Auteur Sujet: FB CG I - Russian Go Home ! (l'héroïque défense de la ville martyr)  (Lu 1384 fois)

Hors ligne vilshoffen

  • 8-1
  • *
  • Messages: 141
  • +4/-0
Tour Quatre – Actions soviétiques

Coup de théâtre, une puissante bourrasque (GUSTS sur WC 6,6) balaye tous les fumigènes de la carte. Si cela était attendu pour les fumées russes, les miennes y passent aussi, ce qui met un peu à poil les positions russes en B31 et C32. Il faudra ajuster les tirs et exploiter au mieux cette situation !

Hélas un HS AC décide de tirer un BOX lors de la rally et s’en va rejoindre ses glorieux ancêtres. Et c’est là que l’opérateur RADIO obtient son accès… à une batterie de Katyushkas ! 19 hexes arrosés de roquettes de 200 mm (IFT colonne 36), le cauchemar.
Heureusement, l’erreur automatique déporte les engins de mort vers la colline Sud (P35), à un poil des pieds des SS qui piaffent d’impatience de participer à la fête ! Nonobstant, Q35 est pulvérisé, s’effondrant partiellement sur le carrefour Q34 et dispersant des débris à l’entour. Quant aux Conscrits Cloaked de N35 et N36, même avec +3 de TEM la colonne 36 ne leur réussit vraiment pas…
Avec 2 squads Disrupt et une flammèche en R36, je ne m’en sors pas trop mal, cela aurait pu être pire, pensais-je… avant de vivre la suite de la Prep.

Le LtMtr de A39, libéré de la fumée a décidé d’aligner L33 qui, pour mémoire, a du gaz à tous les étages (du Rez au toit : Cloak ; canon d’ART ; HMG ; MTR).
Après un tir de calibrage, ce chameau me sort un SNAKE. Sélection aléatoire pour la Location heureuse élue, et le gagnant est : le 1er étage. Bravo, on applaudit bien fort le Crew et le 76L d’ART qui sont tout simplement vaporisés ! S’ensuivirent quatre autre ROF, sans plus aucun résultat. Je dois impérativement faire taire cette nuisance.
Le reste de la Prep montrera la solidité mentale de mes unités en I39 et particulièrement en C30 dont les survivants méritent déjà une médaille !

Quand on tire, on ne bouge pas. Mais les AFV restent trop mobile, l’un essuyant même un tir de PF (H34 à H36) manqué de très peu malgré un SNAKES (TH 6+5, SNAKES, Subsequent dr = 5…), l’autre continuant son ménage de mines sur le Cogwheel et essuyant un coup de PSK (TH 7+2).

La DEF a été très mitigée. Après un échange de BOXCARDs (sur PTC déclenchant un BT contre le LtMtr, puis sur un tir sans LOS déclassant un Squad Vannay), la MMG de N39 est récompensée de son travail de sape sur H39 : K/2, blessure mortelle du 8-1 et casse du 247/ATR.
Bord Nord, mon AT casse sur un autre BOX, héritant ainsi d’un fort disgracieux pion ‘Low Ammo’, mais les éclaireurs dans la rue (628 en C31 et 527/LMG en D31) seront cassés. Un autre SNAKES touchera B31, infligeant une deuxième blessure au 10-2 et cassant le HS.
L’AFPh a été négligeable.

Le HS en H39 n’a pu trouver de voie de déroute et en APh une nouvelle tête de pont s’est formée en A31-B30-C31.

Bilan : un tour horrible avec la perte de mes deux tubes et un déclassement de Vannay. Côté positif, la Villa blanche tient bon, mais les 8.5*628 et 8*527 avec 3 leaders (10-2W, 9-2, 8-1) et toutes leur SW finiront bien par faire craqueler mon dispositif : la question n’est plus « si », mais « quand » ; le centre est figé, ses 4*628, 2.5*447 et 2 leaders (8-1 et 7-0) ne pousseront pas plus loin malgré le soutien des 3*T34 et des HW en D39 ; l’offensive sur le flanc Sud a échoué, il ne reste qu'un 447/LMG du mauvais côté des mines ; il n'y plus que 1.5*447 en arrière et les HW en D39 ainsi que le 237/LtMtr en A39 vont bientôt souffrir ma colère.
PERTES. Ratio CVP RU/AX = 1/1.25
RU : 2 HS, 1 Ldr (8-1)
AX : 1 HS, 1 Crew, 1 GUN (ART 76L)
CUMUL CVP = 18/8.
Festung Budapest. CG I, Jour 2. Axe en défense contre l'Eléphant.

