Auteur Sujet: Barcelona Fanatic VI  (Lu 1336 fois)

Hors ligne Disrupt Michael

  • FFL-ASL Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 761
  • +41/-12
  • Michel Bongiovanni
Barcelona Fanatic VI
« le: 18 Novembre 2004, 15:26 »
Le tournoi de Barcelone cette année fut pour moi bien moins fructueux  que l'an passé.

J'ai fini 20e sur 22.

Tout avais poutant bien commencé.
1ere ronde: Je joue SP2 Holding Hotton Bridge contre un espagnol, Ramon Carbonie. J'attaque. Mon infanterie se fait un peu laminer par une .50cal à cause d'une LOS que je n'avais pas vu (c'est ma spécialité), mais les Panthers font leur boulot, il détruisent les 3 tanks US ainsi que le canon AT et traverse le pont écrasant l'infanterie dans les immeubles de l'autre coté sous une pluis d'obus. Le reste de mon infanterie occupe les batiments. Au dernier tour, il lui reste une .50cal camouflée en position à 6 hex du pont, dans un bois. J'envoie 2 Panther en Bypass, un de chaque coté pour obtenir un encerclement. Il n'ose pas tenter le street fighting pour ne pas se réveler et décide de skulker au dernier tour. Le problème c'est que pour revenir dans cet hex en APh, il doit réussir un PAATC. Il a un moral de 6 et tire un 9. J'ai gagné au dernier tour, superbe partie.

2e ronde: on a le choix entre Under the noel trees et Buchholz station. Je préfère le premier, mais mon adversaire, Tony, veut absolument tirer aux dés. Je cède devant son insistance (j'ai eu tort, mais je ne voulais pas pourrir l'ambiance avant la partie). On tire B. S. On retire pour le camp, je me retrouve avec les US.
Je me suis fait éclater. Il avance en CX et se retrouve en position de tir dès le premier tour. Il lui reste 9 tours pour traverser 10 cases et mes gars sont en terrain découvert devant ses kill stacks. Je tente tant bien que mal de décrocher, mais je me fais hacher menu. Il prend le temps de tirer et ne bouge que sans risques (il a le temps). Au tour 4, il a accumulé les 13 VP nécessaires. Je lui accorde une victoire décisive car cette partie est totalement pénible. Ce scénario est infâme. Lorsqu'il est paru dans SL, le mouvement en deux temps n'existant pas, l'allemand ne pouvait venir au contact en 1 tour. Son adaptation à ASL est totalement ratée.

3e ronde: je tombe face à  Carlos Vicente. Excellent joueur, très agréable en plus. On joue Thorne in your side (SP quelque chose). J'ai les allemands, du Volksturm et un Pz III HIP dans la foret, face à 5 squads US et 2 Stuarts. J'ai vu Philippe Briaux qui a commencé cette partie avant moi tendre un piège à son adversaire en l'envoyant se ballader de l'autre coté de la carte. Je décide de faire la même chose. Carlos fait entrer ses troupes, cherche du coté où je ne suis pas (le but est de me virer de la foret), mais au tour 2 sont leader se promène à découvert sous le nez de mes MG. Je ne peux résister et je tire: 8FP à -3. Quand tout va bien, dans ce genre de cas on tire un 3 ou un 4 pour lui monter qu'on ne se promène pas ainsi impunément. Je tire un 9 ou un 10. Son squad est démoralisé mais le leader tient bon. Je vois alors tout son OB se retourner comme un seul homme et foncer sur la colline où je suis installé. Mon piège est éventé. Les quatres tours suivants vont voir mes troupes tenter de tenir sous la pression sans y parvenir. Mon char rate son tire avec les obus HEAT et gache la munition, il se fera descendre par un Stuart. Deuxième défaite.

4e ronde:Dimanche 10h30, presque tout le monde est en train de jouer la 3e ronde, j'ai fini, mon dernier adversaire aussi, cela tombe bien, on attaque le dernier scénario. Il s'appelle Marco et me laisse choisir le scénario et le camp. Je prend les SS en attaque sur Brief Breakfast (OA16). Je vais demander conseil à Maitre Philippe Briaux qui m'explique que le jeu consiste à s'approcher sans perdre son camouflage et attaquer en Ambush avec 3 squads et le 9-2. Je suis ses conseils et cela fonctionne à merveille. Je réussi mon ambush, mon attaque en CC et au tour suivant mon stack fait un tir meurtrier, ses deux leaders sont morts, il devra attendre ceux des renforts. Mais là, quelque chose a cafouillé, je perds un CC contre un bête squad Pin qui m'elimine un squad et demi et un leader et qui, en prime, crée un 8-1. Mon meilleur chef (9-2) rate un MC et entraine deux squads dans sa déroute. Marco reprend courage et se lance à l'assaut de la seule maison que j'avais occupé, il me fout dehors à coup pied au c... et ses renforts arrivent. Je n'ai plus qu'un OB exsangue pour repartir à l'assaut et un seul tour pour prendre 17 locations. Toisième défaite. Il est midi, la plupart des autres tables commencent la ronde 4, je vais manger puis dormir deux heures dans la voiture. Eric me réveille pour les résultats.

