Auteur Sujet: AAR from Nîmes  (Lu 2574 fois)

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
AAR from Nîmes
« le: 18 Avril 2006, 00:11 »
Salut, je crée ce sujet en espérant que d'autres posteront à ma suite  ;-)

Par ce beau samedi de Pâques nous voici donc tous réuni dans la salle ESCAL de Marguerittes pour nous étriper joyeusement!

La première ronde m'oppose à Yvan, un espagnol comme son nom ne l'indique pas. Nous choisissons SP115 "Five pounds prize" et je prends le rosbif (ayant un setup tout prêt). le SS doit prendre 8 buildings situés à 3 hex du ruisseau de la carte 22. Comme il peut rentrer directement par le bord de carte large, c un objectif très faisable.
J'étale donc ma défense pour éviter de me faire tourner. Un des 57 couvre l'entrée la plus évidente, l'autre essaye tant bien que mal de couvrir l'autre flanc (pas facile en devant rester près du ruisseau). Yvan voit très bien la situation et divise ses forces, ce qui est moins idiot que ce que l'on pourrait croire face à mon setup car je ne puis plus concentrer mes forces pour contre-attaquer. De plus, il n'a pas vraiment besoin de pousser très loin pour prendre 8 buildings.
Son PzIV avec son 8-1 se fait dézinguer à ma première Prep, mais Yvan réussit quand même à prendre pied même si ses hommes craquent souvent (mais les SS reviennent en jeu dès la RPh suivante, c bien connu). Mes 57 ont oublié toutes leurs munitions spéciales au campement et me voilà en train de tirer à l'AP sur la biffe.
Ses Pz manoeuvrent et tentent de me prendre à revers: aucun dégats, mais je ne peux pas repositionner mon infanterire du coup. Mes Sherman rentrent et vont directement appuyés les fantassins qui commencent à voir un peu trop de casque à boulons dans le coin. Un premier duel antre le Firefly et un Pz IV se solde par 2 ratages et un Pz s'enfuyant dans les volutes de fumée laissées par son sD. Le second duel lui sera nettement moins favorable.

Nénamoins, nous devons arrêter la partie. La situation est on ne peut plus bordélique, mais j'ai quand même beaucoup de mal à contenir ses troupes même si je les fait breaker souvent, elles continuent à avancer (les fameuses RPh SS!). De mon côté mes troupes sont un peu désorganisées mais je pourrais quand même revenir. Si je n'avais qu'un building à contester, ça irait,  mais je devrais en contester 3 pour l'empêcher de gagner. C loin d'être infaisable, mais c loin d'etre gagner aussi!
La cerise sur le gateau reste un CS réussi qui lui permet de jeter le Crew dans une maison comptant pour les VC (à condotion qu'il survit au MG du Firefly, mais nous ne l'avons même pas tenter), je lui concède donc la victoire

0-1

Guillaume
« Modifié: 18 Avril 2006, 00:14 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR from Nîmes
« Réponse #1 le: 18 Avril 2006, 00:47 »
Je poste les rondes individuellement pour éviter l'indigestion d'un post trop long!

La deuxième ronde m'oppose à Manu De Wit (alias Mémenne). Je suis tout penaud quand il m'annonce qu'il ne joue pas T7 "Hill 253.5" car il lui semble un peu indigeste (c peu de le dire!!!) et qu'il ne maîtrise pas suffisamment les règles d'OBA et d'aviation. Moi qui avait amoureusement préparer un setup défensif, je suis condamné à jouer ce scénario un peu monstrueux une prochaine fois.

Nous jetons donc notre dévolu sur "Where's the Beef?" (en français, "Qu'est-ce que tu as foutu de la barbaque?") et Mémenne hérite du gros rouge avec la balance (2 T34/43 remplacé par des T34/85).
Les VC consistent à prendre les gros bâtiments de la carte 46 et/ou de poster les blindés popovs sur les routes à l'intérieur du village de la carte 46 (un peu étriqué le bourg!)

Je positionne mon infanterie en feu croisée avec les MG qui choisissent de bonnes Fire Lane (toutes les MG vont aux 468, les PsK aux 548), les 2 briquets sont refilés aux HS et se postionnent dans le ville dans des locations où ils n'ont pas plus de 2 hexes de LOS (bizarre comme coïncidence, non?).
Un sqd est placé en mission suicide dans le bâtiment un plus isolé que les autres pour:
- soit ralentir le popov pendant un tour (gros max 2 avant de disparaître sous l'avalanche rouge) si il arrive par le côté ouvert
- soit allumé les troupes imprudentes se baladant au milieu de la carte (car il y a quand même une ou deux LOS tordues!)

