Auteur Sujet: AAR Villeurbanne 2014  (Lu 1803 fois)

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
AAR Villeurbanne 2014
« le: 04 Avril 2014, 15:58 »
Je me lance, de nouveau, dans les AARs de mes (presque) glorieux faits d'armes à travers le monde ASL
Après une abstinence AS(exue)L de 2 ans, me voici de retour  dans le circuit en ces temps néerlandais et je repars sur Villeurbanne, là où j'avais interrompu mon périple sous l'ère hongroise.

Je suis relativement confiant, j'ai eu le temps de potasser les scénars, mais pas tous et ils me conviennent tous; puis je regarde la feuille de présence  :fear:  Y a pas beaucoup de joueurs, mais y a du lourd. Avantages de tout cela:

1/ Ca me fait une bonne excuse si je loupe  :-D

2/ Ca assure de faire des parties de grande qualité

Allez hop, en route pour la première ronde!
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Lorenzo

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 451
  • +43/-0
  • alea iacta est
Re : AAR Villeurbanne 2014
« Réponse #1 le: 04 Avril 2014, 16:36 »
sympa ça les directs ;-)
Amusez vous bien et  :kiss: à toute l'équipe lyonnaise.
si vis pacem para bellum

Hors ligne Lionel62

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 739
  • +10/-0
Re : AAR Villeurbanne 2014
« Réponse #2 le: 04 Avril 2014, 16:44 »
Sympa !

Lionel
En cours PBEM :
PT CG INOR
orga tournoi du forum 2019
Vasl european league

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2014
« Réponse #3 le: 04 Avril 2014, 17:21 »
Attention, c'est un AAR Direct live en différé (le tournoi a eu lieu la semaine dernière du 27 au 30 mars de notre ère).
Mais rassurez-vous, cela n'enlève rien à son caractère épique!

Ronde1: RPT80 Hot Boxing

Pour ce scénar au nom assez érotique, je jou(i)e donc avec Partizan Erik. Comme nous sommes tous 2 de beaux exemples virils d'hétérosexualité, nous maintiendrons donc notre relation sur le plan platonique et laisserons donc les contacts rapprochés en ce lieu chaud et humide qu'est le PTO à nos braves petits pions. Ca tombe bien c'est du Gurkha contre du Japonais, HtH avec DRM-1 pour tout le monde, les corps à corps torrides promettent donc autant qu'un film X à des ados en pleine virginité.

L'ayant déjà joué, je choisis donc handicap G1, diminuant mon SAN à 3 et laissant un ldr 8-0 de plus à mon adversaire. Erik, tout troublé de notre relation naissante et fougueux comme un étalon quand il s'agit d'attaquer, choisis J2 sans trop faire attention au cadre du scénar. Il dégrade donc 2 448 en 447, mais surtout il augmente ma zone de zetup d'un hex de rayon, ce qui permet à mes troupes de se placer directement au lvl2 et d'étaler un peu plus mon plan de feu, avantage considérable qui limite, en plus, l'efficacité d'une éventuelle couverture fumi de mon adversaire.

Etant d'un naturel charitable (ou alors très distrait), je fournis même des pions "cheated" à mon adversaire: des INF 70* avec WP8 au lieu de WP5!!! Je me demande encore d'où ils peuvent provenir (Journal8, Tarawa ou Operation Watchtower, va comprendre Charles!). Peu importe, on s'en apercevra très vite et les DRs de WP seront on ne peut plus médiocre, épuisant très vite les stocks.

Erik ne réussit à balancer que 2 pauvres obus de fumis sur mes gars, gênant que peu mes troupes qui ont de toute manière la FP nécessaire pour riposter (les 648, ça pique les yeux en OG!). Malgré cela, il lance un première Banzaï Charge que je laisse approcher à bonne distance avant de tirer pour:
1/ l'allumer en OG à -2
2/Y laisser autant de residual que possible
Le gros avantage d'être British étant d'être sûr de ses tirs, pas de cower donc residual assuré et second tir défensif aussi.

Les choses ne se passent pas tellement bien pour le Jap qui roule haut et se prend en plus des K/ et un sqd KIA.
S'étant déjà élancé, Erik envoie donc un deuxième vague de Banzaï qui morfle encore plus que la première dans les residual avec le 10-0 qui s'empale sur un residual de 1FP. Pas glop pour le Jap, mais les maillots jaunes ont de la ressource et ont donc réussi à s'approcher correctement de mes lignes.

Bonne âme, je concède à abîmer un de mes 94 sur son premier tir et, taquin, tente de le réparer jusqu'à ce qu'il casse définitivement au tour 2 (les VCs impliquent plusieurs choses, dont la possession des 2 Guns d'origine, malf ou non).
Pour autant, les troupes du Bushido ne sont pas à la fête, ayant réussi à arriver au pied de la colline, elles sont donc en position pour un assaut bref, mais brutal (ou bien l'inverse!).

Comme les combats ont réussi à épargner mes troupes jusque là (ou à peu près) et ayant un ldr jap +sqd+HS ADJACENT à mon gun survivant couvert par un 648. Je sens venir la suite assez moyen.

Etant d'un naturel pacifique (dans le sens PTO du terme s'entend!), je décide donc d'utiliser les connaissances en Kamasutra option Kukri de mes Gurkhas pour sauter sur le rable des geishas délurées et de leur maître SM (alias Super Mario).
Bon l'option la plus probable à HtH 1/1 est que nous y passions tous, mais je m'estimerais alors gagnant, supprimant une menace directe ainsi qu'une possibilité de Banzaï Charge, ne laissant alors qu'un ldr éclopé (bien plus loin) pour cela.
Contre toute attente, le Kukri fait son office et voici mes gras frais et pimpant, débarrassés de leurs groupies asiatiques et en bonne position pour prendre de flanc toute attaque vers la colline.

Les renforts japonais envoyés pour lorgner sur la route du fond de carte arrive discrètement et vont se positionner gentiment loin du tumulte de la colline, ouf, je n'aurai donc pas à subir de tir de flanc, voire de dos!

Dans un ultime sursaut Erik tente de grimper sur la colline, mais les quelques pleupleu ayant réussis à y prendre pied se font impitoyablement explosé à coup de 36 FP et même que quand c'est moins impressionnant, que ça fait tout aussi mal.
Erik jette alors l'éponge, il n'a plus tellement les moyens de bouter le né pas laid hors de la colline et l'arrivée de mes renforts avec 2 Lee expandables + l'infanterie en appui ne laisse aucune chance pour la suite.

Erik a souffert de la fatigue du voyage lui faisant mal appréhendé le scénar en première lecture. Couplé à son enthousiasme naturel pour l'attaque et avec la balance concédée, je vois mal comment le Jap aurait pu atteindre les objectifs assignés.
1-0, ça s'annonce bien pour mes couleurs!

Guillaume
« Modifié: 04 Avril 2014, 19:29 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Lorenzo

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 451
  • +43/-0
  • alea iacta est
Re : AAR Villeurbanne 2014
« Réponse #4 le: 04 Avril 2014, 18:51 »
oups, je confonds avec ardéchoise ;-)
Fatigué le lolo !!
si vis pacem para bellum

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2014
« Réponse #5 le: 05 Avril 2014, 14:28 »
Ronde2: SP95 Burn, Gurkha, Burn! Face à Cyril

C'est la première fois que je vais jouer avec Cyril et je connais son habileté à ASL. Nous avons eu le temps de sympathiser le jour-même après qu'il ait accepté de faire le taxi et le guide lyonnais lors de mon arrivée le vendredi midi (super le bouchon lyonnais!). Nous avons pu parler aussi spiritueux, entre autres, et je le remercie de m'avoir fait cadeau de quelques échantillons  :-)

Dsl pour les compte-rendu saucissonnés (de Lyon!), je n'ai pas le loisir de pouvoir les écrire d'une traite  :-$
Petite précision sur la première ronde, Tank Buster EriK enchaînera 3 victoires sur la suite du tournoi et finira 4è, bien loin de ma position dans le classement!