Malgré tout, ce fut un bon week-end, les espagnols sont toujours aussi sympas, les soirées furent bien (trop?) arrosées, nous avons fait le voyage à 5 depuis Marseille/Nimes, alors mis à part ma piètre prestation c'était bien.

Du point de vue des résultats, c'est Lluis Sagaz qui a gagné. En second, Tony (mon second adversaire), Philippe Briaux à fini 4e je crois et Eric (Partizan) à fini 6e, grâce à 3 victoires (s'il avait battu Lluis lors de la 3e ronde, il aurait joué la finale contre Philippe).

Voilà. Je vais me remettre au boulot, apprendre à  me concentrer, à trouver des plans de bataille décents et j'essaierais de faire mieux à Nimes en mars.

Hors ligne TankBuster Eric

  • 10-2
  • *
  • Messages: 690
  • +16/-6
    • http://www.blitzgames.org
Barcelona Fanatic VI
« Réponse #1 le: 18 Novembre 2004, 19:08 »
A mon tour de m'y mettre pour relater nos aventures ibériques. D'abord premiere bonne raison de participer au tournoi de Barcelone, il a fait un temps magnifique, 20°, du soleil meme la nuit.
Ensuite l'accueil de Lluis et de ses compadres, visite du club de wargames local, restaurant tapas, chupitos...
Pour le tournoi proprement dit, 22 participants dont 8 français (5 du SMC, 2 de Toulouse, 1 de Paris) et 2 portugais.
Ronde 1 j'entame le tournoi sur SP2 Holding The Hotton Bridge contre Jordi Santos, un ancien joueur qui revient à ASL apres une longue periode de latence. Je prends les Allemands (au dé). J'ai dejà joué ce scenario auparavant et l'ai perdu avec les US. Les 4 Panthers sont redoutables. Je fais rentrer toute mon infanterie dans la maison juste à coté du pont, 9 squads sur 4 locations. c'est un peu risqué mais apparement mon adversaire n'a pas boresighté ces hex. Il fait quelques dégats avec son AA40L. Je passe deux tours à essayer de lui briser un squad, avec des dés pourris. Au tour 3 lassé de tirer en vain face à son skulk, je décide de foncer sur le pont franco de port. Je tente d'enfumer le pont avec mon SPW251/2 mais il a oublié de prendre de la smoke avec lui. Donc on fonce sans fumée. J'avance 3 Panthers qui enfument le pont au SD et 6 squads allemands foncent sur le pont. Il se focalise sur les chars, avec son bazooka, son AT37LL et epargne l'infanterie.
Au tour 3 des renforts US arrivent sur mon flanc droit. J'ai positionné un Panther et un PSK. Le Panzerschrek de fait dessouder par un LOS malencontreuse avec une HMG. Il avance son Stuart et le Panther le flambe adjacent. Le Sherman suit derriere, Intensive Fire, je pete mon canon. Le Sherman se positionne au cul du Panther. Un autre Panther sur le pont tourne la tourelle et boum le Sherman. Ouf.
Tour 4 tout se débloque pour moi, mon infanterie a passé le pont et s'implante dans les maisons devant le pont, les Panthers ont tourné la position dezinguant le canon de 40L et le Sherman. L'AT37LL se prend un obus de 81 sur la tronche et meurt. Mon adversaire renonce. Premiere victoire.
Deuxieme match je rencontre David (Ruestes) un excellent joueur malheureusement absent des tournois en France (il est 747 dans le civil). David, outre sa tete de serial killer, a un particularité : il ne joue jamais les allemands. Donc je prends le scenario que je veux avec les Allemands. Cela me va comme deal.
Donc ASL23 Under The Noel Trees. Je croyais l'avoir preparé chez moi mais je m'etais trompé sur le sens des cartes. Donc on va improviser.
Une zone d'entrée evidente se situe sur mon flanc gauche. Je suis sur qu'il m'y attend, et donc apres en avoir discuté avec Renaud Guettier, j'opte pour une attaque au centre. Son setup est nickel, tout est verrouillé. Les SW etants hidden, je devine ses MG et suppose que ses bazzoka sont au fond à la sortie.
Je pense avoir fait le bon choix quand je vois sa tete quand j'installe ma MMG à l'etage au centre et je fonce avec mes chars sur la foret au centre, protegé par un muret.
Au premier tour il doit devoiler son premier Hellcat decidement mal placé à ma gauche la ou je l'attendais.
Au tour 2 mon infanterie attaque le bois au centre, de maniere assez cavaliere en utilisant le Bail Out (mes SS a part un HS tiennent). Et oh surprise il decouvre son deuxieme Hellcat dans ledit bois. A portée de PF.
Le piege se retourne contre lui. Quant à moi c'est l'indecision je manoeuvre mes chars à droite il repositionne son Hellcat à droite.
