Auteur Sujet: Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe  (Lu 1731 fois)

En ligne benj

  • Silly Squirrel
  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 710
  • +48/-3
  • You missed me, you didn't even touch me !!! (dud)
    • Cote 1664
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #30 le: 29 décembre 2016, 23:27 »
Mon adversaire avait perdu tous ses chars avant la fin du scénar, grâce à un 75L AT placé tout en haut de la colline, avec de splendides LOS.  Dur dur pour le Russe cette campagne !
« Au final, le meilleur fumigène Russe reste le Panzerfaust »

Hors ligne Guillaume

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 916
  • +37/-0
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #31 le: 30 décembre 2016, 08:49 »
Sur notre CG, Joel a jeté l'éponge après une série incroyable de la part du 76L hongrois, 3CH il me semble (y compris d'infanterie avec DR< à la moitié du Basic TH#)

Guillaume
ASL15Trapped!
A16On the Borderline
RbF42Keystone Before Moscow
ITR6The Ceramic Factory
BFP138Outgunned
CH40Nordic Twilight
BRT2China Girl
FT19A Leches en Larache
J175Bedburg Bite

Hors ligne Jean LL

  • 10-3
  • *
  • Messages: 815
  • +13/-1
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #32 le: 05 janvier 2017, 22:58 »
Day 1 – fin de tour 4

Au début du tour, la fumée russe disparait. La russe aussi, à cause d’un DR12 au Wind DR.

Le leader qui règle le tir des Katyushas arrive enfin à contacter la batterie. Je fonde pas mal d’espoir sur les roquettes de 200 mm appelées en L33. Malheureusement, elles, elles fondent sur la colline, dans un endroit quasiment vide d’ennemis. Décevant.

En revanche, à l’aile gauche (A), l’observateur hors carte règle assez bien son SR, lequel fini en fin de tour à proximité de la Villa blanche. Avant que ne commence le tour de Nicolas, j’ai bon espoir de lancer une ultime attaque sur la Villa et le Building A30, avec l’aide de la fumée. En attendant, mes 527 et 628 tentent de diminuer la puissance de feu ennemie, sans grand succès. Les tirs hongrois et allemands sont nombreux et efficaces. Mes pertes s’accumulent. Je tente le tout pour le tout en Aph, en poussant malgré tout plusieurs 628 au contact de l’ennemi. Cela a au moins le mérite de disperser mes troupes. J’aurais du monde au tapis mais il en restera pour venir au CC en A 30 et pourquoi pas s’infiltrer vers la colline et la Baar Madas Boarding school (A26).

Le tour hongrois va définitivement doucher mes espoirs. Ah, Nom De Dieu, qu'est-ce qu'il m'a mis ! La PfPh de Nicolas est terrible. La ROF des mortiers de 82mm dont je n’ai pas réussi à me débarrasser les tours précédents semble inépuisable. Résultat : ce ne sont pas seulement les squads au contact qui sont démoralisés, mais aussi tous ceux qui bénéficiaient d’un TEM généralement de +2. Même mes bons leaders craquent ! En plus, j’évalue mal les probables déroutes et deux squads sont éliminés à cause d’ennemis lointains mais bien visibles. A la fin du tour 4, toute mon aile gauche reflue en désordre. Je sens Nico très tenté par une contre-attaque. Mon moral en prend un coup.

Au centre (B), le front se stabilise. Mes T34 essuient quelques tirs de panzerfaust heureusement mal ajustés. Nous voyons un squad hongrois au milieu de la rue, tellement ému et mal entrainé pour l’utilisation de ces armes qu’il en devient Broken (2 PF checks de 6 consécutifs). A noter un coup critique de mon mortier de 50mm qui élimine d’un coup le canon russe de 76 mm capturé à l’étage de L33. A noter également un avion russe qui évalue mal les positions (Mistaken attack) et attaque un 628 en G35, heureusement sans dommages. Nicolas se charge tout de même d’enrayer les MG de l’avion en question. Il m’aura tout fait !

A droite (C), mon attaque est repoussée. Le 8-1 qui la dirigeait est tué.

Projection :

Le tour 4 ayant été catastrophique, je renonce à toute attaque jusqu’à la fin de cette journée sauf pour l’aile droite où j’espère encore pouvoir prendre pied en I38 ou I39, histoire d'avoir une tête de pont par-dessus les rails. Mon OBA de 80 mm qui devait noyer l’ennemi dans la fumée va plutôt tirer des obus explosifs pour l’empêcher de contre-attaquer.
Je vais me coucher le cœur lourd d’avoir vu disparaître tant de si beaux squads bruns, les oreilles résonnant encore du rire moqueur de Nicolas. Je m’endors en me répétant : « Rien n’est encore perdu, mon Jeannot. Une campagne se joue sur la durée ».




"Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places.
Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri"
Aragon

Hors ligne Guillaume

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 916
  • +37/-0
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #33 le: 06 janvier 2017, 09:43 »
Salut,

SI cela peut te remonter le moral, tu subis la douche typique du popov dans cette campagne!
La destruction du canon de 76mm ennemi est une bonne nouvelle, c'est de ce côté-ci qu'il faut chercher espoir: lui bousiller ses appuis pour pouvoir finir la biffe laissée un peu démunie. L'OBA et l'aviation sont de bons moyens pour cela (l'aviation surtout contre les véhicules!)

A noter que la mésaventure en RtPh est aussi typique, raison pour laquelle je ne suis pas très partisan de la prise de A30, l'autre colline est plus intéressante, même si l'activation du peloton SS peut faire peur. Ce conseil m'avait été donné par l'Eléphant, à la lumière de l'expérience, il semble judicieux.

Le Rocket OBA, je ne suis pas fan vu la config du terrain et la dispersion quasi-systématique

Guillaume
ASL15Trapped!
A16On the Borderline
RbF42Keystone Before Moscow
ITR6The Ceramic Factory
BFP138Outgunned
CH40Nordic Twilight
BRT2China Girl
FT19A Leches en Larache
J175Bedburg Bite

Hors ligne Jean LL

  • 10-3
  • *
  • Messages: 815
  • +13/-1
Re : Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #34 le: 06 janvier 2017, 10:45 »
La destruction du canon de 76mm ennemi est une bonne nouvelle, c'est de ce côté-ci qu'il faut chercher espoir: lui bousiller ses appuis pour pouvoir finir la biffe laissée un peu démunie. L'OBA et l'aviation sont de bons moyens pour cela (l'aviation surtout contre les véhicules!)
Effectivement, ses HMG et mortiers en hauteur sont mortels. Je crois qu'un OBA de 150 mm les calmerait un peu.

A noter que la mésaventure en RtPh est aussi typique, raison pour laquelle je ne suis pas très partisan de la prise de A30, l'autre colline est plus intéressante, même si l'activation du peloton SS peut faire peur. Ce conseil m'avait été donné par l'Eléphant, à la lumière de l'expérience, il semble judicieux.

La présence des waffen SS est effectivement inquiétante. Je n'ai pas voulu attaquer de ce côté-là car ça ne rapproche pas des Buildings à contrôler pour gagner la campagne. Ceci dit, je vais y regarder de plus près car les avis de l'Elephant sont paroles d'évangile.
Le Rocket OBA, je ne suis pas fan vu la config du terrain et la dispersion quasi-systématique
C'est vrai mais c'est rigolo  ;-)
Blague à part, sa défense étant établie en profondeur, il y a des chances que ça marche. Et si ça marche, ça peut faire un gros trou dans sa ligne. Enfin, ça ne coûte pas très cher (2 points) et avec 1 point de plus (preregistered hex) , on divise la dispersion de moitié.
Il y avait 1 chance sur 6 pour que ça ne donne rien (ce qui est arrivé) et une petite chance pour que ça tombe sur mes troupes les plus avancées (de mémoire : direction 5 avec extension de 5 ou 6 hexes). Autrement dit, un peu plus de 4 chances sur 6 pour que ça fasse du dégât chez Nicolas. Je ne suis pas trop fort en maths mais ça doit être à peu près ça.

Maintenant, il s'agit de faire le dos rond et de bien planifier le prochain jour...
"Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places.
Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri"
Aragon

Hors ligne Guillaume

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 916
  • +37/-0
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #35 le: 06 janvier 2017, 12:09 »
Je remarque de manière assez comique qu'il a placé ses trenches exactement comme moi! Je n'en vois pas tellement l'utilité d'ailleurs!

Pour la fin de cette date, je te conseille de taper sur les cibles exposées en hauteur, que ce soit avec l'OBA ou les T34.

Le plus difficile reste que tu dois impérativement compenser les pertes en biffe de cette date et ton ELR risque d'en prendre un coup. Sinon une Date suivante pour tempérer, ramollir la défense et gratter du terrain sur la colline d'en bas. Mais te restera-t-il assez de temps et de force pour le reste de la campagne du coup?
En tout cas la re-descente à "rebrousse-poil" de la colline est plus facile côté terrain, on suit les buildings ce qui protège un peu plus la troupe et gêne énormément ses LOF.

