Auteur Sujet: Transition IIFT/IFT  (Lu 12377 fois)

Hors ligne Felys

  • 7+1
  • *
  • Messages: 22
  • +1/-0
Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #15 le: 04 Mai 2010, 09:50 »
Bonjour à tous.
Contrairement a tout ce qui a été développé, je pense que je préfererais l'IIFT.
J'emploi le conditionnel car pour l'instant je n'ai que 2 parties dans les pattes avec l'IFT et j'ai déjà constaté une chose évidente pour beaucoup d'entre-vous : l'IFT a des trous !
Woaw la découverte !
Rassurez-vous je ne suis pas neuneu, je veux simplement dire par là que je me suis souvent retrouvé à tirer à 3, 7 ou même 11 FP, à annoncer fièrement mon FP et à m'entendre dire "OK colonne 2, 6 ou 8"
Et là je me disais : "dommage! j'aurais pû tirer en 2 fois" donc faire 2DR d'attaque et ainsi doubler mes chances de rouler bas avec tout ce que cela implique. Car je n'allais pas dire : "bon ok attend je recalcule mes FP pour faire 2 tirs" Ce qui est du "mini-maxage" pour moi.

Avec l'IIFT il n'y a pas ce soucis. Je tire et il y a forcément la colonne qui correspond. Donc pour ce qui me concerne moins de décision à prendre.

Maintenant je comprend bien que dans quelques années et avec l'expérience IFT et IIFT me seront égal.
Agnus vis pacem, Felys parabellum

En ligne Robin

  • The Swiss Moron
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 4 358
  • +75/-0
  • Χαρις και ειρηνη
Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #16 le: 04 Mai 2010, 09:59 »
mais si on s'abstient de la faire tirer pourquoi l'avoir confier à la squad au départ ?
c'est tout simple : 4FP + 2FP = 6
Mais si un squad447  a bougé, et que lui et saL MG tirent à portée normale, le résultat est 3 - donc il s'abstient de tirer en AFPh (mais pas en PBF [6FP] ni à 5-6 hexes [2FP]).
Question : à part le système de jeu, quelle serait la raison qui amènerait un squad à ne pas utiliser sa LMG entre 80 et 160 m ?
L'immobilisme est en marche, rien ne pourra l'arrêter.

Edgar Faure

Hors ligne IKerensky

  • 10-0
  • *
  • Messages: 477
  • +4/-0
Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #17 le: 04 Mai 2010, 10:16 »
Après un déplacement ? le fait que le type n'ai pas trouvé un coin qui lui plaise pour la mettre en batterie.

Il se trouve à portée des armes légéres de l'adversaire et n'as pas la place d'utiliser sa MG sans s'exposer de trop donc il préfére se faire discret.

Il attend son pote qui as le reste du matos et qui le rejoint et il sera en position pour tirer un peu plus tard (DPh tour du joueur adverse).

Après tout une LMG c'est pas un BAR c'est quand même un SW donc ça pré-suppose un certain manque de confort dans l'utilisation.

Le plus surprenant c'est que si l'IIFT n'existait pas et que l'on n'avais jamais d'avantage à tirer dans cette situation, se poserait-on autant la question ?

Autre question, existe-t-il une squad qui tirerait avec avantage avec sa LMG après mouvement, en tenant compte que les squad à 5 ou 6 de FP ont généralement de l'Assault Fire ?
J'aime pas les SS.

Been there, said that, YOU use the search engine.

Lt. Col. Ivan "GREYWOLF" Kerensky

Fridtjof

  • Invité
Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #18 le: 04 Mai 2010, 10:16 »
Citer
Question : à part le système de jeu, quelle serait la raison qui amènerait un squad à ne pas utiliser sa LMG entre 80 et 160 m ?

Question: pourquoi faire glisser cette conversation, jusque là civile et constructive, dans les sables mouvants des "Reality Arguments"? L'étape suivante c'est de se demander pourquoi un obus HE de 105 mm (col. 21) aurait le même pouvoir explosif qu'un obus de 100 mm (col. 20) sur l'IFT. Puis d'analyser pièce par pièce l'armement du 7-4-7 pour tenter d'expliquer pourquoi il tire sur la col. 6 en Prep et pas 7, alors que les deux tables s'accordent à lui donner 8 en AFPh, adjacent.

