Forum FFL-ASL
ASL pour les nuls … et les autres !

Hell's highway

Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 384
    • +39/-1
    • HERBRETEAU IMMOBILIER
Salut nous allons démarrer la CG avec Hill621, j'aurai la 107° panzerbrigade !

à vos marque, prêt, partez !
Hatten CG I Américains vs Guillaume axe
Hatten CG I Axe vs Julien Américains
FTS 10 KPA vs Guillaume Américains
ASL 231 in front of the storm axe vs Alban Français
VV120 Axe vs Hill621 Russe
playtest


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 927
    • +37/-1
Ce qu'il ne sait pas encore, c'est qu'il n'a aucune chance ! 8)
Je vais lui servir un coquetèle blitzkrieg / forêt de Machecoul / Bérézina on the rocks sans olive ]:-)
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté


Hors ligne Lionel62

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 921
    • +13/-0
Salut nous allons démarrer la CG avec Hill621, j'aurai la 107° panzerbrigade !

à vos marque, prêt, partez !

Fred et moi avons commencé la campagne il y a une semaine!
je suis  Montgomery !

Lionel
En cours PBEM :
PT CG INOR
orga tournoi du forum 2019
Vasl european league


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 927
    • +37/-1
ALLEZ LIONEL ! ALLEZ LIONEL !!!
On va leur faire subir un Brexit bien senti aux teutons de la 107è Panzermachin !
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté


Hors ligne Bert

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 042
    • +60/-0
  • Don't stack

Hors ligne Fanf'

  • 10-2
  • *
    • Messages: 544
    • +4/-0

Hors ligne Lionel62

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 921
    • +13/-0
ALLEZ LIONEL ! ALLEZ LIONEL !!!
On va leur faire subir un Brexit bien senti aux teutons de la 107è Panzermachin !

:)

Un tour de fait pour l'instant, beaucoup de mvts pas de pertes.

Une masse impressionnante de véhicules allemands (sous ?) foncent vers le centre de la carte défendu par des canons AA qui se demandent ce qu'ils foutent là.

Les parachutistes US arrivent en renfort.

Note : Pas trop de choix dans les achats possibles au final pour ce premier scénario

Lionel
En cours PBEM :
PT CG INOR
orga tournoi du forum 2019
Vasl european league


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 927
    • +37/-1
En effet. Les Britons trainent la patte pour venir aider les paras US et personne n'entre au Nord les deux premiers TM.
Les Gliders ne sont pas non plus disponibles au premier TM.
Et tout le monde démarre hors carte à part les buveurs de thé accroupis autour de leurs 40 Bofors.
D'un autre côté, les allemands sont faibles en infanterie. Si les nuées de Ht (dont 2 possiblement chargés de FT :aufeu:) et de PvKw V peuvent impressionner, il n'en demeure pas moins que ce ne sont pas eux qui vont occuper le terrain et que tous sont sensibles à pleins de choses (Baz, CC, street fighting, tirs latéraux, Typhoon, AT, chaussettes humidiées dans l'essence et jetées par Tom Hanks, moustiques Aedes, etc...).
Les réserves allemandes sont de plus limitées et chaque squad perdu fera l'effet d'un arrachage d'une touffe de poils pubiens avec les dents à nos valeureux adversaires.

Le top dans ce CG, ce sont les multiples options qui s'offrent aux deux joueurs : pas de défenseurs à proprement parler, beaucoup de manoeuvres possibles, et pleins d'incertitudes quant à ce que l'autre va mettre dans la balance.
Mais à mon avis, même avec seulement 5 TM, le teuton va avoir du mal à tenir assez de monde suffisamment longtemps.
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté


Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 384
    • +39/-1
    • HERBRETEAU IMMOBILIER
Je suis d'accord, le problème pour moi c'est ne pas se laisser divertir par de jolis appâts, garder en tête les CV's, qui sont avoir une los sur un carrefour, pour çà je dois tenir au moins 3 au mieux 2 carrefours à la fin du dernier TM et le tenir à distance de tir, pas facile vu le peu de troupe que je possède, de plus les typhoons sont une véritable épée de Damoclès, même s'il n'y a que 2 modules possible.