Hors ligne vilshoffen

  • 8-1
  • *
  • Messages: 141
  • +4/-0
Considérations pour la deuxième partie de cette première journée, avant le Tour 4 de l'Axe.

En effet, 4 tours Russes sont passés, il ne peut donc plus compter que sur très probablement deux phase de mouvement (peut-être trois) supplémentaires.
Ses troupes s'étiolent, suite à de conséquentes pertes : 2.5*628, 1*527, 4.5*447, 1*8-1. Soient 8 squads sur ses 36 de départ (22 %).
De mon côté, la perte de mes deux tubes (l'ART a été dispersé, et l'AT est Malf et soumis à un Low Ammo) va se faire ressentir, d'autant plus que mon AA est abominablement mal placé : presque inutile, sauf peut-être à inquiéter l'aviation ? En revanche, je n'ai perdu que 4 HS et un Crew, soit moins de 7% de mon OB initial (4% en incluant les Réserves qui s'activent progressivement) hors SS. La stratégie du nombre s'avère, pour le moment, payante. Mais ne pavoisons pas encore.

Voyons les différents fronts.
L'offensive au Sud a échoué. Seul un 447/LMG reste debout.
Celle du centre est figée ; je postule que les 4*628 (plus 2*447 à rallier) avec leur LMG et DC et 2 leaders (8-1 et 7-0) ne vont pas se risquer plus loin malgré le soutien des 3*T34. Il n'y a par ailleurs que 1.5*447 et un 8-0 potentiels renforts coté Nord (donc de l'autre coté de la Olasz fasor).
Quant aux soutiens en D39 et A39, ils ne peuvent que tenter de perturber mes MTRs et HMGs dans les étages de L33 et L29. Toutefois, ces nuisances devront être traités comme il se doit avant de considérer toute velléité de contre-attaque.

Reste le bord Nord / front Est.
Là, les forces en présence semblent à mon désavantage en nombre et en qualité : 13 Squads, 3 leaders, 4 LMG, 2 DC, plus 3.5 squads à rallier ET un SR de 80mm, contre une dizaine de squads disparates. Cependant, C30 et E30 sont fortifiés et remplis (y inclus un 9-1Héroïque), les MTRs ainsi que les HMGs en L29 et L33 couvrent bien la rue à traverser ainsi que A31, et le Cogwheel est tenu par quelques Vannays.
Je peux espérer résister aux vagues rouges encore quelques tours, voire même un peu l'attendrir. Hélas, il me manquera de la puissance de feu pour obtenir des résultats significatifs, à moins de concentrer systématiquement mes tirs sur une seule cible à la fois : nettoyer la rue, éradiquer les leaders, estropier les porteurs de SW, harceler les locations contenant des brokens ?

Pour les deux prochains tours, je pense concentrer mes efforts pour réduire ses forces sur ce front Est et continuer de saper son moral personnel. Les troupes du bord Ouest et les Milices AC vont harceler le Centre et D39, afin d'infliger encore quelques pertes.
Selon l'évolution de la situation, et en cas d'avantage certain, je pourrais envisager au Tour 6 d'exploiter d'éventuels trous dans son offensive et tenter de réoccuper du terrain.
Festung Budapest. CG I, Jour 2. Axe en défense contre l'Eléphant.

Hors ligne Guillaume

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 4 005
  • +37/-0
Coup de bol pour les Katyusha, même si ce genre de joujou est trop aléatoire à mon goût!
De même les unités commencent à être trop proches pour que les Rockets fussent réellement productive sauf énorme coup de chance sur tes MTRS en rooftop au centre!

A noter aussi le fait que les ldrs wounded deviennent d'une utilité très relative, ne pouvant guérir de leur blessure en RePh et pouvant même être évacués le cas échéant! Bref, un SMC wounded doit déjà être considéré comme perdu pour la prochaine Date à mon sens.

L'idée d'une contre-attaque est toujours tentante, mais peut être assez casse-gueule sur la durée. Il faut toujours réfléchir à la possibilité que ce la tourne mal et les conséquences que cela peut avoir.

