Forum FFL-ASL
ASL pour les nuls … et les autres !

BFP35 Mai Phu

Hors ligne Robin

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 627
    • +78/-0
Je me réjouissais de rencontrer Joël lors de la convention de wargames qui s'est tenue à Villeurbanne les 18 et 19 juin 2011.
Je l'avais croisé pour la première fois pendant le tournoi de Pâques - dont il était sorti grand vainqueur - sans pouvoir jouer avec (ou contre ?) lui.
Vu que nous n'avions que le samedi de disponible, nous avons convenu d'un scénario de taille moyenne.
Nous visions de l'exotique - qui sait si un non initié ne serait pas intrigué par la situation? - et nous avions pioché dans l'excellent pack "Blood & Jungle" de Bounding Fire le scénario BFP 35 Mai Phu.
Tonkin, Indochine française, 24 septembre 1940 : les Japonais envahissent le territoire français, alors que les vichystes atermoient pour les laisser entrer dans la colonie. 10'000 tonnes de matériel était acheminé par les USA via le Tonkin aux forces chinoises chaque mois : ceci explique cela...
Joël prend les Japonais et moi les Français.

Le scénario se joue en 6.5 tours (Japonais à l'attaque), sur les cartes 38 et u.
PTO, Light Jungle, mais les routes existent et sont toutes en terre battue.
Les deux OB sont intéressants.

Le Français a initialement 12 squads, deux crews 127,  1 HMG, 2 MMG, 2 LMG, un ATR deux 228, un INF 65* et un AT 25LL, 4 FH et une poignée de "?".
Au tour 3, 3 squads et un 8-1, accompagnant deux FT-17c, deux AMD 20 cv TOE (des autos blindées avec un canon de 37*) et un Camion de 20 AA (20L IFE 4), viendront en renfort.

Le Japonais a 15 squads, trois 228, 2 MMG, 3 LMG, 2 Lt Mtr, un ATR (20L), un DC et une radio commandant un module de 70+ (HE/WP). Trois Ha-Go et deux CHI-RO (57*) les accompagnent.
Deux chasseurs (sans bombe) avec une MG de 4 voletteront sur le champ de bataille pendant les MPh des deux premiers tours - juste pour gêner la réorganisation des lignes de défense française.

Le Japonais doit contrôler tous les bâtiments multihex de la carte u.

Voici le scan de mon plan de défense - tel que je l'ai gribouillé dans le train pendant le trajet Genève-Lyon.

Le Japonais part de l'est de la route N-S de la carte 38.
Je décide de ne défendre que légèrement la zone de jungle (je mettrai un squad dans les bambous 38V9 et un dummy stack dans le swamp AA10, ainsi qu'un squad en X10).
Le Japonais est trop fort pour qu'on lui résiste de manière conséquente dans cet environnement (et la retraite vers le village est casse-gueule) : je préfère l'attendre dans les bâtiments.
Comme vous le voyez, j'avais prévu deux lignes de défense, sur un axe S-E - N-W, avec un "Alamo" dans le bâtiment P2.
Le choix de ce bâtiment était basé sur les raisons suivantes : excentré, en pierre et non adjacent à d'autres bâtiments.

Les chemins d'approche des blindés japonais peuvent être : le long du bord nord, par la route au centre ou au sud des collines.
Ce dernier chemin étant le plus long, je ne charge pas la défense par là : je mets un 127+ATR en uE6 - et je compte sur mes renforts pour éventuellement arrêter une percée de ce côté.

- Mon INF 65* est en uF5 (CA E6-F6), couvrant la colline E9) et ma HMG (HIP) en uK5, couvrant la même colline, mais aussi capable d'arroser l'accès nord du village (en gros, le glacis de K6 à P9).

- Mon AT 25LL est en retrait - je veux que mon adversaire ne le trouve pas trop vite et qu'il reste méfiant relativement longtemps - en uO4 (CA O5-P5) : il couvre l'accès par le nord et une approche centrale vers mon Alamo.

Note : les 37* (des 4 AFVs qui viendront en renfort) et le 25LL ont le même TK de base (mais les 37* ont AP9).

- Je place un HS HIP en uE1 pour un éventuel "rush" de dernier tour vers le bâtiment G2, en fin de partie.
- En J1 : HS+MMG+8-1+457 (avec possibilité de couper la carte -> J10 - notamment avec un FL).
- Le reste de mes forces se placent dans les bâtiments faisant face aux approches nord et centre (mais L8 ne sera pas lourdement défendu, car il tient du "death trap")
- Les Foxholes servent de chemins de déroute entre les bâtiments (voir les marques "FH" sur mon brouillon).

Déroulement de la partie
Joël place ses Japonais en mettant le poids sur l'approche nord.
Il répartit ses blindés en 3 platoons de 2 AFV (2 HaGo au nord, 2 ChiRo au centre, un platoon mixte Chi-Ro-HaGo au sud).

L'avance japonaise se fait bien : ma résistance depuis les bambous et la jungle au centre l'embête juste un peu.
J'ai la joie d'immobiliser un HaGo à la LMG en O10 : Joël réoriente son platoon de ChiRo pour venir assister le HaGo survivant (mais ces casseroles n'ont que 10 MP : elles prendront du temps pour contourner la jungle).
Au sud, par contre, la conquête de la première colline est difficile... Et mon ATR fume et enflamme les deux chars ennemis !
Mon 65* reste HIP. La HMG saupoudre les lieux sans effet remarquable.

Mais au Tour 3, l'attrition joue son rôle et les Japonais bousculent très sérieusement mes Français.
Mon Personal Morale Check est passé, mais c'est tendu... vivement que les renforts se pointent !


Je viens charger mon Alamo avec le 8-1 et les 3 458, plaçant à côté mes FT-17c.
Mes AMD viennent au centre du village, pour appuyer mon infanterie, qui s'est repliée dans le grand bâtiment en pierre uI4.
Mon camion antiaérien se place, hors LOS, ADJACENT aux bâtiments uG6 et H5 : je n'ai pas d'illusion sur sa capacité de survie, mais du 8FP, c'est toujours bon à lâcher contre d'éventuels infiltrateurs nippons.

Au pied de la colline, près du Chi-Ro qui flambe, il y a un 228 japonais et son ATR de 20L (mais le bestiau pèse 5PP !).
Le SR de l'OBA japonais se promène, mais tombe soit hors de vue, soit au mauvais endroit (trop grand risque de taper les Japonais par erreur, après correction) : jamais Joël ne pourra déclencher de FFE pendant la partie !

Tour 4 Japonais (Mph?)


Tour 4 Japonais (RPh)


La suite a été une série d'aventures incroyables.
Mes deux AMD ainsi que mes FT17 ont "réussi" à casser leur canon (une seule fois à cause d'un Intensive).
Les SWs des uns et des autres ont cassé - et ont été réparées.
Jets de dés fabuleux suivis de jets pourris.
Redditions (les Japonais aiment encore ça en 1940)...
CC avec infiltration, mais aussi, assez souvent, la prime aux katanas japonais.
Un Chi-Ro est cassé et l'autre rate tous ses TC de démarrage (I am a poor radioless armor, a long way from home...).
Un de mes AMD se tire, le MA out.
L'autre se balade au sud du champ de bataille (il réussit ses TC de démarrage, lui), mais finit, au dernier tour par être fumé par un Japonais, grâce au tir d'une LMG française capturée...

Au nord, ballet étrange, avec un HaGo qui parvient à s'infiltrer et menacer mes FT-17 de flanc, mais qui est immobilisé en bypass.
Mon 25LL s'était essayé sur lui en vain (il avait des Japonais ADJACENTS mais n'avait pas été repéré), et son crew s'est évidemment fait hacher menu une fois découvert...
Dans mon "Alamo" (uP2), un HoB (sur un Rally) a créé un héros et rendu mon dernier 458 Fanatic.
De son côté, Joël ne parvient pas à créer un DC Hero (!)...

Dans le grand bâtiment I4, HtH CC se sont succédés, mais une infiltration (Joël a jeté un 12) a permis à un squad et leader de s'échapper.
Je ne sais plus à quel moment, c'est moi qui ai perdu un assaillant d'AFV en jetant un 12 (small arms fire).

Au sud, mon 65* a pris de plein fouet le 228 et son ATR venus abattre le camion AA (celui-ci finira sous les coups de Japonais au 1st Lvl du bâtiment I4). Bien qu'ayant pivoté, il ne fera plus rien de sérieux avant la fin de la partie : son équipage filera, à un certain moment, défendre le bâtiment G2, mais sans pouvoir l'atteindre.
Le Japonais est aux portes du bâtiment de bois G2.
J'y précipite de son bambou en E1 mon HS HIP.

La partie est très serrée.
Mais, à la RtPh du dernier tour japonais (T7), celui-ci n'a pas pu mettre le pied en G2 - toujours occupé par un 127+ATR et par mon HS ex-HIP, devenu Zerk pendant la PFPh.
Le 127 et son ATR n'auront donc qu'à faire un Voluntary Rout et se réfugier au 1st Lvl : le Japonais ne pourra donc pas contrôler le bâtiment (le Zerker, lui ne peut qu'attendre, avec son malus d'Ambush, la CCPh).
Il faudrait, de plus, que les Ambush et CC dans mon Alamo (uP2) et en I4 éliminent les Français.


Le Français gagne, mais de justesse !

La chance et la malchance ont été le lot des deux camps et les retournements de situation ont été extraordinaires.

Ce scénario est vraiment amusant, avec des casseroles des deux côtés.

Pour ma part, si je ne suis pas mécontent d'avoir gagné, j'ai surtout apprécié les bons moments passés à jouer avec Joël.
Nous avons joué de 10h du mat' (setup) jusqu'à 20h45 - avec quelques pauses (grignotage, fumage, buvage), pour un temps de jeu de 9h-9h30, sans doute.
Nous n'avons guère vu le temps passer.
Joël est à la foi sun joueur sérieux et une personne vraiment très agréable à fréquenter.
Je salue donc mon Honorable adversaire bien bas.

Joël : ne te gène pas de continuer le fil avec tes propres commentaires !
« Modifié: 20 Juin 2011, 12:03 par Montagu »
"Votre manière de penser quand vous perdez détermine combien de temps passera avant que vous gagniez."
G.K. Chesterton


Hors ligne Psywarrior

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 545
    • +26/-0
Superbe AAR et félicitations pour ta victoire
Bonne fin de dimanche
Thierry
 :teuton:
SK2 (GER) vs Eggdrop (RUS)
129 (GER) vs Fanf (RUS)


Hors ligne Lionel Dondé

  • 10-2
  • *
    • Messages: 563
    • +10/-0
Content que vous vous soyez bien amusés.
Je suis passé en coup de vent cet aprem à la convention mais je n'ai même pas pu jouer !

Bel AAR au passage. ça me donne bien envie de le jouer.

A la prochaine Robin et encore merci d'avoir fait le déplacement.
Lionel


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 779
    • +43/-0
Très bel AAR et manifestement scénar intéressant.
Petite précision, le 25LL et le 37* n'ont pas nécessairement le même TK. A 6 hexes ou moins, le 25LL bénéficie d'un bonus de pénétration de +1 particulièrement bienvenu!

Guillaume
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
RPT138 The Chivres Shivaree
FTS3 Last Stand on An-San
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000


Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 466
    • +40/-1
    • HERBRETEAU IMMOBILIER
belle réalisation, c'est un bon scénario, nous avions commencé de le jouer avec Strakan, pas facile pour les 2 camps, et nous aussi pas mal de retournement de situation.
Hatten CG I Américain vs Guillaume axe
Leatherneck Américain vs Guillaume Japonais
Hatten CG I Axe vs Julien Américain
RB CG III axe vs Hil621 Russe
Rage against the machine axe vs Pasqual Russe


Hors ligne Robin

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 627
    • +78/-0
Petite précision, le 25LL et le 37* n'ont pas nécessairement le même TK. A 6 hexes ou moins, le 25LL bénéficie d'un bonus de pénétration de +1 particulièrement bienvenu!
En effet. C'est pour cela que j'ai parlé de TK de base.
Dans les faits, c'est l'ATR qui a causé le plus de dégâts !
"Votre manière de penser quand vous perdez détermine combien de temps passera avant que vous gagniez."
G.K. Chesterton


Hors ligne Hardrada

  • 10-3
  • *
    • Messages: 833
    • +11/-0
Bonjour Robin,
Merci pour l'AAR, ça prend du temps mais beaucoup apprécient je pense.

J'ai un petit doute sur :
"J'ai la joie d'immobiliser un HaGo à la LMG en O10".
Il me semble qu'on ne peut faire aucune immobilisation avec des MG même si on obtient un final TK en caisse.
Bon je n'ai pas les règles ici et je me trompe peut-être ?


Hors ligne Philippe Briaux

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 832
    • +43/-1
Oui en effet, pas d'immo mais plus probablement un Stun et donc RECALL car one man turret.


Hors ligne Robin

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 627
    • +78/-0
J'ai en effet un doute sur ce résultat.
Il est plus vraisemblable que le résultat soit un Stun (et, le Ha-Go étant 1MT, c'est même un STUN).
"Votre manière de penser quand vous perdez détermine combien de temps passera avant que vous gagniez."
G.K. Chesterton


Hors ligne Hardrada

  • 10-3
  • *
    • Messages: 833
    • +11/-0
Le coup du rivet propulsé à l'intérieur de l'habitacle avec des résultats désastreux pour l'équipage.
Encore mieux qu'une immobilisation.


Hors ligne Robin

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 627
    • +78/-0
Malgré le temps total de jeu, nous n'avons pas traîné.
Ni Joël ni moi ne passons des plombes avant de nous décider - sauf à quelques moments cruciaux.
Nous connaissons l'IFT par coeur (du moins les colonnes 1-16, dans les résultats les plus courants) et nous n'avons pas été "bogués" par une consultation lourde des règles.

Pour la MG, on avait calculé le TK DR minimal et, en effet, oublié de vérifié la colonne MG sur l'AFV Destruction Table.

Je ne pense pas que nous ayons commis beaucoup d'erreurs grossières, toutefois.

Mais je pense qu'on ne joue pas une partie d'ASL sans un peu se tromper ici et là (le calcul rapide des DRM de TH nous a amenés assez souvent à nous rappeler mutuellement un DRM oublié, mais là aussi c'est parce que nous jouons sans chaque fois plonger le nez dans les chartes de jeu).
"Votre manière de penser quand vous perdez détermine combien de temps passera avant que vous gagniez."
G.K. Chesterton


Hors ligne Hardrada

  • 10-3
  • *
    • Messages: 833
    • +11/-0

Mais je pense qu'on ne joue pas une partie d'ASL sans un peu se tromper ici et là (le calcul rapide des DRM de TH nous a amenés assez souvent à nous rappeler mutuellement un DRM oublié, mais là aussi c'est parce que nous jouons sans chaque fois plonger le nez dans les chartes de jeu).

Entièrement d'accord, je suis le premier à me vautrer régulièrement en cours de partie.
Ma remarque n'était pas à prendre comme une quelconque critique (ce n'est pas avec mes quinze parties annuelles que je peux en remontrer à beaucoup!).
Amicalement.
 


Hors ligne Robin

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 627
    • +78/-0
Pas de souci : je n'y ai pas vu de critique.
Juste une occasion pour moi de disserter sur le degré d'erreur lors d'une partie d'ASL. ;-)
"Votre manière de penser quand vous perdez détermine combien de temps passera avant que vous gagniez."
G.K. Chesterton


Hors ligne Joel

  • 8-0
  • *
    • Messages: 86
    • +4/-0
Une partie dont je me souviendrai : finie au dernier tour avec des retournements de situation nombreux, une tension constante ... Tout ce qui fait le plaisir d'ASL ! Un seul regret : ne pas avoir tenter de Banzaï pour le nettoyage de Fort Alamo -  j'avais pourtant bien potasser le truc !

Merci Robin et félicitation.

A+