Auteur Sujet: AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux  (Lu 4373 fois)

Hors ligne Reeman

  • ASL's troubadour
  • 10-3
  • *
  • Messages: 771
  • +15/-0
  • Royal Navy attitude
AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« le: 31 Janvier 2015, 18:51 »

I) Avant l’AAR, le BAR (Before Action Report) !  :-D

A) Pourquoi  jouer à Kampfgruppe Peiper CGII ?
Cela faisait bientôt 20 ans que ces bonnes vieilles boites me suivaient partout… Comme je n’y avais encore jamais joué, il était temps que cela se justifie un peu.
Benj et moi avions envie de passer en revue les CG d’ASL que nous n’avions pas encore joués par ordre chronologique de sortie : et donc, après Red Barricade (déjà joué), c’est KGP qui s’est imposé naturellement. Toutefois, notre choix s’est porté sur la plus courte campagne (4 dates : 20 décembre après-midi -PM- , 20/12 Nuit -N- , 21/12 matinée -AM- et 21/12 après-midi -PM-) car nous souhaitions aller assez vite, le but étant de nous faire une petite idée de l’atmosphère sans pour autant s’enliser dans une trop longue période. Les slopes ? Même pas peur !

B) La carte
La CGII « The bridge at Cheneux » se déroule sur la carte la moins grande des trois : la carte « Ch » pour « Cheneux » du nom du village se trouvant à l’Ouest du pont.
 Comme à chaque fois lorsqu’on regarde une carte pour la première fois, c’est un peu intimidant et on n’y comprend pas grand-chose… D’un point de vue purement esthétique je la trouve bien plus claire (et jolie) en « vraie » que sur VASL (seul avantage : on peut mettre dessus un voile de Mist, ce qui met bien dans l’ambiance). Ayant hérité des zélés serviteurs du Reich au tirage au sort, j’appréhende immédiatement le terrain du point de vue du défenseur.
Sur les 15VP en jeu, les Américains doivent en prendre 10. Le pont lui-même rapporte 5 VP, mais c’est l’objectif le plus difficile à atteindre pour les « Devils in baggy plant » (surnom des paras du 504ème PIR de la 82ème Airborne) car il se trouve au nord-est de la carte, près des points de renforts allemands… cet objectif peut donc être ignoré s’ils raflent tous les autres VP. Or 8 VP sur les 10 (si l’on exclut le pont) longent une route qui traverse la carte d’Ouest en Est. Restent 2 VP à l’écart dans le hameau au Sud-Est de la carte appelé Monceau mais cet endroit sera épargné lors des deux premières dates où les Américains doivent exclusivement rentrer par le nord-ouest (par une zone d’entrée de 9 hexes incluse entre A8-A12 et B8-B11).
La présence d’un Stream qui longe à peu près la route sur son bord sud coupe la carte en deux  parts  inégales : une grande zone au sud du Stream et une « petite » zone au nord laquelle forme un rectangle qui concentrera dans l’immédiat l’essentiel de mes forces.

D) Premières réflexions tactiques et achats.
Cherchant (paresseusement) l’inspiration sur internet, j’ai retrouvé un set up de Paul Case dans un View From the Trenches et, à deux où trois choses près, et bien j’ai quasiment fait la même chose (je me suis également servis de ses réflexions et de ses tables pour ce BAR) ! Ben oui quoi ? D’abord, c’est très difficile de ne pas être influencé par un set up que l’on a déjà vu, surtout quand c’est bien fait, mais cela m’a également permis de gagner du temps et donc de l’envoyer assez rapidement à Benj. Il a fallu quand même que je sois d’accord avec les choix effectués et que j’en pèse le pour et le contre.
En tant que défenseur j’intègre le fait que je vais être en infériorité numérique durant toute la partie et que par conséquent je vais certainement être constamment frustré par le fait de ne pas avoir assez de troupes. La seconde chose c’est que l’on se bat dans une purée de pois (very Heavy Mist) soit une gêne augmentée de 1 tous les deux hexes (+5 à 10 hexes, invisibles au-delà), ce qui ne favorise pas les tubes des chars, des canons, ni de l’OBA. En revanche, les Fire Lanes n’étant pas affectée, il me faut donc de la MG en pagaille ! C’est le sens du choix de mes achats (voir « table 1 » ci-dessous). Je pourrais ajouter que le camp US ne pouvant pas prendre ses chars M36 GMC TD pour le premier scénar (Cf. US. RG Chart Notes) et le second scénar se déroulant de nuit, cela ne m’invite pas à opter d’emblée pour du « schwere Panzer ». Par ailleurs, mes choix se retrouvent singulièrement facilités par le fait qu’ils sont de toute façon assez restreints pour la CGII et aussi en termes de maximum par CG Date. Par exemple, 1 x SS MG Ptn (maximum autorisé pour 1 scénario) ou 2 x SS inf Ptn (idem)… Et on arrive déjà à 30 CPP. Les 5 CPP restant, j’aurai pu les investir dans du FlaK LKW ou du SdKfz 6/2. Mais, sur un set up initial, j’ai trouvé que cela aurait été dommage de ne pas acheter de fortification. Les HIP (10% FRU = 9 FPP) ainsi que les Mines (3x 6AP Mines pour un total de 27 FFP sur les 30 FFP maximum autorisé - dommage, comme l’a dit Paul Case, j’en aurait bien pris plus ! - ), ça fait déjà l’équivalent de 3 CPP (pile avec l’ajout d’un Road-Block). En reste deux.  1 CPP Partagé comme l’a fait Paul case entre 9x 1Sqd Foxholes pour s’assurer un peu de couvert et dessiner une ligne de front pour les prochaines Dates , 11x « ? » pour embrouiller l’ennemi, et le dernier CPP gardé pour le 20N.

Table 1: Forces allemandes initiales et achats

Forces Initiales
SS Inf Ptn « A »: 3x 658, 1x 8-0 (unterscharführer Jolasse), 2x LMG, 1x Psk 
SS Inf Ptn « B »: 3x 658, 1x 8-1 (oberscharführer Priess), 2 x LMG, 1x Psk 
SS MG Ptn « A »: 4x 348, 2x HMG, 2x MMG
AAht Sect I : 2x Sd10/4
AAht Sect I : 2x Sd10/4
AAht Sect II : 2x Sd6/2
AAtr Sect : 2x 2cm FlaK LKW
1x Road-Block

Achats – 35x CPP
1x SS Inf Ptn « I »: 3x 658, 1x 9-2 (hauptsturmführer Heyne), 2x LMG, 1x Psk = 9 CPP
1x SS Inf Ptn « II »: 3x 658, 1x 7-0 (unterscharführer Burmeister), 2x LMG, 1x Psk    =  9 CPP
SS MG Ptn « I »: 4x 348, 2x HMG, 2x MMG = 12 CPP
4x 15FPP* = 4CPP
Total dépensé = 34 CPP
Reste 1x CPP reporté pour le prochain scénario (20N)

*  1x Road-Block = 7 FPP
    3x 6AP Mines   = 27 FPP
    2x 1Sqd HIP =  6 FP
    9x 1Sqd Foxhole =  9 FP
   11x « ? » = 11 FP


Je n’ai pas de forces Depleted pour ce premier scénario (pas fait de DR12…). Le tirage de mes leaders a commencé à me faire peur puisque deux d’entre eux n’ont pas de DRM de Leadership… Heureusement le 9-2 rattrape le coup : je peux m’estimer globalement satisfait.
En terme de RG qui resterait disponible à l’achat pour la suite du CG (soit 3 Dates), il me reste 4 x SS Inf Ptn (a prendre 2 par 2 maximum ce qui fait donc 2 dates) et seulement 1 x SS MG Ptn. Le reste ? A part un SS PzGr Pltn un peu cher pour 3 squads dans des halftracks (12 CPP) : que du semi-chenillé léger, des babioles roulantes (Kfz), du Canon ou de l’OBA. LA grosse question c’est qu’il me restera à savoir si je devrai/pourrai acheter LE RG « Gros Bill » de cette CG, à savoir 1x Pz Sect à 14 CPP pour du PzIV , à 16 CPP pour du PzV ou à 18 CPP pour du PzVI. Cette question devra être tranchée pour le scénario n°3 du 21 AM sous peine de devoir acheter ceci (si possible !) avec un malus de 3 CPP supplémentaire pour un placement sur carte immédiat lors de la dernière Date, là où les allemands ont le plus faibles nombre de CPP attribué. Un petit coup d’œil à la CPP Table ci-dessous vous donnera un meilleur aperçu :

Table 2: CPP

   Date   Allemands   Américains
   20N      35 (28)      40 (33)
   21AM      35 (28)      65 (58)
   21PM      25 (18)      10 (3)


Le nombre entre parenthèse représente le score obtenu suite à un Replenishment DR de 7 que l’on soustrait du plafond de CPP correspondant au scénario lors de la Refit. Plus élevé est le DR, plus bas le nombre de CPP finalement accordé… On peut voir que les deux camps devront anticiper la fin. Côté américain, c’est assez clair : ils ne doivent pas compter sur la dernière journée pour des renforts et ils ne doivent pas se louper le 21 AM. En revanche les allemands peuvent rebondir en fin de campagne… S’ils n’ont pas perdu avant ! Avec 95 CPP contre 115 CPP, les allemands peuvent paraître gâté pour des défenseurs ! Mais plus on avancera dans la campagne, plus les RG ont de chance d’être Depleted et plus l’Ammo Shortage va devenir un problème !
En résumé, si je cède aux sirènes du mythe du Tigre, je risque de me retrouver avec un seul char (parce que depleted) qui casse son MA sur un DR≥ 9 ! Me voilà prévenu !

E) Set up initial.
Les hommes de Peiper peuvent se placer dans une vaste zone au Nord-Est d’une ligne G1-G14-CC25-TT25 (QQ25 serait plus exact car après on se retrouve dans le pavé gris indiquant le dr de fin de partie etc.…). Au début ça flanque un peu la trouille parce qu’on se demande bien ce qu’il faut faire. Une SSR va toutefois guider drastiquement mes choix : je ne peux placer qu’un MMC par rangée d’hexes sur ou à l’ouest de la rangée V ! Et dans cette même zone je n’ai pas le droit de mettre des foxholes sans hommes dedans. Par ailleurs entre L10 à l’Ouest et GG9 à l’Est, j’ai 8x VP Locations à défendre sur 22 hexes de longs (je compte également FF12 qui est légèrement à l’écart au sud du Stream) c’est-à-dire m’offrant une formidable profondeur Ouest-Est, sans avoir besoin de m’étirer sur une largeur Nord-Sud (du moins pour les deux premières Dates tant que les Américains ne rentrent que du côté Ouest).


Table 3: Set Up Initial Allemand

HEX   Unités               HEX   Unités
H11   2x `?’                X7   658 + Psk
J11   2x `?’                  Y6   Sd 10/4 (VCA : AA6 ; TCA : W6)
L9   RdBlk (L9/K10)            Y7   Cloak `B’ (658 + LMG + 9-2)
L10   6 AP Mines               Y9   Cloak `D’ (Dummy)
L11   348 + Psk               Y11   Cloak `J’ (348 + HMG, 348 + MMG)
M11   658 + LMG (HIP)            Z5   Cloak `K’ (348 + HMG, 348 + MMG)
N2   3x `?’                  Z10   Cloak `H’ (Dummy)
O3   348 + MMG + Foxhole         Z14   348 + PsK + 348 + Foxhole
O9   RdBlk (O9/P8)            AA8   Cloak `C’ (658 + LMG)
O10   6 AP Mines               AA9   Cloak `I’ (Dummy)
P10   658 + LMG + 8-0 + Foxhole (HIP)   AA10   Cloak `L’ (Dummy)
Q10   2x `?’                  BB18   Foxhole
R8   6 AP Mines               BB23   Foxhole
R10   348 + MMG               CC8   Sd 6/2 (VCA : EE8 ; TCA : AA8)
S10   348 + HMG               CC9   Cloak `N’ (Dummy)
T8   Sd 10/4 (VCA : V8 ; TCA : R8)   DD8   Cloak `M’ (Dummy)
U9   Sd 6/2 (VCA : W9 ; TCA : S9)   DD17   Cloak `F’ (658 + LMG + 7-0)
V10   348 + HMG               EE9   Sd 10/4 (VCA : FF7 ; TCA : DD10)
W7   2x `?’                  FF10   Sd 10/4 (VCA : HH10 ; TCA : DD10)
W8   658 + LMG               FF16   Cloak `G’ (658 + LMG)
W9   658 + LMG + 8-1            FF25   2cm Flak LKW (VCA;TCA : EE27)
W10   2cm Flak LKW (VCA;TCA : U10)   GG25   348
W11   Foxhole               HH7   Foxhole
X4   Cloak `A’ (658 + Psk)


1) Rangées H à S : la 1ère ligne (objectif : ralentir l’ennemi).
a) LVP L10 (Maison Brutet)
Le bâtiment en L10 est la LVP (Location Victory Point) la plus à l’Ouest, soit la première cible des Américains. Il est tentant d’y mettre une LMG pour aligner avec une Fire Lane les Paras US qui arriveraient par la colline. Mais Paul Case a eu une autre idée, plus originale : étant donné que ce bâtiment n’a aucune chance d’être tenu bien longtemps, il s’agit de tendre un piège aux premiers Devils qui s’y aventureraient. En y mettant 6FP de Mines et des forces adjacentes, on peut obliger un squad cassé à se reprendre les mines lors de la RtPh… Cela donnerait le ton de la CG, avec des Ricains rendus nerveux par des SS prêts à tous les vices !
 Les PsK n’aimant pas trop les bâtiments (à cause du backblast), 1x HS avec un Raketenpanzerbüchse (vrai nom du Panzerschreck !) dans les bois en L11 offre la possibilité de garder L10 de tout contournement par un véhicule. Il permet de verrouiller le passage conjointement avec la présence d’un Roadblock en L9-K10 que l’on ne peut contourner au nord sans se prendre les barbelés. Cela rend compliqué la possibilité côté US de faire de la reconnaissance d’entrée avec des Jeeps. Les Dummies en H11 et J11 sont là pour obliger les paras à perdre un peu de temps dans la forêt… En M11, juste derrière le bâtiment L10, il y a un squad HIP avec une LMG qui a carte blanche pour faire le plus de dégâts possible. A voir si ce sera sur le premier ennemi en LOS, s’il faut se concentrer sur L10, la défense du chemin ou de la route pavée, ou laisser passer le menu fretin tant que possible pour mieux surgir sur les arrières… Mais je ne crois pas trop à cette dernière option : je n’oublie pas que mes troupes sont précieuses et je ne suis pas gagnant dans un simple échange avec égalité de pertes. Il me faudra défendre en reculant.

b) LVP P9 (Maison Gaspard).
A quatres hexes à l’Est de L10 il y a le bâtiment en P9, seconde LVP à prendre pour les Devils. Sa défense consiste en 1x HS avec LMG décalé de 7 hexes sur la droite dans un Foxhole placé en O3 (en lisière de forêt tout au Nord de la carte) qui permet depuis sa position excentrée de placer une Fire Lane sur la rangée O juste devant P9. Cela obligera les paras à crapahuter par-delà les barbelés au Nord pour neutraliser cette menace et à les distraire ainsi de l’axe principal d’attaque. Pour qu’ils y emmènent suffisamment de monde, j’ajoute juste devant O3 (en N2) un stack de 3x Dummies. Ensuite, le but n’est pas de s’accrocher au terrain mais de reculer sagement vers le bourg (en espérant que la sortie du Foxhole se passe bien).
Ce bâtiment P9 forme également un second point de blocage pour des véhicules avec l’appui d’un Roadblock sur sa droite en P8/O9 (qui se prolonge par des barbelés au Nord) et 1x squad HIP avec LMG et 8-0  dans un Foxhole sur sa gauche dans les bois en P10, permettant au passage de tracer une Fire Lane sur O10-O9 (dont O10 à bout portant) : soit les deux hexes d’accès au bâtiment P9 quand on arrive par l’Ouest. Cette fois, je ne mets pas de mines dans le bâtiment car il est possible que je souhaite y entrer : que ce se soit de par mes troupes retraitant depuis l’Ouest (M11) ou souhaitant venir de puis l’Est (le HS avec MMG en R10). Du coup je valide l’idée de Paul Case de mettre 6FP de Mines en O10 (juste devant) pour éviter de se retrouver avec trop de forces adjacentes à P9 ou P10. Je me réserve en plus la possibilité d’approcher mon 2cm Flak LKW (en retrait sur la route, 7 hexes à l’Est en W10) derrière le Roadblock afin de tenir en respect qui voudrait se précipiter en O9.
Le Dummie en Q10 est destiné à donner l’illusion d’un squad soit dans le bâtiment O10 lui même (quoique j’aimerai bien que Benj croie que le bâtiment soit  miné comme un remake de L10), soit pour aller plus à l’Ouest « couvrir » une éventuelle retraite de mes troupes avancées via le chemin forestier en M11-N11 et inciter les Devils poursuivants à la prudence.

c) LVP S10 (Ferme Delvenne)
Enfin, à 3 hexes à l’Est de P9 nous avons le bâtiment S10 qui constitue la 3ème LVP à conquérir dans la marche vers l’Est de la 82ème Airborne. Dernier avant-poste gardant l’entrée de Cheneux, je valide l’idée d’en faire un point fort sur lequel les mâcheurs de chewing-gum pourraient se casser quelques dents : c’est le point où doivent converger mes troupes en retraites. J’y met donc un HS avec HMG (m’offrant une bonne Fire Lane jusqu’au au débouché du Roadbloack en P8). Il peut y être rejoint rapidement par le HS avec MMG en R10 selon ce que ce dernier aura décidé. Potentiellement, cette ferme « Delvenne » pourrait accueillir un Killstack complet sous le commandement de l’unterscharführer Jolasse (le 8-0 de P10). L’une des difficultés pour les paras sera d’aligner suffisamment de FP car il n’est pas facile de former une ligne en face de cette ferme. C’est l’un des objectifs du minage « surprise » de R8, un hex important car il permet aux Américains d’être à 4 hexes (la bonne distance pour les paras US) du bâtiment qui est au bout de la rue en V10… On notera enfin que la route est toujours solidement gardée par les forces du bourg lui même ( le SdKfz 10/4 en T8 et le SdKfz 6/2 en U9 sont là pour appuyer la défense de S10 avant de reculer) et que le point le plus embêtant pour les défenseurs serait une infiltration US par le côté sud (quoique l’obstacle du Stream obligerait les Devils à se risquer adjacent).  En fait, le gros défaut de la ferme Delvenne est qu’elle peut être sujette à un enfumage par mortier depuis la colline en N7. Si je vois qu’une menace de la sorte se profile, je serai bien avisé de ne pas y empiler mes squads.

2) Festung Cheneux (objectif : défense du bourg).
a) La rangée V.
Les quatre hexes V7-V8-V9-V10 forment une barrière de bâtiments en pierre dont il est tentant de faire l’épine dorsale de ma défense. Un HS avec HMG en V10 permettrait de poser une Fire Lane jusque dans les mines en R8 (il serait rejoint par les gars de la 1ère ligne). Le 8-1 (oberscharführer Priess) et le squad avec LMG en W9 avanceront en V9, le squad avec LMG en W8 avancera en V8 (LVP n°4), et le squad avec PsK en X7 avancera en V7.

b) Reserve Inf Ptn I et MG Ptn I.
Placés en X4, Y7 et Z5 en compagnie du SdKfz 10/4 en Y6, mes Cloaked gardent le flanc nord (le squad avec LMG en AA8 est davantage en couverture) tandis qu’une moitié du MG Ptn I occupe Y11 pour le flanc sud de Cheneux. Ces troupes n’étant pas sensées combattre lors de ce premier scénario, leur placement jalonne toutefois des locations qui seront probablement intéressante à occuper lorsque les Devils approcheront. Je ne perds pas de vue que c’est in fine GG9 (la maison Dumont) qui sera celle à ne jamais lâcher. C’est la raison d’être du Foxhole très en retrait en HH7… Mes 3 derniers Sdkfz en CC8, EE9 et FF10 forment une arrière-garde mobile destinée à colmater les brèches…

3) Le sud (objectif : défense de Monceau et de la route du sud).
a) Reserve Inf Ptn II.
J’ai souhaité à l’instar de Paul case jalonner la route du sud d’une série de Foxholes dont certains abritent quelques Cloaked afin d’éviter tout malentendu (genre véhicule fou passant par la route). Il va de soi que la prochaine Date me verra probablement occuper la maison Pirons (GG22) et la maison Gillets (II22). Les Foxholes peuvent également servir de Strategic Locations qui pourraient m’aider à dessiner un futur partage de la carte en ma faveur.

b) Objective Hex DD28.
Je souhaite faire de l’Hex DD28 dans les bois au bord sud de la carte un Objective Hex. Cet « Objective Hex » une fois atteint par mon HS en GG25 deviendra comme le prévois la règle une nouvelle Strategic Location qui sera alors révélée à l’ennemi. Cela permettrait aux « défenseurs de l’Ordre Noir » d’agrandir avantageusement leur zone de set-up. C’est une des différences majeures avec le set up de Paul Case qui avait placé ce HS en N2 (à l’opposé de la carte) près de la MG en O3 sans que j’en comprenne vraiment la raison. En revanche j’ai suivi le même set up pour les Foxholes à deux exceptions prêt (il faut bien dire que je ne sais jamais où mettre ces derniers : je me suis laissé guider). Je me suis également laissé fléchir pour laisser une 2cm Flak LKW au sud (il en avait mis deux) pour avoir une unité mobile face à des tentatives  isolées d’occuper le terrain au Sud… Mais je suis dubitatif quant à l’idée d’aller en Z26 dès ce 1er scénario pour avoir une Los sur la zone Sud d’entrée Américaine via S29 dans le but de leur faire perdre le Concealment… Avant que la troisième date arrive, j’aurai peut-être mieux à faire…

F) Conclusion.
L’interdiction de pouvoir aligner plus d’un squad sur la même rangée sur la moitié Ouest de mon Set up m’a conduit à ne pas défendre sur la largeur. Du coup, en protégeant massivement la route principale j’invite les Devils à me contourner par le Nord où je n’ai pas prévu grand chose voir même rien du tout ! Autre petite inquiétude : je n’ai pas du tout fait attention à la complexité des différences de niveaux et des LOS éventuelles du fait de la Mist. Or, je sais que Benj, lui, étudiera ça comme à son habitude, avec une certaine gourmandise.
Je m’attends à ce que les Devils avancent jusqu’au village lors de ce premier scénar. Puis, à la nuit, comme il achètera certainement ses chars pour la matinée suivante, il n’aura pas beaucoup de renfort sur le terrain : il faudra que j’en profite. Tout faire pour pouvoir résister au mieux lorsque l’aube se lèvera.



 



"J'ai fait mes plans avec les rêves de mes soldats endormis."
                                                              Napoléon Bonaparte

Hors ligne benj

  • Silly Squirrel
  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 030
  • +52/-3
  • You missed me, you didn't even touch me !!! (dud)
    • Cote 1664
Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #1 le: 31 Janvier 2015, 22:13 »
Allez, j'en profite pour ajouter quelques commentaires du point de vue de l'US (ainsi qu'une carte du setup).  Merci Franck pour cet AAR bien détaillé d'ailleurs !

Au niveau des achats, ceux-ci sont assez scriptés pour l'Américain.  J'ai le choix entre des pelotons de paras (pas chers), des mortiers de 81, des M36 GMC ou des canons de 57L tractés par des jeeps.  Bref, soyons sérieux, je décide de n'acheter que du para, qui vient lourdement armé : une section == 3,5 squads, un mortier de 60, une MMG, un BAZ44 et un leader.  Bref, on est équipé pour faire face à tout, avec le poids du nombre je me vois bien bazooker n'importe quel tigre qui viendrait nous emm....

J'achète donc le max d'infanterie, à savoir 3+3 sections, avec des jets de leader corrects (10-2, 9-2, 8-1, 8-0, 7-0, rien).  Le SPW capturé est équipé de MG, cool.  Notons que seules trois sections rentrent au tour 1, les renforts achetés entrent au tour 2.  Je n'ai pas acheté d'OBA (interdit au premier scénar) ni transformé les demi-squads+MTR en OBA de 60mm (pas intéressant).

Mon plan est simple, raser l'allemand en remontant la route à toute vitesse, sans craindre les pertes.  Je compte privilégier le CC et overrunner toute poche de résistance pour éviter les déroutes, qui est très intéressante pour le SS avec son moral cassé de 9.

Au vu du setup de Franck, je place mes objective hexes en N7, R5, N11, N15, R13 et I15.  Le but est de pouvoir déborder le village par les flancs pour monter une attaque en tenaille pendant la nuit en cas de trop forte résistance.  J'enverrai quelques troupes de chaque côté, quelques squads vers le nord pour zapper les deux piles SS cachées dans la forêt et grappiller les OH et un ou deux sur le sud, en traversant le ruisseau, avec pour consigne d'éviter les engagements mais infiltrer au plus vite pour casser les buts de déroutes et prendre des OH.

Quels sont les achats de Franck ?  Mystère.  Je penche pour une section d'arme lourdes et le plus d'infanterie possible, mais l'achat de chars est possible, surtout que plus ça ira, plus les allemands seront depleted.  J'ai hâte de le savoir !  ;-)

Click to see the original size.
« Modifié: 31 Janvier 2015, 22:16 par benj »
« Au final, le meilleur fumigène Russe reste le Panzerfaust »

En ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 984
  • +38/-1
    • SAFTI
Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #2 le: 01 Février 2015, 22:33 »
C'est super, on va jouer la CG en même temps !
Hatten "CG I" Américains vs Guillaume axe

Hatten "CG I" Américains vs Clément axe

KGP 6 "probing the villa" SS vs Guillaume Américians

Mini CG "Lunéville" axe vs Julien Américain

playtest

Hors ligne Reeman

  • ASL's troubadour
  • 10-3
  • *
  • Messages: 771
  • +15/-0
  • Royal Navy attitude
Re : Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #3 le: 02 Février 2015, 08:57 »
C'est super, on va jouer la CG en même temps !

Quel super timing !!  :-)

Merci Benj pour la carte !
"J'ai fait mes plans avec les rêves de mes soldats endormis."
                                                              Napoléon Bonaparte

Hors ligne Reeman

  • ASL's troubadour
  • 10-3
  • *
  • Messages: 771
  • +15/-0
  • Royal Navy attitude
Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #4 le: 10 Février 2015, 21:07 »
DATE 1 : LES DEVILS COURENT DANS LA BRUME...

Date 1, tour 1 : Course dans la brume.

