Auteur Sujet: KGS CG I "red army day"  (Lu 6061 fois)

Hors ligne Jérôme

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 149
  • +17/-0
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #30 le: 19 Avril 2013, 17:51 »
Ca ne sentirait pas très, très mauvais pour l'Allemand, vu le ration de pertes ... Question que je pose sans regarder le scénario, mais ... vu le ratio de pertes. Ils avaient bouffé du lion les conscrits russes ?

Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 036
  • +38/-1
    • SAFTI
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #31 le: 19 Avril 2013, 20:30 »
les pertes sont de 3 catégories, les prisonniers  environ la moitié des pertes dü aux failure to rout suite aux bombardement block, les pertes sèchent sur des tirs, et pas mal de fate au rally sur DR 11.

Néanmoins malgré les pertes je résiste !

en exemple sur le date 3 je sais qu'un bombardement va tomber, disperser les troupes c'est bien mais ensuite il faut les faire revenir, donc environ 2 squads par block.
1° prep : çà tombe 2 modules de 70mm, dont l'un sur un block qui contient un 447 HIP et 2 squads, je ne tiens pas les MC, du coup les Russes foncent et déjà un squad est encerclé ! les 2 autres pourront heureusement dérouter.
« Modifié: 19 Avril 2013, 22:58 par barns »
Hatten "CG I" Américains vs Guillaume axe

Hatten "CG I" Américains vs Clément axe

Hatten "CG I" Axe vs Julien Américains

GD14 "fighting like lions" Russes vs Guillaume Axe

playtest

Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 906
  • +37/-1
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #32 le: 22 Avril 2013, 08:50 »
L'allemand n'a pas trop le choix : il faut défendre la ville avec une centaine de squads sur trois gros secteurs bien distincts, l'Ouest et l'aéroport, le sud (l'épingle) et l'Est d'où arrive le gros des russes mais qui s'étale sur toute la longueur de la carte.
Du coup, le russe, qui est loin d'être composé malgré tout de troupes fin guerre, dispose malgré tout d'un avantage tactique énorme et quasi imparable en théorie, l'utilisation du Schwerpunkt.
Du coup, le défenseur est dans une totale expectative ("mais où va t-il attaquer ?") et encaisse une grosse claque d'emblée avec les blocks bombardements si malheureusement ceux-ci ont été choisi là où il avait des troupes (ben voui, les BB sont sélectionnés secrètement avant le setup, faut pas déconner non plus).
En gros, je bombarde, je neutralise, je cours, et j'encercle. Tactique de base qui marche bien et récolte ses fruits à chaque fois, en quantité variable selon le dispositif allemand (ce petit jeu explique les pertes allemandes).
Mais attention ! Le russe n'est vraiment pas surpuissant : difficile d'attaquer sur deux fronts avec la même hargne. Il faut pourtant trouver les moyens humains pour lancer une voire deux attaques de diversion, et c'est loin d'être commode.
Le reste, cela vient de l'ammo shortage allemand, de l'extreme winter, des DR de l'ami Barns, d'une artillerie allemande défaillante (là je me marre, mais j'ai eu des sueurs froides...), et des secteurs d'attaque plutôt cloisonnés.
Cependant, je suis obligé de tenir un planning très serré sur 3-4 tours maximum : si je n'ai pas pu prendre une option sérieuse sur l'objectif du jour à l'issue du 3ème tour, je calme le jeu, mets mes troupes à l'abri et évite de prendre des risques inutiles (ce qui explique mes pertes peu élevées), car les avions sont trèèèèèès nuisibles et vu leur coût pour l'allemand, on peut être sûr de les voir apparaitre rapidement.

Nous sommes désormais au 3ème Date, 3ème tour allemand.
Mon attaque initiale m'a permis de passer à 28 blocs sous contrôle. Mais la situation est fragile autour de deux d'entre eux et il en reste encore deux à prendre sous le feu des Stukas et des Messer... J'y vais, j'y vais pas, c'est encore une fois le doute qui m'assaille... Mais l'allemand a laminé mon attaque de diversion sur l'aéroport et va donc pouvoir espérer rapatrier quelques troupes de l'Ouest au prochain date, d'autant qu'une compagnie de renfort vient également de poser le pied sur l'aéroport...
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté

Hors ligne Jérôme

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 149
  • +17/-0
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #33 le: 22 Avril 2013, 17:41 »
J'imagine que les attaques de diversion doivent être finement dosées en effectifs ... de manière à ne pas être laminé par une contre attaque ...

Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 036
  • +38/-1
    • SAFTI
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #34 le: 23 Avril 2013, 09:37 »
bah, même une contre attaque ne donne rien... vu le nombre de 11 que je balance ! et lorsque je  fais un tir potable je roule bas sur ces MC, c'est incroyable ou alors je joue comme un pied et il faut que j'arrête ASL, à titre d'exemple je me suis pris une volée en 3 tours contre Julien sur "from matilda with love"
Hatten "CG I" Américains vs Guillaume axe

Hatten "CG I" Américains vs Clément axe

Hatten "CG I" Axe vs Julien Américains

GD14 "fighting like lions" Russes vs Guillaume Axe

playtest

Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 036
  • +38/-1
    • SAFTI
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #35 le: 29 Avril 2013, 16:26 »
Fin de la campagne au date 3- T7 axe, j'ai perdu 32 blocks, impossible de reprendre pied dans 3 blocks en même temps, je posterai un CR plus complet.
Hatten "CG I" Américains vs Guillaume axe

Hatten "CG I" Américains vs Clément axe

Hatten "CG I" Axe vs Julien Américains

GD14 "fighting like lions" Russes vs Guillaume Axe

playtest

Hors ligne Julien D.

  • 9-2
  • *
  • Messages: 291
  • +6/-0
Re : Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #36 le: 29 Avril 2013, 21:25 »
bah, même une contre attaque ne donne rien... vu le nombre de 11 que je balance ! et lorsque je  fais un tir potable je roule bas sur ces MC, c'est incroyable ou alors je joue comme un pied et il faut que j'arrête ASL, à titre d'exemple je me suis pris une volée en 3 tours contre Julien sur "from matilda with love"
tu exagéres  ;-), c'était joué "sévéremment burné", la propension que j'ai à rater tes MC, la réussite avec les ATMM et l'OBA qui se réveille in extremis m'ont beaucoup aidé. Je ne pense pas du tout que c'était une volée, j'aurais trés bien pu me faire exploser au tour 3 aussi.

Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 906
  • +37/-1
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #37 le: 30 Avril 2013, 07:27 »
Barns est un pitbull : si tu lui montres ta cheville, il te bouffe ton mollet. :-D
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté

Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 906
  • +37/-1
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #38 le: 30 Avril 2013, 07:59 »
J'imagine que les attaques de diversion doivent être finement dosées en effectifs ... de manière à ne pas être laminé par une contre attaque ...

En effet, le russe n'a pas vraiment les moyens de faire du gaspillage et qu'il aura bien des difficultés à mettre de côté un ou deux squads en réserve.
Même si le plus à craindre pour le russe reste l'artillerie et le soutien aérien, les Alarmeinheiten spécifiques à ce module historique sont une composante originale et essentielle de la défense. Si l'allemand a l'inconvénient de devoir se défendre sur tous les fronts, avec trois voire quatre secteurs bien distincts, ces réserves tactiques sont particulièrement utiles et permettent de faire face à axes d'attaque globalement imprévisibles (le russe peut se permettre d'être imaginatif et de surprendre le défenseur à chaque Date).
Quatre Dates pour s'emparer de 30 blocs, c'est loin d'être aisé. Si le premier Date est l'occasion de rafler un bon nombre d'objectifs, et si cela donne beaucoup de baume au coeur du russe, c'est un horrible piège qui peut lui donner un peu trop confiance. Comme l'a justement fait Barns, les quartiers nord peuvent être progressivement lâchés (mais pas abandonnés) : ils peuvent néanmoins être le lieu de fixation d'une partie non négligeable des troupes russes, et les combats devraient s'y dérouler au moins les deux premiers dates pour être rentables au défenseur. L'attaquant prend le risque au nord de s'engluer trop de temps avec trop de monde pour prendre une option sur la victoire.
Au centre, pas de secret, le verrou de la défense allemande reste la prison de la GPU. Si elle tombe, la défense est très grandement compromise puisque le dispositif entier peut alors être coupé en deux. Ce bâtiment DOIT être tenu à tous prix et être sérieusement appuyé par l'artillerie. Pouvoir m'en emparer aussi rapidement fut une véritable surprise pour moi et surtout, je savais alors que j'avais gagné la partie. Barns n'a pas eu de chance avec son artillerie qui est tombée un peu tard, et après le passage des troupes d'assaut. Mais coller une section seulement, même de troupes d'élite qui plus est fanatiques, sans flanc garde ni réserve tactique fut une gravissime et fatale erreur.
Les quartiers sud sont plus faciles à défendre : très aérés, ils offrent des LOS multiples sur du terrain découvert et sans chars le russe aura bien du mal à passer (d'où l'importance d'un AT au moins dans le secteur qui deviendra aussi un terrain de jeu idéal pour les Stukas). Si toutefois le russe parvient à accrocher le défenseur, ce dernier verra une zone géographiquement grande lui échapper. Géographiquement grande, mais sans grande importance opérationnelle si le russe n'a pas déjà un nombre suffisant de blocs entre les mains (d'où l'équilibre à toujours veiller entre "qu'est-ce que je lâche au nord et qu'est-ce que je lui laisse au sud").
L'épingle à cheveux. Si le russe veut s'amuser à perdre son temps à amasser des troupes suffisamment nombreuses pour traverser le glacis et s'emparer de maigres blocs (insuffisants à eux seuls pour emporter la partie), grand bien lui en prenne ! Mais je pense qu'une attaque dans ce secteur est quasiment vouée à l'échec et impliquerait de trop grosses pertes pour l'attaquant, ce que, je le répète, il ne peut pas vraiment se permettre. Ce secteur est une zone de pari, de gambit, une surprise pour l'allemand qui doit certainement y conserver un dépôt de ravitaillement.
L'aérodrome et le secteur Ouest. Là encore, l'allemand ne peut pas se permettre de le laisser sans défense (façon de dire), mais le russe doit encore une fois amasser suffisamment de troupes pour espérer aborder les premières maisons après l'aérodrome. Et tout cela, sans appui blindé... Mais encore une fois, la menace qui pèse sur ce secteur primordial est telle que l'allemand doit être vigilant. Barns y fut très vigilant et ne relâchât son attention qu'au 3ème Date, alors que la situation de l'autre côté de la Lovat demandait un acheminement de renforts de l'Ouest. C'est à ce moment que j'ai décidé de lancer une attaque à partir du NW, dans un corridor très étroit (à peine 5 hexes de large) et à découvert. La compagnie qui s'était vue confier cette mission folle de prendre les quartiers NW est tout juste parvenue à atteindre les premières maisons avant de se faire bousculer en beauté par une contre-attaque musclée (menée par Scherrer lui-même) et sous les ailes des Tante Ju qui acheminaient une compagnie de renforts. L'attaque est vouée à l'échec d'avance, mais elle est parvenue à mobiliser de forts moyens allemands pour être repoussée, ce qui soulagea d'autant les secteurs à l'Est.

