Auteur Sujet: Go on to Kolpino: plombé ou non?  (Lu 8449 fois)

Hors ligne Jérôme

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 148
  • +17/-0
Re : Go on to Kolpino: plombé ou non?
« Réponse #45 le: 07 Mai 2007, 08:09 »
Ben oui, j'ai bien dit "proposition d'errata".

Hors ligne X

  • Rédac Chef du LFT
  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 655
  • +49/-1
    • Le Franc Tireur, le magazine des fanatiques d'ASL
Re : Go on to Kolpino: plombé ou non?
« Réponse #46 le: 07 Mai 2007, 17:03 »
Je comprends que c est une proposition Jerome, et j apprecie beaucoup ta participation a cette discussion (contrairement a moi qui me trouve encore a l autre bout du monde qui a du mal a suivre comme je devrais le faire).

Ceci etant dit, je persiste a dire que le scenario doit etre joue pendant quelques mois, afin de recueillir des avis et AAR de parties.

Le set up de Mister T est terrible? Soit, et c est fort possible mais je pense qu il s agit d un seul joueur et que s il a trouve un set up qui va bien et qui optimise les chances de victoire du russe, peut etre y a t il une parade a ce set up ou une astuce d attaque egalement qui peut laisser ce scenario equilibre (sans parler de la maxime toujours d actualite: "ce jeu est debile" et qu il suffit d un sniper au mauvais endroit et au mauvais moment pour foutre en l air le meilleur des plans!).

Pour resumer, si je suis d accord avec les arguments que peuvent avancer les uns et les autres, je ne remets pour l instant pas en cause l equilibre du scenario en l etat actuel des choses. Car c est bien la question qui a ete soulevee au debut: le scenar est il plombe ou non?

Voila, j espere avoir ete assez clair :)

Amicalement,

X
Le Franc-Tireur:  http://www.lefranctireur.org

Hors ligne Jérôme

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 148
  • +17/-0
Re : Go on to Kolpino: plombé ou non?
« Réponse #47 le: 08 Mai 2007, 08:26 »
Yep tout à fait clair et la réponse est légitime.
Mais se pose un problème "philosophique" (si je puis dire, le mot est fort) : doit-on considérer un scénario comme bon de guerre si, joué par la plupart des joueurs on arrive à un résultat équilibré, avec cependant des chances de victoire totalement déséquilibrées avec un style de set-up. Moi je pense que ce n'est pas le cas (il y a quand même de plus en plus de très bons joueurs qui détecteront les failles) mais cela même peut se disputer.

J'ai pas mal réfléchi au set-up de Mr T, l'ai pratiqué et estime avec ce recul qu'effectivement c'est un peu la Botte de Jarnac. Pas imparable mais il faut énormément de chance pour en triompher. Sans compter que dans ma partie solo le camp espagnol connaissait déjà la tactique de repli du Soviétique ! C'est pourquoi j'ai voté " ce scénario est plombé" bien que ma pensée soit plutôt : ce scénario est très attrayant mais il semble qu'il y ait une faille (mais ce choix n'est pas proposé dans le sondage !).

Si on arrive face à un Gus qui a réfléchi à un set-up d'enfer (ce qui est tout à son honneur et qui fait partie des charmes d'ASl) et qu'on a quasi perdu avant même de lancer le premier DR, il y a quand même un os dans un scénario. Mais encore faut-il que la perception que j'ai de la qualité de cette tactique Mr T soit validée par d'autres joueurs. La partie de Barns et Garbad ne nous apprend rien à ce niveau là puisqu'elle n'a pas été un test de la tactique envisagée par Mr T.

Si toutefois cela venait à être le cas, reculer au Tour 5 la possibilité de sortie des troupes soviétiques me semblerait ne pas être une altération fondamentale au feeling du scénario, tout en conservant la possibilité au joueur soviétique de viser une victoire par repli massif.




Hors ligne Jérôme

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 148
  • +17/-0
Re : Go on to Kolpino: plombé ou non?
« Réponse #48 le: 17 Mai 2007, 15:40 »
J'ai pris connaissance de l'AAR de Eric et Michel. Le jugement sur le scénario est qu'il est équilibré (mais pas fun, ce dont je ne suis pas d'accord mais il s'agit d'appréciations qui appartiennent à chacun ; il me semble moins que la nécessité pour l'Espagnol d'être très agressif pour prévenir la fuite soviétique rend ce scénario assez haletant pour l'Espagnol, un peu plus besogneux certes pour le Soviétique même si on peut trouver du plaisir à une fall back defence à mon sens). La tactique tentée par le Soviétique a été la fuite. Victoire allemande de justesse.

Je persiste pourtant à penser que le scénario peut être déséquilibré en faveur du soviétique. En effet dans les 2 parties dont nous disposons d'un AAR (celle de BARNS et GARBAD, et celle d'Eric et Michel) le set-up défensif a été à mon avis moins inspiré que celui proposé par Mr T. Dans les deux cas une position défensive avec MG a été placée en LOS et Normal Range des Small Arms espagnoles pour un Prep Fire au premier Tour, soit une possibilité de Kill Stack à 20 FP dirigé par un 9-2. Dans les deux cas ce Pillbox a craqué d'entrée de jeu, ce qui était somme toute probable. Malgré ce qui peut être considéré comme la principale faiblesse de son set-up, Michel est quand même passé à 1 tout petit VP de la victoire.

Mr T proposait lui un set-up qui ne comportait pas cette faille, ce qui fait toute la différence : rien à se mettre efficacement sous la dent pour l'Espagnol à sa première Prep ! L'Espagnol doit avancer et essuyer des tirs si quelques Prep hasardeux ne lui ouvrent pas la voie (mais ces Prep sont risqués pour lui dans la mesure où ils retardent inutilement les tireurs s'ils ne donnent pas de résultats).

Mon analyse après pas mal de temps passé à y penser et jeu solo de 2 parties demeure que le scénario comporte une faille en ce sens qu'un style de set-up (set-up en arrière hors Normal Range des MMC espagnols, quitte à livrer les Pillboxes) paraît devoir très fréquemment (quasi tout le temps je veux dire) emporter la victoire. Si je ne me trompe pas il est intéressant de constater qu'un scénario qui pourrait bien bénéficier d'un recording équilibré au fil du temps (ROAR) peut s'avérer quasi perdu d'avance contre un joueur défensif particulièrement aguerri (même si son opposant l'est également).

Hors ligne X

  • Rédac Chef du LFT
  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 655
  • +49/-1
    • Le Franc Tireur, le magazine des fanatiques d'ASL
Re : Go on to Kolpino: plombé ou non?
« Réponse #49 le: 12 Décembre 2007, 22:44 »
Voilà un CR qui a été posté suite à une partie au dernier tournoi d'Albany.

FT83 Go On To Kolpino!, Adrian Earle

--------------------------------------------------------------------------------

Wow, Adrian Earle ? a legendary ASL name! I?ve known Adrian from the ASL mailing list and other Internet forums, but this was our first meeting. It was great to get a chance to play but at the same time I knew this would be a pretty tough matchup. We diced between FT83 and FrF11, Rostov Redemption, and a subsequent roll gave me the attacking Spaniards.

The situation: A mixed bag of shaky Russians hunkers down in fortifications on Bd 32, behind wire and mines, awaiting the onslaught of an elite company of the Spanish Blue Division. The Soviets get five first liners, five conscripts, an 8-1 and 7-0, an HMG, an MMG, and a light mortar. The real stars of the Russian defense, though, are three pillboxes, eight trenches, six Wire and 36 mine factors. The Spaniards are no joke either, though, with nine 468s, three 548s, a 9-2, a 9-1, a pair of 8-0s, an MMG and three LMGs. They also receive an 80mm OBA module with a pre-reg hex and Barrage capability, but sadly no smoke capability. Ground snow is present and only the Soviet mines can be HIP. Victory is by VP ? CVP as normal, plus two points to the Spaniards for every PB captured, and CVP to the Russians for exiting their mapedge on/after turn four of the five turn game. My Spanish had to amass at least twice the Russian VP total to win.

Adrian?s defense: Adrian showed a bunker complex centered on 32C9 with most of the wire fronting it. He had another bunker on his left in O6 and P6, and the bulk of his defense was in the center woods mass in and around J8. It looked like he was going to try to give me a bloody nose, holding me up long enough to scamper off with a few squads in the endgame.

My plan: When I selected my pre-reg, I chose 32F9, planning to assault the Russian right (my left) behind the nine-hex-wide +2 hindrance of a rolling barrage. Unfortunately, it looks like a rolling barrage needs an SSR all its own so that was out. Also, Adrian?s defense looked like he was enticing me to either flank. With that in mind, and trusting in my high morale and firepower, I decided to form up tight and smash right up the center. There was wire in 32J10 but the only unit covering the immediate approach to the woods mass was concealed in a trench in K9. Artfully misreading the setup instructions, I cost myself a couple MF by setting up along the 6 hexrow on Bd 33. I teamed the 9-2 up with the MMG and some helpers to dish out a 4(0) on K9, while everyone else laced up their running shoes.

The flow: My initial shot cracked and ELR?d the 447 in 32K9. That made the initial run-up a little easier, though I got banged up a bit finding some mines in and around M9 and N9. I managed to get most of my force up into or adjacent to the L9-K10 stream intact and ready to assault the heart of Adrian?s defense.

The turning point: Two events in quick succession allowed me a toehold in the center woods. First, a 12(+3) Barrage attack broke and wounded Adrian?s 8-1 in J9, depriving the accompanying HMG of a vital DRM. As a result, the now-leaderless HMG whiffed on the attack against my 8-1/LMG/548 as they banged up into K9. I had my fingers in my ears as I moved up out of the stream but was surprised to find no mines waiting for me.

The wrap: We exchanged casualties in a couple CCs, plus a conscript managed to KIA a 468 in the stream with an FPF shot ? ouch! I was able to get concealed units adjacent to three broken but un-DM?d conscripts for some tasty prisoners. In the endgame, a mistake on my part gave Adrian a chance to sneak off map with enough VPs to win, but I was able to catch up and break his last squad. As a result, the Russians came up a point short and I won 25-12.

Conclusion: We had a tight contest but I think I like the Spanish in this one ? I misplayed a couple key elements but was still able to pull out a win against a tough opponent. I think Adrian would probably put mines in K9 should he play this again, but otherwise it was a solid D with a sound fallback plan. The balance swaps out a pair of 426s for 447s, which sounds about right to square things up.

Lessons learned: Read the scenario card! Cripes, twice in a row I missed something. It didn?t prove critical but I was a bit of a dope setting up two hexes shy of my start line ? I was lucky to roll a result on my 9-2?s initial attack but with a better setup I would?ve managed a 6(0) or 8(0) for that all-important shot.

Donc victoire espagnole  :-)
Le Franc-Tireur:  http://www.lefranctireur.org

barns

  • Invité
Re : Go on to Kolpino: plombé ou non?
« Réponse #50 le: 12 Décembre 2007, 23:52 »
ou c'est parcequ' il avait une bien moindre experience que Mister T (tueur?) :-)