Forum FFL-ASL
ASL pour les nuls … et les autres !

j'ai joué en 2024

Hors ligne TankBuster Eric

  • 10-3
  • *
    • Messages: 789
    • +18/-6
Concernant la règle des SW et leader, cela a son importance surtout au setup. Je suis d'avis de les placer sur carte au début du jeu (sinon c'est sûr que je vais en oublier...)
Sur VASL c'est plus simple.

Les créateurs de scénario ne cessent de complexifier le jeu alors que la majorité des joueurs (moi compris) sommes sur la pente déclinante au niveau intellectuel.


En ligne L'éléphant

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 992
    • +22/-0
De toute façon, rien n'empêche de ne pas appliquer ces règles spéciales.


Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 941
    • +53/-1
attention, par SSR il n'y  pas de DRM pour les fallings débris, c'est moins méchant.

 j'ai fais le set up et je m'étais planté, il y avait un effet domino et pas mal de rubble.
« Modifié: Hier à 18:35 par barns »
playtest VV vs Julien/Philippe Naud
Ste Mère Eglise Américain vs Hill621 axe
CG Smith ridge Coréen vs Julien Marines
FT322 last deseperate gamble


Hors ligne Philippe Briaux

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 259
    • +47/-1
attention, par SSR il n'y ap as de DRM pour les fallings débris, c'est moins méchant.
Donc en fait on ne peut pas avoir de Falling Rubble (le colored dr ne pouvant plus atteindre 7 ou plus), que des Falling Debris avec colored dr 5 ou  6 -et d'alleurs du coup ça ne sert à rien de jeter le dr blanc.  Merci je n'avais pas vu.
« Modifié: 08 Mars 2024, 22:34 par Philippe Briaux »


Hors ligne Lionel62

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 2 679
    • +19/-0
J225 At the feet of Zeus
https://www.aslscenarioarchive.com/scenario.php?id=66507

Un scénario du Journal 14 joué avec Fabio en PBEM.

Une compagnie allemande attaque des NZ retranchés en haut d'une colline.

Je ne suis jamais autant ennuyé dans un scenario, et pourtant j'avais l'attaquant!
Je finis avec 3 trenches sur 4 donc c'est plus ou moins équilibré, mais la majorité du scénario se résume à des tirs sans mouvement.
A fuir
En cours quelques PBEM
PT CG INOR
VASL Top League


Hors ligne Uphir

  • 10-2
  • *
    • Messages: 595
    • +6/-0
Match retour sur Bridgehead over the Venta avec Bonzillou, scénario qu'il m'a fait découvrir et que j'ai présenté un peu plus tôt dans ce topic. Cette fois-ci, je joue les allemands en charge de contre attaquer une pointe russe du côté de Tryskiai (Lituanie) à l'automne 1944. Pour rappel, l'objectif est de n'avoir pas plus d'un squad russe "good order" dans un bâtiment sur la carte à la fin de la partie.

A l'image de notre partie précédente, les allemands vont faire preuve de beaucoup d'inefficacité dans leur tirs "préparatoires", malgré l'appui de mitrailleuses lourdes dirigées par des leaders compétents. Il faut attendre le troisième tour pour que les défenseurs soviétiques soient un peu ébranlés, ce qu'ils vont compenser par un bon tour de feu le tour suivant. Néanmoins, les allemands progressent bien au centre (ce qui est illustré sur la capture suivante), sautant de bâtiment en bâtiment, et ce malgré la perte précoce de deux unités d'élite sur un "failure to rout" très mal négocié de ma part ; leur fer de lance s'en trouve sacrément émoussé !




Sur les ailes, c'est en revanche beaucoup plus fragile. A droite comme à gauche, les tentatives d'assaut ont été repoussées par les russes, mes leaders ne parviennent pas à rallier leurs hommes (il faut dire qu'il s'agit principalement de conscrits et de 2ème ligne au moral "douteux") ; je manque clairement de personnel pour traiter efficacement tous les bâtiments. Le temps pressant, il me faut malgré tout lancer la poussée finale ; à l'arrachée, je parviens à engager quasi toutes les positions adverses, parfois vraiment de justesse comme lorsque je me retrouve dans l'obligation d'envoyer mes leaders se débrouiller seuls face à quelques conscrits ennemis. Seul un squad russe sur ma gauche repousse tout ce qui s'approche ; c'est déjà une position acquise pour les communiste !




Tout se joue donc sur le dernier tour de corps-à-corps comme lors de la partie précédente. Je ne suis pas serein ; j'ai des rapports de force peu favorables, voir même négatifs (j'ai notamment un leader 6+1 qui se trouve à 1 contre 2 face à un squad de conscrits russes qui m'inquiète beaucoup), et je dois à minima "figer" toutes les mêlées pour l'emporter. Neuf corps-à-coprs à jouer donc, et ils passent tous les uns après les autres. A minima, ils se soldent par un match nul qui me permet de contester le contrôle du bâtiment. Reste le dernier jet de dé ; je suis plutôt confiant pour celui là car j'ai réussi à "pin" l'élite adverse avant de l'engager, et elle attaque à 1 contre 2. Elle doit sortir un 3- pour l'emporter ; Pascal roule un... 4 !? Suffisant pour infliger une blessure au leader qui menait l'assaut mais pas pour inverser le cours de la partie.

Ce fut vraiment tendu, et comme la fois précédente, cela s'est joué à l'ultime jet de dé. Ce qui est tout à la fois très excitant... et (probablement) diablement frustrant (même si cela a tourné les deux fois à mon avantage). Un bon scénario à mon sens en tout cas puisque forçant à la manoeuvre pour l'allemand, et jouable jusqu'au bout puisque même si l'on peine à progresser, la petite taille de la carte offre toujours une possibilité de rush un peu désespéré en fin de partie pour "forcer le destin".

Nous devrions enchainer sur un nouveau scénario dans les jours qui viennent avec cette fois-ci un "grand pas" pour moi puisque nous allons aborder le SK2. Il est temps de mettre le pied à l'étrier.
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.


Hors ligne pnaud

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 472
    • +34/-0
Hill 621
Je ne sais pas si certains ont joué ce scénario ?
Joué hier soir vs Kodiak.
je défends vs les hordes rouges.
Un placement délicat pour l'allemand avec le TC initial, stacker mais pas trop pour couvrir l'espace mais aussi éviter les piles de Broken au mauvais endroit. Bref, je me place en arrière sur la Carte 4, quelques squads déployés sur les flancs et deux piles (8-1/467x2/HMG/LMG en 4T4 et 9-2/Radio/467x2/MMG/LMG en 403). En face, des piles de 527/447 en lisière de la Carte 3, la routine, Kodiak choisit de planquer son Kill Stack (8-1/2x447/2xMMG) en 3M3 au 1er étage craignant, à tort, un tir dévastateur de HMG.
TC : évidemment qui casse, entre autres, sur le TC, le 9-2, ainsi que toute mon aile droite. A la Rally Initial le 9-2... ne rallie pas. je dois donc tenir sur place avec mon autre Kill Stack. Il dégomme 3x527 mais la casse est légère, un 527 Self-Rally au Tour 1 russe.

Tour 1 russe
La vague s'élance, heureusement, si mon aile droite reste en vrac (2x467 Broken), le 9-2 et ses gusses reviennent. On arme les MG 42 et on attend... je retiens mes tirs, en bon père de famille ASlesque mais parfois : allez un 4 à - 2 : DR 3, un 527 de moins mais... SAN russe : dr : 1. le Sniper tombe comme par hasard sur la pile avec HMG : Random Selection : 8-1 : "2", je respire, 467+HMG "2"... 467+LMG "2". Devinez qui est choisi par mon adversaire ? Deux LLMC mal négociés... Et comme de juste, il a droit à deux tests supplémentaire : encore un "1" pour le 467 Broken et HMG. Je prends donc un 3MC personnel.
Bon, ça tient, je pense à mon futur OBA qui va taper les russes dans les bois et dans l'immédiat je place une jolie Fire Lane devant ma pile en vrac pour arrêter les bolcheviques qui courent (CX) et ne passent pas : encore un "3", "another one..." tout ça et SAN : "2" qui tombe... sur mon autre Stack. Le 9-2 jette évidemment un "6" en random selection, Wound Severity : "5"... Surprise le 467+MMG passe son LLMC mais je prends un K#/4.
Fin du tour 1 russe : il me reste trois squads non-DM, plus de Leader (adieu la Radio), plus de HMG ni de LMG. Le SPW+PaK de renfort du tour 1 n'est, évidemment, pas encore en position...

Tour 2 allemand
Allons, je vais faire un "2" en self-rally et j'ai avec deux PzKpfw IV une belle opportunité de Multiple Overruns sur une rangée de squads russes sur la route AA7-DD6 (je crois), bref, entre les haies, les autres chars prenant de flanc l'infanterie russe en lisière du champ autour de 4W5. Pas de Self-Rally et je fais des dégâts mais pas assez avec mes PzIV, je ne casse pas les FG russes dans la verte et un IFT "2" du Kill Stack russe monté dans l'intervalle au 2e étage sur un de mes derniers 467 valides sont la goutte de trop, je rate mon dernier NMC, on passe à un autre scénario...
Curieux, je croyais que l'affaire durait 10 tours ?
Et ajoutons une belle image du placement initial.
« Modifié: 11 Mai 2024, 20:24 par pnaud »


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 2 684
    • +57/-1
Ben moi, je ne l'aurais pas joué comme ça....  :-D
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté


Hors ligne Lorenzo

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 747
    • +60/-0
  • alea iacta est
Ben moi, je ne l'aurais pas joué comme ça....  :-D

thé takin toi !
si vis pacem para bellum


Hors ligne hell on wheels

  • 10-0
  • *
    • Messages: 370
    • +2/-0
Ben moi, je ne l'aurais pas joué comme ça....  :-D

Êtes cité dans un texte est toujours une fierté 😛😂


Hors ligne pnaud

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 472
    • +34/-0

Hors ligne Uphir

  • 10-2
  • *
    • Messages: 595
    • +6/-0
A la demande d'un strategikonien (si, si, cela se dit !), Cyberboarder, petite initiation à ASL SK sur le classique Retaking Vierville que je commence à bien connaître à force de le jouer... et qui pourtant m'a encore offert son lot de surprises. Il se passe toujours quelque chose avec ce système !

Dans le rôle des boys de la 101ème Airborne, j'avais choisi une autre ouverture que celle que je mets en oeuvre habituellement et qui se termine souvent (toujours ?) par une victoire allemande, l'américain, une fois les renforts arrivés, n'arrivant pas à prendre les objectifs au sud du village. Ainsi, cette fois, ma colonne initiale prise par surprise dans la rue centrale s'est, lors de son premier mouvement, dispersée vers le sud de Vierville pour tout de suite s'emparer des objectifs en M4 et L3 (ceux que je n'arrive pas à reprendre lorsque je m'abrite vers le nord). Mais Cyberboarder a parfaitement réagi en venant "couper" derrière ma pointe pour empêcher l'arrivée des paras U.S lors des tours suivants.

Fin du T1 - les éléments U.S les plus avancés se sont réfugiés au sud du village, mais les allemands les coupent des renforts qui vont arriver par le nord (à droite sur la carte).

Les choses vont considérablement empirer pour les Screaming Eagles lorsque les redoutables Fallschirmjägers du FJ Regiment 6 font leur apparition et investissent la partie nord de Vierville. La poignée de paras américains n'ayant pas réussi à se réfugier au sud se voit sérieusement bousculé. De même, trois squads et leur leader qui tentaient de venir en aide à leurs camarades coincés dans le village sont accueillis par un feu nourri ; leur moral flanche, et c'est une part importante des renforts américains qui se retrouvent coincés, démoralisés, loin des combats.

Au sud, les aigles isolés résistent plutôt bien et dégagent l'axe d'approche nord-ouest en démoralisant et en maintenant sous le feu un groupe avancé de soldats allemands qui couvrent la route.

Début du T3 - un groupe de parachutistes U.S réussit à franchir le "glacis" et à s'approcher des premières maisons, mais le gros des renforts est coincé dans une ferme, loin du coeur du village... et de leurs copains retranchés.

Finalement, l'afflux de renforts américains va venir à bout de la contre-offensive allemande. Profitant que la route arrivant par le nord-ouest ne soit plus sous le feu ennemi, le gros des troupes U.S investit le nord du village. La puissance de feu supérieure des parachutistes de la 101ème fait la différence et les soldats allemands craquent les uns après les autres, y compris leurs troupes d'élite ; ces derniers doivent refluer et abandonner Vierville sous la pression adverse.

Victoire américaine au dernier tour.

Début du T5 - les allemands, démoralisés, cèdent sous la pression des paras U.S qui se rendent maître du nord de Vierville. Au sud, les allemands n'ont plus les ressources pour aller déloger leurs adversaires des objectifs.

Une très belle partie avec, comme je le disais en préambule, un déroulement différent des fois précédentes. J'avais lu un article en anglais sur ce scénario qui conseillait aux américains de prendre les objectifs au sud avec la colonne avancée, et aux allemands de tenter de couper cette colonne de l'arrivée des renforts. C'est donc la voie que nous avons expérimenté pour cette partie.

Néanmoins, un peu plus de chance sur les tirs de mon côté lors des trois derniers tours a fait la différence. Nous étions sur des gros FP du fait du stacking dans les bâtiments et du bout portant sur la plupart des tirs ; mais mes troupes étaient un peu plus dispersées (évitant la cascade de DM sur une grosse pile) et mon adversaire a souvent "roulé haut" sur la fin de la partie, ce qui a entraîné des MC sans malus que les américains, solides moralement, ont réussi à passer.

Visiblement, je ne dois pas être un trop mauvais professeur puisqu'il a apprécié l'expérience et m'a demandé une nouvelle partie. Cette fois-ci, on intègre les armes de soutien (nous partons sur Clearing Colleville que j'aime beaucoup).
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.


Hors ligne Uphir

  • 10-2
  • *
    • Messages: 595
    • +6/-0
Deux parties hier avec PanzerGG en face à face où il m'a fait l'honneur de jouer en Starter Kit. :-$

Nous sommes partis sur Simple Equation que j'ai déjà évoqué et qui tourne autour des combats d'Aix la Chapelle à l'automne 44.


Première partie totalement à sens unique à cause de mes jets de dés indécents ! J'ai dû tourner à 5 de moyenne sur mes tirs, forçant des jets de moral avec malus que les américains ont systématiquement raté avec ELR. Les squads U.S ont été downgradés les uns après les autres rendant l'attaque injouable. Si on ajoute à cela le fait que GG pensait qu'il n'avait pas le droit aux smokes en SK et que j'étais persuadé qu'il savait... bref, il jette l'éponge lorsque son leader 9-2 casse sur un NMC lors d'une tentative de débordement sur ma droite qui représentait un peu le dernier espoir de percée.

Du coup, comme il nous restait un peu de temps, on remet ça ; je mets en place la même défense pour voir ce que l'on peut faire sur ce scénario que je n'ai jamais vu tourner en faveur des américains. Cette fois, les dés sont beaucoup plus équilibrés et je prends une petite leçon de manoeuvre. Les américains réussissent à franchir le glacis entre le bois et les faubourgs d’Aix sur mon aile droite. Je me retrouve complètement débordé dans ce coin là et sous la menace des deux MMG U.S que je n'ai pas réussi à faire "sauter". De fait, je ramène du monde pour consolider mon flanc... ce qui affaiblit mon centre qui se fait enfoncer à son tour ! Ma ligne de défense prend l'eau de partout lorsque nous devons interrompre notre partie, mais c'était clairement perdu pour les allemands.

Pendant le jeu, GG m'a expliqué toutes les options qu'il aurait pu avoir en "full" pour mener son attaque et c'est clair que ça donnait envie. Ne serait-ce qu'un truc tout con ; le fait pour un leader de réquisitionner la SW d'un squad "broken" pour la réattribuer. Sans compter toutes les options de mouvement (dash, bypass, etc.). De fait, il semblerait que l'attaque en SK soit rendue un peu plus difficile par l'absence de ces possibilités.

En tout cas une très belle journée et deux belles parties. :-)
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.


Hors ligne Pseudo

  • 9-1
  • *
    • Messages: 163
    • +2/-0
 
Un sacré morceau : Onslaught to Orsha SASL mission 1 T1

Début du nettoyage des champs de mines avec les PT tanks, en armored-assault avec des H.S afin d'activer les  "?" : Les unités qui ne bougent pas sont en Opp fire ...

(La photo est dégueulasse et doit être téléchargée)


 
« Modifié: Hier à 11:40 par Pseudo »


Hors ligne PanzerGG

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 006
    • +11/-0
En tout cas une très belle journée et deux belles parties. :-)

Tout le plaisir était pour moi Uphir
Le problème avec les experts, c'est qu'ils n'ont aucune idée de" ce qu'ils ignorent