Honnêtement, je pense que la Date 2 et son niveau de pertes popovs va être décisive. Si il te recolle un correction sans contrepartie, je vois mal comment revenir. J'espère ne pas être un oiseau de mauvais augure!

Cette CG est décidément très difficile pour le popov. Question bête: As-tu augmenté ton SAN?

Perso, je le fais systématiquement, ça coûte pas cher, est souvent rentable et harcèle le morale de l'adversaire du fait du peu d'emprise dessus.

Guillaume
« Modifié: 06 janvier 2017, 12:14 par Guillaume »
ASL15Trapped!
A16On the Borderline
RbF42Keystone Before Moscow
ITR6The Ceramic Factory
BFP138Outgunned
CH40Nordic Twilight
BRT2China Girl
FT19A Leches en Larache
J175Bedburg Bite

Hors ligne Jean LL

  • 10-3
  • *
  • Messages: 815
  • +13/-1
Re : Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #36 le: 06 janvier 2017, 13:04 »

Honnêtement, je pense que la Date 2 et son niveau de pertes popovs va être décisive. Si il te recolle un correction sans contrepartie, je vois mal comment revenir.

C'est bien ce que je pense...

Au sujet du SAN,  j'y ai pensé mais plus de points pour le faire, hélas. S'il m'en était resté un, j'aurais acheté un prérégisterd hex pour mon OBA de roquettes, de toutes façons.
"Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places.
Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri"
Aragon

Hors ligne Jean LL

  • 10-3
  • *
  • Messages: 815
  • +13/-1
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #37 le: 11 janvier 2017, 19:14 »
Day 1 – fin de tour 5

Mon tour 5 commence assez bien avec le ralliement du 9-2, à gauche (A), et de deux squads. En PfPh, l’OBA de 80mm commence à agir sur la Maison Blanche et les squads ennemis avancés.
Peu de mouvements à signaler dans la ligne russe si ce n’est près du pont (C) ou, décidément, j’aimerais établir une tête... de pont. Un MMC avance en I38 où il découvre des Dummies… et des mines. Il est Broken mais ça suffit pour contrôler le Building.
En Aph, un 447 courageux avance dans l’hex miné I39 où un 347 est Pinned. Il survit aux mines et engage en CC le 347 Pinned qui défend la Location.
Je suis assez satisfait de mon tour car pour une fois les pertes hongroises et allemandes sont supérieures aux miennes.
Le cauchemar arrive durant le tour adverse. La PfPh est une fois de plus dévastatrice. Les ROF se succèdent et même dans du TEM +2 ou +3, les HMG font mal. Le sniper ennemi entre également dans la danse. En un tour dans le même hex, mes deux meilleurs leaders sont éliminés (le 9-2 était venu rallier le 10-2 Wounded et Broken) avec 2,5 squads d’élite ! Le 10-2 (le fameux Lasnehr) succombe à sa 3ème blessure (DR12 sur un MC) et le 9-2 d’une balle (Sniper). Les soldats présents sont complètement démoralisés (deux LLMC coup sur coup...). Dur, dur.
Nicolas contre-attaque en C et parvient à reprendre pied en I38 (son MMC survit au champ de mines). Quant à la HtH Melee, elle s’achève en ma faveur.
Heureusement, Nicolas a la bonne idée de mettre un terme à cette première journée en faisant un dr1 en fin de tour. Ouf !
 


Day 1 – bilan

Scénario perdu
Pertes russes : 43 CVP
Pertes hongroises/allemandes : 17 CVP.
Le premier jour est négatif. Les pertes sont énormes et notamment en leaders (éliminés : un 10-2, un 9-2 et un 8-1. Blessé : un 9-1. Survivants : deux 8-1 et un 8-0).
J’ai échoué dans mes tentatives d’agrandir mon périmètre. Seul la tête de pont au-delà du rail de tramway (avec 3 Building contrôlés qui comptent pour le gain de la victoire) et la conservation des 3 T34 m’apportent un petit peu de satisfaction.
Chez l’ennemi, les pertes sont nettement moins sévères. Le canon russe capturé a été éliminé et l’antichar de 75 (Pak 40) est Malf. Nicolas va avoir tout le loisir de cristalliser sa ligne là où elle n’a pas beaucoup plié. Je dois m’attendre à entrer dans des champs de mines. Il adore ça.
"Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places.
Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri"
Aragon

Hors ligne Guillaume

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 916
  • +37/-0
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #38 le: 11 janvier 2017, 19:45 »
Salut,

Pur la date suivante, je conseille de pilonner pour ramollir la défense. La perte des ldrs est très dure. En campagne, ils "coûtent" cher.
D'où l'intérêt du sniper à mon avis, mais je suis un quasi-fétichiste sur ce point!

Progression a minima, multi-hex FG pour limiter la cadence des armes ROF 3. Elimination des armes ennemies les plus exposées, en cumulant les tirs, y en aura qui finira par passer.

Pas très réjouissant pour une attaque, mais à la guerre comme à la guerre. Le but est de ne pas laisser l'Axe mener aux points!

Espérons aussi que l'Ammo Shortage s'aggrave, ça aiderait quelque peu...

Guillaume
ASL15Trapped!
A16On the Borderline
RbF42Keystone Before Moscow
ITR6The Ceramic Factory
BFP138Outgunned
CH40Nordic Twilight
BRT2China Girl
FT19A Leches en Larache
J175Bedburg Bite

Hors ligne L'éléphant

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 150
  • +18/-0
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #39 le: 11 janvier 2017, 22:14 »
Un conseil de la Créature : méfie-toi de l'attaque hongroise de nuit !

En ligne benj

  • Silly Squirrel
  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 710
  • +48/-3
  • You missed me, you didn't even touch me !!! (dud)
    • Cote 1664
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #40 le: 12 janvier 2017, 10:19 »
Sévères les pertes en effet, mais tu as réussi à sauver tes trois chars.  La perte de tant de leaders (et surtout, des bons) est vraiment dommageable pour toi hélas, mais tu as réussi à sécuriser un périmètre qui te permettra de rebondir au prochain scénario.  Tu as réussi à prendre un périmètre relativement conséquent pour le premier jour de cette campagne.  Mon adversaire avait sur cette campagne un périmètre bien inférieur (pas pu traverser la route) pour des pertes aussi importantes.  Bref, dur pour le Russe cette campagne !
« Au final, le meilleur fumigène Russe reste le Panzerfaust »

Hors ligne Guillaume

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 916
  • +37/-0
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #41 le: 12 janvier 2017, 11:36 »
Marrant, ça! Joël avait réussi à grignoté un périmètre plus important, mais celui-ci s'est transformé en souricière avec des tirs des 3 côtés (il n'avait pas pris les  collines de bord de carte).

Pour le risque de contre-attaque nocturne, il va falloir investir dans la biffe. Un OBA peut-être intéressant pour l'IR, voir pour l'appui si il y en a 2 car l'OBA de nuit est, paradoxalement, très gênant voir dévastateur pour un attaquant.
En effet, quand il tombe (précision importante!), il fait sauter les cloaks et démoli des unités pouvant se croire à l'abri (on a tendance à laisser plus facilement les petits gars en OG dans l'obscurité: +1 de LV, moins de MFs et priorité laissée au mouvement)

Guillaume
ASL15Trapped!
A16On the Borderline
RbF42Keystone Before Moscow
ITR6The Ceramic Factory
BFP138Outgunned
CH40Nordic Twilight
BRT2China Girl
FT19A Leches en Larache
J175Bedburg Bite

Hors ligne L'éléphant

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 150
  • +18/-0
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #42 le: 12 janvier 2017, 18:44 »
L'option de marteler à l'OBA le second jour est vraiment intéressante.

Hors ligne Jean LL

  • 10-3
  • *
  • Messages: 815
  • +13/-1
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #43 le: 12 janvier 2017, 20:34 »
Compte tenu des pertes subies par mon infanterie, j'avais prévu effectivement un jour de bombardement avec deux modules d'OBA et tout de même de quoi exploiter une trouée au cas où...
"Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places.
Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri"
Aragon

Hors ligne bogda

  • 9-1
  • *
  • Messages: 184
  • +1/-0
Re : Festung Budapest CG I - Jean vs Nicolas - point de vue russe
« Réponse #44 le: 13 janvier 2017, 07:11 »
Intéressant tout ça!

J'avais commencé cette campagne avec les hongrois au premier jour j'étais très mal.
Mon adversaire avait un sacré périmètre sur les collines...

Bon c'était l'illustre Eléphant ceci explique en partie ma déconfiture. :-$