Forum FFL-ASL
ASL pour les nuls … et les autres !

J'ai joué en 2021

benj · 210 · 56476

Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 631
    • +49/-1
 oui ce fut une belle journée, j'ai poursuivi les 12 en playtest contre Hill, un DUD puis le gun malfonction.

Quand çà veut pas çà veut pas.
playtest VV vs Julien/Philippe Naud
PT avec Hill621
CGIII Inor Français vs Lionel axe
CG Smith ridge Coréen vs Julien Marines


Hors ligne Uphir

  • 9-1
  • *
    • Messages: 197
    • +4/-0
Prochaine journée, on fait du Old School Tactical ; il faut faire haut ! ;-)
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 2 502
    • +54/-1
En tout cas, tu es entre de bonnes mains. Malgré sa déveine légendaire qui ne cesse de me surprendre et de me faire exploser de rire, Barns est un excellent tacticien, un joueur émérite, un grand connoisseur du RB, un pédagogue incroyablement talentueux, un partageur de bières sans modération aucune, et surtout un Homme extra !
Vous avez la chance de pouvoir jouer en FtF régulièrement, profitez-en les amis. Tu vas apprendre vitesse grand V !
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté


Hors ligne Phil D

  • De moins en moins bleu, de moins en moins en reprise
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 2 088
    • +9/-0
Histoire de clôturer (pour moi en tout cas) l'année ASLienne 2021, on a joué, avec Cyril (cynemo75), Inor 05 Bois de la Hache.

Les Français, vexés de l'irruption teutonne, lancent depuis la ferme et le bois de Soiry une contre-attaque pour reprendre les positions prises la veille dans le Bois de la Hache; les Allemands, eux, ont eu le temps de creuser quelques trous et tranchées pour amortir le choc. Je joue les vilains envahisseurs.

Je m'attendais à une sorte de vague humaine provenant du bois de Soiry (5 hex de plateau à traverser, avec un petit champ au milieu pour couvrir un peu la progression), avec un soutien d'artillerie, soit sous forme de fumigènes sur la lisière de la Hache, soit sous forme de pilonnage; tout le monde a le droit à son Foxhole au setup, mais même un FFE de 70mm en Harassing Fire gêne pas mal le repositionnement quand il faut sortir de son trou pour cavaler dans les bois. J'avais donc positionné ma MMG et mon canon de 75 du côté Nord, un peu hors de portée mais avec une bonne vue du plateau en question. Les tranchées étaient positionnés en contrebas dans le bois de la Hache, avec une belle vue sur la ligne de crête à travers la clairière de broussailles.

En fait Cyril a fait le choix de progresser au premier tour le long des bois au Sud (donc en contrebas du plateau), avec pas mal de tirs de préparation depuis le bois de Soiry (notamment ses deux mortiers, de 60 et 81mm); l'OBA visait le bois au Sud pour ramollir la défense, mais n'a pas réussi grand chose à part gêner les mouvements.

Premier tour assez catastrophique pour les Français: ceux qui essaient de traverser le plateau se heurtent à une Fire Lane et au canon, ceux qui passent par le bois au Sud se font mettre en échec alors que j'ai un seul squad dans la zone (quelques tirs chanceux, plus des tirs depuis le bois de la Hache vers ceux qui progressent en lisière: plusieurs squads démoralisés, un chef blessé). À mon tour je suis un peu trop confiant et garde du monde en lisière du bois de la Hache (toujours le problème des Foxholes dont il est compliqué de s'extraire sous le feu); j'y abandonnerai ma HMG et quelques pertes, alors que les Français finissent par s'élancer à travers le plateau et les champs labourés en contrebas. Ils prennent pied dans le bois.

Malgré cela, les pertes du premier tour sont difficile à récupérer, l'avantage numérique des Français a un peu fondu; et surtout, les premiers squads français qui entrent dans le bois sont peu soutenus (leurs chefs sont restés derrière, leur artillerie ne voit pas au-delà de la lisière du bois), fatigués, face à des défenseurs qui ont préparé leurs positions défensives et parviennent à conserver une partie de leur camouflage. D'autre coups du sort s'acharnent contre eux: leur meilleur chef se fait aligner par un sniper (et paf, LLMC pour deux squads qui repartent en arrière), l'autre est démoralisé en tentant de traverser les champs labourés au Sud. Les Allemands profitent de la fébrilité française: deux combats rapprochés, engagés par des unités camouflées contre des attaquants fatigués ou un peu trop avancés, tournent à leur avantage.

Résultat, au bout de 4 tours (sur 6), voyant que ses troupes ne progressent que peu dans le bois et sont localement en infériorité numérique (alors même que des renforts Allemands sont annoncés), le commandant français prend la lourde décision d'abandonner l'assaut pour la journée...

(Ce n'est que partie remise: on va se lancer dans le CGII, maintenant qu'on est tous les deux un peu plus familiers avec le terrain...)
« Modifié: 23 Décembre 2021, 22:12 par Phil D »


Hors ligne Lionel62

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 2 556
    • +18/-0
Deux scénarios terminés en PBEM en cette fin d'année :

Hein Olshana   YASL6   
Joué avec Samuel (Prairial). Une compagnie de SS (des 447) appuyée par 3 Stugs attaque dans un terrain très bouché une compagnie russe appuyée par 6 Su 76.
J'ai apprécié la partie mais deux choses me génent un peu dans ce scénario :
- la simulation de la tombée de la nuit par des LV hindrances de +1 puis +2. Quand il y a +2 on peut pratiquement courir à découvert sans risques et tirer sur des troupes dans un bâtiment devient assez futile. Cela change la dynamique d'ASL et pas en bien (à mon sens).
- le cout en VC des Stugs. Vous avez 6 SU76 contre 3 Stugs et les conditions de victoires sont écrites de telle facon que la perte de 2 Stugs et signe d'une défaite presque certaine pour l'Allemand. Le scénario serait mieux (à mon avis) avec les Stugs valant moins chers en cout de PV.
Scénario moyen au final même si on s'est bien amusé. Au dernier tour nous avons tous les deux des très bonnes séries de DR qui font basculer l'espoir de victoire d'un coté et de l'autre. Au final un ATR détruit un Stug pour une belle victoire des Russes de Samuel.


Frivilligkompani Benckert   AP147

Joué en PBEM avec Martin.
C'est le scénario du pack 'Suédois' que j'ai le moins apprécié. En défense les Norvégiens / Suédois sont très statiques et on s'ennuie un peu.
Des Allemands doivent monter sur une colline défendue par une compagnie de Norvégiens et Suédois. A noter un 9-2 coté Norvégiens !
Je gagne de justesse mais c'etait pas vraiment mérité car :
- Martin a pas vraiment été chanceux surtout avec ses canons en support qui n'ont strictement rien fait de la partie
- nous avons oublié la LV hindrance au départ ce qui a forcément impacté la suite.
Les autres scénarios du pack sont bien mieux.

Lionel
En cours quelques PBEM
PT CG INOR
VASL Top League


Hors ligne Lionel62

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 2 556
    • +18/-0
Tigers Attack MTO
(Biazza Ridge ID: BR8)

Colle Biazzo, Acate, Sicily 1943-07-11

Mon second scénario du module Biazza Ridge. Pour le premier scénario nous avions choisi un scénario avec un terrain simple (BR6 Farello) car tout plat. Plutot sympa.
Ici Fabio mon adversaire Italien m'a proposé BR8 Tigers Attack.

Carte superbe, situation intéressante et des tigres ! De quoi s'amuser.
En fait oui et non, car je suis incapable de 'lire ' le terrain en le regardant. Je dois le 'déchiffrer' ce qui gâche le plaisir et empêche de développer correctement une stratégie.
Car les niveaux sont des demi niveaux, on y ajoute des slopes, des barbelés, des terrains méditerranéens (normal cela se passe en Sicile), des terrains supplémentaires (partial woods ...) , des Hillocks ... bouger et tirer demande de consulter la règle très souvent.
En résumé j'ai pas trop aimé le scénario.
Le scénario parait équilibré et si vous aimez les terrains complexes (et le cartes magnifiques) ce scénario est pour vous.
Défaite pour mes Alleamnds qui ne réussissent qu'à prendre 3 batiments sur les 4 demadés.


En cours quelques PBEM
PT CG INOR
VASL Top League


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 2 502
    • +54/-1
The taking of Sollum BA4 du module Brevity Assault (on devait se jouer ce scénario avec Hell on Wheels au Meet mais le timing a contrecarré nos plans, à notre grand regret...)

Apres un rapide coup d'oeil aux règles du jeu opérationnel, je décide avec sagesse de débuter modestement mon exploration de ce module bien attractif ma foi.

Le terrain de jeu fait parte des cartes historiques du module. Le papier choisi est très très fin mais avec une plaque en plexi cela ne prête nullement à conséquence. Mais nul doute que le reproche a déjà été et sera encore fait. Ceci étant dit, le design est absolument superbe (selon mes propres critères) : les traits sont fins, la lisibilité est remarquable et je ne trouve rien à redire, c'est du beau, très beau boulot graphique de nos amis italiens.

Les fiches de scénarios sont très fines elles aussi. Trop fines. Un petit effort aurait été appréciée sur la qualité du papier, à moins que cela constitue le standard italien, ce qui expliquerait peut-être cela. Mais j'en connais qui vont chez l'imprimeur avec une carte MMP sous le bras et qui disent : "je veux ça !"

Malgré la taille raisonnable de la carte, le scénario reste de petite à moyenne envergure : 8 squads italiens encadrés par deux leaders seulement, 2 Pak 37/45, 2 MMG, 2 LMG et un ATR de 20L défendent le village côtier dont 3 buildings sur un promontoire dominant la plage constituent les VP.
Le joueur britannique est composé de deux packs distincts :
- le 1er sur carte composé de 6 squads, 2 leaders, un Portee 47/32, un Carrier A et quelques SW dont 2 motiers de 51 (avec smoke),
- le 2nd, dévalant une pente raide au tour 3 par un autre bord de carte avec : 6 squads, 2 leaders, un Carrier A et... un Matilda II

Je ne sais pas vous, mais moi je joue rarement les anglais. Et pourquoi me direz-vous ? Parce que ses messieurs ont un catalogue de véhicules digne d'un constructeur automobile français, avec une version différente dès que tu rajoutes un allume-cigares !!!! Et que chercher LE véhicule qui va bien dans des cases où tu as jugé plus optimal de mettre pusieurs versions, ben c'est la galère. Illustration : je cherche le Portee. Présomptueux, je file sur les cases pleines à craquer de camions. Je cherche. Encore. Encore... Je m'énerve ! Je vide toutes les cases. En profite pour refaire le classement "mais que foutent ces H39 avec les Shermans ???". Pas de Portee... For King and country version 2 ? RHAAAAAA ! Je regarde les quelques pions (mal imprimés, comme quoi...) fournis par ADF. Ah zut... ce sont les seuls ajoutés aux existants. Péripatéticienne qui n'a jamais vu le loup !
Deuxième raison à mon aversion ASLienne des pions couleur sable : une fois que tu as trouvé le bon véhicule, ben va te coltiner les 33 lignes de notes et munitions spéciales du coco ! Un peu chiant...
Bref.

Le challenge du scénario consiste donc à repousser les italiens dans les immeubles cibles afin de les y contraindre à la reddition, à moins que cela ne soit fait en chemin.
Pour le défenseur, il y a un gros hic : le Matilda. Rien ne peut l'arrêter sur carte, mis à part une DC, mais je vous défie bien de traverser un terrain de rugby à poil sans vous faire plaquer au sol par un joueur ou un vigile au bout de 20 mètres.
Deliberate immo. Ah ouais ok. Range 6 ou moins, +5 au TH et tir en caisse seulement. Certes, les PaK ont une belle RoF, mais quand même.
Du coup, un AT couvre la descente du monstre au Nord, et l'autre le village de Sollum au Sud-ouest, chacun protégés par une MMG. Le village est occupé par la piétaille pour ralentir le pack anglais au SW.

Les anglais ont certes la possibilité de se déployer sur toute la moitié de la carte, mais vu le terrain pourri, ils optent pour un assaut frontal bien viril. Le pack doit pousser jusqu'à la ligne des 22 avant de marquer un essai qui sera facile à transformé grâce à l'autre pince de la tenaille. Gimme a cup of tea and a piece of cake, for the Queen's sake.

Au tour 1, un mortier pose du fumigène a l'entrée du village. Top. On fonce ! Les tirs se font alors à longue distance, mais bon. Pas de problème de soleil dans les yeux et le -2 provoque des pertes. J'enchaine les 2, 3 et 4 avec des DM à la clef, mais aussi des BH et Heroic en rally italienne, et un SAN anglais qui break le plus proche squad italien des pointes avancées.
Au tour 2, c'est encore pire : Un PaK pète et cassera définitivement au 3, une MMG et une LMG cassent, le second AT casse aussi sur son 2ème tir, le premier ayant arraché la tête du leader anglais héroique... De beaux tirs des Bersagliers provoquent BH et héroic du dernier leader anglais qui devient 9-2 !
Tour 3 : beaux tirs de prep anglais, DM d'un second squad le long de la plage (le premier n'a toujours pas rallié). Les véhicules anglais en profitent : le Portee et le  Carrier se précipitent sur le building malgré le risque de voir le dernier AT italien se réparer au prochain tour, un squad et un HS en font de même (le HS break...). Résultat, deux squads italiens en failure to rout, le leader isolé!
Au nord, le Matilda déboule sur la pente, précédé par le Carrier et tous deux harcèlent la dernière solide position italienne (MMG, DC). L'infanterie emprunte pour partie la route principale, l'autre préfère descendre la côte plus à l'ouest.

Tour 4 et 5. L'italien ne parvient pas à réparer ses armes de soutien. L'ATR de 20L parvient à exploser le Portee mais dans lemême temps, deux autres squads se font traités par le 9-2, 2 squads, Bren et mortier de 51... La défense du village est bien entamée.

Tour 6. Le bouchon sur la route Nord saute... Le squad avec ATR part en sucette... Les anglais restants dans le village tentent de courir vers les LVP. Mais là encore, les DR avec -2 sont fatals à certains. Il ne reste que 4,5 squads et un Carrier  de ce côté-ci.
Au nord, la section qui a pris le chemin détourné ne parvient pas à rejoindre le combat assez vite, vu que la position italienne sur la route s'est évaporée. Bon. C'était nul comme idée de ma part.  L'autre section rattrape le Matilda, le Carrier fonce vers la côte.
Les italiens n'ont plus qu'un squad et un crew (AT toujours en rade) à opposer.

Tour 7, un tir bien ajusté faire partir le squad en déroute. C'est fini, il ne reste que le crew qui doit faire face à un freeze du second Carrier en voyant les anglais courir en culotte courte vers les buildings...

Super scénario ! J'adore les italiens et la défense opposée fut courageux et efficace, malgré les casses successives et prématurées (mais c'est ma faute, il faut savoir retenir son tir).
Contre toute attente, il me semble équilibré mais j'aurais aimé pouvoir tenter au moins une deliberate immo sur le Matilda.
J'en sors très enthousiaste : cela confirme mon impression d'ensemble sur le module.
Je vais poursuivre avec un autre scénario avant de coupler avec l'opérationnel.

Le désert, ça vous gagne !
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté


Hors ligne pnaud

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 297
    • +31/-0
Dernière partie de l'année vs Manu Batisse avec de vrais pions sur la Carte 1 d'origine sur un scénario Inor :
The Guards Counterattack
Ah, on me dit qu'il ne se passe pas à Inor, bon.
je le savais dicey et m'en souvenais mais à ce point...
Rappel : SAN 6 dans les deux camps. J'avais l'allemand.
SAN russe : 7 activations, dont six "1". Et encore, j'ai eu de la chance, chaque random sélection avec Leader est tombée sur le MMC. Sauf pour le 9-2 empilé avec trois squads évidemment...
SAN allemande : 0 activation, que ce soit à "6" ou quand il est tombé à "5"...
Défaite frustrante au Tour 4, dommage.
Quand ça veut pas...


Hors ligne Uphir

  • 9-1
  • *
    • Messages: 197
    • +4/-0
Pour terminer cette année en beauté, quoi de mieux qu'une dernière partie d'ASL (SK) ?

Avec l'ami Steph49 (de Strategikon, je ne sais pas si il est ici aussi), nous nous sommes donc opposés cette après-midi sur Ad Hoc at Chef-du-Pont (scénario S8) qui retrace l'action des parachutistes de la 82ème Airborne à Chef-du-Pont, le 6 juin 1944, alors que ces derniers tentent de s'emparer d'un pont sur le Merderet. Historiquement, les allemands ont reculé dans un premier temps en dehors du village mais ils sont parvenus à empêcher malgré tout les américains de s'en emparer, tuant notamment un officier et blessant le lieutenant-colonel Arthur A. Maloney qui dirigeait l'assaut sur l'ouvrage.

A quelques détails près, c'est presque ce qui s'est passé dans notre partie ! :-$

Très vite, je perds mes deux groupes de 2ème ligne que j'avais disposé en pointe de ma défense et qui étaient censés ralentir (un peu) l'avance américaine; mon premier squad, à l'ouest, se fait annihiler dès le premier tour sans réussir le moindre "Defensive Fire" (et en tapant un "double 6" sur un test de moral), et l'autre saute peu de temps après en tentant de décrocher alors que les paras U.S me débordent déjà à droite. Seul coup d'éclat de ce début de partie, un groupe de 1ère ligne (et surtout la LMG qui va avec) démoralise deux squads adverses et tue le leader 9-2 qui les accompagnait. L'Histoire est sauve !

Le reste n'est qu'une lente descente aux enfers pour "mes" allemands; ma défense décroche trop rapidement face à des américains qui avancent doucement mais implacablement. Un squad (et un leader) que je gardais en réserve pour renforcer là où je serai le plus en difficulté hésite entre aller à l'est ou aller à l'ouest... et finalement ne me sert ni d'un côté, ni de l'autre. Seule ma MMG qui couvre l'entrée du pont constituera une dernière petite frayeur aux alliés approchant... jusqu'à ce qu'elle se fasse "breaker" par des paras s'avançant sous le couvert d'un champ de blé (haut à cette époque de l'année !).

Je me fais ratiboiser en beauté, terminant la partie avec en tout et pour tout un pauvre squad d'infanterie en "Desperation Morale".

Une belle déculottée en somme. :-D
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.


Hors ligne Lionel62

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 2 556
    • +18/-0
The taking of Sollum BA4 du module Brevity Assault (on devait se jouer ce scénario avec Hell on Wheels au Meet mais le timing a contrecarré nos plans, à notre grand regret...)

...
Contre toute attente, il me semble équilibré mais j'aurais aimé pouvoir tenter au moins une deliberate immo sur le Matilda.
J'en sors très enthousiaste : cela confirme mon impression d'ensemble sur le module.
Je vais poursuivre avec un autre scénario avant de coupler avec l'opérationnel.

Le désert, ça vous gagne !

Scenario joué avec Fabio en PBEM.
Le scénario me semble aussi équilibré.
Plutot sympa, belle carte lisible.
Mon Matilda s'est fait immobilisé par un canon AT mais autrement mes Anglais ont été d'une précision redoutable et ont conquis le village maison par maison sans coup férir à peine gênés par la poussière (light dust).
J'ai bien aimé cela donne une bonne idée des combats historiques.
Par contre le scénario est petit donc 'dicey' et l'Italien ne bouge pas de la partie.

En cours quelques PBEM
PT CG INOR
VASL Top League


Hors ligne BASILE

  • 9-2
  • *
    • Messages: 278
    • +2/-0
Rappel : SAN 6 dans les deux camps. J'avais l'allemand.
SAN russe : 7 activations, dont six "1".
SAN allemande : 0 activation, que ce soit à "6" ou quand il est tombé à "5"...
Quand ça veut pas...
A qui le dis-tu !
Il y a 10 jours, playtest avec Julien D sur un scénario de nuit. J'ai un SAN 5. Il est activé 15 fois (!!) lors des deux premiers tours pour une seule attaque (dr 2, soit un squad Pin).
Quand ça veut pas ...  :-D
Laurent CLOSIER


Hors ligne 88LL

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 508
    • +16/-1
  • Franc Tireur Staff
Je viens de jouer (en marge de l’actualité du front de l’Est) un scenario paru ds l’ultime numéro du fanzine de nos amis belges d’il y a 25 ans (ASL News 31) Stubborn insurrection , où, à l’époque déjà, des Ukrainiens avaient maille à partir avec des troupes russes ds la région de Kiev en avril 1947
Outre le théâtre d’opération, l’originalité du scenario repose sur le placement de la 10zaine de squads partisans qui se placent tous HIP en défense sur les cartes 32 et 34 face à une 20taine de 527 encadrés par 3 commissaires et soutenus par 3 JS3.
Malheureusement tel qu’écrit le scenario présente un inconvénient majeur en ce qu’il contient une SSR concernant l’obligation pour les chars de tester le bog pour tt hex parcouru hors de la route, sachant que comme il est précisé que les ponts n’existent pas et sont remplacés par des fords, il apparaît que passer par les fords (seuls hexes pour franchir le stream qui coupe toute la largeur du front) oblige les chars à tester le bog. Sachant que :
1° les conditions de victoire comptabilisent les chars immobilisés comme des CVP
2° une SSR oblige à tenter les debogging attempts
3° à partir de 25 CVP les Russes perdent le scenario
Il s’est donc passé ce qui devait arriver : ayant immobilisé mes 3 chars suite à une succession de 6 mauvais jets de dés  j’ai jeté l’éponge.
Je conseille donc à ceux (et celles  :-D) qui voudraient jouer ce scenario d’accepter qu’un ford ne soit pas un hex de bog check.   
Reste à savoir si, même compte tenu de cette modification, ce scenario est recommandé, les enregistrements sur le ROAR ne répondant pas vraiment à la question puisqu’en 25 ans il n'aura été joué que 3 fois…
Dernier détail : ne faites pas ma connerie de placer vos Russes sur la carte en pensant que votre adversaire avait déjà fait son setup  :pleure: ]:-)
« Modifié: 13 Mars 2022, 16:34 par 88LL »
Comme dit Patrick : "Le plus important à ASL ce ne sont pas les pions, c'est ce que vs en faites"


Hors ligne pnaud

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 297
    • +31/-0
Je viens de jouer (en marge de l’actualité du front de l’Est) un scenario paru ds l’ultime numéro du fanzine de nos amis belges d’il y a 25 ans (ASL News 31) Stubborn insurrection , où, à l’époque déjà, des Ukrainiens avaient maille à partir avec des troupes russes ds la région de Kiev en avril 1947
Outre le théâtre d’opération, l’originalité du scenario repose sur le placement de la 10zaine de squads partisans qui se placent tous HIP en défense sur les cartes 32 et 34 face à une 20taine de 527 encadrés par 3 commissaires et soutenus par 3 JS3.
(...)
Reste à savoir si, même compte tenu de cette modification, ce scenario est recommandé, les enregistrements sur le ROAR ne répondant pas vraiment à la question puisqu’en 25 ans il n'aura été joué que 3 fois…

Un scénario de lutte antipartisans en Ukraine avec trois JS-3 est forcément suspect...


Hors ligne PanzerGG

  • 10-2
  • *
    • Messages: 697
    • +9/-0
 Alexandre,

n'aurais tu pas plutôt joué ce scénario en 2022.... donc à déplacer dans un autre post.  ;-)
Le problème avec les experts, c'est qu'ils n'ont aucune idée de" ce qu'ils ignorent


Hors ligne L'éléphant

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 799
    • +20/-0
Je me souviens aussi de ce scénario. J'y pensais actuellement ...