Dernier point là ou je n'ai peur de rien face à n'importe qui, contre Hill je suis toujours à prendre la plus mauvaise option possible pour moi, si je me dis qu'il y a peu de chance que le tir passe, il faut que je garde en vue que contre lui çà va passer, je suis rester à l'écart des bofors car j'avais la certitude qu'il allait flinguer des HT's  remplis d'infanterie, voir immobiliser 1 de mes panthers... :-@ mes mouvements deviennent compliqués vu le nombre de blindé.
Hatten CG I Américains vs Guillaume axe
Hatten CG I Axe vs Julien Américains
FTS 10 KPA vs Guillaume Américains
ASL 231 in front of the storm axe vs Alban Français
VV120 Axe vs Hill621 Russe
playtest


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 927
    • +37/-1
Le premier tour fut bref mais a d'ores et déjà dessiné sur le terrain les intentions viles du diabolique Barnsounet (petit sobriquet amical qui n'en cache pas moins ma détermination à lui exploser la poire sur cette campagne...).

Simple et efficace à la fois, le plan allemand s'appelle "le marteau et l'enclume".
Le marteau, c'est une section de Panther et un max de biffins (en fait, il n'a pas trop le choix au nord, c'est une section de Panzersturm et une de Panzerpioniere par tour, et y'a deux sections déployées sur le terrain, la déduction est donc aisée). Il reste deux véhicules à trainer encore non identifiés, mais vu qu'ils trainent à l'arrière, je parie pour des 37Flak, je connais la peur maladive de mon adversaire à l'égard de cette épée de Damoclès (les artilleurs, ça ne sait ni nager ni voler).
Objectif clair : ratisser la ville du nord au sud, sans crainte d'être ennuyé sur les arrières, préparer un solide bouchon au nord en prévision de l'arrivée des britanniques, et empêcher l'arrivée des renforts dans la ville par le sud. Clair, précis, efficace je disais. Bon, il n'a pas trop de mérite le coco, seuls les Bofors défendent le village.
L'enclume, c'est le très ennuyeux et fourbe Kampfgruppe qui a progressé à partir de l'Ouest jusqu'en vue des premières maisons du village. Il reste certes une bonne impulse de mouvement pour l'atteindre, mais le plus important pour lui était de disposer d'une ligne de vue sur la route d'accès Sud où il avait sollicité de GQG le placement d'un feu d'artillerie de 120 mm (harrassing). En bon artilleur, Barns place sa FFE pile poil et se permet même de foutre le bronx dans mes éléments parachutistes de tête qui subissent leurs premières pertes. Vérole fait chier !
De ce côté ci, plus difficile d'identifier les RG : une section de 2 PzV en tête, ça c'est sûr, une section de Panzergrenadiere ça c'est sûr aussi (il est limité à un RG par TM, c'est peu), une équipe d'observateurs d'artillerie, ça c'est sûr aussi, je les ai bien identifiés ces casseurs de gonades, mais le reste est assez confus car il peut disposer de moults SPW en nombre divers (cependant, je pense qu'il s'agit uniquement de SPW251/21 qui délivrent du 12FP (IFE), ce qui est un excellent compromis AA/appui au sol pour compenser la faiblesse de l'infanterie).
Un bon coquetèle pour prendre l'avantage d'emblée.

De mon côté, un mix paras US / blindés brit. réalise une entrée sur carte difficile, le teuton verrouillant les accès très efficacement.
Seul point positif, le DR d'arrivée des Typhoons w2;c5 qui m'autorise à faire survoler le champ de bataille dès sa prochaine phase de mouvement par 3 superbes aviateurs à grosse moustache. Le problème sera de choisir les bonnes cibles et surtout d'éviter les multiples tirs de DCA légères qui ne manqueront pas de zébrer le ciel.

La suite au prochain épisode.
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté


Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 384
    • +39/-1
    • HERBRETEAU IMMOBILIER
Les typhoons sont une vériatble plaie ! 12FP de MG et 4 volée de roquettes de 150mm même si il est obligé de les tirer en straffing et pas en point blank donc les chances de hit sont moindres +2 pour les roquettes en ITT/VTT, en area c'est -1 au TH.

c'est quand même pas de bol, il avait une chance sur 6 d'avoir les avions dès le 2° tour et aussi une sur 6 pour avoir 3 avions !!!  :-@

Relativisons un mur de feu sera quand même là pour le gêner, spw251/21 et les PIV flak/37, avec leurs 12FP, je tue sur 5 endommage sur 6 recall sur 7 contre les typhoons encore chargés de roquettes (2 de blindage) et sur DR 4/5/6 sur ceux qui ont tiré les roquettes, (blindage 3) pas négligeable.

au cas où je tire à plus de 6 hex ou si j'ai bougé avant, les DR seront de 3/4/5 ou 2/3/4 plus difficile mais vu le nombre de véhicule flak les chances augmentent.

le premier typhoon vient de piquer sur mon 3 panther, un spw en support vient de lancer une courte mais précise rafale de triple 15mm.
« Modifié: 26 Février 2016, 18:23 par barns »
Hatten CG I Américains vs Guillaume axe
Hatten CG I Axe vs Julien Américains
FTS 10 KPA vs Guillaume Américains
ASL 231 in front of the storm axe vs Alban Français
VV120 Axe vs Hill621 Russe
playtest


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 927
    • +37/-1
Et le +1 gros cul ou -1 petit zizi, il s'applique au TH ?

... spw251/21 ...
C'est des 21 ! C'est des 21 !!! :sautgroupe:
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté


Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 384
    • +39/-1
    • HERBRETEAU IMMOBILIER
yes, il s’applique
Hatten CG I Américains vs Guillaume axe
Hatten CG I Axe vs Julien Américains
FTS 10 KPA vs Guillaume Américains
ASL 231 in front of the storm axe vs Alban Français
VV120 Axe vs Hill621 Russe
playtest


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 927
    • +37/-1
Tour 2. A la faveur d'un vilain jeu de mots, nous pourrions l'intituler un "tour de cons"...

Barns et ses fanatiques nazis a les oreilles qui bourdonnent. Non pas que nos équipages de chars britanniques vitupèrent et injurient l'ennemi, non, trop flegmatiques et fairplay pour cela, tout le monde le sait, mais parce que les moteurs 24 cylindres en H des Typhoon Vb vrombissent au-dessus de leurs casques à pointe ! Et chacun aura en tête cette image de l'envahisseur nazi, les yeux rivés vers le ciel normand. Parfaitement installé dans la peau diaphane du rouquin à moitié irlandais que je représente dignement dans cette partie, je m'autorise derrière l'écran un sourire goguenard qui sied à merveille à mon visage d'ange, bien connu des estivantes fréquentant assidument les plages sablonneuses et douces des Sables d'Olonne. Ouais, je m'égare, mais un peu de douceur dans ce monde de brutes ne fait pas de mal.
Les mouvements de mon adversaire vont être à la fois hésitants et prudents, longeant les murs autant que possible avec ses gros Panthers, non sans avoir envoyé à la boucherie les multiples SPW251 qui garnissent son OB. Les blind hexes sont nombreux et ils en profitent, serrant les fesses à chaque hexagone traversé. Le dispositif au nord bénéficie du support de 37L AA qui, restés en retrait, ne couvrent la pointe du dispositif qu'en area. Certes, cela donne malgré tout du 6FP, soit un DR4 pour parvenir à ennuyer mes Typhoons, mais ils ne sont que deux. Les autres MG de bord, bien que braquées vers le ciel, ne peuvent espérer grand chose avec un malheureusement DR2 pour renvoyer les Jabos à l'aérodrôme. Avance prudente et lente donc, et tel est l'objectif principal de cette épée de Damoclès. Si opportunité, bien évidemment, le professionnalisme des british aurait agi, mais point d'imprudence de la part de Barns. Seul un SPW251 conduit par un ahuri vraisemblablement en état d'ébriété avancée se lancera sur un des cloak du village censé cacher un Bofor et son camion de munitions, ce qui s'avèrera vrai, au grand damne de l'équipage qui se retrouvera Stun sur un coup bien placé mais pas assez détonnant (sur un DR9 pourtant !). L'infortuné explosera en final, à bout portant, le Bofor ayant conservé sa ROF. D'autres SPW s'infiltrent jusqu'à la moitié du village, couvrant les différentes routes d'accès.

