Auteur Sujet: BFP 105 - The Winter city  (Lu 241 fois)

Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 889
  • +37/-1
BFP 105 - The Winter city
« le: 11 août 2016, 10:47 »
Premier scénario du module Poland in flames opposant polonais (457) aux slovaques (347).

Avec une FP et une portée inférieures à leur adversaire, les slovaques ne sont pas franchement à la fête sur ce scénario où le terrain leur est très défavorable : joué sur les demi-cartes 36 et BFP K, les objectifs se situent sur deux collines (buildings et 3rd level hexes) nettement séparées l'une de l'autre par un profond gully.
Avec 7 tours, le slovaque pourrait se dire que parcourir une demie carte sera chose aisée, mais sachant que les LVP à ramasser l'oblige à atteindre les deux collines, il lui faudra faire un choix tactique dès l'ouverture.
Très logiquement, la colline de gauche, au demeurant plutôt dénudée, constitue l'objectif intermédiaire avec 10 LVP possibles : le polonais, s'il veut tenir la distance, ne peut espérer conserver cette colline. Son placement défensif est donc léger et en partie à contre-pente, en attente de cibles juteuses pendant qu'à partir de l'autre colline où pullulent tranchées et trous d'hommes, les MGs sont censées prélever leur tribut lors de l'avancée slovaque.
Mis à part une section de 3 squads chargée de mettre la pression sur le réduit polonais à droite, et une autre en retrait affectée au soutien de l'attaque principale (MG + mortier 81), 12 des 17 squads slovaques vont donc tenter de prendre la colline de gauche d'assaut, raffler la mise et contourner la défense polonaise pour s'emparer des 2 derniers LVP requis en bénéficiant de la couverture d'un bois en bordure nord de carte.

Les premiers tirs de suppression de la part du mortier et de la HMG slovaque s'avèrent d'emblée inefficaces... Sans smoke à disposition, le Mtr se doit de capter ses cibles rapidement et museler les probables MG postées en face. Avec une rof de 3, les espoirs sont permis. Mais les dés ne sont pas favorables à l'attaquant alors que les tirs de riposte polonais seront très efficaces, provoquant le DM des servants du 81 et du squad possédant la HMG. Par la suite, deux boxcars volatiliseront un squad slovaque. Les servants du Mtr reviendront prendre possession de leur joujou pour en être à nouveau rapidement chasser par les tirs de la HMG polonaise. Un yoyo qui durera toute la partie et rendra le Mtr totalement inutile...
L'assaut se fait donc pratiquement sans filet et si les tirs polonais sont majoritairement dirigés vers les unités de soutien slovaques, un HS se fera volatiliser en gravissant la colline à l'Ouest alors qu'un leader préfèrera se jeter au sol et laisser ses hommes poursuivre un temps sans lui.
L'assaut slovaque foncera dans un premier dans le vide, les polonais évitant les tirs ennemis, puis rencontrera une première ligne de résistance arc-boutée sur les bâtiments au centre : avec un terrain défavorable, les slovaques auront du mal à former des groupes de feu puissants, alors que les polonais alignent 16 FP sur le kill stack adversaire. Les slovaques perdront 2 tours à faire taire la défense ennemie au prix de nombreux broken et de pertes cependant légères.
Arrivés au tour 6, les polonais survivants se sont regroupés au nord du second téton rocheux, renforcés par la proximité du dispositif initial de ce dernier (MMG-HMG et 4 squads). De fait, le net avantage numérique des slovaques au départ (17 squads ! pour un rapport de 2/1) a fondu comme neige au soleil du fait des défections et l'échec sanglant du dernier coup de rein de la section de droite sonnera le glas des espoirs de l'attaquant, avec potentiellement 10 LVP entre leurs mains.
Les deux derniers tours seront marqués par une attaque de la dernière chance des slovaques et une résistance remarquable des polonais qui au final ne perdront que deux squads dans l'affaire.

Un scénario d'ouverture plutôt intéressant de par la configuration du terrain qui va totalement dicter les tactiques des deux adversaires. Les couverts sont peu nombreux entre bases de départ slovaques et objectifs et l'approche la moins meurtrière n'est autorisée que par la présence de deux bois légers et étroits.
Le positionnement des armes lourdes slovaques (MTR et HMG) est à mon sens primordial pour appuyer efficacement l'assaut sans pour autant subir les tirs de riposte adverses. Sans lui, le slovaque se prive d'un atout considérable (le seul en fait, car sur ce scénario la quantité ne suffit pas).
Puisque l'assaut frontal semble impossible, je dirais que la rejouabilité de ce scénario est limité au sort des armes de soutien slovaque.
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté