Auteur Sujet: AAR Villeurbanne 2011  (Lu 3239 fois)

Hors ligne Brazouck

  • 10-3
  • *
  • Messages: 879
  • +9/-0
  • The crazy bazooka guy
    • Cyberstratege
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #15 le: 28 Avril 2011, 11:38 »
Sur le même scénar j'ai appliqué en effet cette tactique, faire foncer les spw vers la sortie, les laissant en motion, escortés par les Panthers. Une fois les SPW sortis, les Panthers se sont occupés des T34, puis on repiqué vers en bas pour soutenir la prise des usines.

J'ai eu de la chance des dés calamiteux de Alain qui m'on fait gagner les duels Panthers/T34 sans trop de soucis.

Il reste après a envoyer 2 squads pour sortir les derniers VP et c'est bon !

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #16 le: 28 Avril 2011, 14:42 »
Plus simple encore, charger l'infanterie de renfort dans les SPW et les sortir directement. Comme par hasard ceux-ci valent 5EVP! (2 sqds et 1 8-0)

Guillaume
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Joel

  • 8-0
  • *
  • Messages: 86
  • +4/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #17 le: 28 Avril 2011, 17:13 »
Ronde 2, Pavlov’s Dogs, samedi matin

La nuit a été courte et la tension de la veille n’est pas encore retombée. Je joue contre TankbusterEric qui parie sur l’allemand avec une balance de niveau 1 : très bien, je voulais les russes. Eric réalise alors que ses renforts vont entrer par le bord ouest, et non par le sud, comme il se souvient l’avoir précédemment joué : toujours enthousiaste, il aborde néanmoins la partie avec un sérieux handicap.
Je concentre une bonne partie de mes troupes le long du stream pour lancer immédiatement un assaut sur les bâtiments de victoire qui bordent l’autre rive ; un petit groupe, commandé par le 8-0, a pris position au sud ouest de la carte 22 et se charge d’accueillir les renforts. Ma prep, efficace, brise la MG adverse, mais j’obtiens moins de succès avec les chiens qui ciblent le PzJg I (l’un d’eux réussit même à mordre ses maîtres – une grande constante avec ces foutus clebs). Mes valentines soutiennent l’effort de l’infanterie et agressent le véhicule adverse qui cherche à se mettre à l’abri. A la fin du tour, nous avons pris pied dans le premier building qui n’est plus occupé que par un misérable HS démoralisé, laissé en arrière garde par mon cruel adversaire.
Début du tour adverse et première surprise : sur un snake, le bougre réussi son auto-ralliement  et génère un 8-0 qui prend son commandement. Regonflés par ce succès improbable, les renforts allemands se précipitent le long de la carte 49 et prennent position pour un assaut en règle par le bord sud. Les StuG s’élancent vers le centre et menacent de leur canon les mouvements des troupes soviétiques. Moins de chance pour le PzJg I, détruit par l’un de mes valentines. Peu de résultats pendant mon final fire sinon l’émergence d’un héros à partir de ce même HS qui s’était illustré un peu plus tôt. Moi qui espérais nettoyer rapidement le secteur…
Au tour 2, je poursuis mon assaut sur la rive sud du stream, repoussant le teuton dans le bâtiment le plus à l’ouest, bientôt cerné de toute part. Quelques tentatives peu convaincantes avec les chiens attirent néanmoins le feu des StuG et permettent à plusieurs squads engagés dans le secteur du stream de se replacer au centre. Les valentines se repositionnent afin de couvrir au mieux le secteur de l’usine, sans pour autant oser défier les chars adverses.
Dispersant ses tirs, l’ennemi tente de briser l’encerclement, sans succès. A l’ouest, ses troupes franchissent la route qui borde la carte 49 et sont accueillies par les tirs peu efficaces du détachement de garde. Les StuG se repositionnent, l’un au sud, bordant le stream, pour limiter le redéploiement des soviétiques engagés dans le secteur, l’autre au nord, pour appuyer l’assaut des quelques éléments qui visent l’usine.
Tour 3. Le dernier bâtiment au sud du stream reste sous contrôle allemand : embuscade réussie et défaut de placement soviétique. Au sud ouest, mes troupes opèrent un repli tactique qui les met à l’abri des 838 d’Eric. Au centre, le stack HMG + commissaire se replace de façon à couvrir les secteurs nord (l’usine) et ouest. Les DR me sont largement favorables et, si un valentine brise définitivement son canon, l’avance de mon adversaire est stoppée dans tous les secteurs : au nord, un StuG flambe et son escorte est réduite, les 838 encaissent mal le plomb soviétique qui brise net leur élan.
Au tour 4, le secteur du stream est finalement nettoyé. Les chances de victoire allemande s’amenuisant, je me contente de mouvements d’assaut qui placent mes troupes à l’abri de la défensive adverse. Nouvelle tentative de l’ennemi, avec un peu plus de réussite au sud et au centre : il pénètre dans  deux bâtiments multi-hex dont je conserve cependant le contrôle.
Au cinquième tour, l’allemand n’a pas progressé davantage et concède la partie.