Bon, revenons à nos chèvres (y a pas de moutons en Birmanie, mais y a t il au moins des chèvres?). Comme je déteste la monotonie, nous jouons de nouveau Gurkha vs Jap alias "Le retour de la mort qui contre-attaque 2". Et comme je déteste définitivement la monotonie, je joue à nouveau le Gurkha!

Pour avoir expérimenté le scénar en solitaire (un petit plaisir solitaire de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal), le Jap peut faire très, mais alors très mal!
Je blinde donc mon flanc gauche contre toute attaque en force de la part des unités entrant sur carte au tour 1 pour éviter de me faire éjecter de la principale colline en moins de temps qu'il n'en faut à un premier ministre pour obtenir un vote de confiance à l'assemblée!

Pas chèvre (là vous admettrez que le mouton n'aurait vraiment pas sa place!). Cyril évite de donner en plein dans le dispositif et se contente de faire tout d'abord le siège de la-dite colline en camping sauvage dans la jungle au pied de celle-ci. Quelques échanges d'amabilité avec les quelques Brits présents et on en reste là, peu de dégâts. Pour se distraire, ses Japonais tatoués 51/Ricard vont logiquement troubler l'eau de la rivière en la remontant histoire de me permettre d'écrire des conneries (et aussi avancer bon an mal an).

De mon côté, étonné par le peu d'agressivité des Japs (faut dire que la seule tentative de progression sur la grosse colline a été accueillie assez fraîchement et martyrisée aussi par un sniper, Cyril préfère alors ne pas insister pour éviter des pertes inutiles), je déroule donc mon plan de défense élastique de la petite colline en avant-postes vers le dernier bastion, inutile de prendre une banzaï dans la tronche suivie par des DCs Hero et FT ensuite.

Bref, à part du trail et quelques stripes, la situation est assez calme, un petit énervement avec un DC Hero à un moment, mais sans grands résultats, le bon positionnement de residual n'encourageant pas la charge des ses copains.
C'est alors que je m'aperçois d'une lourde erreur de ma part. Ses MGs ont alors pris position tranquillement sur la première colline, en excellente position pour du tir de crête à crête.
Comme Cyril a réussi à mettre en place un pipeline de Ricard appuyé par quelques troupes toujours en camping sauvage comme évoqué ci-avant, je me retrouve coincé et ne peux envisager tout décrochage sans risque de me faire allumer par l'un ou par l'autre. la faible réussite de ses MGs lors des phases de tir n'a alors d'égal que le peu d'efficacité de mes ripostes (je suis un peu trop loin pour avoir une FP suffisante). A ce petit jeu, les british sont néanmoins désavantagés car, eux, ils craquent et ne fondent pas contrairement aux Japs (moralité, les quelques baffes qui auront réussi à passer de mon côté n'auront que peu de conséquences)

Il en va alors de même de l'autre côté de la carte où la pression Jap se fait sentir et le repli sur le dernier bastion se fait, mais au prix de brokies qui ont un peu de mal à revenir malgré les coups de tatane au fondement de la part d'un 8-0 fraîchement promu (ldr creation).