En l'occurrence, en début de campagne, il ne faudrait pas qu'une déroute en un point de la ligne du fait d'une contre-attaque refoulée n'entraîne l'apparition d'une brêche. Le popov a encore les moyens de se refaire une santé en RePh.
Pour les appuis, c'est assez embêtant car c'est une force pour l'Axe.
Personnellement, j'ai eu des mésaventures cocasses du fait de l'extermination de plusieurs Crew ayant entraîné un surplus de tube (2 pour être exact!), je ne me privais plus d'intensive Fire du coup!

AAR de ma campagne:
http://forum.cote1664.net/index.php/topic,10481.msg87792.html#msg87792
http://forum.cote1664.net/index.php/topic,10889.msg92515.html#msg92515
http://forum.cote1664.net/index.php/topic,11327.msg93639.html#msg93639

J'ai zappé la Date 2 apparemment dans les AARS!
ASL15Trapped!
ITR6The Ceramic Factory
BFP138Outgunned
CH40Nordic Twilight
BRT2China Girl
J175Bedburg Bite
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
FT20Viva La Republica!
SP114Seizing Gyulamajor

Hors ligne vilshoffen

  • 8-1
  • *
  • Messages: 141
  • +4/-0
Tour Quatre - AXE

Le début d'une débâcle ? De mon côté, le 467KGE de A30 se rallie miraculeusement ce qui augmentera la pression sur la colline, et du sien, un BOXCARDS réduit un de ses 527.

La PFPh sera d'une efficacité redoutable : break des trois leaders et de 10 squads, et 4 CR.
Dans le détail, les mortiers enchaînant les ROFs : celui de L29 pilonne C32, cassant le 9-2, tuant le HS et réduisant le 628 ; celui de L33 s'attaque à B33 ELRisant puis réduisant un des deux 527/LMG et cassant l'autre ainsi que le 8-1, ne laissant qu'un misérable 527 debout. Quant aux HMGs, en demi-teinte, elles ne cassent que le 10-2Wnd et un des deux 628 et PINnent l'autre. Mais le nettoyage des rues et de la colline a été intégral, les deux 628/LMG en C31 et B30 sont cassés ainsi que la pile de A32 et l'éclaireur de A31.
J'en profite pour mettre le Canon Anti-Aérien en mode AA.

Durant la MPh, j'augmente la pression sur le centre et réorganise mon front Est (renforts de KGEs en A30).
En DFPh, les rockettes continuent de terrasser les contreforts de Kis-Svàbhegy (je suppose que c'est le nom de la grande colline Sud).
Sur le Centre, ma menaçante pile en H34 est fortement cassée, interrompant pour le moment mon retour.
Quant aux avions, celui sans bombe manque son Sight TC (BOXCARDS, encore un) sur un des MTRs et je n'obtiens d'autre résultat que d'enrayer sa HMG (sur un autre BOX) forçant un RECALL. L'autre, en revanche, sort un SNAKES en attaquant C30, blesse le Héro 9-1 et casse le 7-0 qui promène son sac à main. Mais C30 tient toujours !

Les Déroutes verront l'éclaireur de A31 et le mitrailleur de B30 s'évaporer, voyant -et ne pouvant donc pas se rapprocher de- N39 !

Lors de l'APh, je reprends A31 et descend dans la rue en B30 pour en récupérer les détritus oubliés par mes invités (une DC et une LMG, c'est tout bénef).
Il n'y aura pas de CC ce tour.

Bilan : la balance cosmique se rétablit et compense la perte de mes deux tubes, au pris de deux HS innocents. L'offensive au bord Nord est sérieusement compromise, même s'il peut théoriquement rallier ses 3 leaders puis toutes les unités les accompagnants. Mais cela lui prendra tout le tour 5 pour se remettre en position et se montrer menaçant. De mon côté, je compte bien faire de ce pâté de maisons un mouroir.
PERTES. Ratio CVP RU/AX = 4.5/1
RU : 2 SQD, 5 HS
AX : 2 HS
CUMUL CVP = 27/10.
Festung Budapest. CG I, Jour 2. Axe en défense contre l'Eléphant.

Hors ligne vilshoffen

  • 8-1
  • *
  • Messages: 141
  • +4/-0
Le tour 5 a été joué hier soir.
Le Russe a mangé gras !

Sa tentative d'occupation du terrain, bord Nord, a sonné son glas : 16 CVPs (4 squads et les deux Leaders -2).
En revanche, il a repris I39.

Exsangue et à bout de souffle, il a vigoureusement prié pour que le scénario se termine là. Pour moi, en revanche, un (ou deux) tour(s) supplémentaire(s) pour ma contre-attaque aurai(en)t été plus que bienvenu(s).
Mais le sort en a décidé autrement : en sortant un 1, je mets magnanimement fin (temporairement) à ses tourments.

Avec un total de 43 CVPs, dont 8 de leaders, il aura bien morflé : 17,5 squads, presque la moitié de son OB !
De mon côté, mes 5.5 squads perdus me laissent avec quasiment 90 % de mon OB.
Vivement la RePh !

AAR détaillé à venir.
« Modifié: 12 janvier 2017, 23:50 par vilshoffen »
Festung Budapest. CG I, Jour 2. Axe en défense contre l'Eléphant.

Hors ligne vilshoffen

  • 8-1
  • *
  • Messages: 141
  • +4/-0
Tour 5 Soviétique

Des 8 squads cassés dans le mouroir il n’en rallie qu’un et demi. Ça fait peu, 5 squads et demi pour faire une attaque crédible…
En Prep il tentera de m’assommer avec son OBA, mais sans trop de résultat. Le 467 dans la rue (B30) cassera et laissera un HS sur le terrain en se mangeant trois 1MC. Au centre, les blindés font des dégâts : les servants cassés de l’un des Mortiers en vigie ne résistent pas plus longtemps.

En une tentative désespérée de grappiller encore un peu de terrain, un hardi HS s’empêtre dans les mines de I38 et révèle ma dernière pile de leurres, et un 447/LMG reprend pied sur les rails en H39.

Mes tirs défensifs feront enfin se taire le LtMtr de A39. Le Bofors terminera le HS hardi en I38. La maison blanche maintiendra la pression sur le bâtiment de repli du 10-2. D’ailleurs, j’arrive à remettre DM toutes ses unités dans le mouroir. A noter tout de même une série de 4 ROFs de la HMG en L29.

L’AFPh est négligeable, et en phase de déroute le Conscrit Hongrois PIN en A31 abandonne le terrain, sous la menace d’un 628 adjacent.
Lors de l’Avance, Jean envoie son 9-2 au secours du 10-2, sous les fenêtres de la maison blanche. Miam, miam, miam (voir image détaillant le contenu du mouroir). Bien entendu, le 447 qui s’insinuait vers le flanc sud ose traverser les mines et vient au contact dans I39. S’ensuit un CC H-t-H et la perte d’un HS défenseur…

Bilan : l’offensive côté nord est complètement stoppée, il me faudra envisage d’exploiter cela. En revanche, la prise de I38 et la mêlée en I39 me posent problème : outre le risque de perdre cette dernière (137 vs. 447), le contrôle de ces bâtiments est capital pour la détermination du périmètre. Il me faut absolument les reprendre.
PERTES. Ratio CVP RU/AX = 1/2
RU : 2 HS
AX : 2 HS, 1 Crew
CUMUL CVP = 29/14.
Festung Budapest. CG I, Jour 2. Axe en défense contre l'Eléphant.

Hors ligne vilshoffen

  • 8-1
  • *
  • Messages: 141
  • +4/-0
Tour 5 AXE

Je rallie quelques troupes au centre, mais lui récupère son 10-2 et deux 628 grâce à la présence du 9-2. Cette poche doit être réduite. Ce sera fait.

11 CVPs seront comptabilisés du fait d’un seul tir (16+2, 2MC) et la pile en B32 (10-2 blessé, 9-2, 2*628, et un 628 Broken) va s’évaporer. D’abord le 10-2 sort un BOXCARDS et sa blessure s’infecte (3 CVP), tout le monde se casse suite au 2MC et le 628 déjà à terre perd un HS (+ 1 CVP). Lors du LLMC (1 ou 2, nous n’étions pas complètement d’accord, mais le résultat n’en aurait pas été différent), un des deux 628 perd un HS (+ 1 CVP) et l’autre appelle mon Sniper. Celui-ci est HOT, et atterrit à proximité de B32. Entre révéler un (bête) 527 camouflé et avoir une chance de mettre le 9-2 au tapis, je n’hésite pas un instant. La sélection aléatoire entre le 9-2, le 628 et les deux HS résulte en une belle égalité entre ces deux premiers : le 9-2 prend la balle entre les deux yeux (+ 3CVP) et le 628 s’en sort temporairement. Mais le LLMC2 lui coûtera un HS ainsi que la vie des deux autres HS (+ 3 CVP). Le compte est bon, il ne reste qu’un 328 apeuré.
Surfant sur ma chance, je tente de liquider la Melee en I38 avec du 20+3 (3MC). Le 447 PIN, et mon HS survit ! Une petite chance de tenir un tour supplémentaire.
La HMG en L29 sort une nouvelle série de ROFs, hélas improductive, quant au celle de L33, elle met A34 à genoux, réduisant un 527 et tuant un HS Conscrit. Le Bofors se remet en mode AA.

Mes mouvements permettront de rapatrier des troupes ralliées sur la colline Sud, et mettre la pression au Centre (en G34), sans hélas trop de succès. Ce n’est pas encore le temps de la contre-attaque. La MMG de N39 descend en renfort de J38 et appelle le dernier avion. Celui-ci fait un Straffing, mais n’obtient rien de mieux que de PINner le mitrailleur. Cela me permet tout de même de tenter d’abattre cet oiseau néfaste, sans succès.

En DEF, Jean place artistiquement son OBA de sorte de me bloquer le passage le long du bord nord de la carte. La perspective d’une contre-attaque semble le terrifier ! Il réussit tout de même à casser son 628 Fanatique (3MC) qui tenait encore debout en B31), ainsi que deux HS en A30. Enfin un SNAKES avec les MGs d’un de ses T34 me casse quasiment tout ce qui me reste au Rez de E30.

Alors qu’il n’y a pas d’AFPh, c’est la queue entre les jambes que Jean déroute ses survivants du flanc Est.
En Avance, il me reste à reprendre I38, en traversant aisément le champ de mines, mais je n’ose pas monter à l’assaut de I39, abandonnant mon 137 se faire ratiboiser, emportant avec lui un HS Russe.

A ce stade du scénario, je considère qu’avec 4 squads russes valides plus 4.5 squads et un 8-1 cassés, le front Est est lessivé. Il est temps de considérer une contre-attaque massive et victorieuse afin de reprendre le pâté de maisons et les bords de carte. Au centre, ce sera une autre affaire, ne pouvant pas cumuler assez de puissance de feux sur les petits bâtiments le long de la voie ferrée. Quant au Sud, après avoir zigouillé le 237, je pourrais reprendre I39 et drastiquement réduire son périmètre.

Hélas, le dr de fin de journée m’a trahi : je lui concède à mon grand regret la fin de journée.

Bilan : mon Sniper n’aura pas chômé avec 8 SAN (dont 2 HOT et 2 Warm) avec un résultat plus que satisfaisant. En fait, avec 14 CVPs, un tiers de toutes les pertes russes ont eu lieu ce tour-ci ! Son dernier sursaut contre le front Sud lui permettra de grignoter le périmètre, et sa résistance au centre lui aura été bénéfique. Mais fallait-il conserver les 3 blindés dans cette zone ?
PERTES. Ratio CVP RU/AX = 14/3
RU : 10-2, 9-2, 8 HS
AX : 3 HS
CUMUL CVP = 43/17.
Festung Budapest. CG I, Jour 2. Axe en défense contre l'Eléphant.

Hors ligne vilshoffen

  • 8-1
  • *
  • Messages: 141
  • +4/-0
BILAN DU SCENARIO INITIAL

Pertes Russes :
Leaders = 10-2, 9-2, 8-1. En plus d’un 9-1 blessé il lui reste 2 * 8-1, 2 * 8-0, 1 * 7-0.
SMG Guards = 6.5 * 628 (1 KIA, 1 Failure to Rout ; 1 K, 2 BT, 6 CR). Reste 8.5
SMG 1st = 5.5 * 527 (1 Failure to Rout, 2 ELR ; 5 CR). Reste 3.5
Rifle 1st = 5.5 * 447 (0.5 Failure to Rout, 1.5 ELR ; 2 K, 2 BT, 3 CR dont 1 en CC). Reste 6.5
Conscrits = 3.5 * 426 (1.5 Failure to Rout ; 5 CR). Reste 0
Petit matériel = 1 * LMG, 1 * DC (capturées). Reste 1 * HMG, 1 * MMG, 7 * LMG, 1 * ATR, 1 * LtMtr, 2 * DC.
AFV = Aucune perte. Reste 3 * T34/85
CVP DE DEPART = 104. Pertes = 43. Ratio = 41.346 %... Désastreux !

Pertes de l’Axe :
Les SS n’ont pas été impactés, il reste donc 8-1, 8-0, 7-0, 6 * 658, 4 * 468 et tout le matos.
Leaders GE = Un 8-1 a été promu 9-1, puis blessé, et il reste encore un 7-0.
Leaders HU = pas de pertes. Reste 2 * 9-1, 3 * 8-1, 3 * 8-0, 2 * 7-0.
KGE = 1 * 467 (2 CR), 0.5 * 436 (K). Reste 3 * 467, 3 * 447, 2.5 * 436.
Vannay = 2.5 * 447 (0.5 Failure to rout, 1.5 ELR ; 1 CR,). Reste 7.5 * 447.
ACM = ½ * 526 (CR). Reste 5.5 * 526.
Rifle 1st = 3 * 347 (2 ELR ; 2 CR en CC). Grâce à l’ELR du Vannay, il reste 7.5 * 347.
Conscrits = 1.5 * 336 (3 CR). Grâce aux 2 ELRs de 1ère lignes, il reste 15.5 * 336.
Crews = 1 * 228 (KIA), 1 * 227 (CR). Restent 1 * 228 et 2 * 227.
Petit matériel = 1 * PSK(HU) (X). Restent 2 * HMG(GE), 1 * HMG(HU), 1 * MMG(GE), 2 * LMG(GE), 4 * LMG(HU), 1 * LMG(RU), 1 * PSK(GE), 3 * DC(HU), 1 * DC(RU).
Matériel lourd = 1 * ART 76L (KIA). Reste 1 * AT 75L(GE) malf (peut disparaître lors de la RePh), 2 * MTR 81*, 1 * AA 40L(HU).
CVP DE DEPART (hors SS) = 138. Pertes = 17. Ratio = 12.32 %... Miraculeux !

Il aura donc perdu 17.5 Squads, presque la moitié de son OB, ses deux meilleurs leaders (-2s) et peut-être même le troisième (9-1 Wounded), pour finalement progresser de 4 hex vers l’Est et un seul vers le sud. Un désastre. Toutefois, la prise des bâtiments du centre lui permet d’avoir 23 Stone Locations. Mais l’objectif de victoire du premier jour n’est clairement pas atteint. Côté rigolo de ses pertes abyssales, il a quasiment 1 leader pour 3 squads ; un ratio tout à fait inédit pour des troupes soviétiques…

Je n’aurai perdu que 5.5 Squads et 2 Crews ainsi que l’ART 76L et peut-être l’AT 75L en Refit ; aucun leader ni de petit matériel. Je recule finalement peu, mais presque tous mes champs de mine et tous les barbelés seront dans son périmètre. Avec un peu de chance il subira encore une paire de Casualties en essayant de les enlever. A moins qu’il ne les laisse pour me dissuader de reprendre trop de terrain ?
Festung Budapest. CG I, Jour 2. Axe en défense contre l'Eléphant.

Hors ligne Phil D

  • 10-2
  • *
  • Messages: 508
  • +1/-0
Je ne connais pas du tout le CG, mais ça semble vraiment super brutal comme ratio... perdre 1 squad par Stone Location, c'est probablement pas viable!



Hors ligne Psywarrior

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 474
  • +26/-0
Tour 5 Soviétique

L’AFPh est négligeable, et en phase de déroute le Conscrit Hongrois PIN en A31 abandonne le terrain, sous la menace d’un 628 adjacent.


Une question peut-être naïve mais une unité PIN peut se dérouter sans être démoralisée ?

Sinon, super AAR et bataille acharnée s'il en est.
SK2 (GER) vs Eggdrop (RUS)
129 (GER) vs Fanf (RUS)

Hors ligne L'éléphant

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 200
  • +18/-0
Je pense que le Russe ne peut pas gagner le premier jour.
Une unité pinned doit devenir DM pour se déroute volontairement.

Hors ligne vilshoffen

  • 8-1
  • *
  • Messages: 141
  • +4/-0
Une question peut-être naïve mais une unité PIN peut se dérouter sans être démoralisée ?

Une unité pinned doit devenir DM pour se déroute volontairement.

En effet, un raccourci de transcription... J'ai infligé à mon Conscrit PIN un Voluntary Break, pour fuir lors de la RtPh la menace du 628Fanatique ADJACENT...

Oui la bataille est acharnée mais s'est interrompue trop tôt à mon goût.

On a fait la Refit ce matin, et je vais rouler pour mes CPP. La grande question qui se pose est de savoir si j'attaque le Jour 2, et si oui si j'invoque un scénario de nuit...
Mais comme je n'ai jamais joué de Nuit (et Jean non plus !) ça risque d'être coton.
« Modifié: 15 janvier 2017, 13:36 par vilshoffen »
Festung Budapest. CG I, Jour 2. Axe en défense contre l'Eléphant.

Hors ligne vilshoffen

  • 8-1
  • *
  • Messages: 141
  • +4/-0
CPPs tirés. 8 généraux et 2 spécifiques. Plutôt dans la moyenne : pour la première campagne (6 jours), les CPP sont divisés par deux (FRU).

Après avoir longtemps contemplé la perspective d'une attaque de nuit, je décide de me contenter de le voir venir :
J'ai un avantage numérique indéniable (44.5 squads contre 18.5) qu'il ne pourra pas rattraper sauf à acheter deux compagnies en Réserve

MAIS !

Si le jour de mon attaque je bénéficie d'un bonus de 5 GCPPs, si je n'obtiens pas la victoire (12 Stone locations), je subirais une pénalité de 6 GCPP le lendemain !
Et il n'a que 23 Stone Locations, dont la majorité dans le triangle A36-C35-C37, quasiment imprenable.

Donc, je me fortifie, et chercherai à lui infliger un max de pertes. Mes achats :
- Une Compagnie KGE pour renforcer le manque de leadership, suite à l'évacuation du 9-1Héroïque, il n'y avait plus qu'un 7-0 (promu ensuite 8-0) pour encadrer les troupes allemandes. Elle entrera au tour 1 par le côté nord.
- Le SAN +1, car la Refit m'avait réduit à 3 et j'ai remarqué que Jean tire plus de 4 que de 3 (en même temps, y'a comme une tendance statistique).
- Une section de canons AT allemands pour disposer de ses blindés, s'il m'en renvoit.
- 3 * des fortifications Hongroises, pour renforcer/fortifier mes positions. Je ne jouerai pas avec les mines, trop coûteuses, mais fortifie A30, et dépense le reste en camouflage : trois dummies MTR sur des toits, dix dummy Cloaking, et de quoi cacher le contenu de mes piles sur carte.

Vivement la suite !
Festung Budapest. CG I, Jour 2. Axe en défense contre l'Eléphant.

Hors ligne benj

  • Silly Squirrel
  • Administrateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 723
  • +48/-3
  • You missed me, you didn't even touch me !!! (dud)
    • Cote 1664
À mon avis c'est une erreur d'attaquer (ou alors, de nuit) à ce moment car si je ne m'abuse, tu n'as pas encore d'OBA et le Russe est quand même dans des positions solides face à de l'open ground et sera le dos au mur, certes, mais concentré.  Probable que le jour suivant lui coûte tout aussi cher que le précédent, le fruit sera mûr à ce moment, surtout s'il a pu étendre son front et donc diluer la concentration des troupes.  Et à ce moment tu auras de l'OBA et ça fera très mal.
« Au final, le meilleur fumigène Russe reste le Panzerfaust »

Hors ligne vilshoffen

  • 8-1
  • *
  • Messages: 141
  • +4/-0
À mon avis c'est une erreur d'attaquer (ou alors, de nuit) à ce moment car si je ne m'abuse, tu n'as pas encore d'OBA et le Russe est quand même dans des positions solides face à de l'open ground et sera le dos au mur, certes, mais concentré.  Probable que le jour suivant lui coûte tout aussi cher que le précédent, le fruit sera mûr à ce moment, surtout s'il a pu étendre son front et donc diluer la concentration des troupes.  Et à ce moment tu auras de l'OBA et ça fera très mal.

Merci de confirmer mon analyse. Il est, en effet, très concentré dans des positions très défendables avec beaucoup de terrain découvert à traverser (rues, OG, etc.). Et sans OBA pour l'arroser copieusement (la batterie de 120mm me fait de l’œil), la patience reste de mise.
« Modifié: 16 janvier 2017, 08:05 par vilshoffen »
Festung Budapest. CG I, Jour 2. Axe en défense contre l'Eléphant.