Le groupement Ost est plus en difficulté, ayant de plus grandes étendues à découvert à parcourir, et tout le monde à poil dans la verte (la première phase de mouvement ne permet pas d'atteindre le village). Cependant, this fucking bastard bénéficie d'une méga couverture AA, sous la forme de 6 SPW251/21, les fameux pom-pom à 12FP ! Si son placement précédent les place tous en area fire du village, je me retrouve face à 6 fois 6FP potentiellement, avec une ROF de 2 à chaque fois (réduite de 1 en tir AA). Certes, Barns est connu pour avoir une certaine déveine aux dés, en partie grâce à la poupée de paille que je pique régulièrement avant chaque log. Seulement voilà, je ne sais plus où je l'ai mise...
Au déplacement d'un premier Panther, pile dans l'alignement de 3 hexes garnis de fantassins allemands (too tempting, isn't it ?), un Typhoon se stabilise et prépare son approche. Les SPW251/21 sont loin, à +8 hexes, donc area fire, et certains sont même hors portée (+16 hexes). Bah, je me dis que comme d'habitude, Barns va sortir des DR moyens voire péter certains de ces guns. C'est donc en fredonnant un "Typerrary" dans sa moustache épaisse (et rousse je le répète, comme la Guiness), les yeux rivés sur le gros cul camouflé qui défile sur la route poussiéreuse dans l'axe du nez de son appareil, le doigt sur la gâchette prêt à lui lâcher une volée de roquettes dans la gueule, que le pilote se positionne. Et là. Et là... l'incroyable se produit. Barns sort un DR3. Oui, vous avez bien lu, un 3. Le carburateur percé, le réservoir en miette, le pilote meurt aspergé d'huile et d'essence en feu... La rage aux lèvres, le second pilote suit son infortuné compagnon et pique sur le Panther. Et là. Et là... l'autre connard de SPW qui avait tiré précédemment et conservé sa ROF remet ça !!!!! DR3 ! Vous y croyez vous ? Moi pas. Je saute sur place, piétine, bave, éructe de colère, maudis la terre entière sauf l'Angleterre, insulte la Queen et le Führer en même temps et vais me coucher.
Le lendemain, le courageux 3ème pilote commencera sa descente derrière ses camarades mais se cabrera au dernier moment. Faut pas déconner...

En tout cas, force est de constater que j'ai très mal joué l'aspect interarmes... Mortecouille... C'est en forgeant que l'on fait des clous en fer.

Du coup, les 2 panthers du groupement Est parviennent à l'orée du village et s'y positionnent face au S-E. Les SPW demeurent en arrière et l'observateur d'artillerie prend son temps pour repositionner la prochaine salve.
Son infanterie sera moins chanceuse : le fameux alignement cosmique signalé plus haut, 3 hexagones contigus à découvert le long d'une haie, qui envisageait de faire taire un Bofor dévoilé à l'autre bout du champ. Eh ben ce dernier, magnifiquement servi par un équipage aguerri, vétérans d'Afrique, accumulera les ROF et procèdera à un cours de boucherie-charcuterie accéléré, éliminant coup sur coup et malgré le concealment des pauvres gars, deux squads d'infanterie et un leader 8-1. Le 3ème bénéficiera d'un coup de mou du crew qui perdra finalement sa ROF, après tout de même 4 (ou 5 ?) très beaux tirs. L'échange parait dérisoire avec les Typhoons, mais tout compte fait, ce n'est pas si mal, Bruno ne disposant que de 4 squads au total dans ce secteur.

De mon côté, je procède à un regroupement à l'entrée sud du village, interdit par la présence de l'artillerie et de quelques SPW. Je panse mes plaies, regroupe mes troupes, et place mon dispositif en défense pour recevoir d'éventuels assaillants blindés (avec mes chaussettes remplies d'essence).
Plus à l'Est, mes Shermans s'en vont chatouiller les SPW restés en retrait pour forcer les Panthers à venir me chercher. L'infanterie prend possession du premier hameau de 3 maisons qui verrouille la route Sud et se dirige vers le second (en bord de carte).