Mes renforts (avec Mr 9-2 siouplaît) arrivent à point nommé et vont donc se la jouer Fort Alamo made in Asia sur la dernière colline (mes troupes sur la colline principale mourrant les unes après les autres en Failure to Rout  :pleure: )

Cyril approche donc ses troupes, y compris le briquet trimbalé depuis l'autre bout de la carte, j'ai d'ailleurs bien repéré où se trouvait alors l'importun incandescent malgré son camo et vais donc tâcher de lui faire un rasage gratis sauce machinegun9-2. Malheureusement mes 3 tirs (puisque d'autres gars se joignent à la fête) vont tous échouer (DR 8 et 9 sur 2FP, puis 11 avec le 9-2) et ne réussissent même pas à faire sauter le camo :(
Croyant bénéficier d'un important retour de flamme, le briquet à baguettes tente sa chance sur mon grosbill, je rappelle alors qu'en Long Range avec 2 lvl de différence, on tombe à 6FP seulement. ceci étant passable pour un 9-2 me dise-je, mon adversaire roule alors un snake (chouette cower! Faut bien se remonter le moral comme on peut!).
Résolution à 4FP: K/2 et évidemment mon 9-2 trinque! wound dr: 6!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Lot de consolation, le sqd tient ses MCs et reste à poste derrière sa MG. Malgré cela, la masse disponible chez le Jap lui permet de monter à l'assaut de la colline sans réel problème (aider en cela, si ma mémoire est bonne, par un DC Hero, très utile en ouvre-boîte!)

Même si il me reste une impulse par la suite, je suis bien en peine de reprendre le terrain.
Cyril en préservant ses troupes au long de la partie et suivant les lignes de moindre résistance pour mieux monter à l'assaut une fois en place a très nettement mieux joué le coup que moi. Ma bévue monumentale d'abandonner la première colline laissant le champ libre à ses appuis pour se mettre en position et matraquer le plus gros de la défense est très certainement le tournant de la partie. Très belle victoire et une bonne exploitation des qualités du japonais de la part de mon adversaire

1-1
« Modifié: 08 Avril 2014, 18:40 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2014
« Réponse #6 le: 08 Avril 2014, 18:34 »
Ronde 3: AP78 Crossfire

Pour la ronde 3, je vais alors affronter Bruno, encore un excellent joueur.
Nous avons déjà croiser les dés il y a 4 ans en finale de Grenadier, Bruno emportant la victoire après une partie rondement menée.

Bruno me laisse le loisir de choisir le scénar, du moment que je prends la défense. Paradoxalement, cela me place face à un dilemme!
Je sais qu'AP78 est le scénar présentant le meilleur équilibre (avec un très, très léger avantage à la défense d'après le ROAR), mais je ne l'ai pas joué et ai déjà dû remanier mon setup une première fois après m'être aperçu avoir mal lu les VCs.
OB12 m'est nettement plus familier, l'ayant joué en préparation du tournoi, mais il est plutôt pro-attaquant, même sans que cela soit vraiment flagrant. De plus, j'ai peaufiner le setup défensif qui me convient parfaitement.

ET POURTANT, je vais choisir AP78, faisant plus confiance aux stats qu'à mon jugement. Je considère ce choix comme une erreur stratégique de ma part!

Je m'attaque donc au setup, mais relis tout de même la fiche avant (j'ai toujours les setups notés au préalable lors de stournois, gains de temps assurés!) et m'aperçoit que j'avais encore zappé des détails supplémentaires (un HIP et toutes mes unités commençant concealed si dans le terrain approprié!). Dame, cela fait une sacrée différence et je commence à trouver le scénar assez favorable à la défense (faut dire que la présence de 3 à 4 HMGs y est pour quelque chose) malgré le niveau assez limite des troupes allemandes (2nd line).
De l'autre côté, on trouve tout de même du ldr #-2, une HMG, des mortiers de 107mm (qui ont une portée MINIMALE de 14 hexes quand même!) et surtout quelques Shermans alors même que l'Allemand ne dispose qu'un PaK 40 et 2 LeIG18 (je ne compte pas les 4 PFk, exploitables qu'à trop faible distance pour planifier réellement une défense là-dessus).

Je commets une erreur de règles d'ailleurs, basant la défense sur des Fires Lanes (avec 3à 4HMGS + MMGs, ça peut aller!) mais en y incluant les MA MGs/IFE des véhicules (qui ne peuvent le faire).
J'ai donc d'emblée un trou dans ma défense avec cette approximation.
Pourtant, tout démarre assez bien, Bruno étant frappé par une poisse que j'ai rarement observée à ASL, dès son premier tour, un MTR et la .50cal sont out. Mes DRs étant par ailleurs assez bons (disons 5 de moyenne!). mais on bon vieux grognard, Bruno gère bien l'orage, même si il en râle assez logiquement (j'ai d'ailleurs la même attitude quand ça m'arrive!).
Seule éclaircie: Son sniper va me démolir un bon pilier de la défense: le SPW 251/sMG Recall et le 7-0 accompagnant le HS/HMG stacké avec décédant des suites d'une absorption massive de métaux par voie crânienne!

Bruno prend l'option carte 46, pas la plus simple, car sa tenaille commence sur carte 10, il doit donc roquer pour y arriver.
ce choix est en fait judicieusement guidé par le peu de consistance de ma défense dans le coin, basée sur les véhicules cités ci-avant. Je ne dispose que de trop peu de couverts en "dur", alors même que l'attaquant peu joué sur les hindrances de la carte. Si bruno avait attaqué sur la carte 10, il allait directement dans la défense retranchée dans des bâtiments en pierre, pas l'idéal avec les DRs poisseux qu'ils se trimbalaient! Je vas rameuter ce que je peux pour couvrir la zone, là encore en comptant sur les Fires Lanes (mais des vrais cette fois-ci). La seule gêne, très efficace vu l'investissement, viendra d'un HS US pouvant prendre les rues sous son feu, même réduit. Je vais passer au moins un tour à l'éliminer en mobilisant 3 unités, tandis que les autres troupes devront jouer du byp pour éviter un tir tordu, ça fait perdre 1, peut-être 2 MFs à chaque fois, mais c'est suffisant pour me ralentir dans le redéploiement.

De l'autre côté, c'est bien moins rose pour l'US, une première tentative d'entrée dans le village se fait raccompagner en ce qui concerne l'infanterie (brokies) et surtout un Sherman tentant une manœuvre de flanc à la très mauvaise idée de griller la priorité à droite à un obus HEAT de 75mm, le constat ne se faisant pas tellement à son avantage.

Je pousse alors ma défense en ligne pour bloquer toute vague US. Bruno semble bien embêté, surtout que ses tirs continuent à être poisseux et les miens efficaces. il réussit néanmoins à poser un obus au WP avec le MTR et envoie un Shemran jouer les ouvre-boîtes en VBM sur ma HMG. Je réagis en cherchant un PF avec le sqd Enfumé, le trouve, tire sur le Sherman (DR4 nécessaire quand même!) et roule: 4!!!!! Génial! Sauf que j'avais zappé la règle de LOS sur les VBM et, tirant de l'arrière, est mal considéré le VCA focal point! Pas de LOS!
HMG freezzée, L'US par à l'assaut, mais j'ai un MTR de 81mm dans le coin. Les gars ne sont pas dans mon CA, je les laisse donc approcher, allez savoir pourquoi, ADJACENT pour utiliser l'IFP du crew au lieu de tenter le coup avec le Gun.
Je roule un très honorable 7, 1MC, le ldr tient, un sqd craque et un autre craque aussi, mais sa chemise! Devient tout vert (il était déjà vous me direz!) et fonce sur mon crew en laissant son cerveau derrière comme tout berserk qui se respecte! catastrophe et mauvaise estimation, là encore de ma part! Logiquement il va découper le crew et s'en servir comme casse-dalle (elle sont si dégueu que ça les rations K?).
J'aurais dû jouer le coup différemment:
Sachant le stack en OG et à bonne distance (3 hexes), je changeais de VCA: Je touchais alors sur DR6, ma ROF tombant à 2, j'avais quand même une chance sur 3 de la conserver.
Même en loupant, et sans conserver la ROF, je pouvais bénéficier d'un intensif sur son mouvement suivant avec DR7 (TH9 +2 intensif -2 FFNAM/FFMO). Ceci aurait été plus rentable, je pense! Le risque de perte du gun étant acceptable vu la situation!

De ce fait, Bruno m'enfonce la défense sud, mais est alors encore loin des objectifs.
Sur l'autre flanc, malgré plusieurs brokies et une défense héroïque de mon ht AA, le 9-2 avance fort logiquement et vient être renforcer par un Hero sur HoB! Seuls ils peuvent tout de même assez facilement avancé car je n'ai pas de troupe suffisamment poches pour m'opposer à eux.

Je calcule donc rapidement les bâtiments exposés et opte donc pour une défense resserrée pour bloquer toute dernière poussée, si Bruno ne réussit pas à prendre 15 bâtiments en pierre à sa prochaine impulse, il devra en prendre 20 à la suivante et cela commence à faire trop (il faudrait qu'il prenne alors pied sur la carte 10). Je ne parle même pas des VCs de fin de partie: prendre tous les bâtiments en pierre de la zone, objectif inatteignable si l'US n'a pas gagné avant!

J'engage donc mon repli.
Une fois celui-ci effectué et le tour de Bruno démarrer, je recompte vite fait et m'aperçoit que j'ai dû reculer un poil trop loin (comme ils disent dans le X!), un building a été abandonné alors qu'il m'est indispensable. Bruno lance ses troupes, progresse honorablement, faut dire qu'il doit contrôler les buildings, donc il doit PASSER dans toux ceux abandonnés!
On y est presque et on recompte alors ensemble, et là je reprends espoir, je décompte 14 et non 15! Il y a donc encore un building à prendre!
Bruno lance alors les troupes restantes, mais elles échouent à atteindre un building de plus (faut franchir de l'OG sous les balles faut dire!)
On compte alors définitivement et là... tout s'effondre, j'avais bien recompté comme il fallait (vous suivez toujours? Parce que moi, sur le coup, j'étais largué!). J'étais bien un building trop court. Bruno à pile poil 15 buildings et emporte donc la partie.
Ce scénario nous laissa un goût assez amer à Bruno et moi. Trop complexe à mon sens, il oblige à un décompte constant des buildings contrôlés ou non par chaque camp (ça change à chaque tour) et on se trompe très vite (c'est ce qui m'est arrivé).
De plus Bruno a souffert énormément sur les DRs et la médiocrité de ses appuis, même si il a eu de la chance dans son malheur avec un affaiblissement de mon flanc sud et un berserk qui pète au bon moment. Il doit surtout la victoire à sa ténacité et à sa capacité à continuer à organiser son attaque malgré des DRs épouvantables. Je reconnais ne pas avoir le même sang-froid. Mon erreur de repositionnement étant fatale, on est dépité tous les 2 d'une fin de partie aussi erratique.

Au bout du compte, un scénar qui doit être bien préparé sous peine d'y passer à côté à mon avis. J'aurais dû donc l'exclure et opter pour OB12, je n'aurais pas nécessairement fait mieux, mais n'aurait certainement pas commis une bourde aussi lourde et l'attaque était nettement moins basée sur les appuis que sur les mouvements.
Le scénar aurait alors été nettement plus fun pour nous 2.

1-2

Ca commence à sentir le roussi!

Guillaume



« Modifié: 13 Avril 2014, 10:14 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2014
« Réponse #7 le: 13 Avril 2014, 10:04 »
Nouvelle mise à jour
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 986
  • +38/-1
    • SAFTI
Re : AAR Villeurbanne 2014
« Réponse #8 le: 14 Avril 2014, 16:18 »
j'avais joué aussi AP78, perdu en défense aussi ! j'ai pas un souvenir impérissable, trop compliqué à mon avis...
Hatten "CG I" Américains vs Guillaume axe

Hatten "CG I" Américains vs Clément axe

KGP 6 "probing the villa" SS vs Guillaume Américians

Mini CG "Lunéville" axe vs Julien Américain

playtest

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2014
« Réponse #9 le: 19 Avril 2014, 22:17 »
Je suis entièrement d'accord, on s'y perd vite!