J'ai pris soin de limiter ce thread à des considérations purement ludiques (vitesse et confort de jeu), car à mon sens ASL n'a de toute facon rien d'une simulation. Si ca doit déraper sur ce terrain ce sera sans moi.


En ligne Robin

  • The Swiss Moron
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 4 358
  • +75/-0
  • Χαρις και ειρηνη
Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #19 le: 04 Mai 2010, 10:44 »
Question: pourquoi faire glisser cette conversation, jusque là civile et constructive, dans les sables mouvants des "Reality Arguments"?
Je constate simplement que la mécanique de l'IFT force à des choix qui tiennent à du pur calcul "d'apothicaire".
Je ne conteste pas cette réalité et je m'y adapte.
Je souligne tout simplement qu'avec l'IIFT, on ne procéderait pas à de tels calculs.
C'est clair qu'il y a une ombre de "reality argument" dans mon propos, dans le sens qu'on peut trouver étrange le "hiatus" d'utilisation d'une LMG (un cas pas du tout marginal quand on utilise l'IFT).

Maintenant, je trouve que tu sur-réagis, en exagérant le trait, en m'accusant de "déraper" et en proposant des formes de discutailleries dans lesquelles je peux t'assurer que je n'entrerai jamais.
Si tu entres dans un tel mode conflictuel - alors que les échanges étaient pour l'instant courtois et mesurés, ce sera sans moi, rassure-toi.
L'immobilisme est en marche, rien ne pourra l'arrêter.

Edgar Faure

Hors ligne T

  • 10-2
  • *
  • Messages: 522
  • +20/-4
Re : Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #20 le: 04 Mai 2010, 10:59 »
J'ai pris soin de limiter ce thread à des considérations purement ludiques (vitesse et confort de jeu), car à mon sens ASL n'a de toute facon rien d'une simulation.

Pour moi, ASL est une simulation, avec certes plein de raccourcis et d'imprécisions on est d'accord, mais à la base c'est clairement une simulation. Mais on dévie de la discussion...

Fridtjof

  • Invité
Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #21 le: 04 Mai 2010, 11:41 »
OK, je reviens alors à la question de Montagu, que je poserais plutôt en ces termes: (le "squad" étant jusqu'à preuve du contraire un bout de carton dénué de tout esprit de décision): quelle serait la raison qui amènerait le joueur contrôlant le squad à ne pas utiliser sa LMG entre 80 et 160 m?

Tout simplement, le rapport risque/bénéfice qui doit normalement guider tous nos choix dans le but de remplir les VC. En l'occurrence, le bénéfice serait d'infliger plus de dommages à la cible en ajoutant la FP de la LMG. Le risque est évidemment de casser l'arme. L'IFT suit cette logique: si la LMG permet d'accrocher la colonne supérieure le bénéfice est substantiel et justifie l'utilisation de l'arme (en dehors de toute autre considération). Si ce n'est pas le cas le risque l'emporte, et l'IFT fait le bon choix en ne me laissant pas tirer.

Je ne sais pas comment le dire, l'IFT me semble mieux s'intégrer au reste des éléments du jeu. Les colonnes additionnelles de l'Incremental, sans rien changer de fondamental évidemment puisqu'elles ne font qu'interpoler les résultats des colonnes originelles, m'apparaissent maintenant comme superflues alors que je les ai utilisées sans me poser de questions pendant 4 ans (et 150 scénarios environ). Comme quoi aller dans les tournois c'est aussi s'ouvrir à de nouveaux horizons au contact de joueurs dont la pratique d'ASL est différente. Je concluerai sur ces saines paroles.


Hors ligne T

  • 10-2
  • *
  • Messages: 522
  • +20/-4
Re : Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #22 le: 04 Mai 2010, 12:06 »
OK, je reviens alors à la question de Montagu, que je poserais plutôt en ces termes: (le "squad" étant jusqu'à preuve du contraire un bout de carton dénué de tout esprit de décision): quelle serait la raison qui amènerait le joueur contrôlant le squad à ne pas utiliser sa LMG entre 80 et 160 m?
Tout simplement, le rapport risque/bénéfice qui doit normalement guider tous nos choix dans le but de remplir les VC. En l'occurrence, le bénéfice serait d'infliger plus de dommages à la cible en ajoutant la FP de la LMG. Le risque est évidemment de casser l'arme. L'IFT suit cette logique: si la LMG permet d'accrocher la colonne supérieure le bénéfice est substantiel et justifie l'utilisation de l'arme (en dehors de toute autre considération). Si ce n'est pas le cas le risque l'emporte, et l'IFT fait le bon choix en ne me laissant pas tirer.

Oui, on sait, on ne va pas tirer si on ne franchit pas une colonne sur l'IFT, c'est évident, c'est rationnel, mais c'est justement le "problème" avec l'IFT.

Soit A le FP d'un squad
Et a le FP d'une LMG
Phase 1: calcul de B=A+a
Phase 2: compare A aux colonnes de l'IFT
Phase 3: compare B aux colonnes de l'IFT
Phase 4: si B>A (en termes de colonnes IFT), on choisit de faire tirer le squad et la LMG; si B=A on choisit de faire tirer seulement le squad

Ca ne me paraît pas vraiment accélérer le jeu.

Je ne sais pas comment le dire, l'IFT me semble mieux s'intégrer au reste des éléments du jeu.

Les impressions sont toujours subjectives

Comme quoi aller dans les tournois c'est aussi s'ouvrir à de nouveaux horizons au contact de joueurs dont la pratique d'ASL est différente.

Oui  :-)

En ligne Robin

  • The Swiss Moron
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 4 358
  • +75/-0
  • Χαρις και ειρηνη
Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #23 le: 04 Mai 2010, 14:15 »
Pour rappel, bien que j'aie souligné un lieu où l'IFT ne me "plaît" pas, je préfère cette table.

Le choix de l'une ou l'autre table est subjectif : si tout le monde assume cet aspect des choses, tout va bien.

Les débats excessivement enflammés sur GS viennent des "ultras" (Boulogne ou Auteuil?) qui veulent prouver que seule l'IFT est acceptable et que le choix de l'IIFT a un impact majeur sur l'équilibre du jeu...

Ici, je n'ai jamais vu d'étripage sur le sujet.
L'immobilisme est en marche, rien ne pourra l'arrêter.

Edgar Faure

Hors ligne Cyril

  • 10-2
  • *
  • Messages: 698
  • +12/-0
Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #24 le: 04 Mai 2010, 14:26 »
Ca faisait longtemps alors juste une nième redite pour moi.

Je ne vois pas l'intérêt de l'IIFT. Pour moi, ça n'apporte rien en plus à part se sentir rassuré en en ayant une plus grosse que son voisin (de table).

Je passe sur les aspects simulation ou changement du design originel pour ne parler que du jeu :

Pour les bases d'appuit feu, elles se constituent naturellement avec les MMG et HMG.

Pour ce qui est de perdre l'utilisation d'une LMG parce qu'on atteint pas la colonne d'IFT. Si on tire avec l'IIFT, le petit gain est à mettre en relation avec la chance de casser l'arme. A B#11, le nombre de tirs avant de casser est faible donc autant miser sur des tirs qui valent le coup (et ce sera toujours des tirs de la colonne d'IFT qui sont plus valorisées).

Pour le reste,  si on veux optimiser on cherche la meilleur colonne. Et là, il faut bien comprendre que l'IIFT n'est pas incremental. L'IFT l'est autant qu'on peut l'être avec deux dés. Pour plus d'entrées il faudrait 3 ou 4 dés. Donc, on se retrouve avec des colonnes à grand décrochages cachées en plus de celles de l'IFT qui gardent leur prééminence.
Soit on continue la recherche de la bonne colonne (avec des changements substantiels genre 15 casi égal à 16 et plus à 12) soit on est bête à prendre juste ce qu'on a sous prétexte que la colonne existe et on optimise rien.

Se focaliser sur les pseudos points de FP perdus en AFPh et croire que ça a une réelle importance c'est perdre son temps parce que ce n'est pas là où ça se joue.
Tirer en AFPh avec quelques entrées de plus c'est très mineur et justifie pas de s'ennuyer avec un tableau aussi austère que l'IIFT. Surtout pour les nouveaux joueurs, il est très facile de retenir par coeur l'IFT et jouer tout de suite de tête.

Pour définir une bonne fois pour toute vos politique de tir à ASL, je vous conseille plutôt l'article du classic ASL de Robert Medrow first impression. Tableaux à l'appuit y est détaillé les stats sur les résultats des tirs en fonction dues FP,du morale et du TEM.Faut il tirer une fois 16 ou deux fois à 8 FP etc. A partir de là tirez en deux ou trois lignes de conduite et mettez l'accent sur la manoeuvre.



  
« Modifié: 04 Mai 2010, 14:29 par Cyril »
"The Dude, or His Dudeness, or Duder, or, you know, El Duderino, if you're not into the whole brevity thing" The Big L

En ligne Robin

  • The Swiss Moron
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 4 358
  • +75/-0
  • Χαρις και ειρηνη
Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #25 le: 04 Mai 2010, 14:32 »
...ça n'apporte rien en plus à part se sentir rassuré en en ayant une plus grosse que son voisin (de table).
- Un fait : pas plus grosse. Juste un peu plus ridée...
- Une question : si c'est vrai, alors les filles n'utilisent jamais l'IIFT ?
- Une remarque : à chacun son choix, sans jugement de valeur, et la vie est belle.
L'immobilisme est en marche, rien ne pourra l'arrêter.

Edgar Faure

Hors ligne IKerensky

  • 10-0
  • *
  • Messages: 477
  • +4/-0
Re : Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #26 le: 04 Mai 2010, 14:48 »
...ça n'apporte rien en plus à part se sentir rassuré en en ayant une plus grosse que son voisin (de table).
- Une question : si c'est vrai, alors les filles n'utilisent jamais l'IIFT ?

Euh, je crois que tu oublie que les filles se font aussi des concours à qui à la plus grosse... mais chez elles ça se joue plus haut ;)
J'aime pas les SS.

Been there, said that, YOU use the search engine.

Lt. Col. Ivan "GREYWOLF" Kerensky

Hors ligne X

  • Rédac Chef du LFT
  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 651
  • +49/-1
    • Le Franc Tireur, le magazine des fanatiques d'ASL
Re : Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #27 le: 04 Mai 2010, 14:49 »
- Une remarque : à chacun son choix, sans jugement de valeur, et la vie est belle.

I second that :)

IIFT de préférence, mais IFT si mon adversaire la préfère.

je n'ai pas tout lu ou personne n'a parlé de ROF dans l'utilisation des MGs?  :)

Amicalement;

X
Le Franc-Tireur:  http://www.lefranctireur.org

En ligne Robin

  • The Swiss Moron
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 4 358
  • +75/-0
  • Χαρις και ειρηνη
Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #28 le: 04 Mai 2010, 15:10 »
je n'ai pas tout lu ou personne n'a parlé de ROF dans l'utilisation des MGs?  :)
Vous êtes spicace mon père. ;-)

Le cas où l'IFT m'embête le plus - et c'est point grand' chose - c'est en AFPh.

On peut aussi considérer que, si l'IFT engage parfois à ne pas user de sa LMG (MMG et HMG sont moins concernées), on peut essayer d'utiliser celle-ci contre une autre cible - avec bien sûr le phénomène "Sniper magnet" à la clé...

Bref, comme ASL est affaire d'adaptation... il faut savoir s'adapter.
L'immobilisme est en marche, rien ne pourra l'arrêter.

Edgar Faure

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 236
  • +39/-0
Re : Re : Transition IIFT/IFT
« Réponse #29 le: 04 Mai 2010, 17:00 »
l'IFT a des trous !

Les trous, ça peut être sympa dans certaines circonstances!


Et là je me disais : "dommage! j'aurais pû tirer en 2 fois" donc faire 2DR d'attaque et ainsi doubler mes chances de rouler bas avec tout ce que cela implique. Car je n'allais pas dire : "bon ok attend je recalcule mes FP pour faire 2 tirs" Ce qui est du "mini-maxage" pour moi.

Attention au Mandatory FG: Dans une même Location, les unités tirant (et leurs SWs, EXC: Ordnance) sur la même cible (et sur la même dépense de MF dans le cas de First Fire/SFF/FPF) doivent le faire ensemble, pas de tirs consécutifs (sauf ROF). Sinon on forfeit les FPs non utilisés.

Guillaume, toujours aussi obsédé
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
DTF2 Blitzkrieg!
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
DTF3 True Grit
KGP6 Probing the Villas
ASL89 Rescue Attempt