Le 50L est placé de telle manière à couvrir le côté ouvert, mais il manque singulièrement de punch. Je ne compte l'utiliser qu'en cas d'extrême nécessité ou pour cramer un T34 de flanc qui chargerait sur la ville.
Les Schrecks sontdu côté fermé pour des raisons évidentes d'empoisonnement des blindés lancés imprudemment en ville.

Mémenne charge avec quelques sqds montés en Riders du côté fermé, malheureusement il coordonne mal ses mouvements (problème de calcul de MP j'ai l'impression) et ne peut décharger de suite ses Riders. J'en profite bien sûr pour les allumer. Ses chars se retrouvent donc vite isolés en avant. Mais la biffe qui rapplique à pied me fait rester prudent même si mes tirs réussissent encore à casser un peu de monde et à ralentir encore un peu le popov ( c toujours ça de gagné). Je me paye même le luxe grâce à l'une des LOS pourries de breaker un 70 partit rameuter les troupes broken.

Côté ouvert 1 ou 2 T34 se pointent avec des riders et commencent à allumer les teutons dans la maison isolée. Celui-ci se planque un peu en s'aidant des Hindrances (et puis la construction en pierre protège quand même bien). Manu lance alors quelques toupes à l'assaut de la maison. La première se fait clouer et ne pourra donc avancer ensuite tandis que la seconde débande dans la rue. AU tour suivant, un sqd russe est alors isolé. Mon 468 sacrifiée peut alors soit retraiter sous la mire d'un T34 qui l'attend au coin de la rue soit risqué le tout pour le tout et tenter de ralentir encore le popov en prenant ce sqd en CC. Je suis joueur et lance donc le CC. Je fais ambush et je tue le sqd sur un 1,1  8-O (on oublie d'ailleurs le Leader Creation qui devrait avoir lieu alors).

Mémenne passe un 1MC, mais continue quand même.

De l'autre côté, ses troupes dispersées par mes premiers tirs ont du mal à se regrouper et à revenir, génée par les tirs de flanquement. L'appui de ses T34 est sans effet (mais je change souvent de position et conserve mes Concealment). son kill stack s'approche tout de même, mais se fait cueillir par un 548 à bout portant et son 9-1 qui l'aide. Tout le Kill Stack craque et j'en profite pour en rajouter une louche avec un FT qui trainâit pas loin.
Ses  T34 se sont avancés imprudemment sans appui d'infanterie. L'un se fait Bazooker en DFPh et gène la LOS des autres avec la fumée du Blaze. Lors du tour suivant, un FT remet une couche sur son Kill Stack encore bk et je lance alors mes contre-attaques. Au centre ça se passe pas très bien avec un FT qui reste clouée en LOS d'un 527, je le ferai retraité en RtPh pour éviter son extermination au tour suivant, le sqd qui suivait ne fait pas mieux et est bk.
Par contre sur le flanc gauche, je réussis à flamber un T34 an AFPh avec un SChreck, j'en rate un autre mais ma position de défense est alors encore très solide.

Mémenne préfère alors jeter l'éponge au tour 4, surtout que le 50L n'est aps encore intervenu et que mes PAnther rentraront au tour prochain. Il suffit que je déglingue encore un T34 pour l'empécher de gagner aux points et son infanterie est alors très loin d'être en état de prendre plus d'un bâtiment supplémentaire.

Jolie partie, mélant chance et opportunité. Je pense que la désorganisation des ses troupes au début est pour beaucoup dans l'échec final. Par contre mon 468 sacrifié au départ aura tenu 4 tour avant de disparaître (au lieu de 1 ou 2 escompté).

Mémenne n'est pas rancunier du tout (et même un adversaire très sympa et plein d'humour) et m'offre une bière ramenée de Belgique  8) par ses soins pour fêter cette partie.

1-1

« Modifié: 18 Avril 2006, 00:56 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Memenne

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 506
  • +50/-1
Re : AAR from Nîmes
« Réponse #2 le: 18 Avril 2006, 12:19 »
Citer
Mémenne n'est pas rancunier du tout (et même un adversaire très sympa et plein d'humour)

Merci !