Ronde 4: TX6 Tough Enough face à PJ

Pour la dernière ronde, je dois normalement jouer avec Joël. Mais celui-ci a vue par mégarde mon dispositif défensif de SP79 sur un log VASL reçu par erreur. Un peu embêtant, on redistribue alors les cartes et je joue alors avec PJ, Joël jouant avec Disrupt Michaël.

Contre toute attente, nous n'allons pas jouer SP79, mais TX6 malgré sa taille un peu plus importante par rapport aux autres scénars proposés.
J'opte pour R1 et PJ G1, je n'aurais donc "que" un leader 10-2 au lieu d'un ldr -3 en face de moi! Pour ma part je concède de rajout de biff aux renforts allemands: HS, PSK et 9-1!

J'ai une idée assez précise de l'organisation de mon attaque. Le dispositif allemand doit nécessairement être assez étalé et il est compliqué pour le défenseur de tout couvrir efficacement, il peut par contre compter sur un OBA de 100mm qui tombera à partir du tour 3. Il faut donc avoir suffisamment progressé pour espérer gêner au maximum les réglages de celle-ci.
Mon attaque sera donc menée par l'infanterie et notamment des T34 avec Riders pour s'implanter le plus loin possible, le tout précédé par quelques sqds sprinters envoyés en éclaireurs (surtout pour repérer les Wires et éventuellement dévoiler les plans de feu adverses). La masse d'infanterie permettant la formation de bons FGs et encourage la dispersion pour limiter les mauvais coups.
Je décidé de prendre le chemin le plus court, par mon côté gauche, je fait bien attention à limiter les Bogs imposés par SSR.

Le plan se déroule plutôt bien, avec une progression sans réels accrocs, quelques brokies sans grande conséquence, les T34 réussissant même à écrabouiller 2 Wires sur 3 (disposés logiquement sur les ponts)! Pour couronner le tout, les premiers éléments d'infanterie allemand se dévoilant se font vite exterminer, même si ce ne sont pas des pièces maîtresses de l'OB adverse, ça fait toujours plaisir.

PJ gère bien l'orage et recule ses gars, évitant les coups inutiles, les acq trop entêtantes des T34 sur ses kill stack et attendant le tour 3 et son OBA fatidique.

De mon côté, je crains de prendre un 75 dans les gencives de mes T34 de la part du PaK 40, mon axe d'attaque faisant passer les blindés dans quelques excellentes killing zones AT. Je suspecte mon adversaire de jouer subtil et psychologique en respectant l'adage: "Une menace en suspens peut s'avérer plus efficace qu'une attaque qui se dévoile"
Je suis donc assez prudent avec mes blindés... jusqu'au tour 3!

A ce moment-là, les lignes adverses me semblent assez ténues et un coup de boutoir me paraîtrait judicieux pour les désorganiser et surtout m'imbriquer dedans et rendre l'emploi de l'OBA plus difficile.
J'OVR alors un HS qui résiste bien à la manœuvre, mais qui me permet de s'en approcher plus facilement et de l'égorger ensuite, j'approche de la zone de vergers où mon infanterie serait alors, relativement, à l'abri, une autre partie va remonter le long du cours d'eau, tandis que les derniers restent en appui derrière.
Un second T34 part se poser au milieu histoire de canarder la biffe à grosse MGs et leur pote 10-2 et le dernier va partir à la chasse à l'observateur OBA apercevant un concealed en fond de carte idéalement placé pour une telle mission.

Ca va pas tellement se passer comme prévu!
Le T34 chargé de prendre à partie ses appuis finit par trouver le PaK40, planqué au milieu des vergers... A côté de son congénère, malheureusement celui-ci est motion et avec la tourelle tournée vers l'arrière et devra assister quasiment impuissant à la destruction de son camarade!

Quand au T34^parti à la chasse, il va affronter moult bogs avec succès, s'arrêter en VBM de l'observateur supposé pour faire disparaître le camo et découvrir... des dummies! Belle intox de la part de mon adversaire!

Mes renforts arrivant, je vais commettre l'erreur de les faire entrer de l'autre côté de la carte en voulant créer une manœuvre en tenailles un peu maladroite. D'autant plus qu'ils doivent traverser eux aussi des Wires et 2 vont s'y enliser.
Même si les troupes ennemies présentent dans le coin ne peuvent que contempler la manœuvre et reculent ou se repositionnent sans trop de problèmes.

Côté T34, je me débarrasse du PaK40 par un OVR de la part de son voisin, le dernier T34 resté en appui va freezer un 468 resté en arrière et gênant pour mon infanterie, mon 9-2 faisant la finition au couteau et hachoir version tartare.

Bon c'est bien gentil, mais il commence à pleuvoir! Le 100mm , à part éliminer le 228 transformé en POWs, casse 2 ou 3 MMCs, chatouille le T34 sans autre résultat qu'un mal de tête pour le crew.

Je fais alors le point avant l'entrée des renforts: Mes troupes nécessiteraient un petit regroupement avant de foncer sur la zone de victoire pour la nettoyer. PJ dispose alors de ses 838 qui assurent une large FP sur le pont objectif, je devrais absolument les virer de là. Mes T34 sont par contre dispersés aux 4 vents et ne s'apportent aucun support et mes JS2 sont perdus de l'autre côté. Pas terrible tout ça! On va bien voir!

Les Panther et Pz IV rentrent, l'un se mettant en couverture du pont contre le char parti en vadrouille, les 3 autres se groupant pour taper mes troupes à revers et d'abord se débarrasser du 9-2 et du T34 l'accompagnant.

Le PzIV tente sa chance le premier, MGs adjacent: 8FP+3: boxcar!
Random pour les MGs, égalité! Tir au Gun: Boxcar! Je n'ai jamais vu ça!
Le Panther prend le relais: MGs: Snake! le 9-2 et ses potes craquent sous le 2MC
Tir sur le T34: snake! Boum
le dernier T34 tire sur le MTR léger aux MGs: ne, gun: Snake! CH et boum ma couverture est alors totalement en l'air!
Avec seulement 2 T34 mal positionnés, les JS partis cueillir des pâquerettes, je ne vois pas comme reprendre la main avec une telle menace dans les reins et concède donc la victoire.

Mon adversaire a bien joué ses gammes, surtout face à l'attaque résolue du départ. Mes incartades me font perdre du temps, mais ne sont pas rédhibitoires si j'avais assuré la couverture avec mes JS!
En effet un TK à 25 avait de quoi faire réfléchir les Panther (surtout multiplié par 4!), il ne faut pas chercher plus loin le faux pas que j'ai réalisé. Je ne sais pas si j'aurais gagné ensuite, mais cela aurait été nettement plus disputé. Là encore un scénar que je n'avais pas joué avant alors qu'il est d'une certaine complexité en termes de coordination.
Une excellente réalisation du pack Dos Equi Texas ASL soit dit en passant, l'allemand devant quand même avoir les nerfs bien accrochés!

Bon 1-3, j'ai vraiment pas brillé cette année! La faute à mes mauvais choix dans les scénars de la ronde 3 et 4 que je ne connaissais pas alors que j'avais préparé d'autres scénars dans les même rondes.
Le problème vient certainement aussi d'un manque d'entraînement en FtF depuis 18 mois, je ne joue quasiment plus qu'en PBEM.
Cela favorise la réflexion, mais pas de soutenir le rythme d'un FtF, plus spontané et réactif.
Moralité: Jouez plus!

Guillaume
« Modifié: 20 Avril 2014, 10:25 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt