avec la moitié de mes forces en contournement par la gauche. Comme d?habitude, je n?ai pas fait très attention au placement adverse et ce que je prenais pour un squad baz se trouve être un squad mitrailleur? face à mon 9-2 que j?ai avancé imprudemment. Heureusement Lluis loupe son tir, et c?est l?US qui casse en retour. Au tour 2, je parviens à distraire l?autre mitrailleur avec une cible mineure, ce qui me permet de placer un char et 3 ou 4 squads au sommet de la colline. En feu d?avance, le mitrailleur US casse et se fait assassiner ensuite. C?est bien parti ! La suite est à l?avenant : tout US qui tire est rapidement cerné par un maximum de tireurs, la moitié des troupes US est du mauvais côté de la colline, avec comité d?accueil s?ils se montrent, mon 8-0 joue à bloquer les chemins de déroute, etc. Une petite frayeur quand le 10-2 me fait un battle hardening et devient 10-3, mais il y a trop d?allemands autour et tout ceci est rapidement éliminé. On est alors à la fin du tour 4 allemand, les US ont perdu 3 squads sur 5,5 et il ne reste que 2 HS dans la zone de victoire? Lluis abandonne et m?accorde la victoire décisive. 4-0 et gain du tournoi. Ce qui me permet de prendre une magnifique boîte de « For King and Country ». Il y a eu du progrès de fait dans la qualité et la découpe des pions par rapport à Avalon Hill? ce qui il est vrai n?était pas difficile.

Notons encore : une bonne organisation, une salle de jeu spacieuse, des restaurants très corrects, une bonne quiche, etc. En conclusion : à l?année prochaine. La tentative de départager les joueurs en inventant des niveaux de victoite décisive me semble pas mal du tout (bon d'accord, j'en ai profité)

Philippe

jeromerey

  • Invité
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #26 le: 14 Avril 2004, 16:10 »
Salut à tous.

Un très bon week-end nîmois de plus.
Heureusement que tout le monde a gardé ses chausures dans la salle de jeu ...

Le scénar le plus marquant du week-end pour moi.
The Cactus Farm J50 disputé à la ronde 3 avec Philippe Rohmer.
J'étais persuadé que le scénario était trés difficile pour l'Allemand.
Philippe aussi je pense, nous avons tous les 2 choisis le Britannique.
J'ai hérité de l'Allemand avec 1 squad et une LMG de plus.

Finalement je l'ai emporté (par abandon faute de temps - mais j'avais vraiment un gros avantage).

Le scénario m'a intrigué et je l'ai rejoué en solo Lundi - sans balance - et les Allemands l'ont encore emporté (bien que les parties en solo quand il y a des HIP ce n'est pas avantageux pour le défenseur).

Je me décide donc à écrire un AAR sur ce scénar dans le forum - qui ne sera pas un vrai AAR mais on va dire une modeste aide de jeu pour ce beau scénar. Que ceux qui l'ont joué nous donnent leur avis.

Hors ligne jeep

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 916
  • +31/-1
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #27 le: 14 Avril 2004, 16:35 »
je n'ai pas joué ce scénario en tournoi, et je n'avais même pas eu le temps de le préparer avant, mais il m'avait paru intéressant. Toutefois, je suis de l'avis contraire de Jérome, je pense que l'Allemand est le camp le plus facile : il me semble que le Brit n'a que peu d'options pour rentrer ses chars (la ligne d'AT Mines de 3 est redoutable, 1 chance sur 4 d'y survivre ...), et il ne faut surtout pas que l'infanterie se trouve séparée des Churchills, sinon, elle se fais assassiner en OG ... Le Brit a du matériel, bien sûr, mais c'est de son coté que la co-ordination et la co-opération interarmes sont les plus cruciales.
Bien sûr, ceci ne sont que des impressions à la lecture du scénario. Je serais effectivement curieux de connaître l'avis de ceux qui l'ont joué, et en particulier de Laurent, qui, me semble-t-il, est le seul à l'avoir gagné avec le Brit.

Notez aussi, pour la petite histoire, que Casus Belli avait sorti dans l'un de ses Hors Série un scénario sur la même action, qui s'appelait aussi Cactus Farm - le truc assez différent, avec des cartes de désert, beaucoup de tranchées allemandes, des épaves par-ci par-là, un observateur Ge sur carte, et déjà des Churchills à la pelle et un FB Allemand. Je ne l'ai jamais joué, si quelqu'un l'ai fait, je suis intéressé aussi par ses commentaires et impressions.
"C'est vraiment trop zinjuste !"

Hors ligne kubik

  • 8-1
  • *
  • Messages: 143
  • +1/-0
Cactus Farm
« Réponse #28 le: 14 Avril 2004, 17:01 »
Salut à tous,

D'abord merci à manu et autres participant du tournoi, j'ai passé un excellent week-end.

En ce qui concerne Cactus Farm:

Le scenario est trés interessant, nous nous sommes promis avec Christian de le jouer lors de notre prochaine rencontre.

- De manière empirique et compte tenu du nombre de blindé, j'ai pris le britanique.
- D'autres part et comme l'a précisé Guillaume, la partie m'a été accordée sur arret de l'arbitre.
- Je ne me suis pas precipité au 1er tour.
- Mon avance vers le village s'est effectuée grace à une sequence de ROF sur le fumigène du mortier de 51. Il me semble 4 ROF de fumée (je me trompe guillaume??).
- D'autres part le Churchill I beneficie de bonne qualité en SMOKE, j'ai aussi reussi à gener les MG allemandes.
- Comme Guillaume l'a précisé, je pense qu'il aurait pu saisir un ou deux tir à -1 en OG (il me semble, j'ai donc sué).
- Rester "Groupir"!!


Laurent
"-On triche ou on ne triche pas, Anubis?
 -On triche, Bastet, on triche...          "

Hors ligne Manu_Histofig

  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 289
  • +39/-0
    • Histofig ASL
ASL à Nîmes, 4e édition les 10 & 11 avril 2004
« Réponse #29 le: 17 Avril 2004, 19:45 »
Salut à tous,

Tous les résultats et les photos sont dispo sur le site asl.histofig.com... bonne visite,
A+

Manu.
Emmanuel Desanois
ASL Histofig.Com - http://asl.histofig.com