J'en dis autant de Guillaume, et la partie fut effectivement très agréable.
Même si j'ai mal commencé et n'ai pas réussi à rattraper mon erreur initiale...  :-$

A+, pour de nouvelles aventuuuuuuuuuuuuuuuures
Memenne
Qui a dit que les hommes ne font jamais l'ASL ?

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR from Nîmes
« Réponse #3 le: 18 Avril 2006, 21:13 »
suite, 2è jour
Pas en super forme ce matin-là, j'ai un mal de tête Maousse Kosto et j'ai fais une mauvaise pioche sur le ABtF que j'ai acquis (une planche d'AFVs complètement décentrée et pas de Chap R dans la boîte), mais je ne me fais pas de soucis pour ce dernier point car Super Manu veille au grain comme d'hab'.

J'affronte pour cette ronde PTO un autre espagnol: Carlos.
Il m'avoue ne pas être très à l'aise avec le PTO et me laisse le camp Jap d'office. On éliminé donc "Totsugeki!" d'emblée et choisissons plutôt "malignant Mahratta's" SP120. Il s'agit d'un scénar aux VC très bizarres où le Jap gagne dès que le roadblock du setup Brit est détruit et que l'anglais ne peut avoir une LOS directe avec une SW en état sur une route serpentant tout le long de l'aire de jeu.

Je peux donc étrenner ma carte 50 tout juste sortie de mon AoO tout neuf (l'extase, quoi!). Dès mon setup j'essaye de brouiller les cartes (ne possédant pas de ? et commençant "onboard") en plaçant tous mes ldrs et mes SW dans mes piles et non dessus. J'utilise aussi mes 10% de HIP gratos (une caractéristique japonaise) pour planquer mon 448 et ses 2 DC qui sera chargé de faire péter le roadblock ( comme cela Carlos ne pourra voir son chemin d'approche qu'au dernier moment et ne pourra économiser ses tirs sans incertitude auparavant).

Il y a peu de troupes aux avant-postes Brit, j'en profite pour foncer un peu avec mon Kill Stack pour bloquer l'accès à la partie Est de la carte. le roadblock ne se trouve absolument pas là où je m' attendais (je pensais au centre sous ses feux et juste derrière un hex de Bamboo): il se trouve isolé au premier carrefour et je peux donc l'atteindre sans opposition.

Les Brits retraitent dès leur premier tour, ce qui me convient très bien, je pourrais donc avancer sans risque dans la jungle le long de la route! Mes renforts rentrent au tour 2 sur le flanc est des Brits et essaye de se positionner sur la montagne de la carte 50.

Carlos fait manifestement de même en utilisant plus particulièrement ses sqds (les SW restent en retrait pour éviter de s'exposer inutilement, elles assurent quand même une bonne couverture de feu). Je m'approche à couvert (concealed) en lisière de jungle et en évitant de trop m'exposer à ses différentes unités. Une autre surprise m'attend quand il dévoile son MTR que je pensais être sur la colline (très bonne couverture des lisières de jungle où l'air burst aurait pu faire des dégats certains). Il garde la ROF 4 ou 5 fois et mon kill stack en prend un peu dans la tronche (mais le ldr survit sans une égragniture, c déjà ça!). résultat, mon sniper est appelé 2 fois et s'occupe du sien (dommage pour Carlos car lors des différents MC que j'ai subi, son sniper aurait été appelé un nombre incroyable de fois!). Au dernier tir son MTR claque et il n'arrivera pas à le réparer pendant le reste de la partie.

Sur la colline, mes troupes essayent de s'infiltrer sur ses arrières pour éviter qu'il ne fassent une rotation de ses troupes en lignes (une sorte de Skulk en 2 temps, une spécialité espagnole que m'a fait découvrir Lluis Sagaz!). Pour éviter des tirs intempestifs, je passe hors de ses LOS, mais ce faisant je laisse un trou dans mon filet et Carlos en profite pour envoyer un pile vers le sud de la carte et je suis bien incapable  de m'y opposer!

De +, je m'aperçois en cours de partie que les VC sont assez vicieuses car les fameuses SW nécessaires pour le Brit peuvent trè bien être des SW Jap capturées  8-O , je le signale à Carlos, mais il est vrai qu'il est assez difficile d'aller piquer des SW aux nippons en règle générale!

Au nord, je finis par liquider ses groupes grâce notamment à l'appui d'un 9-0 charriant le FT. J'ai d'ailleurs une sacrée peur quand Carlos trouve une LOS qui m'avait échappé et que mon stack avec ce fameux ldr se retrouve shooté en OG par du 4FP (à -3 donc contre le ldr!), Heureusement tout le monde passe sans souci les MCs (ouf!)

Au sud, je lance le reliquat de mon Kill stack à la poursuite de ses évadés. Carlos essaye de me démontrer que je ne pourrais les rejoindre le dernier tour qu'il me reste, je lui démontre le contraire en usant des bypass. Il se positionne donc plus loin. Il a alors une LOS sur la route avec une LMG. je lance donc un ultime sqd en une course effrenée pour le prendre en CC (si il est en melee, il n'est plus GO, condition des VC). C pas gagné car je me retrouve avec un sqd réduit (il y a eu quelques tirs, forcément) et CX à attaquer un ennemi en pleine jungle (+2 drm à l'ambush!). Heureusement mon Kill Stack réussit mettre Pin ses gars en AFPh (sauf son 8-1!)
Résultat, ses drm d'ambush sont un peu moins favorables (0 en fait, mais j'ai quand même +2) et surtout sa FP d'attaque en CC sera divisée par 2!
Il rate l'ambush, j'attaque, mais c pas génial (en HtH je le réduis tout juste). Si il me tue, c foutu! Comme nous sommes en HtH déclaré et qu'il à -2 de DRM (à 3/2, -1 car je suis CX et -1 de sobn ldr), il me tuerait sur 9! Il lance et fait... 10 :splash:

Je gagne à l'arrachée! J'avoue avoir un peu honte d'autanat de chance!

2-1
« Modifié: 18 Avril 2006, 21:30 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR from Nîmes
« Réponse #4 le: 19 Avril 2006, 00:29 »
Dernière ronde,

Mal de tronche ne baisse pas. Je fais un dr de recovery pour trouver des comprimés, mais sans grands succès (c vrai que c pas le genre de trucs que l'on trimbale tout le temps sur soi! Finalement Laurent (Kubik) a pitié de moi et me laisse son dernier efferalgan (Merci Laurent d'avoir ainsi abréger mes souffrances  ;-) )

Je joue alors contre Phillippe Rhomer (Phil HIP), un joueur très organisé et qui maîtrise très bien les règles.
Nous jouons "Kempf at Melikhovo" J94; Nous voulons tous les 2 l'allemand et Phil l'obtient, je prends donc la balance.

Je prépare mon setup et cela n'ets pas très simple avec le peu de troupes dispo. Christian qui attends la mise en place de son adversaire me souligne alors fort justement que le setup devient nettement plus simple quand l'on place d'emblée les sqds "imposés" (SSR obligeant à placer un MMC minimum dans chacun de sbuildings objectifs). C vrai que tout devient plus limpide et je finis un setup assez ramassé mais qui exploite encore au max les rares MGs avec 2 Fire lanes qui couvrent les rues principales.
Le 45LL est plus difficile à placer. Hors de question de le mettre sur un flanc où il risquerait d'être inutile, il en va de même avec les champs (les Hills de la carte 3 sont des champs par SSR) où le placement n'est pas optimal pour les LOS. il me reste un HS HIP à placer, je ne préfère pas lui confier la MMG et lui file donc l'ATR que je place cette fois dans le building objectif du flanc gauche pour surprendre toute tentative de débordement blindé ou, au pire, contrer toute avancée pressée d'un élèment d'infanterie ennemie.

En lisière du village, je pourrais avoir quelques LOS intéressantes, mais elles seraient réciproques avec la zone de setup teutonne et nous ne disposans pas de ? dans l'OB de départ, je préfère donc placé un seul sqd dans un champ en deuxième rideau où je serais sûr de gagner un ? dès le départ et pourrait tirer à bout portant contre la biffe allemande qui déboulera.

La partie commence et la première unité allemande que je vois apparaître est... un 8-0 CX tout seul en reco! Je trouve Phil très cavalier sur ce coup-là et je tire sans hésiter (4 à 0) sans résultats (un tir chanceux blessait le ldr). Phil cherche manifestement mes HIP mais tire en fait dans le vide.
Côté nord la biffe allemande se présente sans trop de risques. Phil est dans les temps apparemment, perso j'attends mon heure et me contente d'allumer ce qui se présente de trop près avec mes sqds+MGs.

Mon sqd isolé sur la lisière nord va y rester pour se faire tuer (après tout je suis russe et la vie de mes hommes est peu de choses face à mes besoins tactiques!  :-@ ), comme cela Phil est obligé de tirer en PFPh et donc ne pourra avancer ensuite en MPh. Mon sqd ne tient bien évidemment pas et disparaît en RtPh, mais Phil ne peut alors envoyé que des HS pour prendre pied dans les premiers buildings objectifs. Il tente donc un Dash que lui dénie grâce à mon HS resté HIP jusqu'alors. le HS rejeté dans la rue se fait alors proprement tuer à bout portant par le voisin du HS (je veux garder l'ATR dispo, il n'a pas encore avancer son Flammpanzer!).
Celui-ci avance donc pour liquider le sqd responsable de la mort de son HS , je tire pour l'immobiliser à l'ATR, rien!

Il actionne le lance-flammes à bout portant (30FP à 0 Siouplaît!) et fait... 11!!! l'attaque a bien lieu (1MC) mais surtout le Flammpanzer a un X11 et est donc Recall (MA Disabled). Pas de bol.
Entretemps j'ai démoralisé les troupes qui avait traversées la rue sur mon flanc droit et je pousse mon avantage au tour suivant pour liquider un sqd en Failure to Rout.
Au centre Phil a avancé son 9-2 accompagné de 2 sqds armés jusqu'au dent (LMG+MMG). Je n'ai aps d'autres choix de reculer pour éviter de me faire démolir.

Mon KV arrive au tour 3 et je l'envoie appuyé mon infanterie au centre pour empêcher une percée.
Mon idée est d'abandonner progressivement les 2 buildings trop avancé pour concentrer mes forces dans le dernier, mais en gardant quand même un minimum de couverture.
Mauvais calcul dans le placement de mon KV décidément trop avancé (pour avoir une LOS loin d'être indispensable) car son Pz IV peut le contourner par mon flanc droit complètement dégarni (j'ai mis mon infanterie dans les bois pour éviter un OVR dans les champs, j'aurais peut-être dû la laisser en fin de compte.
Mon 45LL est mal orienté et quadn son Pz IV s'élance, je ne peux faire qu'un tir médiocre. Son char se place donc derrière le mien et l'allume (je ne réagis pas, priant pour un miss). Il lance les dé: 6,6! Pétage de gun au premier tir encore une fois, je suis décidément vernis!
le char finit donc sa MPh en VBM de ma MMG pour la freezer (je fais un Street Fighting sans résultat).
Son infanterie s'élance alors et exterminera ma vaillants Frontoviks en CC.
Il ne reste plus qu'un tour et une unité avec un 7-0 dans le dernier building. Je rameute quelques groupes dispersés pour géner le dernier assaut de Phil (et surtout le limiter qu'à une seule charge qui sera menée par son 9-2, of course!) ce qui résussira sans que je sache si cela faisait partie su plan de Phil ou non!
Lors de mon dernier tour, j'esaye de fusiller son Kill Stack avec mon KV qui tire adjacent, rien et je pète mon MA définitivement en Intensif (mais comme il s'agit de ma dernière PFPh, le KV restera donc jusqu'à la fin de la partie), mon 45LL a rendu aussi l'âme sur un tir sur la même cible.
Le dernier assaut est lancé, le Pz se met en bypass et freeze mes dernières troupes sur l'objectif. CC Reaction sans résultat. Son Stack de la mort s'élance (un peu diminué par le CC du tout d'avant, un Sqd étant devenu HS) et dashe sans que je ne puisse rien faire (Mon KV est mal orienté  :-( ).
End ésepoir de cause, je tire au KV en DFPh avecla CMG (4FP +4DRM (TCA Change et TEM)) et je fais... 1,1 !
NMC pour tout le monde, le 9-2 craque sur un 11 (on oublié les LLTC, très important à ce stade de la partie!), mais les troupes tiennent bon. Mes gars résistent à l'AFPh suivante (seul le 7-0 sera éliminé après être devenu bk).
Nous attendons donc la CCPh pour nous départager. L'ambush ne donne rien, sans son 9-2, Phil est nettement plus handicapé et nous finissons la CCPh en melee. Je suis donc vainqueur car étant le dernier camp à avoir occupé le building seul!

Après la partie Phil a détaillé les mouvements et trouvé plusieurs combinaisons possibles pour éviter le fameux tir qui lui coûta la victoire, mais il me restait alors la possibilité du Voluntry break puis du voluntary Rout (j'étais avec un 7-0) dans l'autre partie du bâtiment, je gagnais alors aussi (sans élégance, il est vrai).

Partie très animée (pétage de toutes les armes lourdes, 2 Leader Creation, des retournements de situation en veux-tu en voilà!) mais qui fut surtout très malchanceuse pour Phil (sans parler de ma veine personelle!). Sans celles-ci, j'étais cuit! On s'est vraiment bien amusé et le suspens fut constant.
Je suis prêt à remettre ça dès que possible  :-)

Guillaume

VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne IKerensky

  • 10-0
  • *
  • Messages: 477
  • +4/-0
Re : AAR from Nîmes
« Réponse #5 le: 19 Avril 2006, 00:34 »
"Il rate l'ambush, j'attaque, mais c pas génial (en HtH je le réduis tout juste). Si il me tue, c foutu! Comme nous sommes en HtH déclaré et qu'il à -2 de DRM (à 3/2, -1 car je suis CX et -1 de sobn ldr), il me "

BEn dis donc culotté le Guillaume... je suppose que dans le feu de l'action tu as déclaré le HtH sans te rendre compte que si ton but étais de le prendre en mélée un simple CàC aurais suffis ? ;)

Autrement bravo pour l'AAR, ça donne vraiment envie... je me demande si je vais pas poser des jours en Juin moi du coup :p
J'aime pas les SS.

Been there, said that, YOU use the search engine.

Lt. Col. Ivan "GREYWOLF" Kerensky

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : Re : AAR from Nîmes
« Réponse #6 le: 19 Avril 2006, 01:57 »

BEn dis donc culotté le Guillaume... je suppose que dans le feu de l'action tu as déclaré le HtH sans te rendre compte que si ton but étais de le prendre en mélée un simple CàC aurais suffis ? ;)


En fait, je n'avais plus le choix. c'était ça ou il gagnait! Cette charge désespérée n'aurait évidemment rien donnée avec d'autres nations (le Jap ne breakent pas donc je continuais à avancer).
A propos du HtH, le Jap l'utilise systématiquement, on ne peut pas le refuser il me semble.

Guillaume
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Sgt-humphrey

  • 10-0
  • *
  • Messages: 366
  • +3/-0
Re : AAR from Nîmes
« Réponse #7 le: 19 Avril 2006, 06:35 »
Merci Guillaume, très bon AAR !
C'est vrai que cela donne envie. La chance était plutôt au rendez vous, mais il en faut.
Cela n'enleves rien à la qualité de jeu. J'espères qu'on se verra à Lille
Si c'est le cas tu verras, moi je maîtrise parfaitement le double 6...  :-D

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR from Nîmes
« Réponse #8 le: 19 Avril 2006, 13:02 »
Merci,

Malheureusement, nous sommes de garde au boulot ce w-e là! De plus je dois être à Montpel le mardi au matin pour des cours. L'année prochaine, peut-être.

En tout cas, je te souhaite bonne chance (pour le fun je sais déjà qu'il sera au rendez-vous  ;-) )

Guillaume
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Jérôme

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 148
  • +17/-0
Re : AAR from Nîmes
« Réponse #9 le: 19 Avril 2006, 19:26 »
Salut Guillaume.

Merci pour le CR.
J'espère que tu as pu te dépatouiller sans trop de problèmes pour le transport.
L'année prochaine je serai là : hors de question de rater deux fois d'affilée le Tournoi, même pour voir des alliés mineurs dans leur beau pays.

Sur la remarque relative au Hand to Hand, je ne comprends pas trop ta réponse : tu parles de Japonais mais il semble que dans le scénar considéré il y avait des Allemands contre des Soviétiques.

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR from Nîmes
« Réponse #10 le: 20 Avril 2006, 01:03 »
Salut Jérôme,

RDV pris pour l'année prochaine alors. Je me suis consolé en inspectant mon ABtF et mon AoO  ;-)

Sinon ma réponse se rapporte bien aux Japonais car la remarque portait sur le troisième ronde PTO(elle est malencontreusement placée après mon AAR de la quatrième ronde).

Comme j'ai remporté les deux scénars sur les derniers CC à chaque fois, la confusion est facile, dsl.

Guillaume
PS: promis on évitera une ronde grecque l'année prochaine
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt