Auteur Sujet: AAR J111 - Prussia in flames  (Lu 879 fois)

Hors ligne Memenne

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 506
  • +50/-1
AAR J111 - Prussia in flames
« le: 03 Décembre 2006, 12:53 »
Voilà, je me lance dans mon premier AAR. On verra bien ce que ça donnera. :-$

Il s'agit d'un scénario que j'ai joué récemment contre Mister T. Je jouais l'Allemand en défense (en 1945), contre le Russe.
L'objectif de ce dernier est de vider les bâtiments N3, M5, oV6 et oS9 de tout MMC German Good Order. Il a 8 tours pour sévir.
L'Allemand dispose de 6 malheureux squads et de deux AT de 75. Il peut également placer un MMC HIP (avec tout le toutim).
Voici le setup que j'ai choisi. Vous voyez sur la carte l'emplacement de mes guns, chargés de prendre un éventuel char imprudent à revers, et de mon 1/2 squad HIP, muni du PSK, chargé de faire peur au Russe (mais où est donc ce PSK ?) et de rentrer subrepticement au 7e tour dans un bâtiment éventuellement déserté par l'envahisseur.
Le Russe dispose, pour commencer, de 8 squads 447 et de 4 ISU 122. Mignon... Au 5e tour, il reçoit le renfort de 3 squads 527 et de (roulement de tambour) 2 OT 34. Crâââm !
Ah, oui, l'Allemand bénéficie aussi du renfort d'un StugIIIG (pas mal) et de 3 squads conscrits avec un 6+1 (j'adore !).



Comme vous pouvez le voir, Mister T déploie ses forces dans le bas de la carte, avec cependant 2 AFV en retrait pour arroser mon stack MMG. Il lui faut 3 tentatives de smoke pour parvenir à faire tousser ledit stack, et les forces bolchéviques s'ébranlent (non, monsieur, ce n'est pas un gros mot).

Le flèches rouges indiquent les axes de progression des Russes. Une avance méthodique, au cours de laquelle les blindés se gardent de s'approcher de mes Panzerfaust et de mon gun en T0. Emplacement visiblement trop prévisible, Mister T l'ayant repéré d'entrée de jeu. Face à cette progression efficace, je ne peux que reculer pour tenter de sauvegarder un max de monde pour l'assaut final en N3 et M5.
Au 4e tour, je suis étonné de voir qu'il me reste 4,5 squads sur les 6 de départ : d'habitude, ce n'est pas le cas !  :-D
Je crois que Mister T est tout simplement prudent et patient, parce qu'il sait qu'avec les lance-flammes qui arrivent, ce sera du gâteau (trop cuit).

Mes redoutables renforts arrivent par le haut de la carte (le nord) mais je positionne mal mon Stug, vers la gauche, l'ouest, par où les renforts Russes pourraient entrer. C'est inutile, car ceux -ci entrent par le sud (le bas, vous suivez ?). En un tour, tout s'effondre de mon côté : mon gun en M8 est révélé par un squad et détruit aussitôt. Ses deux OT34 viennent tout cramer sur leur passage, et la situation est telle que je jette l'éponge, convaincu de ne pouvoir redresser la situation face à un Russe qui n'a subi pour ainsi dire aucune perte.

J'ai commis plusieurs erreurs : le 1/2 squad HIP avec PSK n'avait potentiellement aucune chance de revenir dans le bâtiment : le Russe y gardait un squad, au cas où, et il m'aurait fallu beaucoup de chance pour survivre un tour entier face à tout ce que Mister T pouvait m'envoyer dans la g...

Mes guns n'ont servi à rien, même pas à faire peur. Après analyse, nous étions d'accord pour dire qu'il aurait mieux valu les utiliser contre l'infanterie que les réserver aux blindés (contre lesquels ils n'avaient d'ailleurs aucune chance). Peut-être qu'avec les 2 guns en plus, la défense anti-infanterie aurait été plus efficace. Si on ajoute un PSK HIP plus exposé, qui avait de réelles chances de faire bobo aux AFV, les choses auraient peut-être tourné à mon avantage. Mais, bon, contre Mister T, je ne suis pas encore à la hauteur !  8-O

Au final, un scénario intéressant, même s'il me paraît difficile pour l'Allemand. Je veux dire qu'à choisir, c'est plutôt un grognard qui devrait prendre ce camp-là.

A+
Memenne
« Modifié: 03 Décembre 2006, 12:57 par Memenne »
Qui a dit que les hommes ne font jamais l'ASL ?