2-0

Joel     

Hors ligne TankBuster Eric

  • 10-2
  • *
  • Messages: 690
  • +16/-6
    • http://www.blitzgames.org
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #18 le: 28 Avril 2011, 19:10 »
Effectivement sur ma version playtest que je viens de verifier, le groupe allemand rentrait par le bord sud (y compris pour renforcer la tete de pont allemand) au lieu de ouest donc plus près des objectifs et les conditions de victoires stipulaient 26VP au lieu de 28 VP.
Le groupe allemand avait un 467 de moins mais une DC en plus.
Quand on l'avait joué comme cela, la partie avait été serrée.

A 28 VP et une entrée par le bord ouest, c'est beaucoup plus difficile. (Ce qui n'enleve rien au mérite de Joel sur cette affaire qui a bien joué le coup).
26 tournois à son actif.
Aucun tournoi remporté.
Commence à se poser des questions.

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #19 le: 28 Avril 2011, 19:18 »
Ronde 3: SP179 "Brittany Speared" face à Brazouck

J'aborde la ronde 3 assez confiant, les scénars me plaisent, même si je n'ai joué encore aucun d'entre eux et ma dernière victoire m'a ragaillardi (sans parler du repas du midi!!!).
Brazouck et moi nous connaissons depuis un petit moment, ayant suivi une PBEM pendant plus d'un an et demi!  8-O
Nous nous sommes croisés à Villeneuve d'Ascq il y a déjà quelques temps, mais il s'agit de notre première FtF.
Se remettant tout juste à ASL, mon adversaire avoue volontiers être un peu rouillé.

Nous optons pour SP179 par défaut, ayant chacun exclu l'un et l'autre scénario. Pour le camp, j'hérite des US et de leurs grosses FPs et petits moraux. Nous jouons sur une demi-carte 55, assez cloisonnée et l'objectif est de chasser les allemands de 2 collines sur 3
Le setup allemand sur ce scénario est nécessairement énigmatique du fait des nombreuses possibilités de leurres:
2 Guns HIPs forcément, 2 Pillboxes itou avec (ou sans!) leur contenu, et 5 ou 6 Dummies! La SSR instaure des haies "bocage like" mais en nettement plus allégé (coût en MF = ceux d'une haie), ce qui avantage indéniablement l'attaquant.
Moralité, l'US déploie et lance ses HS à la chasse aux camos.
Première surprise, les 2 unités aux avant-postes sont en fait les dummies! Cela permet à mes troupes de s'infiltrer aisément au pied de la première colline. Les autres troupes avancent sur ma droite jusque sous le nez des allemands derrière leur haie, pas de bobos. les Shermans rentrent précautionneusement tant que le 75L n'est pas découvert et aussi pour éviter tout tir de Schreck ou de PF malencontreux.
En APh, je place une belle couronne de troupe sur la première colline pour assomer la seule unité qui s'y trouve, me donnant ainsi les premiers POWs.
Sur mon flanc droit, c'est un peu plus problématique les allemands se réfugiant dans un  stone building juste derrière une haie, j'ai bien des renforts qui arrive dans ses reins, mais ils ne sont pas assez nombreux et risquent surtout de se faire éliminer en Failure to Rout si je n'arrive pas à bousculer sa défense. Par chance Brazouck à monter un dispositif de défense un peu trop compliqué et ses unités on ud mal à s'appuyer mutuellement. Il se trouve bien la MMG boosté par le 9-1 dans le bâtiment au centre de la zone, mais il ne peut pas être au four et moulin. Je réussis donc à lancer un assaut téméraire sur ses petits gars isolés, et même si j'y perds un HS et quelques ELR, je finis par capturer tout le monde.
Le plus intéressant étant surtout que je ramasse le matos teuton, mes troupes se trimbalant alors une MG 42 sur l'épaule droite et un PSK sur l'épaule gauche  8) . Je réussis donc à mi-partie à faire la jonction avec mes renforts et à avoir capturé une première colline.
Son 75 s'est révélé être dans un pillbox sur la colline en coin, tan mieux pour moi, son CA est de ce fait restreint et je n'ai qu'à éviter de m'exposer dans sa LOS, cela signifie aussi que mes Sherman peuvent se balader de manière relativement confortable du moment qu'ils se tiennent à distance des teutons. Pris par un excès de confiance, j'en viens à me mettre CE, ce qui vaut au chef de char de  se prendre une rafale de MMG de la part du 9-1 venant tout juste de rallier et de ses potes ayant subitement compris comment réparer une pétoire.
C'est à ce moment-là que Lionel nous indique qu'une LOS existe entre mon FT dans un gully au 1st lvl et le 9-1 MMG dans son building.
Grande discussion, Brazouck, très fair-play, me fait remarquer "Tu n'as pas tiré sur mes gars en AFPh, je n'ai pas tiré sur les tiens en PFPh; on est quitte!". Je joue donc le FT qui casse tout le monde proprement, ne pouvant se rendre, ils disparaissent en RtPh; mais j'avoue ne pas être très fier de cette bévue de LOS.
Voyant le dispositif allemand s'ébranler et ayant encore subi relativement peu de pertes, je lance donc mes troupes en avant pour porter l'estocade, à ma gauche, 2 HS Elite prennent pied sur la seconde colline, plus pour harceler les bk et faire peser une menace plus ou moins sérieuse (mais j'y crois pas trop). un sqd et un 80 sont maintenus en couverture en contrebas, on ne sait jamais.Au centre, je réussis à casser le MTR et son observateur et lance alors un Sherman occupé le terrain, quitte à ce qu'il se fasse fauster, au moins, je liquiderais son infanterie bk. A ma droite, je renforce le stroupes sur la colline et tente de placer un DC sur un sqd au fond de sa tranchée, malgré une grenade fumigène, celui-ci me PIN le ldr, tant pis, il va falloir y aller au couteau!
J'entre donc en CC avec le 548 à 2/1, mais malgré un -3 drm je rate l'ambush et nous finissons en melee.
C là où je ne regrette pas d'être venu accompagné, les autres troupes couvrent correctement le reste de la colline, s'opposant à un retour offensif et, au centre et en contrebas, le Sherman et un bon gros stack 9-1 et Hero peuvent arroser les trenchs conduisant à la colline.
Je casse donc les gars s'y trouvant. Devant tant de haine et le fait qu'il me reste encore 2 impulse par la suite. Brazouck n'attend même pas la fin du CC engagé sur la colline et me concède la victoire.
En fait, devant la difficulté à se repositionner de mon adversaire, j'ai opté pour une attaque agressive, pour ne pas laisser le temps à ses troupes de souffler. malgré leur moral faible, les troupes US se prêtent assez bien à ce genre de tactique du fait de FP impressionnante en AFPh et d'appui souvent costauds!
Dans  ce scénar, le repositionnement est justement la clef de la défense teutonne, en s'y opposant rapidement, l'US à toutes les chances de l'emporter.
Brazouck aurait dû aussi mieux blinder ses avants-postes, surtout au pied de la première colline, ne serait-ce que pour me faire hésiter et donc me faire perdre du temps. Voyant cela, j'ai au contraire foncé dans le tas et cela a été payant. Je m'aperçois surtout, au fil du temps, que je réussis à développer un jeu plus agressif, même si cela ne marche pas à tous les coups!

2-1

Guillaume, Objectif Atteint!
« Modifié: 28 Avril 2011, 19:22 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #20 le: 29 Avril 2011, 19:03 »
Ronde 4: A25 "Cold Crocodiles" face à Joël

La dernière ronde m'oppose au vainqueur déclaré du tournoi (puisque la finale, pour des raisons techniques a eu lieu la veille).
Joueur "domicile", Joël participe à son premier tournoi si j'ai bien tout suivi. Il a alors successivement effacé Mister  T, Tank Buster Eric et Cyril qui sont loin d'être des débutants, c le moins que l'on puisse dire.
Nous éliminons tous 2 "Cross of Lorraine", bien trop bourrin à notre goût et, par tirage au sort, optons pour "Cold Crocodiles" (mon premier choix). Cela m'arrange quelque peu car j'ai déjà joué ce scénario il y a quelques années (Joël aussi d'ailleurs) et ai une partie en cours avec Grosbill. Tous 2 nous voulons jouer le british et ses briquets surblindés et j'en hérite après random selection.

Bon, la partie se joue aux points, CVPs et buildings control (4VP par stone building). Point principal, le Brit doit faire gaffe à ses AFVs sous peine de voir le teuton s'envoler au score (6 ou 7VPs par AFVs et leurs crews, ça peut grimper très vite).
J'hésite au départ à scinder mes forces pour capturer le max de buildings, mais fini par les laisser grouper pour préserver une supériorité numérique locale.
Toutes mes troupes entrent donc sur la carte 23, s'appuyant sur le canal et en utilisant la tactique que je nomme "la tortue blindée". J'avance sans m'exposer inconsidérément et "pousse" les unités ennemies se trouvant face à moi sous la menace de tirs plus ou moins violents. Cette tactique est facilitée par 2 autres élèments: la présence de mon OBA qui menace de tomber dès qu'un allemand pointe le bout de son casque et la difficulté de l'Allemand à se repositionner du fait de l'entrée des crocos au tour 4 sur son flanc carte 24.
Mes 2 Challenger se positionnent tranquilou bilou pour attendre les 2 Jagdpanzer de renfort, de toute manière je ne vois pas à quoi ils peuvent vraiment me servir d'autres avec un HE Depletion Number de 7 et un 76LL pas plus performant contre l'infanterie que mes Cromwell, n'oublions pas non plus qu'ils sont Red MPs et on est jamais à l'abri d'un moteur paresseux!
Pour les mêmes raisons et parce que je n'ai pas envie de le faire glander pendant 3 tours, je mets l'AL 9-2 dans un Cromwell (Avoir un DRM de - 2 au TH, c'est appréciable face à de l'infanterie planquée dans du Stone building)
Mes 2 Cromwell se positionnent quand à eux pour appuyer l'infanterie. Il y a 2 88LL et un sqd HIP, je fais donc gaffe!
L'OBA fait peser l'ombre de son SR en attendant de trouver une cible intéressante.
Devant tant de flegme britannique Joël recule et ne cherche pas la confrontation. Le Cromwell 9-2 tire sur une probable MMG et me sort... 6,6!!!! Bien la peine d'être gradé si c'est pour faire des conneries! Ne voulant pas avoir une automitrailleuse de luxe (car ça coûte cher ses m.e.r.d.e.s avec un AL: 9VP avec le MA malf!!!!!) risquant de se faire cramer, je tente la réparation pour évidemment finir de tout péter! Voyons le bon côté des choses: Recall, il ne rapporte pas un seul point à mon adversaire!
Je Smoke alors comme un fou entre mes MTR légers et les AFVs brits et leurs SMs de 8 (oui, les Brits sont de grands adeptes du SM apparemment!). Je dézingue quelques dummies et fini par m'approcher d'un 548 esseulé sur la carte 23 (mais bien couvert par les MGs de ses potes). Je tente de faire tomber mon OBA, mais là... surprise, je savais que pour corriger près d'un "?", il fallait tirer un extra c(s)hit, mais il faut aussi en retirer un pour convertir si annoncé en même temps!
Bon, ça ne me plait pas trop, alors je demande quelle est la conséquence si ça rate pour la conversion. On pense alors que le SR tombe, mais pas la conversion; pourquoi pas. Autant retenter alors; mais Lionel qui vérifiait pendant ce temps-là  indique que la mission est alors perdue si ça rate. Je tiens alors la carte à la main, sans l'avoir encore tourné, on regarde: Rouge, et poil! Si j'avais su cela, j'aurais pas demandé de conversion car j'aurais bien trop à perdre et pas lourd à gagner. J'ai alors un mouvement d'humeur à l'encontre du jeu de carte, pas content le Guillaume! Bon, on se calme, personne n'avait anticipé ce point de règle plutôt sévère. On tombe d'accord sur le fait de laisser un simple SR. Mais je note dorénavant de vérifier la règle dès l'apparition de telle surprise pour éviter de telles mésaventures à l'avenir.
Merci en tout cas, à mon adversaire pour tant de compréhension.
 Mon SR continue à tomber dans le vide, le tour d'après, je corrige et le fait tomber dans la vide là encore, mais à un endroit où un HIP pourrait se trouver et me gêner considérablement, RAS. Au moins le FFE Hindrance gêne sa MG et améliore ma couverture.
Mes renforts arrivent, je les étale quelque peu, aucun 88 ne s'étant encore révélé, mes crocos ne sont pas tellement à l'aise et je prévoie donc de jouer à cache-cache avec pendant que l'infanterie d'accompagnement fouille les bosquets.
Mais, gourmand comme je suis, je ne peux résister à flamber un groupe isolé, celui-ci casse, mais mon croco se fait prendre à partie par un 88 planqué au fond de la carte 24! Il me rate, mais il ne me reste alors que 2MPs et je dois encore redémarrer, impossible de sortir de sa LOS. Je SMOKE donc (avec succès) et redémarre, malheureusement en marche avant (pas de marche arrière possible avec un trailer). Je perdrai quand même le Croc, mais le crew survit, ce qui ne donne que 5CVP à mon adversaire. Placé ainsi son 88 est assuré de ne plus voir personne de la partie, mais il a atteint son but.
Entretemps, mon OBA a enfin trouvé une cible daignant se révéler (en l'occurrence une MMG dans un stone building prenant une rue de la carte 23 en enfilade). Je lui tombe donc dessus, l'accuracy ne suit pas, mais le bombardement du bosquet d'à côté révèle alors le 88 qui y est planqué, le crew tient un tour, entame un duel avec le 10-2, mais finit par double-breaker sous l'OBA, ouf! Quand à la MMG et 8-1 ils souffrent aussi avec l'OBA, le ldr étant blessé. en déroute, il sort un HoB pour devenir Berserk (à cloche-pied avec ses 3MFs) et entraînent ses petits camarades avec lui. la charge se finit mal pour eux, assassinés en PBF.
Le 548 en couverture est obligé de sortir dans la rue pour fuir l'OBA, tient un tour, puis casse sous les tirs brits, il ne reste plus d'infanterie sur la carte 23 pour me bloquer, mais plusieurs gars de la 24 peuvent encore couvrir quelques axes obligatoires, je prévois d'employer l'OBA pour les calmer, pouvant corriger le FFE sur leur tête. De l'autre côté un Croc fait fuir un sqd , échape à un PF tiré de trop loin et est bien couvert par son infanterie d'accompagnement (merci le 9-1). la Carte 24 peut donc se transformer en véritable piège pour l'infanterie allemande, même si elle peut toujour m'infliger des pertes.
Côté renforts teutons, les JagdPz rentrent, mais sont obligés de jouer à cache-chache pour éviter de se prendre un 17livres dans les gencives. l'un d'eux s'avance pourtant un peu trop et est donc pris à partie, sans résultats. Un Challenger et un Cromwell l'ont acquis, l'équipage du JgdPz étant CE, je peut toujours l'assommer d'un coup de HE. Lors de ma phase de feu suivante, malgré des final TH élevés, je ne réussis pas à le toucher après pourtant 4 tirs!(le Cromwell pétant même son MA en intensif). En désespoir de cause, ce dernier l'allume aux MGs et stun ainsi le crew!!! Chouette!
On doit alors arrêter la partie et Lionel vient arbitrer. Aux pertes nous nous tenons à 1 CVP prêt, mais je suis très nettement en passe d'en accumuler d'autres avec le Jgd. pour les stone building, c'ets un peu plus compliqué, mais la voie est presque ouverte vers le fond de la crate 23 et le sgars sur la carte 24 peuvent opter pour la résistance à outrance, mais avec de bonnes chances de se faire massacrer par les crocs et l'OBA (sans oublier le 10-2); il vaudrait donc mieux abandonner les building et retraiter, mais ça paraît aussi risqué. Joël me concède donc la victoire.
A vrai dire, avec un OBA qui fonctionne et sans risques inconsidérés, la partie est plus aisée pour le brit. Dès qu'un allemand se montre, il risque OBA, Croc ou 10-2; sans possibilité de regroupement rapide (sinonyme d'abandon de buildings), la partie est plus difficile pour le teuton.

3-1, je m'en sors pas si mal et même très bien!

Guillaume
« Modifié: 29 Avril 2011, 19:23 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #21 le: 29 Avril 2011, 19:29 »
Après toutes ces péripéties et rassasié d'ASL et de nourriture terrestre ("On est à Lyon, donc on bouffe!" dixit Fabrice, il a bien raison), je réussis à terminer 3è du tournoi, surtout du fait de ma performance face à Joël. Autre victoire, j'emporte le titre du "Boxcar" avec le plus grand nombre de 6,6 roulé durant le tournoi (14) coiffant Montagu d'un seul DR pour ce titre.
L'orga n'est pas non plus chiche en lot grâce à des coopérations bien sympa du FT et de Descartes Lyon.
Ce tournoi est vraiment sympa et j'espère fortement qu'il sera amener à croître dans les années à venir. Les joueurs locaux font preuve d'un excellent niveau et j'espère les recroiser encore de nombreuses fois!

Guillaume, heureux
PS: Merci Joël pour les clopes partagés :)
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Lorenzo

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 451
  • +43/-0
  • alea iacta est
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #22 le: 30 Avril 2011, 07:36 »
et bravo à toi pour ces succulents AAR  ;-)

Allez ta trombine pour la galerie...



lolo
si vis pacem para bellum

Hors ligne Psywarrior

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 545
  • +26/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #23 le: 30 Avril 2011, 12:15 »
Super AAR.
On dirait le penseur de Rosin (sur la photo) mais en mieux.

 +o(
SK2 (GER) vs Eggdrop (RUS)
129 (GER) vs Fanf (RUS)

Hors ligne Lorenzo

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 451
  • +43/-0
  • alea iacta est
Re : Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #24 le: 30 Avril 2011, 12:19 »
Super AAR.
On dirait le penseur de Rosin (sur la photo) mais en mieux.

 +o(

Le penseur de Rosin j'ai pas mais j'ai le penseur de Robin  :-D

si vis pacem para bellum

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 258
  • +39/-0
Re : Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #25 le: 30 Avril 2011, 14:16 »
Super AAR.
On dirait le penseur de Rosin (sur la photo) mais en mieux.

 +o(

Je réfléchissais à mon setup (Nan, en fait je dormais en micro-sieste, faut bien gérer la fatigue en tournoi  ;-) )

Guillaume, The inside man
PS: en fond de photos on peut voir qu'il y a pas mal de place et encore plein de chaises (et le bar!). Viendez donc z'y plein l'année prochaine  8)!
« Modifié: 30 Avril 2011, 14:18 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

barns

  • Invité
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #26 le: 30 Avril 2011, 15:27 »
mmmmm un bar...

Hors ligne Lorenzo

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 451
  • +43/-0
  • alea iacta est
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #27 le: 30 Avril 2011, 15:32 »
Barns premier inscrit de l'édition 2012 !!

lolo
si vis pacem para bellum