Auteur Sujet: A27 the liberation of Tulle  (Lu 2195 fois)

Hors ligne Dogan

  • Administrateur
  • 10-3
  • *
  • Messages: 849
  • +4/-0
    • http://www.cote1664.net
A27 the liberation of Tulle
« le: 26 Février 2004, 19:48 »
Partisans v.s Allemands (ROAR 57/35)

l'A27 est un petit scénario avec juste de l'infanterie plutôt sympa et parfaitement jouable par des débutants.
Il s'est avéré que nous avons recruté des troupes fraiches et que celles-ci avaient besoin d'un petit rafraichissement de mémoire. Nous avons donc joué ce scénario à 3, les deux "bleus" (qui n'en sont pas tout à fait) prennent les partisans français et je prend donc les Allemands.

Je constate d'emblée et avec une joie non feinte, que l'ensemble de mes troupes sont soit des conscrits, soit des seconde ligne; le tout avec un elr de 2...youpi, au moins ca ira vite. Mes principaux atouts: une MMG et qlqs LMG et un leader 6+1 (oui j'aime les 6+1, car ca me fait toujours plaisir de voir des leaders glander au fond du champ de bataille).
Les partisans ont des troupes à peu près équivalentes mais deux fois plus nombreuses et sont soutenus par des LMG, 2 BAZ (aïe) et mortier de 50. Mais ELR 2 comme tout le monde.

Mon but étant de conserver le contrôle d'au moins 3 batiments multi-hex sur les 6 de ma zone de set-up, je décide de mettre quelques troupes en première ligne dans les bâtiments Z1, Z2 et V2 (mieux garni que les autres ce dernier), ceci afin de ralentir la progression des français au maximum, quitte a sacrifier du monde. J'installe ma MMG en AA6 afin de rendre l'encerclement de Z2 par les bois au nord un peu plus compliqué. Je n'oublie pas non plus de positionner mon 6+1 tout seul en X7. Je place également quelque troupe de réserve dans le batiment DD5...des fois que les FTP avancent rapidement.
Ceci dit ca fait peu de troupes et beaucoup de terrain à couvrir, je suis  obligé de laisser les bâtiments U6 et EE7 vides, en éspérant que je pourrais m'y replier par la suite.

Comme prévu les français se positionnent dans les bois quasimment au contact.

Le premier tour est sanglant les FTP me "critical hit" au mortier un squad et sa LMG, le vaporisant au passage et j'ai déjà un disrupt dans le bâtiment V2. De mon côté je repousse un assaut sur Z2 de deux 5-2-7 mené par leur 9-1 que je blesse au passage!

Au second tour les français balancent un coup de BAZ dans V2 et un DM! les troupes en Z1 et Z2 prennent des pertes, mais les bâtiment tiennent toujours, pas mal pour des conscrits! heureusement ma riposte stabilise le front devant V2 et met le BAZ hors du coup. Vive les MG 34!

Tour suivant, ces bougres de français ne perdent pas temps des forces conséquentes ont entamé un mouvement de débordement par le nord, abrités par la forêt en direction de DD5 et EE7, en plein sur mes arrières.
Voyant cela je décroche immédiatement et pendant que c'est encore possible avec ma MMG et son 8-1. Je réussie aussi à rapatrier in-extremis les survivants démoralisés de Z2 qui a fini par tomber.
Du côté de V2, j'ai créé un point d'appui entre les batiments V2, U4 et les petits bois V4 et W4. Les choses vont bien pour moi, le français hésite, ses tentatives d'assaut avec des troupes peu aguerries sont des échecs. J'ai suffisamment de troupes pour assurer un relais permanent sur la position avancée afin de remoraliser tranquillement. J'envoie même mon 6+1 récupérer la LMG perdu par mon squad "critical hitté" au premier tour et que je repositionne en V6.

Sur DD5 ca barde sec, la premiere vague d'assaut francaise explose la moitié de mes défenseurs, je recule et je commence à me disperser dans les étages, ca va mal! Mais entrainés par son élan (et dans l'obligation de me faire quitter les lieux, les FTP chargent ma position de MMG à travers le bâtiment et là je les attrape à PBF et tout le monde est DM, des ELR sont pétés. Ouf! j'ai même la ROF, je retire et malgré le 8-1 je n'obtiens qu'un malheureux PTC, dommage j'avais presque réussi a éliminer 3 squads d'un coup. Mais c'est déjà mieux que le CC que j'aurais du subir avec des 5-2-7 en face.

Au sud, les français essayent de me déborder, un tir de LMG et une fire lane vont calmer leur ardeurs rapidement. Le temps passe et ils ne contrôlent toujours qu'un bâtiment, mais je ne me leurre pas j'ai des pertes régulièrement alors que les français recoivent du renfort. Tout peut basculer très vite.
D'ailleurs à l'arrivée des renforts français, j'hésite à me replier et à abandonner V2 qui tient toujours en dépit de la lente errosion de mes troupes.
Malgré le risque de me faire coincer, je décide de continuer à tenir la position.

Dans DD5, les partisans sont devenus brusquement plus prudents, visiblement ma MMG en fond de couloir couverte par les gars dans les étages leur pose un gros problème. Tant mieux. Par contre quelques partisans essayent de se glisser dans EE7 qui est vide, ma MMG les en empêche et mon leader 8-1 qui dirigeait le tir passe héroique suite à un MC.
Au sud, pressé par le temps, un squad de FTP fonce vers le bâtiment X7 à découvert, je lui tire dessus avec les quelques 1/2 squads disponibles, mais sans résultats! et là alors qu'il s'apprète à entrer dans le bâtiment mon leader 6+1 prend son courage à 2 mains et se sert de sa LMG...et bang DM!! il arrete les français à 1 hexagone du batiment salvateur.

Au nord, c'est l'assaut général, ma position MMG est attaquée sur 2 côtés et les français en profitent pour prendre le batiment EE7. Heureusement avec le leader héroique et encore 1 squad et 1/2 dans les étages l'assaut est repoussé une fois de plus, alors que mes troupes survivent à une tir de BAZ dans les fenêtres.
Au sud les français prennent enfin pied dans le batiment V2. Ils récupérent leur BAZ qui git abandonné en S3 mais sont mis DM dans la foulée. Le squad arreté par le 6+1 a dérouté dans X7 et risque de s'auto-remoralisé, j'envoie donc  un demi squad vers ce batiment pour les faire prisonnier et conserver le contrôle.
Un dernier CC sauvage me permet de me débarasser des quelques français qui avaient pris pied en V2 et nous sommes au tour 7.

Nous en sommes restés là, le français n'avait plus guère de chance d'atteindre son objectif car ma position dans DD5 tenait encore très bien grâce à son leader héroique et la MMG et j'ai pu redéployer mon dispositif assez tranquillement entre les bâtiments V2 et U6.

Victoire Allemande
The only thing more accurate than incoming enemy fire is incoming friendly fire.

Hors ligne Dogan

  • Administrateur
  • 10-3
  • *
  • Messages: 849
  • +4/-0
    • http://www.cote1664.net
A27 the liberation of Tulle
« Réponse #1 le: 26 Février 2004, 19:56 »
Bon je sais pas si c'est compréhensible, mais j'ai apporté ma pierre à l'édifice!
Robin c'est ton tour maintenant  :wink:  et comme tu le vois c'est mon 250eme message  :D  :D
The only thing more accurate than incoming enemy fire is incoming friendly fire.

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 4 682
  • +38/-0
A27 the liberation of Tulle
« Réponse #2 le: 02 Mars 2004, 14:08 »
Salut Dogan,

J'ai moi-même joué ce scénar il y a peu contre un ami découvrant ASL. J'avais d'ailleurs les Allemands moi aussi.
Nous n'avons fait que 3 tours.
J'ai utilisé une tactique différente de la tienne: J'ai occupé le terrain plutôt que concentrer mes FP.
J'ai notamment utlisé les bâtiments en pierre X2 et S3, très utiles contre les faibles FP des FTP.
En fait mes troupes ne tiraient pes très fort (5FP en moyenne), mais multipliaient les feux croisés.
La rue R1/Y2 devenait ainsi quasiment impossible à traverser sans prendre du -2 Systématique!
Quelques sqds gardaient les bâtiments DD5et EE7, la MMG (et le 8-1) se perchaient au second en X7 (et casseront la bécane au premier tir!).
Mon adversaire Prep comme yun malade, mais ne réussit en rien, les TEM +3 et autre ma protégeant trop bien et le nombre de cibles dispersant ses tirs. Au tour 2 ses tentatives de traversée de la rue sont hachées par mes tirs avec DRM -2 (avec ou sans DAsh!).
En fait, il regroupait ses troupes pour tenter un changement d'aile quand nous avons arrété la partie (juste en temps!). Il avait alors perdu 2 sqds et moi un HS à ce moment-là. Ses ELR ayant été fracassés régulièrement, plusieurs HS français courraient dans la nature.

Moralité, investissez dans la pierre!

Guillaume
PS: le débordement par les bois CC2 est la meilleure option française, surtout que les tirs sur toutes les lisières sont très difficiles à obtenir pour l'allemands.
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
SP255 Anatoly's Ambush
J72 Cahier Carriers
FT26 Vertice Mocha
T4 Shklov's Labors Lost
FrF99 Boy Soldiers
Verdict at Nuremberg miniCG
HF2 Bertoldo the Brave
A26 Beachhead at Ozereyka Bay

Hors ligne Dogan

  • Administrateur
  • 10-3
  • *
  • Messages: 849
  • +4/-0
    • http://www.cote1664.net
A27 the liberation of Tulle
« Réponse #3 le: 02 Mars 2004, 18:45 »
C'est une option intéressante que tu as choisis, de mon côté j'ai pas trop dispersé à cause de la mauvaise qualité des troupes et j'hésitais à confier le destin de toute une aile aux pérégrinations d'un leader entrain de rallier à gauche et à droite.
D'un autre côté la multiplication des cibles peut être bénéfique...sauf si le partisan est du genre méthodique.

Mais quoiqu'il en soit, ce scénario met l'Allemand devant un choix qui quelle que soit la solution présente toujours un risque. C'est pour ça qu'il est fun.
The only thing more accurate than incoming enemy fire is incoming friendly fire.