Au final, le russe doit penser et repenser ces attaques et y allouer les moyens tout juste nécessaires. Pas de blitzkrieg à Cholm, mais des objectifs modestes et raisonnés.
Quant au défenseur, le sang-froid est son maître mot. S'il parvient à faire la distinction entre les menaces réelles et les attaques de diversion, il peut espérer tenir suffisamment longtemps les quartiers périphériques avant de se recroqueviller sur le centre de Cholm, le coeur de sa défense.

Barns et moi avons adoré cette campagne : l'incertitude, la micro-gestion au squad près, les refit phases studieuses, les attaques minutées, les contre-attaques audacieuses, les ballades en sledge et les chaussettes incendiaires nous ont apporté leur lot de réjouissances ASLesques.
Mazette ! Que ce module est beau !!!

Nous repartons sans souffler pour une nouvelle campagne, Festung Budapest CG III !
« Modifié: 30 Avril 2013, 08:00 par Hill621 »
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté

Hors ligne Lionel62

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 767
  • +11/-0
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #39 le: 30 Avril 2013, 08:41 »
Encore merci pour ces CR !

Lionel62
En cours PBEM :
PT CG INOR
orga tournoi du forum 2019
Vasl european league

Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 036
  • +38/-1
    • SAFTI
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #40 le: 30 Avril 2013, 10:31 »
from la Kolyma,

de mes petits doigts je vous écris cette lettre entre 2 coups de pioches, alors que le garde Sibérien du sud (ceux qui ont les yeux jaunes et la peau bridée, les pires) ne fait pas attention à moi.

Comme l'a dit Hill621, cette campagne est fabuleuse, rapide, pleine de surprise, belle, bref j'invite tout le monde à la faire.

J'ai fais des erreurs, la principale étant la GPU, je ne pensais pas la perdre aussi rapidement, ne pensant pas qu'il allait attaquer de front le centre lors du date 2, les aléas de la guerre (ach ! gross malheur bedide madame...).
Néanmoins je modère, mon artillerie (saleté d'artilleurs planqués) n'est tombée que 2 fois en 3 date complets et sans artillerie pour stopper l'avance prudente mais irrésistible du Russe, la partie viens vite compliquée, les block bombardement sont tombé pile là ou il fallait, avec un résultat à chaque fois à mon désavantage et surtout Hill joue bien (sauf les T60 quoique à la fin, une belle manœuvre d’encerclement).

en tant que défenseur et après réflexion.
Les bombardements blocs sont terrifiants,  éparpillez les troupes, 2 squads par bloc de première ligne, ceux en arrière peuvent être un peu plus fournis, cave de la GPU pour laisser passer l'orage (le 150mm au date 2 a éclaté comme une noix la GPU) les Alarmeinheitens avec si possible des sledges pour pouvoir rapidement se déplacer sur les arrières de la HKL.
L'aviation de soutien est très utile, surtout lors du 1° date alors que le Russe doit se déplacer sur de longue distance à découvert, de plus pas couteuse (2 et 3 pts) l'artillerie est obligatoire (en espérant que vous ayez un peu plus de bol que moi...)

Défendre quoi ? pour gagner le Russe doit prendre 30 blocs ou contrôler les secteurs D E F et G, ceux-ci étant entouré d'un terrain complètement à découvert, une SSR KGSCGI donne un ratio de 1.5pts pour un de ces blocs, donc il faut défendre, pas le choix de plus la zone d’atterrissage des réserves se trouve là, à ce sujet les faire atterrir dès le date 2.
Le centre avec les 2 gros stones buildings qui sont tombés beaucoup trop tôt, point d'ancrage de la défense, lors du scénario joué en juillet 2011 "red army day" ils avaient tenus tel un navire dans la tempête, monopolisant une grosse partie des troupes Russes.
le gully, une erreur là aussi de ma part, même si c'est difficile à tenir c'est une bonne base de départ pour une contre attaque sur le secteur A le plus au nord, çà titillera le Russe, car dans KGS, l'Allemand ne reste pas statique, il est très facile de monter une contre attaque locale avec un chef 4 squads  pour qu'un bloc retombe dans votre escarcelle !
Le sud, là ou j'ai le mieux tenu, sauf lors du date 3 ou le Russe a mit la pression, massant un maximum de troupe, facile à défendre, grâce aux nombreuses maisons, le bois en II48 (le bois de la mooort) est bizarrement une clef du secteur.

Attention à l'ammoshortage, là aussi pas eu trop de bol, j'ai du casser presque toute mes armes de soutien au moins une fois, donc les tirs à bon escient, les SW cassent sur un 10 ou un 9 et vos squads deviennent des troufions 436.

En conclusion, superbe campagne avec des règles spéciales pimentant la partie, les 2 joueurs se faisant plaisir à 110% !

fin T7 axe date 3






« Modifié: 30 Avril 2013, 15:13 par barns »
Hatten "CG I" Américains vs Guillaume axe

Hatten "CG I" Américains vs Clément axe

Hatten "CG I" Axe vs Julien Américains

GD14 "fighting like lions" Russes vs Guillaume Axe

playtest

Hors ligne Jérôme

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 149
  • +17/-0
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #41 le: 30 Avril 2013, 20:57 »
Merci pour ce fil de discussion. Agréable, intéressant, et qui donne envie. Temps de jeu total, set up compris ?

Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 906
  • +37/-1
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #42 le: 30 Avril 2013, 22:26 »
Temps de jeu total, set up compris ?

Difficile a dire... Nous avons débuté la partie le 20 mars dernier et nous avons tenu un rythme de 3-4 logs par jour, avec 3 ou 4 séances via skype de 5-6 heures environ.
Mais Barns et moi jouons vite, nous connaissons bien les règles (surtout lui), et nous ne tergiversons pas sur des mouvements ou des tirs pendant 107 ans. Notre jeu est rapide et fluide, et comme nous nous connaissons bien, nous n'avons jamais d'occasions de nous écharper sur des points de règles ou des actions litigieuses.
Le plus long dans l'histoire, c'est quand on s'envoie des vannes !  :-D
Quant a donner envie, je veux oui ! En fait, on est tellement accroc que se lancer dans une campagne est devenu aussi facile que de dépuceler une bouteille de bière !
C'est une autre façon de jouer a ASL.
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté

Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 036
  • +38/-1
    • SAFTI
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #43 le: 01 Mai 2013, 01:22 »
je t'aime grand fou... et attention je suis complètement contre le mariage ! du moins le divorce çà coute super cher....
Hatten "CG I" Américains vs Guillaume axe

Hatten "CG I" Américains vs Clément axe

Hatten "CG I" Axe vs Julien Américains

GD14 "fighting like lions" Russes vs Guillaume Axe

playtest

Hors ligne Reeman

  • ASL's troubadour
  • 10-3
  • *
  • Messages: 771
  • +15/-0
  • Royal Navy attitude
Re : KGS CG I "red army day"
« Réponse #44 le: 02 Mai 2013, 17:03 »
Que c'est beau ces déclarations enflammées !

Merci pour ces superbes AAR et félicitation pour votre appétit ASLesque.
"J'ai fait mes plans avec les rêves de mes soldats endormis."
                                                              Napoléon Bonaparte