En résumé, ça commence doucement à chier dans la colle, et la pression allemande se fait sentir comme à la sortie d'une tireuse à bière...
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté


Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 384
    • +39/-1
    • HERBRETEAU IMMOBILIER
fin T2 début du T3

Les camions qui approvisionnent les bofors, bourrés de munitions s'esquivent, le premier à tenter sa chance essuie quelques rafales de triples 15mm sans conséquence, puis fait face à un premier spw, qui retient son tir et à un 2° psw et un panther stationnés à 200m dans une rue, le spw lâche une rafale de mg42, qui touche de plein fouet le camion, snake !!! le camion explose brutalement 36FP dans son HEX (il était en VBM d'un building) et 16FP dans les 6 HEX adjacents la déflagration est impressionnante, une boule de feu détruit le building... (2° snake dans la foulée sur lIFT), du coup le sniper américain vise un autre spw et loge dans l'oeil du jeune chef d'engin une balle de 7,62, recall pour lui. un 2° camion s'enfuit et essuie moult tir mais en réchappe. Je sais maintenant où sont positionnés les 3 bofors.

Mon OBA débute et régle une nouvelle mission au sud, prêt à envoyer une salve.

un de mes panthers est derrière un verger, avec en ligne de mire le bofor qui a détruit le psw dans le champ de blé, les mg's de bord crépitent en espérant faire exploser le camion stationné avec lui, conceal, le tir est mal ajusté et s'abat loin derrière, un obus HE est dans le culasse du 75, Werner, le tireur du panther 229 vise soigneusement, il avait raté le tir précédent, là il ne va pas le louper, "FEUER" ordonne le chef de char, son doigt presse la détente, il voit à travers la fumée du coup de départ des débris voler en l'air, touché de plein fouet, le camion est détruit, mais pas en feu, dommage, les éclats de l'obus font quand même paniquer le crew qui saute de la plateforme du gun (1mc break), j'envoie rapidement un psw et un groupe d'infanterie les encercler.

 Toute mon infanterie au nord prend pied dans les maisons, à l'ouest un psw tente une manœuvre d'évasion face à un sherman...

à suivre

Hatten CG I Américains vs Guillaume axe
Hatten CG I Axe vs Julien Américains
FTS 10 KPA vs Guillaume Américains
ASL 231 in front of the storm axe vs Alban Français
VV120 Axe vs Hill621 Russe
playtest


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 927
    • +37/-1
...le camion explose brutalement 36FP dans son HEX (il était en VBM d'un building) et 16FP dans les 6 HEX adjacents la déflagration est impressionnante, une boule de feu détruit le building...

Va falloir sortir les bull pour déblayer la route de ravitaillement des paras... Quand on pense qu'on est aux 35 heures, c'est pas sûr que la troupe accepte de faire des heures supp à cause d'un double snake.
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté


Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 384
    • +39/-1
    • HERBRETEAU IMMOBILIER
DATE 1

Les traçantes des tubes AA colorient le ciel bleu hollandais de rouge et de jaune, manquant le typhoon, celui-ci entame un piqué lâchant une volée de roquette contre un spw251 à700m planqué derrière une haie, qui se retrouve immédiatement dans une fumée opaque, des mottes de terre giclent en l'air.
 l'obergeifreiter Bruno lance un juron, "je l'aurai" ! il appuie frénétiquement sur la détente, les rafales des 3 tubes de 15mm strient le ciel frappant de plein fouet le cockpit et le fuselage (DR3) du typhoon qui se cabre d'un coup et plonge en tournoyant vers le sol, l'impact est terrible, le sol tremble sous le choc envoyant une jolie boule de feu orangée vers les nuages blancs.

fin du 1° date.

Bin çà pas été simple, j'ai conquis la ville en majorité louvoyant pour échapper aux avions, j'ai perdu 6 spw251 et un spw251/21. Mes forces sont rentrées par le nord, 4x548 8-1 et 3x838 10-2 soutenu par 2 panthers,  2 PIV/37, à l'est 4x467 8-1, 2 panthers 6 spw251/21, l'infanterie est embarquée dans les spw251/1

 Hill a sournoisement placé 2 bofors face à l'est, le dernier au sud/ouest, j'ai joué de prudence me méfiant comme de la peste de ses tirs, bien m'en a  pris car il roule DR 6,1 pour les typhoons, je vais avoir le droit à 3 avions au dessus de moi dès le 2° tour...

L'avance au nord se déroule tranquillement, je débarque mes troupes qui occupent les buildings vides, un premier bofor se découvre, dans un champ de blé au nord/ouest il shock puis détruit un spw, un 2° bofor plus au sud garde sa rof 5 fois et tue 2 squads ainsi qu'un 8-1, avançant depuis l'est.
Ces bofors sont une vrai plaie ROF 2, 8FP en IFE, TK10 donc il immo un panther sur 6 ou 4 (th10 drm +5 immo -1 grosse cible) j'ose pas m'approcher, je sais qu'il va rouler des DR 3, je le connais !

De son coté il rentre au sud, et fonce plus à l'est pour conquérir un petit village.
Il avance à la lisière sud de la ville. J'ai une équipe OBA qui se place très loin à l'est avec une LOS sur un carrefour sur son axe d'avance ou j'ai placé un prereg, mon OBA de 120mm en harrassing (je suis le roi) tombe direct le bloquant de ce coté, il a quelques pertes.

Les typhoons plongent vers le sol pour commencer leurs œuvres de destruction, il repère un panther,  je sue derrière le viseur de mon spw251/21, DR 3 au premier tir, il est abattu, de rage Hill lance un 2° typhoon, DR3 abattu, je suis mauvaise langue non... j'avoue que lorsque le 3 est apparu j'ai verifié que le log était bien enregistré.

le 3° typhoon n'ose pas attaquer, un bref répit. On va s'apercevoir au T3 que  tous les tours il faut rouler un DR pour l'arrivée des avions, qui ne reste que 1 tour sur carte.

un camion Anglais remplit de munition de 40mm tente de s'échapper, il explose détruisant un building, je réussis à breaker le crew du bofor le plus au nord, mais je perd un 2° spw, le crew est fait prisonnier, le camion de munition est seulement détruit.

Hill poursuit son avance, il est ennuyé par mon OBA qui le bloque au sud de la ville, un 3°spw est détruit à la mg, j'en perd un autre mis en flamme par un sherman, plus grave un 251/21 est mis en flamme par un mortier de 60, mais mon san STUN un sherman, la 3° salve de 120mm cause des pb aux paras, Hill se retrouve en difficulté.

Je tente de prendre en pince le bofor à l'ouest, Hill réagit et met en flamme un autre spw en CC, le building prendra feu ensuite. le dernier bofor se retrouve en mauvaise posture, le dernier crew lâche son gun, Hill rentre en  CC avec ses 2 crews, sur un de mes 467, qui se retrouve réduit, je breake toute la mêlée en prepfire et je fais prisonnier les crews.

Hill récupère un autre typhoon, qui passera à travers le tir des mes AA,  élimine mon équipe OBA sur CH, je perd un autre spw sur tir de mtr de 60, qui prend feu, çà devient pénible.

Un balai sherman et panther, je te vois, je deviens motion s'ensuit, j'ai regroupé mes 4 beaux chats face au firefly et au dernier sherman, je n'ose néanmoins avancer contre lui, je suis toujours sous la sidération de ses foutus DR, c'est très ch... je suis obligé de calculer les DRM et la chance qu'il peut avoir de réussir, çà me bloque dans mes mouvements ! je me place sous le couvert des bois et des orchards face à la menace aérienne.

au T6 les alliés ont reflué vers le sud après avoir pris le village et les carrefours Est, au sud de la ville il est resté sous le feu de l'OBA et n'a pu avancer très loin.
un dernier typhoon attaque, il va rendre schock un spw sur la première volée de roquette, mais je garde plusieurs ROF et je le détruis.

je roule dr 1 pour le fin de date.

Malgré mes pertes en SPW, la ville est conquise, j'ai quand même perdu 2,5 squad et un 8-1 il va falloir attendre maintenant l'arrivée des anglais au nord au date 3.

La CG est très intéressante, les Allemands sont faibles en Infanterie, les conditions de victoire pas simple ni pour l'un, ni pour l'autre, il y a du mouvement, beaucoup de mouvement, la carte est très belles, le combat sol air, rare à ASL, est ici très important.
« Modifié: 24 Mars 2016, 18:02 par barns »
Hatten CG I Américains vs Guillaume axe
Hatten CG I Axe vs Julien Américains
FTS 10 KPA vs Guillaume Américains
ASL 231 in front of the storm axe vs Alban Français
VV120 Axe vs Hill621 Russe
playtest


Hors ligne Lionel62

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 921
    • +13/-0
MErci pour le CR.

Quelles sont les pertes US ?

Nous avancons plus lentement que vous. Nous sommes dans le tour 3 et les combats commencent à s'intensifier.
Un ht allemand démoli par un Firefly et un Bofors détruit pour l'instant.

Lionel
En cours PBEM :
PT CG INOR
orga tournoi du forum 2019
Vasl european league


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 927
    • +37/-1
Peu, de mémoire 2 HS, les crews des Bofors, les Bofors eux mêmes (expendable) et un camion.
Nous fûmes tous les deux prudents et circonspects : la campagne s'annonce longue du fait que les moyens sont limités et que les deux camps doivent tenir jusqu'au bout pour espérer l'emporter. J'avoue avoir été très satisfait de l'élimination de deux squads et surtout un leader allemand, ils comptent plus à mes yeux qu'un Panther. Les SPW251 c'est de la bibine et ça ne lui fait même pas mal à ce cochon...
Le plus dur maintenant, ça va être de déloger Monsieur de MON village !!!
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 927
    • +37/-1
Le Lieutenant MacGregor ne regrette pas d’avoir quitté son Ecosse natale pour aller botter le cul des allemands sur le continent. Son grand-père avait fait la même chose pendant le premier conflit mondial et l’idée qu’il se faisait de la guerre avait quelque peu été adoucit par les conditions d’engagement de son unité depuis le débarquement en Normandie : la quasi-constante supériorité aérienne alliée n’avait pas permis à son unité, le 123ème régiment anti-aérien, de donner la totale mesure de son efficacité. Au sortir de Veghel, son unité avait reçu l’ordre de marquer un temps d’arrêt à Mariaheide, des unités allemandes ayant été signalées plus au nord le long de la route 69, la fameuse Hell’s Highway. Flegmatiquement, caractère qu’il avait emprunté à ses officiers supérieurs anglais, il avait ordonné aux Warrant officers commandant les 3 pièces de son unité et de s’établir dans les potagers bordant la bucolique bourgade hollandaise. N’ayant reçu aucune information concernant la durée de son « contretemps », il avait précisé aux chefs de pièces que les canons devaient être détachées, et ce avant de prendre le thé… Professionnels comme à l’accoutumée, les hommes s’étaient exécutés et rapidement les canons étaient dételés et en batterie, l’un sur la lisière Est du village, les deux autres à la sortie Sud. Nul doute que l’ordre de reprendre la route ne tarderait pas à venir, mais il était de son devoir de prévoir l’imprévisible, et qu’il avait été rassuré par la présence toute proche de parachutistes de la 101ème  qui venait de relever dans Mariaheide.
Dans le lointain, le vrombissement de moteurs se fait entendre. Certainement les Sherman des Guards qui montent vers le front, à moins que ce ne soit d’autres véhicules alliés qui reviennent de Nimègue pour quelque raison que ce soit.
Soudain, des coups de feu éclatent. Les claquements proviennent de l’entrée Nord du village. Très vite, des hommes de son unité qui avaient été postés à l’entrée du village pour filtrer les passages de véhicules débouchent sur sa position, haletant et en sueur.
« Mon Lieutenant ! Les allemands !!! Des dizaines de blindés ! »
Ne prenant pas le temps de calmer ses subordonnés, MacGregor sautent sur ses pieds et sort en courant de la maison qui abrite son équipe radio et file sur le Bofor adossé à la bâtisse. Des coups de départ de 40mm se font entendre plus au Nord, suivis d’une explosion et de tirs d’armes automatiques répétés. Furtivement, MacGregor aperçoit des véhicules gris qui se faufilent dans la rue principale et entre les champs qui encerclent la bourgade.
Des chars et des véhicules blindés déboulent au nord et à l’Est. Rapidement, les deux pièces situées au Sud de Mariaheide sont engagées dans un combat inégal. MacGregor dirige le tir d’une pièce qui déchire la haie opposée du champ dans lequel il a pris position : au milieu du tonnerre des impacts, des cris se font entendre. L’infanterie ennemie n’ira pas plus loin.
Pendant ce temps, des obus s’abattent plus au Sud. Artillerie boche… Et comme le dit le proverbe français : « artillerie boche, ça c’est moche ». Où sont ces foutus yankees !? L’éclair d’une seconde, l’espoir renait dans l’esprit de MacGregor : à moins de deux cents mètres de leur position, des parachutistes ont été aperçus. Une seconde. Pas Plus… Des uniformes allemands apparaissent de l’autre côté de la rue. Des semi-chenillés manoeuvrent pour encercler les deux Bofors. Tout semble perdu. MacGregor hurle ses ordres : « Withdraw ! Withdraw ! » La route de l’équipe placée à l’Ouest est bloquée par un semi-chenillé audacieux : une volée de grenades atterrit dans le véhicule et la série d’explosions y met le feu. Le chemin est libre. Mais c’est désormais une troupe de fantassins qui s’avance dans les labours qui jouxtent le carrefour qu’il faut traverser. Pas le choix ; MacGregor pousse ses hommes en avant et, Webley en main, se lance dans un furieux corps-à-corps pour rompre l’encerclement qui se dessine. Surpris, les allemands hésitent, mais soudain des tirs fratricides tirent dans la mêlée et tous, britanniques et allemands, se jette à terre ou lève indistinctement les mains en signe de reddition. « This is the end… » pense MacGregor alors que des Feldgrau se précipitent aux abords du champ pour faire prisonnier les courageux mais infortunés artilleurs.

Le côté chevaleresque et « gallantry » du récit ne doit pas effacer la sensation de vague blindée (ou semi-blindée) qui s’est abattu avec fureur (et non Führer, il est ailleurs pendant ce temps-là) sur le village et mes pauvres artilleurs anti-aériens.
Que dire de plus en matière de fureur descendue du ciel si ce n’est que Barns a une nouvelle fois très bien joué l’OBA (on ne se refait pas, hein ?) et a dépensé ce qu’il fallait de tactical points pour couper la route Sud de Mariaheide : sans chercher à forcément faire des dégâts, son artillerie en tir dispersé avec préréglage m’a tout bonnement empêché d’accéder aux premières maisons du village où j’aurais pu m’accrocher tel un morpion sur les couilles d’un pauvre homme. C’est pourtant bien ce que  je coptais faire, moins pour venir en aide aux Bofors que pour parvenir à gagner une position plus confortable pour mon infanterie face à des blindés : avec le street fighting et les chaussettes imbibées d’essence dont Tom Hanks nous avait parlées, ces véhicules l’avaient profondément dans le réservoir, et au lieu de cela, c’est moi qui me gratte l’orifice… Joli Barns, joli. Mais je t’aurai un jour. Je t’aurai…
L’autre partie de mon plan s’est déroulé sans encombre, puisqu’il s’agissait de s’étaler vers l’Est le long du bord Sud de la carte, ce que mon adversaire n’a pas daigné contrer. L’objectif était de lui planter une future épine dans le pied pour au moins le prochain Date et éventuellement attirer des troupes allemandes dans le secteur pour éparpiller ses moyens AA et soulager l’assaut du village. Mais il est têtu et borné, et donc il a foncé tête baissée sur le village et uniquement le village. Payant, je reconnais. Nous verrons sur la distance.
Le premier Date est sans conteste celui de la surprise et de la suprématie allemande : les moyens sont pléthoriques à l’opposé des maigres possibilités alliées, à peine compensées par la présence possible des Typhoons. Ces derniers sont certes menaçants mais si le joueur allemand se dote de suffisamment d’anti-aériens, ils ne vont pas être à la fête non plus les avions. Très technique, ce Date nécessite un bon usage du combat inter-armes. A ce petit jeu, Barns a été supérieur à moi, mais je retiens la leçon.
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté


Hors ligne Hill621

  • Cote 1664 Crew
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 927
    • +37/-1
J'oubliais : cette CG est très ludique et de belle facture.
Pas de gros effectifs à gérer, la taille est tout à fait raisonnable (8-10 squads de chaque côté et une vingtaine de véhicules allemands contre une demi-douzaine alliés).
Du coup, on prend beaucoup de plaisir à la jouer.

Je la fais également en parallèle avec Zippo, côté allemand ce coup-ci : autant les moyens que les tactiques mis en oeuvre sont différents, ce qui m'amène à penser que la rejouabilité est bonne.
Heiður , Hugrekki , Aga og Hollusta
Honneur, Courage, Discipline et Loyauté