Les Devils courent dans la brume, dévalant la colline. Tout le monde est CX ou presque, Benj joue à plein le bonnus de mouvement des leaders sans craindre l’empilement. On se faufile dans les pinèdes et par la route. Seul un petit parti semble se diriger vers le nord. Benj n’a cure de mes dummies en M11, qui se volatilisent sous le feu dévastateur d’un Killstack US.  Les gardes du corps du Führer voient fondre sur eux des soldats d’élite surarmés et déterminés à leur rentrer dans le lard !
De fait, mes troupes, présentées ainsi en file indienne, se retrouvent à chaque fois avec un rapport de force très défavorable. Le temps que j’oppose en face quelque chose de consistant, je m’attends à ce que mes premières positions soient largement débordées. Quel est le meilleur endroit pour faire front ? Indubitablement la rangée V puisque de nombreux bâtiments en font l’entrée véritable de Cheneux. Je ne positionne donc pas au-delà mes troupes du bourg. Je place quand même dans le bâtiment P9 le 348 +MMG qui était en O10 pour pouvoir empêcher un assaut trop rapide via la route. J’ai hâte de voir les premières mines faire leur petit effet. C’est un peu frustrant de laisser venir ainsi sans tirer un coup de feu. Mais autant s’y habituer et garder la tête froide !
Au sud, mon 348 file vers son Objective Hex tandis que le Camion AA se paye le luxe d’une panne d’essence ! Le Tiger m’apparait de moins en moins être une bonne idée.

Date 1 tour 2 : Menthe fraîche et premier sang.

Benj aligne hors carte les troupes qui vont rentrer ce tour. C’est excellent pour démoraliser l’adversaire : je trouvais que la horde Yankee était déjà bien assez nombreuse comme ça, mais j’ai droit au deuxième effet « kisscool » (pour ceux qui ne connaissent pas cette célèbre publicité pour pastille rafraîchissante, cela se traduit par l’apparition séquentiel de deux problèmes, le second arrivant après que l’on ait pris toute la mesure du premier, et, souvent, le dépassant largement en importance).
Soupçonnant avec raison des Dummies en J11, Benj les évapore dans la brume en passant à travers et viens me poser un premier dilemme en allant se coller en K11, adjacent à mon 348 + PSK en L11. J’hésite à me dévoiler pour faire perdre le concealment à l’importun, mais la sagesse me retient et je me garde en espérant meilleure occasion. Elle va venir.
Enhardi par cette non-réaction de ma part, Benj précipite un squad en Bypass du bâtiment L10, se prenant, à ma grande joie, mes premières mines : je roule bas, le squad casse mais sera préservé ensuite par son moral cassé de 8, mes jets subséquents ne suffisant pas. Benj pense peut-être que, la surprise étant désormais éventée, il peut passer outre : il avance donc une pile jusqu’en M10. La tentation est cette fois trop forte : je dévoile mon 348 en L11 pour faire perdre le concealment aux américains sur la route… Je découvre un 10-2 et un 747… Je décide de dévoiler mon HIP adjacent (658 + LMG) ! Feuer ! Le leader US est Pin mais le squad s’en sort ! En fait, Benj voulait encercler le 348 en L11 : il déplace donc, adjacent au sud (en L12), un killstack avec 2x 747 + 2x MMG et un 9-2. Je tire avec mon 348 et réussi à rendre Pin le 9-2 ! J’ai donc réussi à museler temporairement deux Leaders « -2 » et à casser un squad. Pourtant, ce n’est guère rassurant : à quels exploits suis-je donc condamné pour pouvoir occasionner à l’ennemi des pertes dignes de ce nom ?
Evidemment, le feu en retour de L12 sur L11 est conséquent, mais sans le DRM du 9-2, mon 348 en L11 casse sans plus… Par ailleurs, le jet de Benj occasionne un Sniper… Et ce qui n’était que péripéties sans conséquences tourne soudain au drame pour les Devils : le sniper SS tue le 10-2 et casse le 747 en M10 ! Dans la RtPh qui suit, mon 348 + PSK peut miraculeusement dérouter en N11… 
Mon tour voit mon 348 + PSK survivre aux tirs US et réaliser une retraite salvatrice jusqu’en Q10 tandis que mon 658+LMG se fait clouer en N10 par un HS US revanchard (en L9). Sa position risque néanmoins d’embêter l’adversaire pour le prochain tour. Pendant ce temps-là, au sud, mon HS a pris possession de l’Objective Hex en DD28, le rendant aussitôt « Stategic Location » sous contrôle Allemand.
Conclusion de ce tour 2 : si l’avance US n’est guère retardée, Benj perd d’entrée son meilleur Leader (connu) alors que je ne déplore de mon côté aucune perte. Je ne sais pas encore si j’ai réussi quelque chose, mais je peux déjà me dire que j’ai réussi à énerver des Paras de la 82ème Airborne… Et qu’il va désormais falloir l’assumer !

Date 1 tour 3 : Chaud devant !

De fait, les trois squads US au Nord liquident facilement le HS avec MMG dans son Foxhole en survivant à une Fire Lane mort-née pour cause de couardise puis en réussissant le CC sans mauvaise surprise. Je me dis que j’ai été un peu léger là-haut : du coup plus rien ne s’oppose à une profonde avance US sur mon flanc Nord.
Puis, le gros de l’attaque ennemie déferle sur mon 658 + LMG en N10 : 14 squad US ! La Fire Lane depuis P9 ne réussit pas à faire mal, le 2cm FlaK LKW fait un joli  DR12 avant de se faire détruire par un Bazooka pas maladroit, et mon squad en N10 ne peut éviter l’interdiction à la déroute et se fait capturer… Précisément le truc que je souhaitais  éviter. Bien joué Benj ! 
Mais je dévoile mon 658 + LMG + 8-0 HIP en P10 qui casse le Leader 9-2 US venu adjacent. Puis mes mines donnent en O10… Benj déplore la perte d’un HS et concède 2 Squads + 2 HS cassés. De mon côté, j’ai perdu 1 squad + 1 HS. Mon 348 + MMG en P9 casse proprement alors que mon 658 + 8-0 en P10 réussissent leur retrait en Q10 malgré une puissance de feu hallucinante des Américains (merci pour tes DR Benj !).  J’ai donc 1 squad, 2 HS (dont un cassé) et un Leader à faire reculer jusqu’en S10, la ferme Delvenne, où attend un 348 + HMG. Mais ça va être chaud ! Benj, mine de rien (les Américains, ç’est brouillon, ça casse souvent, ça gueule dans tous les sens, mais ça cogne dur) avance bien, conserve un ratio de perte à son avantage et peut encore espérer éliminer sèchement ma première ligne avant que je puisse achever mon repli.

Click to see the original size.

Date 1 tour 4 : Le sauvetage de la 1ère ligne.

Logiquement, à ma RPh, je ne réussis pas à rallier le 348 porteur de la MMG mais je rallie celui avec le PSK. Benj prend le temps de soupeser de la pertinence ou non d’enfumer son approche. Il finit par se décider à mettre du WP par un Bazooka (bien pratique ces engins) pour couvrir son approche adjacent en P10. Il me fait perdre le concealment par un HS qui vient dans mon hex mais mes SS gardent la tête froide et laissent l’ennemi s’entasser adjacent dans le bâtiment en P9, dans les bois enfumés en P10 et sournoisement en Q11 avec 1x 747 CX . Enhardi par ces avances, Benj décide de pousser son avantage pour aller avec 2x 747 + 8-1 en Q8. Je n’ai pas tiré car je compte bien le laisser aller avec sa pile jusqu’en R8 où l’attendent mon dernier hex miné. Ironie du sort, Benj décide dans un premier temps de s’arrêter là ; puis, dans un dernier coup de tête, tout en prophétisant tous le poids de ses réserves à haute voix, il craque et viens en R8 ! Je roule gentiment un DR6 (1MC) : le Leader est Pin et les 2x 747 cassent ! Je tente d’enfoncer le clou avec ma Sd10/4 en T8 et sors un Snake ! Malheureusement, les squads US avec moral cassé sont plus costaud pour résister au feu et résistent sans mal…  Benj amène ensuite sans dommage des hommes en P8 et Q8 en dépit de la Fire Lane de ma HMG depuis S10 (ces Fire Lane, ce n’est décidément pas terrible) ainsi qu’en P5, P6, Q5, Q6, ramenant au passage 1x 747 depuis le nord (O3) avec sa prise de guerre (MMG allemande).
Fin des mouvements US. Ma pile en Q10 a des choix à faire.  Le PSK tire sans grande conviction contre le bâtiment P9. Il faut faire un DR 5. Résultat : pile DR5 ! Un des squads US casse ! Ensuite, je décide de faire tirer le 658 + LMG sur Q11. La cible est plus maigre mais le DRM moindre, et surtout, ce fichu 747 m’empêcherait de dérouter ce qui donnerait à cette première Date des allures de victoire écrasante pour le camp US. Feuer ! Le squad casse et déroutera en premier. Ouf ! Le tir en retour de Benj n’est pas cher payé (one more time !) même si je perds malgré-tout un nouveau HS dans l’affaire… Je ne demande pas mon reste et effectue sans hésiter un volontary brake pour échapper au CC et me réfugier en S10 (tant pis pour la nouvelle MMG abandonnée à l’ennemi au passage)… La balance des pertes reste en faveur du camp américain et Benj est dans le tempo attendu (au sud, un HS US a pendant ce temps révélé une Strategic Location en N15). Mais Benj peste, et moi, je suis soulagé à raison : car je réussis à sauver du monde alors que j’étais à 1 contre 7 !
Reste tout de même mon tour à jouer. Cela se résume à un échange de tir qui se solde par une faible érosion de mes forces : même si Benj sort un DR12 lors du ralliement d’un Squad, il me détruit très facilement mon Sd10/4 en T8 (satanés bazookas !) et il réussit pour la première fois ( !) à rouler bas (en visant S10) : ce qui fait que je perds le 348 qui avait le PSK (quelle tristesse, après avoir tant survécu !). En revanche,  mon 658 réussi un Snake sur son MC ce qui fait qu’il reste en place, en bonne compagnie d’un… Héro, fraîchement sorti du chaudron de bataille ! Il a juste une HMG à ramasser à ses pieds.

Au final, on peut dire que le camp US remplit son ordre de marche, mais sans plus, tandis que le camp allemand réussit à préserver toutes ses chances tout en pouvant s’estimer heureux d’avoir pu sauver 1/3 de sa première ligne.
 Mais viens le moment où je ne vais plus pouvoir reculer : où il va falloir disputer le terrain. Et là va commencer une tout autre bataille, où j’ai tout à craindre du nombre et de la puissance de mes adversaires.

Date 1 tour 5 : Le coup de bélier des Bazookas

Les Bazookas font un festival en enfumant 4 hexes (R9, S9, S10 et T9) en Prep pour couvrir l’approche de la ferme Delvenne en S10, la 3ème LVP à conquérir pour les Devils, et faire un sort au Sd 6/2 en U9. Tout se déroule sans accrocs pour les hommes de la 82ème Airborne (ce qui ne laisse pas de m’inquiéter) car je rate mes tirs défensifs dans les grandes largeurs. Benj a ramené son 9-2 adjacent à S10 mais n’ose le faire participer au CC car il réalise qu’il n’a pas tant de leaders que ça, et la perte prématurée de son 10-2 l’incite à préserver son meilleur Leader restant. De fait, il ne met « que » 2x 747 dans la balance face à mon 648 et mon Héro : bilan, on reste en mêlée avec mon 648 réduit et, côté US, 1x 747 éliminé ! En revanche, 1x 747 chevronné ne fait qu’une bouchée de mon Sd 6/2 en U9 (mes véhicules font décidément de belles cibles de fêtes foraines pour les Yankees !) s’exposant toutefois à un sacré retour de bâton de la part de mes squads alignés sur la rangée V.
Las, ma Prep ne réussira qu’à casser l’importun, sans plus, tandis que la DFPh voit le stack avec le 9-2 US sortir un DR3 sur le bâtiment V10 où mon 348 doit dérouter et abandonner sur place la HMG. Le CC tourne définitivement à l’avantage de Benj : l’érosion de mes forces se poursuit tandis que les Devils commencent à pouvoir se targuer d’une jolie collection de MG Allemandes. Voilà pour ce tour. Au chapitre des anecdotes on notera les essais infructueux des américains pour dégager le Roadblock en L9 et abandonner l’effort, empêchant par là même le Half-Track de peser sur cette entame de CG, idem pour les tentatives de clearence dans les mines de L10… Quant au match à distance au Sud  entre le supposé HS US (concealed) et mon 348 que seuls 6 hexes séparent désormais, si l’américain semble vouloir rejoindre ses comparses devant Cheneux, le SS aimerait bien se trouver quelques Strategic Locations avant la fin…
A priori, les Paras ont pris tout ce qu’il y avait décemment à prendre dans cette première Date. Qu’ils en viennent à prendre plus, c’est-à-dire en prenant pied sur la rangée V, et ce serait un sérieux revers pour les SS.

Click to see the original size.

Date 1 tour 6 : Pour qui sonne le gong…

Et cela commence par un coup de théâtre : Benj roule un DR12 pour la Mist ce qui fait que l’on passe à une brûme épaisse qui ajoûte un DRM de +1 par Hex ! Du Benj tout craché ça : quand il fait un DR12, ça l’arrange ! Du coup, facile, il amène ses troupes sur la rangée U, adjacentes à ma rangée V, et même en V11 avec deux HS, sans que je puisse m’y opposer : car si mes tirs, moyens, cassent trois 747 sous l’épave en U10, mon 658 + HMG en V12 est cassé par le Sniper Yankee déclanché à dix hexes de distance (car moi, quand je fais un Snake, ça arrange Benj ! J’ai l’impression qu’on va pouvoir faire des blagues là-dessus comme pour Chuck Norris !). Du coup, le reste n’est que formalité : un Killstack avec le 9-2 US prendra le bâtiment en V10 après avoir cassé et réduit mon squad (et encore une HMG abandonnée !) et un Foxhole en W11 tombera dans l’escarcelle du monde libre (mes 2x 348 + HMG + MMG en Y11 rateront leur tir). Le fait de ne pas avoir posé de Fire Lane en attendant un plus gros poisson était sûrement une erreur. Mais cette histoire de Sniper, ça, ce n’était pas prévu ! Au chapitre des soulagements, Benj n’a pas osé s’attaquer à mon côté Nord alors que je n’ai qu’un dummie en V7. Qui a dit que les dummies ne servaient à rien ? Pour le coup, ils ont été plus efficaces que mes HMG !
Il y a une toute petite chance pour que le scenar prenne fin (dr1) mais je n’ose y croire et anticipe déjà une Prep à quitte ou double suivit d’un tour 7 US aux allures de raz-de-marée ! Comment en est-on arrivé là ? Tout ce que j’ai mis sur le chemin de Benj, Roablocks exceptés (étonnamment efficaces), a été balayé comme fétus de pailles. Je suis prêt (enfin, résigné) à donner l’ordre de mourir sur place pour le Führer lorsque Benj roule le dr… 1 ! Sauvé par le Gong. Arrive la nuit…

Click to see the original size.
« Modifié: 15 Février 2015, 22:38 par benj »
"J'ai fait mes plans avec les rêves de mes soldats endormis."
                                                              Napoléon Bonaparte

En ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 984
  • +38/-1
    • SAFTI
Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #5 le: 10 Février 2015, 22:30 »
que dire,

excellent aar, mais j'ai peur pour moi contre Hill, je me coupe les cheveux en 4 pour mon set up.
Hatten "CG I" Américains vs Guillaume axe

Hatten "CG I" Américains vs Clément axe

KGP 6 "probing the villa" SS vs Guillaume Américians

Mini CG "Lunéville" axe vs Julien Américain

playtest

Hors ligne benj

  • Silly Squirrel
  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 030
  • +52/-3
  • You missed me, you didn't even touch me !!! (dud)
    • Cote 1664
Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #6 le: 11 Février 2015, 10:30 »
Ah que j'ai pu couiner sur ce dr1 fatidique.  Comme dit Franck, le gong sonne et empêche mes troupes d'infiltrer le village. 

Autre conséquence: une partie de mes troupes se retrouve encerclée (le 9-2 et trois squads).  Je redoute déjà que Franck n'opte pour une contre-attaque de nuit et me zouipe cette avant-garde. 

Le reste de mes troupes est repoussée à trois hexes du village faute de strategic location proche, si le SS opte pour une défense de la lisière du village, il me faudra recommencer un assaut dans l'open face à du TEM+3 et du gros bill.

Au niveau de la refit, beaucoup de mes troupes doivent quitter le no man's land en tentant l'Escape.  J'ai une chance raisonnable aux dés, seul un squad est ELRisé.

J'ai en revanche une chance honteuse au moment de rouler pour le battle hardening: 3 !  Avec les DRM de porc que j'ai, ça me permet de rendre fantatiques cinq squads.  Au hasard, en priorité les encerclés. ;-)

J'essaye de rajouter une carte ce soir et de détailler mes achats.
« Au final, le meilleur fumigène Russe reste le Panzerfaust »

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #7 le: 14 Février 2015, 11:23 »
Salut,

Très bel AAR, je n'ai plus les feuilles d'achat de KGP en tête, mais est-il possible d'augmenter le SAN facilement pour l'US?

Personnellement c'est une tactique que j'applique souvent en campagne, pas cher le plus souvent, d'un rendement certes aléatoire (quoique, passé SAN 5, ça commence à être intéressant) et toujours démoralisateur sur la durée pour l'adversaire car impossible de lutter efficacement contre

Guillaume, 50 nuances de suit Patterns
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 892
  • +37/-1
Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #8 le: 15 Février 2015, 15:50 »
Hyper détaillé, hyper intéressant.
J'aime bien la défense élastique de Reeman. Mais Benj maitrise bien les atouts des yankees semble t-il, et face a cela, que faire...? Une contre-attaque nocturne ?  ;-)

...mais j'ai peur pour moi contre Hill, je me coupe les cheveux en 4 pour mon set up.

En attendant, finis-le ton setup ! Je trépigne d'impatience telle une naine en passe de subir les assauts fougueux d'un trio de trolls en rut !!!
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté

Hors ligne benj

  • Silly Squirrel
  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 030
  • +52/-3
  • You missed me, you didn't even touch me !!! (dud)
    • Cote 1664
Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #9 le: 15 Février 2015, 22:53 »
Je me suis permis d'ajouter quelques cartes directement sur l'AAR de Franck.

Au niveau des achats, j'ai continué dans la même logique.  J'ai 35 points à dépenser (40 avec 5 à soustraire (DR5).

  • 8CPP: I2, para platoon avec un 7-0 (10)
  • 8CPP: I2, para platoon avec un 7-0 (8 )
  • 8CPP: I2, para platoon avec un 8-0 (7)
  • 8CPP: I2, para platoon avec un 8-1 (6)
  • 3CPP: SAN +1

Pour répondre à Guillaume, le SAN est intéressant car pas très cher et c'est souvent une manière de dépenser sa monnaie.  J'ai donc un SAN de 3, +2 avec la nuit, donc 5.  Je m'attends à ce que mon adversaire ait un SAN de 6 avec la nuit, c'est donc intéressant d'avoir du répondant.

Pour répondre à Hill, je n'ai pas trop de mérite, vue la marée humaine des 7-4-7.  Le SS fait effectivement peur, mais que peut-il une fois enfumé ?  La preuve tour 4: avec une hindrance de +6, le stack 6-5-8+HMG+héro n'a RIEN pu faire contre les hordes de paras.  Le plus difficile pour l'US consiste à gérer ses troupes pour éviter les bouchons et placer ses BAZ et MTR correctement pour enfumer au bon endroit et dans le bon ordre.

Quelle sera la réponse de Franck pour la nuit ?  Je laisse mon adversaire répondre, suspense. :batman:
« Au final, le meilleur fumigène Russe reste le Panzerfaust »

En ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 984
  • +38/-1
    • SAFTI
Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #10 le: 21 Février 2015, 22:37 »
question pour Reeman, 10% de HIP hors réserve, donc max 1 squad (6 squads au départ)  tu as hipé un squad et 1hs de mémoire ?
Hatten "CG I" Américains vs Guillaume axe

Hatten "CG I" Américains vs Clément axe

KGP 6 "probing the villa" SS vs Guillaume Américians

Mini CG "Lunéville" axe vs Julien Américain

playtest

Hors ligne Reeman

  • ASL's troubadour
  • 10-3
  • *
  • Messages: 771
  • +15/-0
  • Royal Navy attitude
Re : Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #11 le: 23 Février 2015, 23:58 »
question pour Reeman, 10% de HIP hors réserve, donc max 1 squad (6 squads au départ)  tu as hipé un squad et 1hs de mémoire ?

 Exact, c'est une erreur de ma part, j'ai bien pris deux squads HIP au départ pour avoir payé 6FP (points de fortifications).  :-$
"J'ai fait mes plans avec les rêves de mes soldats endormis."
                                                              Napoléon Bonaparte

Hors ligne Reeman

  • ASL's troubadour
  • 10-3
  • *
  • Messages: 771
  • +15/-0
  • Royal Navy attitude
Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #12 le: 24 Février 2015, 00:03 »
Devils in the dark !

On a pu voir lors de la première journée combien la brume avait considérablement gêné les allemands, qui n’ont jamais pu bénéficier de leur principal atout à savoir leur portée de leur tir sans parler de la pléthore de MG dont même les Fire Lanes se sont avérées d’une inefficacité indigne.
La nuit va considérablement aggraver cet état de fait avec un double coup de tonnerre qui va sceller le sort de la Garde Noire du Fürher : la pluie s’invite pour porter la brume à son niveau de gêne maximum, et la NVR passe à zéro !
Anticipant le phénomène (sans en imaginer toutefois l’ampleur), j’avais acheté 2 x SS Inf Ptn + 1 x SS MG Ptn pour les placer en Cloaked sur les arrières du village. Je positionnais le reste sur un front de 3 hexes à l’entrée du village en kill Stack 3 par 3 avec Leaders et MGs en espérant (sans trop y compter) bénéficier d’une petite supériorité locale.
En fait je misais très gros sur l’initiative : je choisis d’attaquer mais comme Benj avait naturellement fait le même choix il a fallu s’en remettre au sort. Et c’est à cet instant que j’ai compris que les Dieux locaux avaient choisis leurs camps. Camp attaquant : the United States of America. Benj jette le DR pour le vent, et vous connaissez le résultat…
C’est souvent le cas quand on sent souffler le vent de la défaite : l’AAR promit et scrupuleusement rédigé depuis le début s’allège considérablement, soudain délesté du poids des souffrances que l’on se renonce à écrire. ;-)
 Aussi, je vais vous la faire courte (Benj aura sans doute plus d’allant à ce stade, pour vous conter par le menu les aventures de ses boys) :

   1)   Les mâcheurs de Chewing gum s’approchent adjacent à mes troupes sans me donner l’occasion de tirer le moindre starshell. A mon tour, j’hésite à quitter mes positions. Avec le recul, je ne comprends pas ce qui m’a empêché de le faire ! La peur de reculer trop vite (dès le tour 1) ? L’illusion de ma puissance (assez à la mode il faut dire, à l’époque, outre Rhin) ? La frustration de céder du terrain sans me battre ? Pourtant, porter le combat à hauteur de mes renforts aurait doublé mes capacités de résistance… De fait, à mon tour, je décide de rester sur place, avec cette impression surréaliste et totalement inédite à ASL que l’on a partagé Benj et moi, à savoir : passer tout un tour adjacents sans que le moindre coup de feu soit tiré ! Est-ce à cause de cette ultime frustration ? En APh, alors que je peux encore reculer d’un petit pas, j’opte pour un immobilisme dont je ne sais s’il tient plus du stoïcisme ou de la paralysie… mais le résultat sera le même !

   2)   One, two, three, go ! A part Mel Gibson qui est parti tout seul à « trois », comme dans » l’Arme Fatale », les hommes de James Gavin dans un bel ensemble, balancent leurs grenades fumigènes (WP pour les plus confiants), les 347 US décamouflent mes stacks, et je me retrouve embarqué dans une jolie série de CC avec des rapports de force à mon désavantage, sans parler des embuscades. Pourtant je résiste plutôt bien, et la plupart des mêlées restent en place. Mieux : mon principal Stack avec HMGs et Leader 9-2 n’a miraculeusement pas été pris en CC (Benj a du faire des choix cornéliens fautes de troupes suffisantes - si, si - pour assurer tous les CC, et ses renforts, bien qu’arrivant au pas de course, étaient encore un peu trop loin pour ce second tour). Du coup, à ma Prep, j’ai la possibilité de tirer un starshell, puis de tirer tout court grâce aux Guns flashs des mêlées, de toute la puissance de mes MGs et de mon Leader -2. A la fin de ce tour 2, pour la première fois depuis le début de la partie, le ratio des pertes m’est favorable !

   3)   Mais c’était le chant du cygne : le tour 3 va être une Katastrophe avec un grand K. Si je commence sur la lancée du tour 2, en roulant bas sur quelques DR et en faisant quelques pertes en CC, cela va littéralement déchaîner le Sniper Ricain qui va m’abattre en un tour mes 3 Leaders les plus forts !! A la fin du tour, seule une mêlée tiens encore.

   4)   C’est la percée : Benj me contourne au Nord et au Sud (où je n’ai rien mis pour l’arrêter) et défonce le centre ou seule une erreur de placement l’empêche d’éliminer la totalité de mes squads DM en déroute. C’est bien avant l’aube qu’il arrive déjà sur tous ses objectifs. Je ne doute pas qu’il mette se temps à profit. Mes unités pourraient être encerclées, le pont, occupé… Et avec une Date n°3 très pro-US quant aux achats de renforts, la question se pose de savoir s’il est bien pertinent de continuer !

   5)   C’est l’hallali ! La marée US ne fait qu’une bouchée de mes Kill stacks Cloaked. Rien ne marche, rien ne résiste, pas de starshell quand j’en veux, mal placés quand il y en a, tir d’apocalypse sur un dummie, rien sur le reste, mon dernier Leader 9-2 qui craque et toute la pile avec lui… Et les derniers CC où Benj trouve le moyen de faire 2 snakes alors que j’en aurait eu tant besoin…

Conclusion : je pense que les créateurs de cette CG n’ont jamais testé une NVR à 0 : car quand cela arrive, cela ne peut que sceller le sort des allemand, surtout s’ils n’ont pas l’initiative. Si vous jouez cette campagne, limitez la NVR à 1 au plus bas : sinon ça fiche en l’air la partie !
Enfin, les gentils gagnent à la fin (explosent littéralement les méchants en fait) et j’ai fini par en rire de bon cœur tellement on se croyait dans  un film hollywoodien.  Une sorte d’« expendables » mode seconde guerre mondiale.





"J'ai fait mes plans avec les rêves de mes soldats endormis."
                                                              Napoléon Bonaparte

Hors ligne Philippe Briaux

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 731
  • +40/-1
Re : Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #13 le: 24 Février 2015, 09:04 »
Conclusion : je pense que les créateurs de cette CG n’ont jamais testé une NVR à 0

Je pense que ça a été largement testé. Relis ton CR et tu verras que tu n'as pas trop eu de chance. Par ailleurs, où étaient tes HIP ? Ils auraient du permettre les starshells très rapidement.

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR de Kampfgruppe Peiper 2 - CGII - Cheneux
« Réponse #14 le: 24 Février 2015, 09:53 »
Salut,

D'accord avec Philippe. A rechercher dans le forum, mais il me semble que l'Eléphant avait joué cette campagne et avait placé des équipages 127 démontés (bon faut en avoir) dans la verte (Open Ground) HIP en avant de ses positions pour jouer les sonnettes d'alarme (des sortes de Trip Flares vivants!)

La NVR importe surtout au départ, une fois les combats enclenchés, ça devient souvent Broadway un soir de première

Guillaume
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt