Auteur Sujet: Comment avez-vous commencé ASL ?  (Lu 7917 fois)

Hors ligne Brazouck

  • 10-3
  • *
  • Messages: 879
  • +9/-0
  • The crazy bazooka guy
    • Cyberstratege
Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #15 le: 09 Novembre 2006, 10:15 »
C'est fou ce que le francais (ou le belfe!) moyen aime raconter sa vie! Moi aussi! Moi aussi!

Bon alors en 1992, j'avais 9 ans, on m'a offert un jeu de figurine, il s'agissait de warhammer 40000, alors petit a petit ce fut la decheance, argent de poche qui y passait, amis qui disparaissaient, famille inquiete de ce truc bizarre etc, mais ce n'etait pas le pire, 1995, jeux de role! (polaris, que des bons souvenirs) et la sa continue, cercle d'amis ecore plus restreint, mauvaise pub du JdR dans ces années, mon premier club parce que en correze personne veut se lancer la dedans, et puis par hasard, je tombe sur un VAE VICTIS avec en pointe toiujours1 Indochine. On commence alors a y jouer au club du lycee qui d'ailleur fut deserté un peu apres, mais c'est comme ca que j'ai decouvert l'article vaevictis "apprivoisez le monstre", ca commence maintenant...

2001, je m'installe a limoges pour mes etudes, ma copine est ferue de jeux de figs, donc la vie est belle, un jour en allant me promener dans un magasin de fig et de jeu de roles, je tombe sur un joli classeur rouge, je regarde, Surprise! ce nom me dit quemque chose, je me rapelle cet article du VV, je dit au vendeur "allez je le prends et quand je connaitrait bien les regles, j'acheterai BV!" je rentre chez moi, deballe le classeur, lis la premiere page puis... je repart acheter BV!

1 mois apres, imbus de moi meme je dit a un pote, "allez je vais t'apprendre un super jeu, regarde un scenar pas compliqué 'the fugitives'" une heure plus tarsd il s'en vas ecoeuré a vie d'ASL, moi aussi d'ailleur. Puis je rencontre par le biais du club de fig historique un joueur d'ASL un vrai qui m'apprend ce qu'il sait, je souffre mais j'apprends. Ma fille naitra en 2005, je me concentre alors un peu sur autre chose, nous retournons en correze et la surprise! Jean Francois, rencontré ici meme sur ce forum, un joueur d'ASL correzien, maintenant on enchaine au moins une partie par semaine, j'apprends enormement, et j'ai deja laissé passer 2 belles occasions de tournoi, mais ca ne saurait tarder!

Enfin ma copine m'a quitter me laissant sans logement ni vehicule, qu'a cela ne tienne, je peut me consacrer a ASL entierement maintenant (niark niark niark!), je pense vraiment avoir un grain moi!

Antoine

Hors ligne Disrupt Michael

  • FFL-ASL Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 761
  • +41/-12
  • Michel Bongiovanni
Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #16 le: 09 Novembre 2006, 10:36 »
Je lance une discussion sociale sur nos débuts à ASL : quel facteur déclenchant ? comment ? avec qui ? etc

J'ai raconté comment et avec qui, mais je n'ai pas parlé du facteur déclenchant.
Il y en a plusieurs.
Le premier est qu'Eric et moi avons toujours joué ensemble depuis que nous sommes tout petits. D'avoir quelqu'un avec qui jouer régulièrement ça aide beaucoup.
On a toujours été intéressés par l'histoire (Eric en premier qui m'a refilé le virus) et nous lisions beaucoup de livres sur Napoléon ou sur la deuxième guerre mondiale (notamment la série des Jean Mabire sur les hommes en noir qui a pas mal alimenté notre imaginaire).
On a toujours aimé les jeux de société. Je n'oublierais jamais ma première partie de Monopoly, j'avais 5 ans et Eric 8, nous jouions avec nos parents. Eric nous a tous plumé jusqu'au dernier et je me souviens des larmes que j'ai versé quand j'ai été obligé de lui céder la rue de la paix pour payer mes dettes. Ce jour là j'ai ressenti pour la première fois ce que je ressens aujourd'hui en jouant à ASL, le gout amer de la défaite et par opposition la joie de la victoire (que je lisais dans le sourire d'Eric face à mes larmes), c'est en quelque sorte ma première partie de wargame.
Après nous avons toujours utilisé nos jouets (petits soldats, lego, playmobyl etc...) pour jouer à des jeux très structurés avec des règles (les playmobils font du commerce, un cheval vaut trois fusils, les petits soldats avancent d'un carreau de carrelage par tour, les mitraillettes tirent à une case, les fusils à deux, nos soldats en lego montent en grade s'ils survivent aux batailles, etc...).
Alors quand nous avons découvert les vrais wargames, cela ne pouvait que nous interesser. Ces jeux et particulièrement SL alliaient tout ce que cherchions à intégrer dans nos jeux d'enfants.

Ce qui est drôle, à la lecture de ce thread, c'est que la plupart d'entre nous ont un parcours similaire. Découverte du wargame dans les années quatre-vingt (les années 80!), pratique intensive grâce à un adversaire unique, abandon du jeu dans les années 90, retour dans les années 2000 grâce à internet qui permet de trouver des gens qui pratiquent toujours ASL.
Et tous, alors que nous avions laissé tombé pendant une dizaine d'années, nous révions de nous y remettre. Notre parcours est parallèle à celui du système de jeu lui-même qui a failli sombrer et disparaitre durant ces années noires si certains n'avaient pas entretenu la flamme.

Hors ligne bogda

  • 9-1
  • *
  • Messages: 184
  • +1/-0
Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #17 le: 09 Novembre 2006, 11:38 »
Tu as raison c'est marrant ses similaritées!

D'ailleurs pour ma part avant les wargames, je faisais comme michel, mais avec des petits bonhommes en plastic, les atlantiques ils appelaient ça à l'époque.
Enfin c'était la marque.
Et pareil, un fusil tire plus loin qu'une mitraillette mais une mitraillette tir plus vite etc...
Tout ça à terre avec un système de portée en centimètre comme les jeux avec figure quoi, mais j'avais entre 8 et 12 ans environ et je connaissais pas ce type de jeu.
Comme quoi....

Hors ligne aborel

  • 9-2
  • *
  • Messages: 273
  • +3/-0
Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #18 le: 09 Novembre 2006, 17:28 »
OK, je m'y mets... je vous préviens de suite, il y a du chemin avant d'arriver à ASL  :-D
Alors pour moi, je dirais que tout a commencé en 1982-83 dans un petit village suisse au bord du Lac Léman quand un petit camarade de classe m'a prêté 2 bouquins d'un genre totalement inconnu jusqu'à lors. Imaginez, c'était interactif! On sautait d'un bout à l'autre du bouquin selon les choix proposés au personnage principal, c'était rigolo  8)
Quand Gallimard a lancé les "Livres dont vous êtes le héros" dans la collection Folio Junior l'année suivante, j'étais mordu. Je les ai presque tous achetés, jusqu'à ce qu'arrive un truc encore plus exotique (vous allez rire) avec "L'Oeil Noir" (vers 1986). C'était un peu pareil, sauf qu'en plus ça se jouait à plusieurs, avec une sorte de meneur de jeu. A peu près en même temps, j'apprends qu'un autre de mes copains a trouvé un truc semblable (appelons ça un "jeu de rôle"  :-$ ) nommé Donjons et Dragons. Ce nom ne m'était pas totalement inconnu, puisque je l'avais déjà rencontré dans ET (oui, le film de Spielberg) ainsi que dans un vieil encart du journal de Spirou. A cette même époque, j'ai découvert Jeux et Stratégies, et un peu plus tard (devenu un ardent fanatique des JdR) Casus Belli. Et ainsi se déroula ma vie de joueur (AD&D, Call of Cthulhu, Stormbringer, Paranoia, Star wars RPG, Middle-Earth Role Playing) dans la joie et la bonne humeur jusqu'à la fin du lycée, avec une brochette d'autres jeuderoleux presque toujours disponibles pour casser du gobelin.
Les wargames? Mouais, parfois, mais rarement: Norge (International Games) trouvé par hasard dans une boutique du coin, puis bien plus tard Flight Leader (Avalon Hill), mon frérot et moi étant des fans d'aviation.

Vous suivez toujours? Bien! Arrive donc le bac, puis l'université, et là c'est la cata, plus personne n'a des horaires compatibles pour venir casser du gobelin  :pleure: La vie c'est vraiment trop injuste. S'en suit une période de non-jeu d'environ  4 ans (jusqu'en 1996) avant que je me retrouve à Paris pour un espèce de diplôme postgrade rigoureusement inutile pour nous les Suisses (un DEA), mais bon quand on vous propose de passer 2 mois à Paris, logé et payé, juste pour suivre quelques cours, allez les jeunes, on se motive! Pendant cette période, je visite un des lieux mythiques dont j'avais connaissance via les pubs dans Casus, l'Oeuf Cube. Avec plein de jolies boîtes colorées dedans. Certaines avec plein de pions encore dedans. Et je commence à me demander si je ne devrais pas me mettre au ouargame. C'est vrai quoi, normalement il suffit de trouver un seul adversaire, non? Venant du JdR, je me sens plus attiré par un jeu style tactique, par penchant naturel (Le jour le plus long et Un pont trop loin, trop bons comme films) vers la 2ème GM. On y arrive! Quand en plus je vois qu'il y a plein de docs sur Internet, une mailing list assez active et tout, je craque. J'achète coup sur coup le RB, BV, Yanks, WoA, HL, Gung Ho. Dans l'année suivante, Red Barricades, CoB et enfin Paratrooper (je sais, j'aurais dû commencer par là). Mais je n'ai toujours pas d'adversaire qui puisse me montrer comment ça marche vraiment (le chapitre K, c'est quand même pas idéal pour capter le principe du jeu)! L'ASLML, je regarde de loin avec un respect mêlé d'effroi, mais je ne participe pas vraiment. Et je reste donc comme un c... assis sur mes boîtes jusqu'en 1999, quand Vae Victis (découvert aussi par hasard chez mon vendeur de journaux) sort les 4 fameux articles d'introduction à ASL. Sur l'ASLML, un anglophone demande si quelqu'un se sentirait de les traduire pour ceux qui ne maîtriseraient pas la lanue de Molière. Je me propose timidement, et là je suis instantanément repéré par un autre joueur, qui étudiait dans l'université juste voisine de la mienne (même campus). David, si tu nous écoutes...  :-)
Notre premier scénario, avec un autre débutant mais wargamer un peu plus chevronné était tiré de Berlin: Red Vengeance. Me souviens plus lequel, mais j'avais gagné... la première et dernière fois avant plusieurs années  :-D

Voilà, l'hisoire est finie. Bonne nuit les petits!  |-)

Hors ligne Bert

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 980
  • +58/-0
Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #19 le: 09 Novembre 2006, 19:04 »
1974 (12 ans) La decouverte.
Avec mes etrennes de fin d'année je m'achète 'Risk". (Pub à la téle..). je trouve ça géant de pouvoir rejouer au petit soldat avec de la stratégie en +.
1982 -  Ah c'est donc ca un Wargame ?
Fan d'aviation, je remarque dans une grande surface un jeu de strategie avec en couverture des avions qui attaquent (Okinawa de chez IT). Bon ca l'air compliqué mais tant pis je me lance. je n'y comprends pas grand chose mais que c'est beau de voir tous ces pionts sur une carte.
1984 - C'est parti !
Je m'inscris dans un club de JDR et fait connaissance d'un Wargameur étudiant (Thierry si tu me lis..) qui m'initie à un wargame hyper compliqué avec plein de table pour résoudre les combats.  SQUAD LEADER !
Le lendemain je cours à la boutique locale et j'achète la boite. C'est en anglais (beurkkk) mais mon pote m'explique tout. Puis j'embraye sur COI et CoD et pour finir le très attendu GI (alors là c'est le ponpon : les règles changent avec en plus des demi squads). Faute de partenaire réguliers j'abandonne un peu le Hobby et fait beaucoup de JDR
1988 - Avec beaucoup d'hésitations je fini quand même par craquer sur ASL : je commande à l'Oeuf Cube le classeur + BV. Je joue épisodiquement car peu de partenaires. Mais beaucoup d'autres Wargames joués (Pacific War - Vietnam - FlatTop - Air Force).
1992 - Suite à une annonce, je retrouve un partenaire pour ASL. (Alban15). Il a un excellent niveau de jeu et je me prends taules sur taules....Etant imprimeur de métier, j'imprime sur carton au format du classeur la table de l'IIFT de l'annual 89 et je donne tout à l'Oeuf Cube pour une distribution gratuite. Je propose ma petite contribution sur tactiques N°2 (l'article sur les Mg du Lt Kubler)
1995 :  J'abandonne ASL par manque de partenaire et donc de motivation. Je me tiens au courant des sorties mais ne les achètent pas..je me consacre plutôt à Combat Mission en informatique.
2000 : Quelques rares parties sur VASL, mais pas assez motivé pour replonger.
2005 : Je recroise Alban15 au hasard d'un forum (Stratégikon), on reprends contact et à ce jour on joue en FTF tous les 15 jours. J'ai pratiquement refait mon retard au niveau des extensions, mais cetaines sont maintenant introuvables (Bridge to far- KGP1 et 2 et Action Pack1) ou vraiment hors de prix.
A ce jour on enchainent les parties en FTF et VASL.
Dans les années 90 je pensais que l'informatique avait tué le hobby, aujourd'hui je me rends compte que Internet, VASL, et cote1664 l'on ressucité.
Comme quoi.. ;-)
« Modifié: 09 Novembre 2006, 19:07 par Bertrand »

Robin

  • Invité
Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #20 le: 09 Novembre 2006, 22:48 »
1979, abonné à Science et Vie, je vois un petit article sur les wargames : ils donnent une adresse (l'Oeuf Cube?) et je commande "Napoléon à Austerlitz" de J-P Défieux.
1980 Le virus a pris. Abonné à J&S. Panzer Blitz, Panzer 44 (SPI), Magenta et Solférino (JP Défieux)
Vacances en Cornouailles, je trouve un magazin de jeux à Plymouth.
J'y achète Panzer Leader et Dungeons and Dragons (boîte de base), mais j'y remarque Squad Leader et Cross of Iron.
1981, devenant chrétien (et ayant des idées pacifistes), je m'abstiens pendant quelques mois de wargames, afin d'évaluer leur 'compatibilité' avec mes convictions.
Constatant que le wargame n'engendre pas d'effet particulièrement négatif et qu'il n'est pas la reproduction des éléments sombres (violence, haine, etc.) du phénomène qu'est la guerre, je me remets au wargame.
1982 SL arrive dans ma bàl.
J'y joue seul, vu l'absence de joueurs dans mon coin de pays (Vevey, au bord du Lac Léman, en Suisse).
1983 CoI, CoD, GI...
SL devient quasiment mon seul wargame.
J'en achète toujours d'autres, mais ils n'arrivent pas à le concurrencer sérieusement sur la durée.
1986 : je commande au plus vite ASL. Je me rappelle que le RB et BV m'avaient coûté 1'000 francs français. Je suis allé les chercher en vélomoteur à la poste de mon village (j'étais étudiant en théol. et jeune marié).
Depuis, je n'ai pas cessé d'y jouer...
Les occasions de FtF ont été rares (je crois que la première était un playtest de "Une danse avec la Reine", un scénario que j'avais conçu pour Tactiques, contre Théophile Monnier).
C'est la découverte de ce forum, puis de celui d'ACG (devenu SZO puis maintenant Xtreme-Gamer) qui m'a réellement mis en contact avec beaucoup d'ASLeurs.
VASL m'a permis de jouer contre diverses personnes et j'ai eu le grand plaisir d'en introduire au hobby...
Bref, je suis un addict, pas près de "décrocher"... mais qui s'en porte très bien. 8)

Hors ligne alban

  • 10-3
  • *
  • Messages: 818
  • +6/-0
  • Nantes Tactique Club
Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #21 le: 11 Novembre 2006, 09:40 »
comme beaucoup, j'ai découvert les jeux de rôles grâce à Jeux et Stratégie (le n°4) celui avec le chateau des sortilèges, lorsque j'étais au collège. Ensuite avec quelques amis, à l'époque nous nous sommes pris au virus de D&D en faisant nos propres scénarii.
Et presque naturellement, l'utilisation de figurines dans nos parties m'a donné envi de voir si qui se faisait coté jeux de batailles. Avec le numéro 11 de "jeux et stratégie", j'ai découvert les wargames avec l'encart: Annexion (je crois que je n'ai jamais joué autant de partie d'un seul wargame qu'avec Annexion: c'était je crois le wargame du 2e championnat de France de l'époque (83 - 84). Dans ce magazine, une pub pour Casus Belli m'a interpellé, mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai demandé à mes parents de m'abonner à cette revue.
Le premier numéro reçut fut le numéro 6, avec un article sur Squad Leader (le premier d'une serie)
Je décidais de trouver tous les casus qui me manquait et je restais abonné à Casus jusqu'au numero 100 (ça fait un compte rond  :-)), comme bien sur à "Jeux et Strategie".

Je fis enfin l'acquisition de Squad Leader (à un noel en 83 ou 84)
Ce fut l'occasion de bien parfaire mon anglais, et un facteur de motivation pour être attentif en cours d'anglais; j'allais demander au prof de m'aider à traduire certains passages.
Pendant 3 ans, je jouais avec un ami; en général tous les midis (nous avions fait tous les scenarii de SL et COI)
Tous en continuant quelques

Puis, en 86, le bac, je pars à la Fac à Nantes et pendant un an, je me remets au jeux de rôles très doucement avec un club local ou je viens très occasionnellement.
en 87, je redecouvre que la game SL c'est agrandie et j'acquière "Paratrooper" auquel je joue avec les regles de SL melangée à ce que j'ai compris du chapitre K.

Enfin, je croise Bertrand (vers 89-90 et non 92 comme il l'a indiqué : ça doit être les effets de l'age :-) tu ne m'en voudras pas bertrand)

je recupère le RB en vitrine de feu la Boutique Brocéliande de Nantes, et pendant 3 à 4 ans, nous enchainons sur un rythme de 2 à 3 séances par mois environ. progressivement, je recupere tous les modules: avec Bertrand, nous avions essayé aussi bien le désert que le PTO, je pense que nous avions meme fait quelques scénar avec les para.
En 90-91, nous avions fait un infidelité à notre jeux préféré pour nous lancé avec 2 autres amis dans un World In Flames mémorable (sur pret d'1 an)

Enfin, en 1993, comme l'indiqué Mr T, je participe au Tournoi de Montgeron; je n'ai pas noté avec qui j'avais joué, mais je me souviens bien de ce dernier match contre Georges dans la jungle (règles que je maitrisais tout juste) ou je pris une déculottée; mais je suis resté extrêmement content d'y avoir participé (avec je crois 3 victoires contre 2 défaites).

Je suis parti vivre 4 ans à Genève ou j'ai fait la connaissance d'un américain travaillant à l'ONU (alex Mc Cusker) qui vit toujours à Genève ou nous avons fait quelques parties, jusqu'en 1997.

Ensuite, et comme beaucoup d'entre nous, les aléas de la vie personnelle et professionnelle m'ayant amené à bouger en France et à l'étranger m'ont fait perdre la facilité à jouer.

je vis aujourd'hui à Nantes et à Paris ( la semaine  pour mon job quand je ne suis pas en déplacement), et j'ai retrouvé un equilibre jeux/vie privée/professionnel en ayant retrouvé Bertrand en 2005 (nous jouons en FTF 2 fois par mois) et grace à la DM à paris et enfin surtout avec VASL qui un vecteur extraordinaire pour continuer à pratiquer notre hobby.
Ma première "nouvelle" partie d'ASL en 2005, je l'ai faite avec Laurent Closier "Hulk" en fait lors d'un de ces déplacements (merci à lui) à Nantes pour nos journées Wargame.
Après environ 10 ans sans pratique d'ASL, je reprends difficilement, car j'ai beaucoup moins le temps qu'avant, mais VASL ou la DM ou des journées Wargames (comme celles que nous organisons regulierement à Nantes) procure des opportunités pour jouer avec des partenaires différents.






En cours:
quelques parties en pbem

fors l'honneur

Hors ligne schultz

  • 9-1
  • *
  • Messages: 212
  • +0/-0
Re : Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #22 le: 11 Novembre 2006, 10:33 »
j'ai eu le grand plaisir d'en introduire au hobby...

Jean LL en fut ou c'est une légende malveillante?
Schultz

"Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît."
Fernand Naudin, les Tontons fligueurs

Robin

  • Invité
Re : Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #23 le: 11 Novembre 2006, 16:06 »
Je suis parti vivre 4 ans à Genève ou j'ai fait la connaissance d'un américain travaillant à l'ONU (alex Mc Cusker) qui vit toujours à Genève ou nous avons fait quelques parties, jusqu'en 1997.
Je connais bien Alex. Il vit à environ 20 km de chez moi, à Maconnex, juste au-delà de la frontière, en France.
On joue parfois, mais surtout à d'autres wargames (il sait que je ne suis pas un ASListe exclusif, alors il en profite)...

Hors ligne alban

  • 10-3
  • *
  • Messages: 818
  • +6/-0
  • Nantes Tactique Club
Re : Re : Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #24 le: 11 Novembre 2006, 16:22 »
Je connais bien Alex. Il vit à environ 20 km de chez moi, à Maconnex, juste au-delà de la frontière, en France.
On joue parfois, mais surtout à d'autres wargames (il sait que je ne suis pas un ASListe exclusif, alors il en profite)...

passes-lui le bonjour de ma part
j'ai beaucoup apprécié les soirée ASL chez lui
après un délicieux repas épicé préparé par son épouse sud-americaine  :-)
En cours:
quelques parties en pbem

fors l'honneur

Robin

  • Invité
Re : Re : Re : Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #25 le: 11 Novembre 2006, 19:46 »
après un délicieux repas épicé préparé par son épouse sud-americaine  :-)
Elsa est Galicienne, alors je ferai très attention de ne pas lui dire que tu l'as confondue avec une Sud-Américaine. Tu peux donc dormir tranquille. :-D

Hors ligne alban

  • 10-3
  • *
  • Messages: 818
  • +6/-0
  • Nantes Tactique Club
Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #26 le: 11 Novembre 2006, 20:14 »
oups  :-$
En cours:
quelques parties en pbem

fors l'honneur

Fridtjof

  • Invité
Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #27 le: 13 Novembre 2006, 11:59 »
Tain, c'est Jurrasic Park ici! Elle est où la génération SK? En 1979 j'ai raté les articles de Science-et-Vie car j'étais pas né. En 1984 on ne m'a pas laissé joué à Squad Leader car j'aurais pu ingérer les pions. Jeux & Stratégie, Casus Belli ou Tactiques sont des références historiques obscures, qui ne pouvaient rivaliser dans ma bibliothèque avec Picsou Géant.

J'ai entendu parler d'ASL il y a 2 ans à Oslo, une petite affiche dans un magasin de BD recrutait pour le tournoi d'Oslo. Je me pointe par curiosité, cherchant des amis et vaguement intéressé par la chose (j'avais joué à Nach Frankreich et Afrika en solo, ainsi qu'à 2 ou 3 encarts de Vae Victis). Là je tombe sur Ole Boe et on joue The Guards Counterattack. Ole est un très mauvais pédagogue, j'avais un peu l'impression de me faire arnaquer par un de ces types qui manipulent 3 cartes dans la rue et vous demandent de miser (tu le vois mon squad, il était là, maintenant il est hors-LOS, maintenant il est dans la fumée, voilà maintenant je te pète la tronche en CC et je pense que bien que nous soyions au tour 3 sur 6, tu as perdu et tu peux rentrer chez toi. Mais reviens le mois prochain, on prend The Commissar's House et tu vas bien te marrer).

Du coup je regrette d'avoir commandé le SK1. Quand la boite arrive, je lis quand meme les règles et avec un gars contacté sur internet on commence à jouer le premier scénario... Et puis le second, puis le 3e jusqu'à ce qu'il me lache, trop occupé avec ses jeux de role pour passer à l'ASL plein pot. Nous somme en été 2005, et là je m'apercois que MMP commence à rééditer les modules de base , qu'il y a une bonne dizaine de joueurs à Oslo, et surtout que je suis sérieusement accroc! Alors je recois le RB, et je rejoue en solo les modules du SK1 en rajoutant des canons et des véhicules découpés dans des boites de céréales... Lors d'un petit voyage à Los Angeles je rentre dans une boutique ENOORME remplie de modules, j'achète Yanks et Croix de Guerre. Enfin BV3 arrive, janvier 2006, je retourne au tournoi d'Oslo me faire massacrer chaque mois par des joueurs avec plus de 200 scénarios à leur actif.

En Aout un gars me contacte, il veut se remettre à ASL après avoir joué dans les années 90 et habite à 10 min de chez moi... Depuis je joue un scénario par semaine en moyenne,  en FtF. On a le meme niveau, ca me permet de gagner des parties, et c'est un gros fanatique. Sans nos moitiés respectives on jouerait tous les jours.

Mon fantasme maintenant c'est de battre Ole Boe pour laver l'affront. Ce n'est pas impossible, il a minimum dix ans de plus que moi, donc Alzheimer le frappera surement en premier...

Hors ligne Disrupt Michael

  • FFL-ASL Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 761
  • +41/-12
  • Michel Bongiovanni
Re : Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #28 le: 13 Novembre 2006, 12:04 »
Tain, c'est Jurrasic Park ici!

Ben oui, on est des dinosaures puants et pedants y parait.

Hors ligne Philippe Briaux

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 707
  • +40/-1
Re : Comment avez-vous commencé ASL ?
« Réponse #29 le: 13 Novembre 2006, 13:14 »
Pour ma part, début du wargame en 76 ou 77 grâce à un numéro spécial de Sciences et Vie qui m'incite à acheter "1870" de JP Défieux. A la première partie, nous avons eu des problèmes car mon adversaire de l'époque ne pouvait plus reculer, il n'y avait pas la carte de l'Allemagne ;-)
Ensuite des passages à vide par manque d'adversaires.
Beaucoup plus tard, vers 1990, achat de SL et début avec un copain. On achète aussi ASL mais on n'y touche pas... et le copain finit par tout abandonner. Nouvel arrêt. Vers 1995, sur les conseils de Eric Oger, j'achète Tactiques et je contacte un des joueurs de l'annuaire. Quelques rares parties initialement mais surtout grâce à ce contact (qui a abandonné ASL depuis) la rencontre avec "Mister T" (en 96 je crois) qui change tout: me voilà avec un prof efficace et combien talentueux, et en route pour les tournois : je suis ainsi allé pour la première fois à Avaloncon avec moins de 20 parties à mon actif (pour faire un 3-4 pas si mal).
800+ parties plus tard, je suis toujours un joueur assidu, même si le temps dispo a fondu comme neige au soleil...

"nom remplacé par pseudo à la demande de la personne concernée"
« Modifié: 14 Novembre 2006, 23:02 par Robin »