Au tour 3 direction babord toute, je traverse la carte en largeur sur la gauche. Il concentre toute son infanterie pour defendre son TD. Mais un coup de PF en fait bruler un. Finalement au tour 4 et 5 je tente le tout pour le tout et fonce  sur le flanc gauche et au centre avec 7 chars.
Deux brulent, mais deux sortent. Le dernier TD US est brulé au PF. Il  faut en sortir deux autres pour gagner. Reste à savoir ou sont ses bazzokas. Eh bien pile la ou je sors. Mon coeur bat la chamade. Et il rate ses deux tirs de BAZ à 1 pres (8 au lieu de 7). Deuxieme victoire.
Ce fut la meilleure partie du tournoi, car David est un excellent manoeuvrier et sournois.
Le lendemain je dois rencontrer Lluis Sagaz et je sais que cela va etre tres dur. D'autant plus dur qu'apres le restaurant, mes roomates (Michel et Jeremie) ont décidé de feter l'entente franco portugaise avec Luis Calcada jusqu'à 3/4 heures du mat.
Donc le lendemain Lluis. Je reste sur un deculottée à Nimes cette année contre lui. Nous prenons SP53 Throne in your Side et j'ai la défense allemande. Dans la salle certains ont noté en secret le setup de Philippe Briaux certains d'avoir la une martingale. Je m'en inspire (à savoir faire croire aux ricains que le dispositif HIP est à gauche par la disposition de foxholes vides) et y ajoutant un touche personnelle (donc des conneries en +). Lluis, le nettoyeur de Catalogne, comme on l'appelle ici, entre sur ma gauche, Stuart en tete. Mon char se decouvre et lui tue un squad dans un hex boresighté. Il voit le foxhole vide à gauche, sauf que moi j'y ai mis un HS censés se retirer se planquer dans la foret derriere. Erreur de bleu, il degomme le HS à sa sortie du foxhole n'ayant pu executer mon mouvement d'assaut.
En tout grace à ma connerie, Lluis croit vraiment que mon dispositif est à gauche et il tire conscieusement au Canister et MG sur toutes les cases de forets pour etre sur qu'il n'y a rien. Un vrai nettoyeur.
Pendant ce temps son second Stuart tire sur mon char et l'immobilise dans sa foret. Je tente de riposter avec du H la seule munition capable de trouer le stuart. Mon modified to hit est 8, ma munition est H9 et je fais 9 !
Pas de H (c'est dur). S'ensuit un tir aux pigeons des Stuarts sur mon pov char immobilisé qui va resister à 6 tirs, donc 6 TC plus 2 possible Shock avant de bruler. Ceci dit Lluis se focalise sur le chars et ne tire pas au MG sur la case ou reste caché mon MMG avec le leader 9-1. Je pense pouvoir avoir une chance infime de m'en sotir si j'arrive à rester caché sous le char cible. A tel point que j'ouble mon plan B qui est de retirer un HS pour le faire se cacher dans une foret à l'arriere. Trop tard, l'infanterie US attaque de tout part. C'est le dernier tour. Il me reste mon nid de MG. Il tire dessus à des 30FP et ayant tué le squad ,le leader resiste et reprend la MG. Il canarde l'infanterie à bout portant mais echoue handicapé par la fumée du char. Un dernier CC 30 GIS lui font la peau. Dommage.
Defaite 2-1
Dernier match contre Carlos Vicente. Nous jouons AO13 Brief Breakfast. Nous voulons tous les deux les SS et je perd donc j'ai les US avec la balance. Les renforts arrivent un tour avant. Important.
Le setup est assez imposé. Carlos avance et à ma surprise ouvre le feu des la fin du tour 1 me donnant la liberté de mouvement au tour 2. Je m'obstine à mettre deux squads qui refusent de se deployer avec les mortiers pour tirer en spotted fire sans resultat.
Carlos est assez prudent mais il canarde sans cesse. Evidement moi avec mon moral 7 je craque et ses SS n'ont pas une egratignure. Au tour 3 je pense la partie mal engagée pour ma pomme. J'abandonne mes mortiers, et tout le monde au avant poste et feu. Carlos progresse lentement. Au tour 4 mes renforts arrivent, montent leur MG. Le 9-2 SS avec deux squads sont broken. La bataille est indécise jusqu"au dernier tour. Son dernier CC est une melée. Je contre attaque tout azimut en CC. Je gagne la derniere melée. On fait les comptes : 15VP pour moi 14VP pour lui. A ma grande surprise je remporte la partie. 3-1.
Je finis 6ème du tournoi

Voila désolé d'avoir ete un peu long, un grand merci à tout les Espagnols et bravo à Lluis pour son organisation et pour sa victoire. Rendez vous est pris pour la revanche à Nimes en mars 2005.
26 tournois à son actif.
Aucun tournoi remporté.
Commence à se poser des questions.