Auteur Sujet: Tiger meet 8 le débriefing  (Lu 588 fois)

Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 067
  • +34/-1
    • SAFTI
Tiger meet 8 le débriefing
« le: 28 novembre 2017, 10:33 »
Hello boys,

je remercie chaudement Lorenzo et toute sa famille pour leur accueil, gentillesse, soutien bref ils sont vraiment exceptionnels !

Jeudi matin 6h45, j'ai un entretien pro à 14h je prépare donc mes affaires car je vais courir avec Laurence (surnommée la gazelle) et Hill621 surnommé l'étalon, le taureau, la bête... donc je pars avec mes runnings et en survet. sur la route je m'aperçois que j'ai oublié ma ceinture, qu'importe, j'ai un doute sur mon pantalon mais comme je suis un gars sur de lui  8) je pense qu'il est dans mon sac.
Le coffre du coupé est plein à ras bord du matos ASL.
Petit running de 1/2 heure en fait ils m'ont eu, nous faisons un bon 3/4 d'heure...

Douche et là argh pas de jean's repassé amoureusement le matin, la cata, donc achat d'un jean's.
Charmant déjeuner d'une omelette baveuse aux champignons tarte aux pommes maison, café.
départ de chez Hill13h15, entretien 14h, départ de Nantes 15h.

Sur la route on fait une pause chez un pote ancien de mon régiment, whisky japonais (1 pour moi, 2 pour Hill qui ne conduis pas), on manipule le glock19 et redépart, nous passons par Gavray acheter des fleurs pour Christine.Il pleut, il fait froid, nous arrivons enfin à "la grande Chalonnière" là ou se trouve le magnifique château du 13° siècle de Lorenzo.

Embrassade, (Lorenzo pique un peu), Churchill et présent lui aussi et hop un petit punch, 2 petits punchs, 3 petits punchs, kro sans alcool pour Churchill et bis répetita, vodka pour Hill et Christine. Sur le feu de la cheminée de 4m sur 3 rénovée au 16° siècle sur les ordres de Léonard de Vinci, mijote une garbure, spécialité du sud/ouest, pays de Christine.

Arrivée de Jeep et Lionel et nous dégustons ce délicieux repas préparé avec amour, arrivée de Fanf, Jeep reprend sa 4° assiettes de garbure, visite du grenier en bois d'arbre de Lorenzo, où s'entasse des centaines de boîte de wargames et des jeux inconnus, nous pleurons de joie et d'extase à genoux.
Vers 1h du mat, après la fouille au corps par 3 sénégalais de l’ethnie Mandingue suite à la visite du grenier et au cas où un jeu ne serait pas sous le pull de l'un de nous,  nous partons dormir dans notre tanière "le Grand Valençay" Churchill et Fanf reste au Château, ils dorment dans les chambres de 25m2 rénovées sur les ordres de Murat qui avait fais du Château son lieu de repos.

Le grand Valençay est réputé pour sa cruche de calva, de surcroit Lionel sort de sa poche une bouteille de whisky (oubli du nom) nous refaisons un peu le monde jusqu'à 3h du mat ou 4h j'ai oublié et au dodo car demain une dure journée nous attends;

La nuit est tranquille à part les ronflements d’éléphants enrhumés de Hill.

Debout dès 8h, 8h30 nous sommes à la salle de Ver ou les serfs de Lorenzo (il est le châtelain de Ver) ont installé les tables et une pompe à bière  ;-) petit déjeuner rapide et début de partie

Churchill attaque ma ferme tenue par des hiwis avec des Canadiens en juin 44, il ne réussira pas.

Les compères de Paris, Bretagne et Nantes arrivent dans la matinée et après midi, Alban, Rémy, Nicolas, Pierrick, doctor Naud, Laurent, Ben,(nouveau joueur arrivant d'Afrique du Sud) et Bert en espérant que je n'oublie personne.

Le midi petit apéritif, délicieux repas (seiche fraiche à l’américaine)  préparé par Christine, Julie et Léa ainsi que les dizaines de servantes du Château de famille rénové au 13° siècle.

Je joue contre Rémy, Allemand contre Français (Marocain)  en 40, malgré un excellent début, mes  valeureuses troupes ne pourront  prendre les maisons. A noter un superbe 12 au sighting TC de mon stuka.

goûter (cochon de lait accompagné de langue de faisan, mouton Rothschild 1986 sortit de la cave du Château de Lorenzo, cave construite au 15° siècle.

Repas du soir agrémenté, d'un château latour 2003.

3° partie, mes Japonais ne pourront résister à l'attaque de Jeep et de ses anzacs sur la Coline 116, malgré une belle défense de ma part.

il est déjà 1h du matin, retour au gite, nous refaisons le monde mais à l'envers cette fois et au dodo, là encore ronflements insupportables de Hill

Samedi matin debout 8h nous sommes les maîtres des clefs de la salle donc départ plus tôt.

Je décide de rester au gîte pour réfléchir à l'avenir de l'humanité et aussi vomir un peu...

Retour frais comme un gardon ou presque à la salle il est 15h30, le gros scénario en Crête prévu avec Hill tombe à l'eau.

Bert sort sa boîte de secret hitler, 2 parties jouées avec Alban, Bert, Churchill, Nicolas, Pierrick et moi-même. Les vilains fascistes gagnent 2 fois

Le soir délicieuses galettes complètes (Jeep non tu n'auras pas de 6° galette) et crêpes sucrées, gâteaux maisons bref un délice.

Jeep Léa et moi décidons de nous étriper sur Lynx, jeu ambiguë et assez complexe, reconnaitre le premier sur une carte, un objet dessiné sur un pion.

A l'autre bout de la salle, les orques et autres hobbits s'affrontent sur la guerre de l'anneau.

Je prépare la carte et les pions pour la partie de Faustnik  (Berlin 1945, module tyran's lair) que nous jouerons Hill et moi le lendemain, Jeep m'aide pour mon plan de bataille, il est un peu énervé de sa partie contre Hill, celui-ci a gagné au dernier tour "setting stage" avec le SS, grâce à un tir moulu sur le HS russe qui tenait la maison de la victoire.

1h du matin alors qu'il ne reste plus 2 hobbits (Rémy et Hill) contre Sauron (Alban) Jeep et moi attaquons clearing "the road" du FT où des gentils SS de montagne (ils ont le poil court et l’œil vif) doivent dégager une route de tout les partisans titistes (moi) et Jeep dégage effectivement la route  :-@

de retour au gîte vers 2h du matin nous refaisons le monde de haut en bas cette fois ci.

Dimanche, copieux petit déjeuner avec les restes de crêpes et du pain frais.

J'attaque avec mes 648, 338 prisonniers libérés et moult JSII, Hill retranché avec la Charlemagne, le plan sournois que Jeep m'a susurré  la veille à l'oreille, fonctionne parfaitement au grand désespoir de hill  :-D

repas du midi paella maison faite par la famille et les esclaves achetés en Libye par Lorenzo.

Nous sommes déjà l'après midi, les parisiens, Nantais, bretons et autres Troyens repartent, Il ne reste que le châtelain et son épouse, Ben, Hill et moi, nous passons le ballai et  la serpillière avec mélancolie. On s'embrasse tous à l'anglaise avec des gros hugs.

Le coffre de la mégane et plein, en route.

C'est la fin du 8° meet

Merci à l'équipe Lorenzo, qui fait un sacré boulot !!!

PS : il n'a pas de Château juste un gîte de 700m2 du 18° siècle






« Modifié: 03 décembre 2017, 19:03 par barns »
BFP70 "emperor of shozu hill" Japs vs Guillaume Russe
KGS russe vs Julien en pause

Hors ligne BASILE

  • 8-0
  • *
  • Messages: 75
  • +1/-0
Re : Tiger meet 8 le débriefing
« Réponse #1 le: 28 novembre 2017, 11:21 »
Bravo pour ce CR historiquement illustré  :-).

Plus sobrement, vendredi je joue "Turning the tables" (39) face à Jeep. Mes anglais peinent lors des 3-4 premiers tours avec l'effet combiné de Sun Blindness (+2 DRM) et Light Dust (+0 à +3 DRM; 1/2 dr FRD). Ma défense un peu trop en retrait me fait subir le Sun Blindness plus longtemps que nécessaire (le fourbe Jeep faisant exprès de ne pas avancer trop vite). Mon ATG de 40mm sera sevrer de cible et mon AA de 40mm sera réduit miettes par une bombe de stuka, non sans avoir juste avant arracher son aileron arrière, dans un magnifique duel ! Finalement, Jeep l'allemand gagne au tour 10 final (il aurait gagner au tour précédent mais il tenait absolument à casser tous mes MMC).

La journée de samedi était réservée pour un playtest en aller-retour sur un nouveau scénario de Kholm avec Lionel. Scénario intéressant tactiquement avec 2 groupes russes attaquant quelques allemands retranchés mais sans pouvoir se soutenir dans les premiers tours.

Dimanche, petit scénario issu du nouveau FTC8 "FT213 Up the Liri Valley" face à fanf'. Très tactique et sans doute un futur classique en tournoi. Les 2 camps attaquent et défendent sur une seule carte 55 pleine de haies, permettant des mouvements opportunistes d'essuie-glace pour grapiller 1 VP à droite à gauche. A rejouer sans aucun doute.

Enfin, un petit scénario sur un tapis de souris face à un anglais jovial (Ben), bon joueur et bonne esprit. Ravi de l'avoir rencontré (en plus il est sur Rennes).

C'était mon premier Tiger Meet après 3 ans d'absence et ce fut un plaisir.

Chapeau bas à la famille Tinture: nous fûmes traités comme des princes.
« Modifié: 28 novembre 2017, 11:24 par BASILE »
Laurent Closier.

Hors ligne Lorenzo

  • Modérateur Local
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 954
  • +37/-0
  • alea iacta est
Re : Tiger meet 8 le débriefing
« Réponse #2 le: 28 novembre 2017, 19:52 »
Quelques clichés (merci à Bert, Martine et Christine)



Une photo du groupe à l'extérieur ; ils sont fous !



La salle



Bert, Hill621 et churchill



APrat79 et Ben



BASILE et jeep



Fanf' et pnaud



APrat79, pnaud et Remy



BASILE et Lionel62



Remy, p'tiléo et barns



Remy caché, Hill621 de dos, face à barns, pnaud et Lorenzo pointant une ligne du RB



Tarawa vu d'avion

Passons à du sérieux



Remy et alban au milieu de la terre...



Ils étaient calmes autour de la table, ce n'était pas Zombicide...



Léa nous parlera longtemps de sa partie de Lynx avec jeep et barns !



La boutique



La loupe "Franc Tireur" en playtest...
« Modifié: 28 novembre 2017, 20:43 par Lorenzo »
si vis pacem para bellum

Hors ligne jeep

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 808
  • +29/-1
Re : Re : Tiger meet 8 le débriefing
« Réponse #3 le: 28 novembre 2017, 21:06 »
Bon.
Alors, récapitulons.
Une idée géniale m'étant venue de faire un détour pour aller chercher X et Lionel à Compiègne, je commence par 2h30 de bouchons sur le périph et en prime j'embarque pas X qui préfère aller voir à Bamako si j'y suis (réponse : non). Nous embarquons ensuite avec Yoyo pour une équipée sauvage sur la départementale bonjour d'Alfred, sur laquelle je tente d'abord de le tuer à coup de métal punk Norvégien, puis constatant le rejet de la greffe d'oreille, on se finit au Desproges. Nous arrivons donc chez Laurent de la façon précisée plus en amont par Barns et j'ai à peine picoré une assiette frugale de choux et carottes.

Le lendemain, nous entamons avec Basile alias Laurent "Turning the Tables" un classique de WoA en plein désert, dans lequel une bande de blondinets pleins de crème solaire tentent de percer une ligne de défense de rouquins pleins de crème solaire. Nous prenons la matinée pour mettre en place le setup, vu qu'on a rien préparé, et après un déjeuner que je choisis très frugal, on s'y met.
J'identifie rapidement un point de percée (voir figure ci-dessous) et j'y applique mon effort principal.

Puis dans une second temps le reste de mes forces mécanisées rentrent de flanc et joignent la percée principale en un point soigneusement choisi du dispositif adverse, pointée du doigt dans la figure ci-dessous.

Mes forces réunies s'attèlent à nettoyer le nœud de résistance central, voir figure ci dessous. Le dispositif faiblit du fait d'un ELR 2 des British, qui passent progressivement de la consistance du Christmas Pudding à celle de la Jelly.

Laurent au passage réussit quand même par HoB à transformer un 9-1 en 9-2 ce qui avec la HMG qui vient avec n'arrange pas mes affaires, mais je finis par lui faire la peau, juste là (voir figure ci-dessous)

Puis cet obstacle dégagé, je finis par sortir les VP nécessaires par un trou de souris pointé dans la figure ci-dessous


Bref on s'est bien marrés et je ne peux qu'encourager mes petits camarades à tenter plus souvent l'aventure désertique.

Je dîne hyper léger car je fais attention à ma ligne, et nous entamons ensuite "Brigade Hill" avec Barns. Je prends possession du centre de la carte, et tente de déborder son flanc gauche, ce qui marche a peu près bien jusqu'à ce que ces cons d'Australiens ratent un MC et je se jettent dans les bras d'un squads de Nippons cannibales. Pendant ce temps sur l'autre flanc, je mets trop de monde par peur des renforts Japs, qui en fait se font découper à la MG, sauf le 8-0 porteur de LMG qui survit à tout et décide de me faire chier jusqu'à la fin du scénario. En retard, je fais les trucs les plus cradingues, y compris tirer comme un veau dans une Mélee juste pour réduire du jap. Au final, je bourrine comme un crétin pour terminer en CC sur l'hex de victoire, que je ne tient que par un DR7 (un DR 8 m'aurait seulement donné une Casualty Reduction et donc la victoire à Barns).

Le soir je prends du jus de pomme pour me requinquer.

Le lendemain, je joue un truc mini avec Churchill tiré d'un RPT, avec des ricains qui doivent prendre une ferme après avoir nettoyé les plateaux de trois petites collines. Je lui file un coup de main sur la manœuvre parce que je suis pas chien et que les troupes US c'est quand même ne plaie à utiliser, et au final il ne lui manque qu'un tour pour terminer de nettoyer le dernier bâtiment.

Après une collation légère, nous jouons "Setting the Stage" avec Hill. On commence par se gourrer dans l'orientation des cartes au setup et à l'entrée Allemande, quand au tour 3 les renforts Russes se pointent quasiment dans le cul des Allemands on se dit qu'il y a un truc qui cloche ... on décide alors de 1/ vérifier le titrage de l'eau qu'on boit dans ce pays et 2/ de recommencer. Je refais donc un setup Russe. Je mets trop de monde en arrière et pas assez en avant. Hill en plus nettoie le poste avancé à coup de dés (un DR2 met un défenseur Berserk, ce con sort de son trou pour se faire hacher par un Tigrounet à grosses quenottes, le second défenseur retient la leçon et fait 12 à la place). Au moment de rentrer mes renforts de tanks, je fait n'importe quoi avec, et au moment de les rassembler sur la zone avant, il se font buter en détail. Finalement, les barbelés ralentissent tout les SS, y compris les véhicules, puisque le PzIV et le SPW251 réussissent à s'empaler sur le concertina. Hill nettoie le bâtiment à ma serpette, et je tente de ramener le dernier squad manquant dans le bâtiment de victoire, qu'il finit par jouxter à la fin de l'ultime MPh Russe. En DefFire, Hill lâche tout ce qu'il a, et ce con de Russe devient Berserk, lui interdisant l'Advance et donnant la victoire à Hill.
Rétrospectivement : j'aurai dû prendre les AFV les plus blindés, l'AL8-1 ne sert à rien, et les utiliser pour blinder le pôle de défense avant; et je pense qu'il faut favoriser le MTR82* plutôt que le second AT45LL : avec un spotter HIP et planqué dans les blés, il doit pouvoir assassiner du SS sans même être mis sur carte, par fourberie soviétique caractérisée.

Le soir, pendant que des nabots bagouzés tentent de sauver le monde, je reconnais le patin à roulette, la girafe, la clé à molette, le croissant, et les gants oranges pendant que Léa identifie la poupée, l'ordinateur, la voiture de course, l'avion et le grille pain. Barns quant à lui récupère le slip bleu, le rouleau de PQ et la bouée canard. Comprenne qui pourra.
On se fait ensuite en 2h avec Barns un petit scénario dans lequel Barns a l'obligeance de péter la MMG au premier tour ce qui m'aide grandement. Ensuite je tue plein de partisans car ces gens là ont une attitude carrément hostile à l'égard du gouvernement Allemand, tout de même.

A 3h du mat, on se réhydrate au gite avant un peu de repos. Je suggère à Barns dans sa partie Berlinoise un plan machiavélique, consistant à foutre son OBA de 150mm en harassing puis foncer vers la sortie et la victoire en T34 et JS2, en pariant que la FFE n'en pètera aucun alors que l'infanterie naziste et juvénile sera condamnée à du 10 à -2 en cas de CC Street Fighting. Ce plan étant à la fois con et spectaculaire, il remporte l'adhésion de Barns quasi instantanément. Je n'apprends qu'aujourd'hui et avec retard son succès final. Ma méchanceté proverbiale a donc triomphé !!

Le lendemain, nous jouons avec Pierrick un vieux VV "le courage des Marrathes" par PhNaud, lequel décline toute responsabilité quant à l’intérêt et l'équilibre du machin, ce qui fait plaisir tout de même. J'hérite des boches qui défendent un corps de ferme contre trois Churchill que mes AT ne savent pénétrer et un flopée d'Indiens. Finalement mon AT75L réussit à trouer le moins blindé des Churchill, le second s'approche crânement d'un squad qui le fume d'un coup de PsK à 4 cases parce que j'ai un bol d'enfer, et finalement j'arrive à tenir cette ferme et vu qu'on est en février 45 c'est sans doute la dernière ferme de tout le Reich. Mes paras nazis fêtent ça en trayant la vache blonde et exécutant la vache noire.

Nous déjeunons léger comme à mon habitude, puis nous reprenons la route. Heureusement qu'on a le boulot pour se reposer pendant la semaine. Lionel survit à du grunge alternatif américain, puis il se refait la cerise avec du Desproges encore un coup.

Bref, ce fut merveilleux, les repas furent équilibrés et diététiques, nos hôtes charmants, le jus de pomme excellent et mes adversaires et néanmoins amis, tous forts sympathiques dans la réussite comme dans l'adversité.
"C'est vraiment trop zinjuste !"

Hors ligne BASILE

  • 8-0
  • *
  • Messages: 75
  • +1/-0
Re : Tiger meet 8 le débriefing
« Réponse #4 le: 28 novembre 2017, 21:50 »
Bravo Jeep ! Magnifique (et exact en plus).
Laurent Closier.

Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 067
  • +34/-1
    • SAFTI
Re : Tiger meet 8 le débriefing
« Réponse #5 le: 29 novembre 2017, 07:47 »
ah oui quel orateur et écrivain, j'avais oublié le bersek contre Hill effectivement c'est çà qui te coûte la victoire.

PS : j'ai un doute sur l'équilibre de tes repas  8)
PPS : le plan a parfaitement fonctionné merci, cette partie sur Berlin était tendue comme un string sur les fesses de Beyoncé !
BFP70 "emperor of shozu hill" Japs vs Guillaume Russe
KGS russe vs Julien en pause

Hors ligne Phil HIP

  • 10-3
  • *
  • Messages: 970
  • +10/-0
Tiger meet 8 : Turning the Table
« Réponse #6 le: 29 novembre 2017, 08:30 »
Cela s'appelle mettre le doigt là où ça fait mal... (5x !)
BASILE va finir par se méfier des parisiens dans le désert... => je relève le défi pour le prochain Hedgerow Hell: Khamsin ou autre

Je note par ailleurs que la version Deluxe de War of the Ring était de sortie: c'est trop bô ! Lequel des hérétiques à la cause aslienne a-t-il déniché cette édition rarissime (et hors de prix à sa sortie !).
Je suis aussi preneur d'AAR sur cette partie (à titre exceptionnel sur ce forum !!)

PS: Ben moi, j'ai dormi 3x 11h d'affilée... Et en avais grand besoin...
« Modifié: 29 novembre 2017, 09:08 par Phil HIP »
"C'était impossible... L'idiot ne le savait pas... Il l'a fait !"
ASLement vôtre

Hors ligne BASILE

  • 8-0
  • *
  • Messages: 75
  • +1/-0
Re : Tiger meet 8 : Turning the Table
« Réponse #7 le: 29 novembre 2017, 13:25 »
BASILE va finir par se méfier des parisiens dans le désert... => je relève le défi pour le prochain Hedgerow Hell: Khamsin ou autre
C'est noté  :-).
Laurent Closier.

Hors ligne Lionel62

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 296
  • +8/-0
Re : Tiger meet 8 le débriefing
« Réponse #8 le: 29 novembre 2017, 13:35 »


Le grand Valençay est réputé pour sa cruche de calva, de surcroit Lionel sort de sa poche une bouteille de whisky (oubli du nom) nous refaisons un peu le monde jusqu'à 3h du mat ou 4h j'ai oublié et au dodo car demain une dure journée nous attends;


Le Calva était violent cette année, devait y avoir dedans des ingrédients bizarres.

Le Whisky c'etait du Cu Bocan.

Et le Dodo on a du faire 3h30 2h30 et 2h30, c'est clair que nous allons pas à Ver pour dormir !



Merci à tous pour une organisation sans faille et des repas formidables.

Lionel
En cours PBEM :
PT Amiens et FT14
orga tournoi du forum 2018
Cybervasl VIII

Hors ligne Bert

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 954
  • +57/-0
Re : Tiger meet 8 le débriefing
« Réponse #9 le: 29 novembre 2017, 14:25 »
Je plussoie mes camarades, super week-end.
En ce qui me concerne : 4 parties dont une à Tarawa plus 1/2 partie du seigneur des anneaux.

Merci encore à Lolo et Christine  8)

Hors ligne ptitléo

  • 10-2
  • *
  • Messages: 668
  • +5/-0
  • C'est qui le gars du jus de pomme ?
Re : Tiger meet 8 le débriefing
« Réponse #10 le: 29 novembre 2017, 14:31 »
Le plus dur , c'est qu'il va falloir attendre un an pour remettre ça ! C'était un week end "sans faute"! Merci à toute la famille Tinture pour cette parenthèse enchanteresse
"la philosophie y'en a qu'une ,défourailler le premier ".
les tontons flingueurs.

Hors ligne jeep

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 808
  • +29/-1
Re : Tiger meet 8 : Turning the Table
« Réponse #11 le: 29 novembre 2017, 17:16 »
je relève le défi pour le prochain Hedgerow Hell: Khamsin ou autre
Khamsin joué 2 fois avec les Allemands:
La première fois, premier tour Wind DR 2 wind decreases, plus de tempète. Marche funèbre.
La seconde contre Pierre à la DM, et ... rien n'a marché : mon Marder CE avec la tempète dans le dos le canon L et le Black TH s'est fait asmathé par le Grant BU avec le sable dans l’œil, le canon court et le Red TH, aucun CC allemand n'a réussi malgré la présence des chefs -1 et le caractère PIN de la cible etc. ... un vrai calvaire.
Mais un excellent scénario malgré tout.
Je ne peux qu'encourager les parties DTO à Ver comme à la DM !!
"C'est vraiment trop zinjuste !"

Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 067
  • +34/-1
    • SAFTI
Re : Tiger meet 8 le débriefing
« Réponse #12 le: 29 novembre 2017, 19:19 »
et des photos dont la paella, Hill en pleine dépression suite à ma merveilleuse attaque, Jeep qui me lamine, LOS ou pas LOS, le petit déjeuner (mal prise car j'étais en vrac).
« Modifié: 29 novembre 2017, 19:24 par barns »
BFP70 "emperor of shozu hill" Japs vs Guillaume Russe
KGS russe vs Julien en pause

Hors ligne Jalna123

  • 10-3
  • *
  • Messages: 795
  • +7/-0
Re : Tiger meet 8 le débriefing
« Réponse #13 le: 30 novembre 2017, 00:04 »
Citer
La seconde contre Pierre à la DM, et ... rien n'a marché : mon Marder CE avec la tempète dans le dos le canon L et le Black TH s'est fait asmathé par le Grant BU avec le sable dans l’œil, le canon court et le Red TH, aucun CC allemand n'a réussi malgré la présence des chefs -1 et le caractère PIN de la cible etc. ... un vrai calvaire.

quelle mémoire!!! waouw!!!!  8-O 8-O 8-O


et qu'à donné le dernier WC DR?  :-D :-D
Dura lex, sed lex

Hors ligne jeep

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 808
  • +29/-1
Re : Re : Tiger meet 8 le débriefing
« Réponse #14 le: 30 novembre 2017, 00:44 »
c'est pas possible vous avez choisi vos angles pour prendre ma trogne : on dirait un nabot bourré qui tente de déterminer si ce qu'il a sous les yeux est un hexagone ou un pentagone

(explication alternative : j'ai une tête de nabot, j'étais bourré toute le w-e et j'ai cru jouer sur des pentagones. Cthulhu f'angh!)
"C'est vraiment trop zinjuste !"