Forum FFL-ASL
ASL pour les nuls … et les autres !

Resultats du tournoi d'Arnhem 2005

Hors ligne TankBuster Eric

  • 10-2
  • *
    • Messages: 690
    • +16/-6
    • http://www.blitzgames.org
Cocorico, le vainqueur du tournoi d'Arnhem cette année est un Français et il s'agit, oh surprise, de François Boudrenghien (aka l'Elephant ici)

Il a réalisé un parcours sans faute avec 6 victoires à la chaine, un moral d'acier (et il y a eu plusieurs MC à passer) et une âme de capitaine de l'équipe de France qui comprenait 6 membres (+ 1 belge rattaché).

Chapeau bas...

Les Français ont très bien performés cette année. Nous aurons le classement définitifs d'ici une semaine.

Resultats des Français :
5-1 : Bruno Nitrosso (aka Nitro)
4-2 : Eric Bongiovanni (aka Partizan Eric)
3-3 : Jean Lasnier (aka Jean LL)
3-3 : Philippe Rohmer (aka Phil HIP)
1-5 : Emmanuel Desanois (aka Manu Histofig)
Arnaud Bert : je crois 1 ou 2 victoires

Toutes nos félicitations à Guy Decrolier qui a remporté sa première victoire officielle en tournoi, chose pas facile vu le niveau très elevé du tournoi.

Mention spéciale à Jean Lasnier qui a également remporté le prix de la "sportmanship" (du fair play) pour son comportement (du panache, toujours du panache !) pendant le tournoi (c'est aussi un hommage quasi posthume à sa longue carrière ASLienne qui est ainsi récompensée ). Un exemple à suivre pour notre jeunesse ASLienne ...

Mention "spéciale" à Bruno Nitrosso qui, à la surprise générale(apitoyement des juges devant son délabrement physique ou menaces avec ses béquilles ?) a obtenu le deuxième prix du Close Combat VP.
26 tournois à son actif.
Aucun tournoi remporté.
Commence à se poser des questions.


Hors ligne Manu_Histofig

  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 289
    • +39/-0
    • Histofig ASL
Salut,

Je confirme les dires d'Eric et adresse aussi mes félicitations à François, Eric, Jean et les autres...

Sur le plan des performances, je n'ai absolument pas briller et plutôt assombrie la performance du squad français, mais c'est de ma faute (suis arrivé quasi les mains dans les poches et sans avoir rien ou presque préparer... et avec plein de bordel de boulot dans la tête).

J'en retiens un très bon week-end avec un squad français des plus sympathiques (merci pour vos encouragements), une organisation plutot pas mal (suis pas d'accord avec tout mais c'est une autre histoire), les bonnes bières et les jolies filles (ça aussi c'est une autre histoire), un squad suédois "bizarre" et d'excellent contact avec tous les joueurs (sauf un, mais il est quand même venu me dire merci pour la partie avant de partir, comme quoi...)

Je vous prépare un petit AAR (honte sur moi) sur mes formidables 5 défaites et mon unique victoire...

A+

Manu.
Emmanuel Desanois
ASL Histofig.Com - http://asl.histofig.com


Hors ligne Jean LL

  • 10-3
  • *
    • Messages: 897
    • +13/-1
Citer
(c'est aussi un hommage quasi posthume à sa longue carrière ASLienne qui est ainsi récompensée ). Un exemple à suivre pour notre jeunesse ASLienne ...


Dis donc, arrête tes connerie, je suis pas encore mort !
J'ai même pas quarante balais !
"Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places.
Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri"


Hors ligne L'éléphant

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 492
    • +19/-0
C'était un tournoi bien organisé ( le "packed lunch" un peu léger mais un prix très raisonnable) . L'ambiance dans l'équipe francophone était au plus haut et nous nous sommes bien marrés. A noter que le Suédois de base semble assez difficile à dérider (le fou rire correspondant au mieux à un large sourire ) : Eric a eu beaucoup de mal à dérider ses adversaires !
J'étais venu pour gagner le tournoi mais j'ai eu beaucoup de chance . Toutes mes parties se sont terminées rapidement alors que tous mes adversaires jouaient très bien . Il est intéressant de voir que le niveau moyen est en forte hausse (plusieurs favoris se sont trouvés hors-course après deux rondes) . Les joueurs nordiques sont particulièrement coriaces.
En bref , un tournoi très relevé (44 joueurs) malgré l'absence notable de Philippe , Luis et Derek Tocher.


Hors ligne schultz

  • 9-1
  • *
    • Messages: 212
    • +0/-0
BRAVO!!!!!!!! :lolsaute:

Félicitations à François mais sa victoire n'est pas une surprise, et merci à tous d'avoir été nos dignes représentants, on attend les AAR avec impatience (si Manu pouvait en dire plus à propos des filles, y'avait-il des joueuses? 8-O ).
Schultz

"Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît."
Fernand Naudin, les Tontons fligueurs


Hors ligne Manu_Histofig

  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 289
    • +39/-0
    • Histofig ASL
Patience, vous aurez tous les détails dans le compte rendu...
Patience ... ]:-)
Emmanuel Desanois
ASL Histofig.Com - http://asl.histofig.com


Hors ligne Hugues

  • 8-0
  • *
    • Messages: 73
    • +0/-0
Euh... Tu fais aussi les AAR troisième mi-temps ?  :aufeu:
En tout cas bravo les gars ! Nous ne vivrons plus dans la honte de Juin 40 !  :-D
"Il n'y a plus d'hommes courageux depuis qu'on a inventé la poudre..."


Hors ligne Manu_Histofig

  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 289
    • +39/-0
    • Histofig ASL
Salut

Oui troisième mi-temps incluse, vu que sur le reste je n'ai pas trop brillé, j'ai au moins fait la fermeture du bar... même là, les français ont tenu la distance ;-)
A+

Manu.
Emmanuel Desanois
ASL Histofig.Com - http://asl.histofig.com


Hors ligne Phil HIP

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 523
    • +14/-0
Hello. Voici le petit compte-rendu de mes parties, car j'ai encore besoin du psy (L'entraineur de l'équipe comprendra) pour digérer mon 1 - 1 - 0 - 0 - 1 - 0, soit 3-3.
Première partie contre Donald Stone (USA): LASSH3 avec les germains: Je lance un motard HS sur un rythme de Hell's Angel à travers la ville pour le forcer à découvrir ses squads non TI: il encaisse 5 tirs avant de succomber (Don n'avait que deux unités TI !!). Toutes ses MG ont tiré, mes chars sont donc libres de manoeuvre et peuvent atteindre le pont. Seul bémol de la manip: la route est désormais constellée de RFP. Le reste de mes squads avancera un peu moins vite. Je perds le FT au premier tir.  Donald recule prudemment, trop d'ailleurs, car il décide d'installer une seconde ligne défense dans les orchards à gauche de la route menant au pont. Fatale erreur: une AC fait deux Overruns de suite et casse tout le monde. Il ne lui reste que 2 unités dans du +3TEM qui ne résiste pas à mon dernier kill stack de ... 12FP. Au tour 5, tout le monde franchit le pont.
2d round contre Klaus Malmström (Sw): Duropa Plantation avec les japonais. Il avance prudemment avec ses carriers et fait rentrer toutes ses unités au centre en un kill-stack de 7 hex. Je me replie tant bien que mal en envoyant un TH hero dans le tas, histoire de déclencher un maximum de Def Fire: mission accomplie, il ne mourra qu'après 4 tirs. Les autres squads se replient en une ligne continue, derrière du +2/+3 hindrance: encore 3 tours à tenir ! Au tour 4, mon sniper tue un de ses leader. Klaus paraît un peu démoralisé et se lance dans un assaut par le sud, un peu décousu. Il se heurte à mon 20L, un carrier meurt, l'autre casse son HS en tentant de débarquer dans le building. Il abandonne lorsque le dernier squad casse à trois hex du building (Pas solide, ces 546 !!): je n'ai qu'un leader blessé..
3ème round contre Mattias Ronblöm (le finaliste) : Final Embrace avec les allemands. J'étais parti pour prendre l'attaque, mais j'ai hésité à lui concéder la balance. Me voilà donc avec la défense sur un scénario très technique. Mattias commence prudemment. Il enfonce rapidement mon aile gauche au tour 2 (FT HIP cassé au premier tir !!). Je parviens à rétablir au tour 3 en lui hachant toute son aile droite et en killant un Firefly. Il me surprend au tour 4 en contre-attaquant immédiatement alors que la moitié de son OB est encore DM: je suis enfumé en mauvaise posture. Mon tour 4 est hasardeux et pleins d'erreurs tactiques (pas de retraite, un PSK fou qui tente de se rapprocher d'un Sherman en MPh...). Au tour 5, il kille un de mes Panthers avec une DC placée par derrière (j'ai négligé la BMG pour tourner le VCA !!) et me déborde sur la droite : mon dernier HS HIP se dévoile en oubliant de réclamer le Wall Advantage, il en profite et patatra. Première défaite, en grande partie due à une retraite trop tardive et une maladresse tactique pour le Panther.
4ème round contre Christian Koppmeyer: Stand and Die avec les chinois. Il m'a laissé la balance (un ATR supplémentaire). Je réalise que mon set-up est archi déséquilibré sur la gauche (mauvaise préparation) et ne sais pas trop où placer mes pièges anti-chars. Christian avance prudemment, tentant de coincer mes chars pour avoir des CVP facilement. Du coup je fuis, il me poursuit sans passer devant mon canon HIP. Celui-ci se fait assassiné dans le dos par le FT sans avoir rien pu faire... (Non, je ne dirai pas que je l'ai cassé volontairement pour éviter les 8 CVP de la capture !!). Ma ligne de défense d'infanterie étant toujours totalement désaxée, je commence à stresser. Christian a l'air aussi très tendu. Il casse un canon et recalle le char à la Rally suivante (Au moins, il ne perd pas ces CVP !). Je tente une DC sur un de ces platoons, mais le Placement DR conduit à un Pêt minable !! Un de mes Dare-Death devient Berserk pour prendre son 9-1 et un HS en CC, mais un couillon de 447 ne trouve rien de mieux à faire que de les accompagner en APh: évidemment je perds l'Ambush sur ce coup et 4 points bêtement.. (alors que le CC était gagnant avec un 7). Au tour 5, j'abandonne quand mes 5 chars se retrouvent en LOS de toutes ses MG alors qu'il a déjà plus de CVP que moi. J'ai quelques autres bourdes monumentales en stock (dont un vrai faux Dummy d'antologie), mais çà sera pour plus tard: je dois encore m'allonger sur le canapé du psy avant d'en parler en public... Bref, une défaite de plus et un moral en berne, surtout pour des raisons tactiques.
5éme round contre Chris Mazzei (Suisse): Ramsey's Charge avec les japonais. Il me doit une revanche depuis Villeneuve et je sens que c'est bien parti car il choisit les US. Début catastrophique cependant: il vide l'église avec deux HS, sans perdre un squad et arrive au pont au tour 2. Mais là, bizarrement, il se replie sous le couvert des palmiers sans conquérir l'hex de victoire... J'installe donc tranquillement mes renforts sur la passerelle au tour 3 et traverse au tour 4. Son kill stack de 24 FP avec le 9-2 n'a que peu de LOS et constatant l'inefficacité de sa tactique, il abandonne au tour 5... sous le coup d'un MTR déchaîné qui l'agace à coup de PTC (au moins 20 DR sans un seul sniper, il a eu de la chance...) et malgré un second 9-2 qui vient renforcer un autre groupe... Décidément, Chris avait aussi le moral à Bern (en berne ?!).
Tour 6 le dimanche matin contre Boudewijn Van Schwalwijk (Dk) sur un des scénarios secrets. La somme de nos cotations respectives désigne FT35: Last Push to Monzhais. Je le sens plutôt pro-russe, parce que l'open est quand même très vaste, mais finalement j'opte pour l'allemand, pensant qu'avec tout le matériel disponible, je trouverai bien une option...et surtout parce que j'ai la flemme de faire un set-up en dix minutes. Set-up sans surprise du russe: il occupe les 4 buildings, dont deux énormes piles dans les +3TEM. J'avance à couvert au tour 1 et me positionne pour massacrer son building principal avec 40 FP dès la prochaine DEF. Malheureusement, un de ses couillons me fait un PTC avec une simple LMG (il fait DR4 avec 1FP !!), son kill Stack HMG + MMG + 9-1 + commissaire se met en marche et me massacre tout le monde. Cà part mal... Je me reprends, je parviens à le virer des autres buildings, je trouve le squad HIP (au prix d'un Ht) mais toujours pas le 45L. Au tour 4, je finis par localiser le 45L: il est aussi dans le building et mal orienté !! Là je sens que le vent tourne en ma faveur: j'ai encore 5 véhicules, 2 DC, les 2 838 et beaucoup de monde. Ma charge du tour 5 se passe bien: le Panzer freeze le kill stack sans que le Gun puisse réagir, l'AC freeze l'autre building et résiste au Street Fighting. Tout le monde avance sans trop de perte, et je place les deux DC. Les explosions lui font perdre 3 squads, le crew et les deux leaders (Broken puis Failure to Rout). Mes 838 sont dans le premier building, qui est connecté à l'autre par une Trench: sa MMG et HMG (qui ont survécu au blast !!) sont toujours freezées ! Je sens bien la fin...
Malheureusement, au tour 5 russe, il me fait un coup pendable: ses unités bien que freezées, ne sont pas en Melee (mon char est resté Motion par peur du CC): il abandonne une MMG en Rally pour récupérer le Gun !! En Prep, il tire sur le char : +2 Motion +3 Same Hex in Building +2 Inexperienced et ... il touche avec un DR3...! Libérée de toute contrainte, sa HMG fait le ménage autour d'elle... et je perds 28 CVP au total... Une belle partie, que je ne regrette pas d'avoir perdue car pour une fois, je pense m'être bien battu...

Conclusion: y'a encore du boulôt pour arriver au sommet, mais je besogne, je besogne... Alors, en avant pour les scénarios de Grenadier, même si je ne peux y aller.

A vous les studios pour la suite du reportage.
"C'était impossible... L'idiot ne le savait pas... Il l'a fait !"
ASLement vôtre



Anonymous

  • Invité
Sur la dernière partie, je regarde les règles parce que le coup du squad qui recover un Gun alors qu'il est dans le même hex qu'un AFV ennemi me paraît gros. Mais l'AFV étant unstopped je ne vois rien dans les règles qui interdise cette manoeuvre.

Par contre je ne comprends pas pourquoi le MMC a abandonné la MMG avant son recover, puisque je crois qu'il n'est pas interdit de posséder des SW/Gun en excès de l'IPP, dès lors qu'il ne s'agit pas de se déplacer avec ?

Mais je continue mes recherches et qu'est-ce que je lis en C5.5 (Firing Within Hex): que le + 2 pour tir dans le même hexagone est doublé quand cela se passe dans un bâtiment. Or dans le CR tu indiques un Same Hex in Building + 3 au lieu de + 4 ! Donc avec un DR 3 et un Final DR de 11 (à moins que le véhicule n'ait été large Target, ce que tu ne précises pas), Boudewijn t'avait en fait raté ! Cela a dû arriver à tout le monde de s'apercevoir après coup d'une défaite à cause d'une erreur de règle, en tout cas cela a été plusieurs fois mon cas. Donc je compatis ! Mais c'est toujours très ralant !

Ceci dit tu remportes rétrospectivement une victoire morale réconfortante.


Hors ligne Bazounga

  • 9-1
  • *
    • Messages: 162
    • +0/-0
Rhoôôo...
Merci pour ce compte-rendu qui fait ma foi bien envie !
La guerre, gross malheur...


Anonymous

  • Invité
Citation de: Anonymous
Mais je continue mes recherches et qu'est-ce que je lis en C5.5 (Firing Within Hex): que le + 2 pour tir dans le même hexagone est doublé quand cela se passe dans un bâtiment. Or dans le CR tu indiques un Same Hex in Building + 3 au lieu de + 4 ! Donc avec un DR 3 et un Final DR de 11 (à moins que le véhicule n'ait été large Target, ce que tu ne précises pas), Boudewijn t'avait en fait raté ! .

Fichtre, palsembleu, mille sabords, le gueux !! :pleure:
C'est bien la première fois que çà m'arrive, ou qu'on me le dit (d'où l'intérêt des AAR !!). Il aura de mes nouvelles l'année prochaine. Revanche !!! ]:-)
En attendant, encore une raison supplémentaire de s'allonger sur le divan du psy !!


Hors ligne Jean LL

  • 10-3
  • *
    • Messages: 897
    • +13/-1
A mon tour de poster mon compte rendu du tournoi d?Arnhem.

J?ai eu l?honneur de transporter dans mon humble automobile le père François. J?étais un peu son écuyer?

Je confirme ce que les autres ont dit, à savoir que pendant tout ce séjour l?ambiance était excellente et nous nous sommes réellement bien marré !

Si vos femmes et enfants vous fatiguent, que vous avez des soucis au boulot, etc. Venez la prochaine fois et vous verrez que le dimanche après midi, on aura du mal à se quitter !

L?hébergement était très correct tout comme la bouffe (je rappelle qu?il ne s?agit pas d?un week end gastronomique). En revanche, côté ASL, tout le monde a été servi !

Ma première partie du jeudi soir m?a opposé à un Suédois très sympa : Matts Dagerhall. Nous avons joué Fruhjarsbestellung (LSSAH3), un scénario où quelques motocyclistes allemands appuyés par trois auto blindés doivent traverser la défense hollandaise (des Gendarmes au statut de Green), passer un pont sur le canal et y établir une supériorité numérique. Le pont risque de sauter si le Hollandais arrive à mettre en place la DC de son OB (Set DC) et bien sûr à la faire exploser efficacement. S?il y parvient, c?est une victoire hollandaise immédiate.
J?ai les Allemands et je lance pour commencer une de mes auto blindées pour prendre le pont sous ses MG afin de dissuader mon adversaire de faire une set DC (pas fou, le mec !). Les motos suivent et arrivent sans trop de pertes à quelques hexagones du pont.
Malheureusement, le tour suivant, Matts me tue mon meilleur leader (9-2 de mémoire) qui n?avait pas eu le temps de descendre de sa bécane durant la MPh?). Sa perte provoque la déroute de deux squads? Puis le précieux FT de mon OB fait un DR11 (mes hommes l?avaient vidé pour remplir le réservoir des side cars?)
La victoire qui se profilait l?instant d?avant est sérieusement compromise. Heureusement, mon adversaire n?en profite pas (il faut dire que les MF limités des Green ne sont pas propices au redéploiement) et grâce notamment à mes auto blindées (qui finissent toutes avec un beau pion Stun + 1 sur le dos), je parviens à faire traverser le pont à deux squads et la partie est gagnée. Ouf ! J?ai eu chaud !1-0

Le samedi matin, je joue contre le Hollandais Albrecht Dekker, le finaliste de l?année d?avant. Nous jouons The Amazing Tominac (SP52) et j?ai encore les Allemands mais en défense. Mon placement est très dicté par le scénario et le choix essentiel que je dois faire concerne le Marder qui peut être HIP. Les conditions de victoires sont simples, les Américains gagnent s?il ne subsiste plus d?unités allemandes Good Order dans un bâtiment en pierre.
Albrecht attaque à gauche et met rapidement hors de combat un demi squad conscrit qui garde une barricade. Puis il progresse rapidement par la route et sur les petites collines. Mes tirs commencent gentiment et quelques unités américaines cassent. Il place son Sherman sur une colline et s?emploie à m?empêcher de redéployer mes unités.
Un de mes squads conscrits résiste à plusieurs tests de moral et fait du mal aux Américains avec son petit mortier de 50mm.
Je ne suis pas sûr de la LOS entre mon Marder caché et son Sherman toujours sur la colline et je me retiens de tirer. J?ai raison car un ou deux tours plus tard, mon Marder a une cible très intéressante sous la forme d?un 8-1 et deux 667 qui passent dans son hex Boresighté. C?est du tir à ? 4 et j?obtiens facilement le coup critique, lequel envoie en enfer les Américains (3KIA). Je savoure car ce n?est pas souvent que mes hexes boresightés sont efficaces.
Mon adversaire a un coup au moral et il continue son attaque jusqu?au dernier squad sans m?inquiéter. Mes DR sont bas et le bâtiment reste sous mon contrôle. 2 ? 0

L?après midi, j?affronte un Danois, Bo Siemen. Nous jouons CH149 FINAL EMBRACE et j?attaque des SS avec les Commandos britanniques appuyés par 6 chars. C?est du gros, ça me change des conscrits. Pour gagner , je dois occuper un certain nombre de Buildings Locations à la fin de n?importe quel tour.
Son set up n?offre pas de point faible particulier à première vue et j?opte pour une attaque au centre, voire par le champ de blé à gauche. Dès le début de partie, les Allemands me surprennent en mettant le feu au champ de blé en question. Le feu prend vite et réduit le front à défendre pour les SS. Les premiers tirs de mon adversaire sont dévastateurs. Sa HMG que je croyais assez mal placée, en arrière au niveau 2 d?un Building, élimine en une phase mon meilleur Leader (9-2) et un ou deux squads à la faveur d?une LOS vicieuse probablement testée pendant le Set Up. C?est légal et ça fait mal. Mon sniper me venge en tuant un 9-1 ennemi.
Je garde mes chars bien à l?abri tant que les Locations occupées par ses 2 antichars de 75 et ses 2 Panthers ne sont pas clairement identifiées. Mon infanterie souffre malgré les fumigènes, mes DR ne sont pas terribles et mes assauts répétés sur son centre n?ont pour résultat que des pertes britanniques.
Je me risque à sortir deux Shermans pour appuyer mon infanterie et ils sont rapidement mis hors de combat. Dur, Dur?
Un dernier assaut parvient pourtant à le faire reculer et deux de mes 648 avec un leader sont à deux doigts de parvenir à entrer dans le village. Un autre a pris pied sur la colline et commence à contrôler des Buildings. Il n?y a aucun allemand de ce côté et tous les espoirs sont permis. Malheureusement, toutes ces unités sont finalement repoussées par les SS ou démoralisées. 2-1

Quatrième partie le samedi après midi contre un Canadien, Jamie Roberts, joueur très sympathique et qui m?a même prodigué les premiers soins quand j?ai été pris de douleurs aiguës dans le dos*.
C?est la « ronde exotique » du tournoi et nous choisissons le scénario CH30 Kravchenko's 6th Guards Tank Army qui met aux prises les Russes aux Japonais en 1945. Rare confrontation entre chars russes modernes (dont 2 ou 3 Shermans « Lend Lease ») et chars japonais surclassés.
C?est à moi que revient l?honneur de mener à la victoire les seconds nommés?
Pour gagner le Russe doit occuper la majorité des Building Location de la carte. Il va donc devoir foncer et gagner du terrain. C?est une partie qui promet du mouvement !
C?est un scénario assez technique qui nécessite un minimum de préparation en défense. J?opte pour une défense assez en profondeur, là où est massé le plus grand nombre de Buildings Locations car je n?ai pas envie d?être débordé par les rapides chars russes chargés de Riders. Ma défense est bien sûr agrémentée de Tank Hunter Héro cachés.
La carte est constituée noramment d?un Overlay de village et il ne fait aucun doute que le Russe va l?attaquer. Je place donc une solide ligne de défense dans le bois qui borde ce village et mon antichar de 47mm en bord de carte protégé par un point d?eau. de cette manière, mon canon ne risque pas d?être découvert par un mouvement de l?infanterie ennemie et il pourra tirer les chars russes de côté, voire de derrière (seule chance pour lui de leur infliger des dommages) quand ils viendront attaquer la ligne de défense devant le village. Enfin, deux half squad de 2ème ligne sont placés cachés (HIP) loin devant afin de réoccuper des Building Location une fois dépassés par l?avance russe. On ne sait jamais?
Les Russes attaquent sur toute la largeur du front et découvrent rapidement les deux HS précités, lesquelles périssent rapidement en CC. A noter que cacher deux demi squads de première ligne aurait été plus judicieux car ils auraient été Stealthy pour l?Ambush? J?ajoute que le PTO n?étant pas en application pour ce scénario, il était impossible pour eux de rester planqués quand les Russes sont entrés dans leurs locations?
Puis un leader russe et deux ou trois squads traversent un hex Boresighté par ma HMG sans dommage (arg !).
L?avance ennemie se poursuit et suite à une erreur de placement, un de mes chars est détruit (il en reste 5). Ca commence mal.
Les Russes arrivent au contact de ma ligne de défense principale et les échanges de tirs commencent. Mon plan qui consistait à attirer les chars russes devant la ligne de défense devant le village ne marche pas : les chars russes, prudents, restent éloignés. C?est à ce moment que mes vaillants héros casseurs de chars sortent de leurs cachettes car sur le point eux aussi d?être trouvés par l?infanterie ennemie qui fouille les bois. Ils courent vers ces chars russes laissés dangereusement sans soutien d?infanterie. Mes héros périssent malheureusement tous, la plupart ayant pourtant réussi à entrer en contact avec les Chars russes et à se faire exploser. Dommage?
Je décide alors de sacrifier deux de mes chars qui s?avancent pour « faire semblant » d?harceler son infanterie. De cette manière mon adversaire va être tenté de faire le tour du bois afin de leur couper toute retraite et les détruire, et pour ça, il devra passer devant mon canon.
Ca ne loupe pas et mon canon de 47 voit défiler 3 ou 4 chars russes de côté ou de derrière et notamment son précieux char lance flammes (OT 34) qui vient pour griller ma défense dans le bois. Mon canon intervient juste avant et l?OT34 est détruit ainsi que deux autres chars ennemis. Je jubile, mon plan a marché !
Mon adversaire n?a pas de chance car dans la foulée, il enraye tous les canons de ses chars ! Les chasseurs deviennent lapins et la carte est parcourue de chars russes et japonais jouant à cache cache. Je sens la victoire proche.
Finalement, contre toute attente, ma ligne de défense est enfoncée assez rapidement par une attaque hardie des Russes qui pénètrent ensuite dans le village.
De l?autre côté du front, vers un gros batiment, mes gars résistent mieux et je parviens à encercler plusieurs de ses unités surchargées d?armement. Son attaque est pratiquement anéantie de ce côté.
Ca ne suffit pas à lui ôter une victoire finalement chèrement acquise mais méritée. Super partie !
2-2
La cinquième partie a lieu samedi après midi contre le facétieux Bruno Nitrosso. Nous jouons un scénarios de taille raisonnable dont j?ai oublié le nom car il était tard (une histoire de Black Jack?).
J?ai une fois de plus la défense, cette fois avec des SS (658 et surtout 447) appuyés par deux Panthers et un Stug. Bruno attaque avec des 667 Ricains accompagnés de 3 ou 4 Shermans et un Pershing moderne équipé d?un Gyrostabilisateur (le même que sur ma bagnole) et surtout d?un canon de 90L abondamment pourvu en obus APCR (A7).
Pour gagner, le gars Bruno doit accumuler des CVP et/ou sortir de l?infanterie par le sud. Il n?hésite pas également à nous faire servir de la bière (tous les coups sont permis en tournoi).
Son avance est méthodique et il y a peu d?échange de tirs pendant les premiers tours. Je fais tout mon possible pour le retarder et le gêner avec des lignes de tirs bien placées mais arrivé un moment, je dois faire face à sa terrible puissance de feu. Le combat s?engage alors. Il est marqué notamment par un tir de 12 à ? 2 par le squad HIP auquel j?avais droit, hélas sans aucun effet contre son meilleur leader et un ou deux squads (Ach !). C?est ce même leader qui va bousiller un de mes Panther un peu plus tard.
Je lance un de mes Panthers vers un de ses Shermans qui est un peu isolé et dont le canon de 76 n?est pas très inquiétant pour mon Panther de face. Le Sherman loupe son Motion Attempt. Se sentant perdu, il balance de la fumée avec son Smoke Mortar pour se protéger tel un misérable poulpe. Il ne lui reste plus qu?à tirer à l?AP (TK 17) (car de mémoire, il n?avait plus d?APCR) même si ses chances sont minimes tant mon blindage est épais. Il touche la tourelle du Panther (blindage de 14 au lieu de 18 dans la caisse) et roule un TK de 2.
17-14 = 3 or 2 < 3. Les mathématiques sont impitoyables. J?ai beau refaire ce calcul complexe plusieurs fois dans ma tête. Rien n?y fait, mon Panther est détruit.
C?est un coup dur. Face à un joueur contre Bruno, ça ne pardonne pas. Exaspéré, je suis à deux doigts de lui lancer un coup de pied dans sa phlébite?
Aveuglé par sa réussite, il essaie de détruire mon deuxième Panther dans la foulée mais oublie mon PSK et perd un sherman dans l?affaire. Puis mon STUG est détruit par le Pershing et le deuxième Panther périt dans un assaut en CC par le 9-2 précité suite à unmanqu de sang froid de ma part. Ensuite, je fais quelques mauvais MC qui précipitent ma chute. Belle partie également ! 2-3

La dernière partie m?oppose à l?excellent et sympathique joueur suisse Chris Mazzei. Nous jouons le scénario du Franc Tireur FT35 LAST PUSH TO MOZHAISK. Octobre 1941. J?ai les Russes et je dois défendre les quatre buildings de la carte 16 face à un assaut mécanisé allemand. Je gagne immédiatement si je parviens à infliger à mon adversaire plus de 24 CVP. Un scénario comme le les aime avec de l?action sur toute la surface de jeu.
La carte 16 offre peu d?abris pour l?attaque allemande. La pièce maîtresse de mon dispositif est un canon AT de 45L. Je compte sur lui pour engranger les VP car il y a pas mal de véhicule légers à éliminer et surtout un Panzer III H qui peut se révéler très dangereux. Mon canon ne peut couvrir toute la carte. De toute façon , à longue portée, il est moins précis (Red TH). Je le place au centre, prêt à couvrir ma gauche. Il pivotera pour couvrir ma droite en cas de besoin pour éviter un encerclement trop rapide du Building de droite entouré de bois. Ce dernier sera d?ailleurs le point le plus défendu de ma défense avec tranchées et HMG.

L?attaque allemande commence. Le Pz III vient s?arrêter juste devant mon canon à 10 hexes ! Les servants retiennent leur souffle et ouvrent le feu pendant la DfPh. Le Pz III est finalement détruit pendant ma PfPh suivante. Un 447 seul dans un Building à l?extrème gauche résiste plusieurs tours et parvient même à éliminer un ou deux squads ennemis. A cet endroit, je manipule un stack que je crois être un Dummy (c?est le syndrome Rohmer). Mon adversaire le croit aussi tant mes mouvements sont Dummiesques. Il tire dessus sans conviction pour « faire de la place » et surprise ! Ce que nous croyons être un leurre est un 447 qui tient son MC et participe à la défense du secteur !

Il faut bien avouer que j?ai de la chance pendant toute la première moitié de la partie?

Chris attaque résolument et habilement en prenant beaucoup de risques avec ses halftracks (il n?a pas beaucoup le choix). Il parvient finalement à occuper tous les buildings de gauche mais les pertes allemandes sont lourdes. Mon point d?appui de droite est bien défendu par des troupes d?élite et de ce côté les Allemands n?ont pas la supériorité numérique. Chris doit donc rameuter ses troupes victorieuses de gauche.

J?ai plusieurs fois l?occasion de dépasser les 24 CVP qui me donneraient la victoire mais mes MG ne parviennent pas, même de dos et à courte portée, à détruire ses halftracks virevoltants qui sillonnent la carte pour venir « freezer » nos fils et nos compagnes ! De même, j?ai plusieurs CC Reaction Fire favorables (CCV 5 ? 2 Oppen Topped ? 1 Ambush + 2 Moving Vehicule) qui ne donnent rien?.

Je finis par douter alors qu?il ne me manque plus que 2 VP. Serais je victime de la Balance Cosmique tant redoutée ? Vais je devoir payer les bons jets de dés du début de partie ?

C?est sur un tir presque anodin, en fauchant un 8-1 qui bouge à découvert que je remporte finalement la partie.

Belle partie ! Malgré ma réussite, mon adversaire m?a fait trembler jusqu?au bout ! 3-3

Voilà en « quelques » lignes mon tournoi ! Des parties longues et passionnantes, des adversaires sympas ! Le retour à ASL d?Arnaud Baert, un bar à proximité et un Eric Bongiovanni en grande forme ! Très bon week end !

J?y retourne l?an prochain !

*je précise que ça n?a rien à voir avec les nuits en chambrée?
"Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places.
Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri"


Hors ligne L'éléphant

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 492
    • +19/-0
Enfin un peu de temps ! J'entamais le tournoi d'Arnhem sans vraie conviction. Préparation minimum (set-up de tous les scénarios choisis et choix du camp) , je voulais revenir en haut du classement de l'Area (premier ?) mais je n'avais joué aucun scénario excepté "Stand and die" à Mongeron , il y a fort longtemps.Je n'avais pas envie d'être inventif , le choix systématique de la défense s'imposait alors qu'un bon joueur prend habituellement l'attaque.Arrivée sans encombre , excellente ambiance : tout est prêt pour un tournoi dans la bonne humeur .
Première ronde , je rencontre Martin un joueur hollandais.Nous choisissons "Grebbe end" , je prends la défense. Dès le  premier tour , mon adversaire prend des risques fous et perd rapidement une squad et là , c'est le drame :