Auteur Sujet: Une partie ASLSK avec très grand débutant.  (Lu 198 fois)

Hors ligne igins06

  • 7+1
  • *
  • Messages: 28
  • +1/-0
Une partie ASLSK avec très grand débutant.
« le: 27 Avril 2019, 09:52 »
Je n'ai qu'une partie au compteur et je ne maitrise donc pas encore bien ni les tables et enchainement des phases, ni VASL. Je me débrouille mais il faut m'expliquer encore pas mal de choses! Ceci précisé, je souhaiterai bien faire une partie la semaine prochaine, plutôt les soirs (pas avant 20h30). J'ai une possible dispo jeudi.

Hors ligne Phil D

  • Bleu en reprise
  • 10-3
  • *
  • Messages: 946
  • +4/-0
Re : Une partie ASLSK avec très grand débutant.
« Réponse #1 le: 27 Avril 2019, 11:47 »
Je suis partant si tu veux, et jeudi me convient.

Hors ligne igins06

  • 7+1
  • *
  • Messages: 28
  • +1/-0
Re : Une partie ASLSK avec très grand débutant.
« Réponse #2 le: 30 Avril 2019, 19:50 »
Ca devrait le faire... je passe en MP pour les détails. Cool !

Hors ligne igins06

  • 7+1
  • *
  • Messages: 28
  • +1/-0
Re : Une partie ASLSK avec très grand débutant.
« Réponse #3 le: 04 Mai 2019, 10:34 »
Une partie avec Phil D hier soir en ASL SK.... War of the rats (Scénario 2). Il s'agissait de ma 2ème partie et nous avons donc rajouté les SW aux troupes infanterie. J'apprends et j'ai senti que l'enchainement des phases était plus facile. La mécanique mathématique des tirs m'est plus simple également.
J'ai joué l'attaque (les allemands) et Phil la défense (les Russes).
Les russes avec des troupes de qualités moyenne se sont particulièrement déployés dans les bâtiments au sud de la carte, occupant immédiatement deux des 3 objectifs. Les allemands sont alors arrivés par le nord et se sont focalisés sur l'objectif le plus à l'ouest.
Ce fut ma première erreur, car ne maitrisant pas bien les possibilités de déplacement, j'ai surestimé la capacité allemande à traverser la carte d'Ouest en Est pour prendre les 3 objos.
Les allemands ont donc commencé à attaquer le flan gauche et s'enlisent face à des russes bien planqués dans de la "pierre bien solide". A force d'obstination, ils arrivent tout de même à prendre le contrôle de ce flan. Les autres troupes nazis ont pendant les combats traversés la route du nord vers le sud et constituent alors une force de frappe assez importante mais malheureusement bien loin du 2ème objectif et encore plus du 3ème. Les troupes russes encore en nombre s'y sont du reste repliées... le temps passe et les allemands ne pourront plus s'y approcher. Une tentative a bien été lancée avec fumigène et cris guerriers mais ces fourbes de russes installés confortablement aux fenêtres ont tout simplement tirés les ennemis comme des lapins. Autant vous dire qu'il n'y avait plus grand monde pour monter à l'assaut de l'austère batisse slave.

En tout cas je me suis bien amusé et surtout (avec l'aide de Phil) ai compris pas mal de choses qui vont me permettre je l'espère de mieux jouer et surtout de mieux appréhender les règles. J'en suis de toute façon encore là. Je vais du reste rejouer ce scénario en solo pour faire fonctionner tous les mécanismes et règles qui me font encore défaut.

Merci Phil D !!

Hors ligne Phil D

  • Bleu en reprise
  • 10-3
  • *
  • Messages: 946
  • +4/-0
Re : Une partie ASLSK avec très grand débutant.
« Réponse #4 le: 04 Mai 2019, 14:25 »
Au plaisir! J'espère que mes hésitations sur les règles SK vs ASL ne te perturbent pas trop.

Au chapitre des leçons tactiques importantes:

* le plus dur pour l'attaquant, c'est souvent d'identifier le rythme de progression qu'il doit viser, et comment diviser ses forces pour l'atteindre (une défense qui se désagrègerait au tour suivant si le scénario durait un tour de plus, c'est optimal pour le défenseur!)

* quand tu planifies ton attaque, y compris au niveau d'un tour, il faut toujours faire attention aux directions de déroute pour les éventuels démoralisés - que ce soit les attaquants ou les défenseurs. C'est encore plus important en Full ASL où on se rend beaucoup plus facilement, mais même en SK, c'est souvent l'impossibilité de dérouter qui est la cause de pertes sèches en troupes, plus que les KIA ou les tirs sur des unités déjà démoralisées

* (assez spécifique à la partie d'hier) le Close Combat c'est tentant quand on a l'avantage de la qualité, mais quand ça se passe mal, ça peut vraiment finir par coûter cher. Pour la petite histoire: un brave squad de conscrits Russes se fait attaquer en CC par un 548 + 9-1, et malgré une Ambush au premier tour, a réussi à tenir pendant 3 ou 4 tours de CC, immobilisant un squad et leader (et un squad de renforts) pendant plus d'un tour et réussissant à réduire le squad d'élite - le tout dans une position bien saillante où les troupes d'assaut Allemandes auraient bien aimé passer...