Auteur Sujet: AAR Villeurbanne 2011  (Lu 3226 fois)

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 253
  • +39/-0
AAR Villeurbanne 2011
« le: 26 Avril 2011, 14:02 »
Salut à tous,

Petite revue du tournoi 2011 Villeurbanne premier du nom.
Nous partîmes 2 de Normandie bravant les départs en vacances et autres péripéties autoroutières en ce w-e de Pâques 2011 à bord de la Cartouche-mobile et, par un prompt renfort franco-belge de MisterT, nous arrivâmes 3 à l'Université de Lyon pour participer à cette première session.
Le nombre de participant s'élève à 10 du fait de la déconvenue de Fred (toutes nos pensées à son fidèle destrier 206 harassé par la tâche) et l'absence de 2 autres joueurs prévus (l'"évaporation naturelle" inhérente à tout tournoi, rien d'alarmant là-dessus).
Première constatation: la salle est très agréable et peut accueillir beaucoup plus que 5 tables de jeu, y a de la marge pour les années à venir!
Ensuite, l'ambiance est très conviviale (ce qui déborde un peu sur le timing, mais 2 ou 3 conseils d'organisateurs rompus à ce genre d'exercice suffira à remédier à cela)
Enfin, vous ne partirez pas avec la faim! on vous donnera à manger à profusion.
Le tout pour un somme modique du fait de la gratuité de l'hébergement de la salle (merci à l'orga pour s'être débrouillée ausi bien).
Pour une première session, on ira pas jusqu'au 20/20, mais un bon 15/20 me semble le minimum, le bémol venant de la gestion du temps, mais rien ne remplace l'expérience là-dessus. A noter la bonne gestion des appariements, pourtant pas facilité par la présence de "seulement" 10 joueurs, qui est pourtant un exercice assez casse-gueule d'habitude. le problème la finale avant la finale me semble surtout dû, là encore, au faible nombre de joueurs présents.
Mister T parlait de 5 rondes possibles, mais même avec une facultative, il faudrait tout de même disposer d'au moins 16 participants pour ne pas avoir à se creuser la tête pour les appariements.
Pour finir, le plaisir de rencontrer de nouvelles têtes et la très bonne tenue des joueurs locaux pour qui il s'agit pourtant de leur premier tournoi. Comme quoi, à se jeter à l'eau, on peut pêcher du gros!
Petite question, les parties sont-elles déjà enregistrées sur le ROAR? JE le fait systématiquement pour ma part, c'est juste pour éviter les doublons.
A + pour la suite

Guillaume, en train de déprimer au boulot après un si bon w-e
« Modifié: 26 Avril 2011, 15:06 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Lionel Dondé

  • 10-2
  • *
  • Messages: 563
  • +10/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #1 le: 26 Avril 2011, 14:52 »
Merci Guillaume pour l'AAR.
Je laisse les joueurs s'arranger entre eux pour l'inscription sur le ROAR.

En restant à 4 rondes, on garde un petit temps pour discuter entre joueurs et profiter du moment, ça fait partie du côté convivial aussi je pense.
A voir l'année prochaine pour 5 rondes, mais j'essayerai de plus booster les démarrages de partie en tout cas.

Hors ligne Phl

  • 9-1
  • *
  • Messages: 192
  • +1/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #2 le: 26 Avril 2011, 16:15 »
Pour finir, le plaisir de rencontrer de nouvelles têtes et la très bonne tenue des joueurs locaux pour qui il s'agit pourtant de leur premier tournoi. Comme quoi, à se jeter à l'eau, on peut pêcher du gros!

Tu fais référence à la phrase emblématique du tournoi ? "+1 parce que t'es gros"

C'est ça de faire un tournoi avec des gens d'un certain âge et/ou qui sont adeptes de bonne bouffe, jeux autour d'une table, etc..
A moins que ce soit le fait de faire des scénars avec des Panthers et des Shermans ?

Hors ligne TankBuster Eric

  • 10-2
  • *
  • Messages: 690
  • +16/-6
    • http://www.blitzgames.org
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #3 le: 26 Avril 2011, 16:37 »
Pour rétablir la vérité, on parlait de mon Sherman....

Le premier qui m'appelle René la Taupe (mignon, mignon mais gros...) aura affaire à moi !
26 tournois à son actif.
Aucun tournoi remporté.
Commence à se poser des questions.

Hors ligne Brazouck

  • 10-3
  • *
  • Messages: 879
  • +9/-0
  • The crazy bazooka guy
    • Cyberstratege
Re : Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #4 le: 26 Avril 2011, 16:39 »
Tu fais référence à la phrase emblématique du tournoi ? "+1 parce que t'es gros"


C'est vrai qu'on la psa mal entendue celle là, mais celle qui restera :

Citer
J'ai une question
Citer
Oui j'arrive
Citer
Non mais là c'est pointu

 :-D

Hors ligne T

  • 10-2
  • *
  • Messages: 522
  • +20/-4
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #5 le: 26 Avril 2011, 17:48 »
C'est vrai qu'on la psa mal entendue celle là, mais celle qui restera :

Citer
J'ai une question
Citer
Oui j'arrive
Citer
Non mais là c'est pointu

 :-D

L'idée c'était que les deux joueurs avaient déjà examiné le problème de règles à fond, avaient trouvé la formulation des règles peu claires, avaient trouvé je ne sais quel compromis boiteux, et un des deux, dans sa légendaire sagesse, a considéré qu'une intervention tierce ne ferait que faire perdre du temps à notre bien-aimé arbitre. Une tentative bien louable d'auto-gestion, quoi  :-$

Sinon, il faudra faire un point des règles nouvelles découvertes au cours du tournoi.

Moi, c'est cette histoire de double chit draw pour l'OBA qui m'a étonné (il faut tirer deux extra chit pour convertir un SR contre des concealed, semble t-il). La découverte de cette règle a entraîné un très sévère MC failure à Guillaume (heureusement il fut rallié sur le champ).

barns

  • Invité
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #6 le: 26 Avril 2011, 17:57 »
quid 2 extras chits ? contre des concealed?

Hors ligne T

  • 10-2
  • *
  • Messages: 522
  • +20/-4
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #7 le: 26 Avril 2011, 19:14 »
Oui, Lionel a fait cette remarque basée sur l'observation attentive du Flowchart, il y a deux extra chit successifs à tirer quand on veut déplacer et convertir un SR sur carte pour viser des unités hors vue de l'observateur.

Hors ligne Psywarrior

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 545
  • +26/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #8 le: 26 Avril 2011, 20:07 »
Effectivement, c'est correct. je ne l'avais jamais remarqué. Il faut dire que, les quelques fois que j'ai utilisé l'OBA, c'est en suivant scrupuleusement pas à pas cette superbe Flow Chart qui permet de ne rien oublier...

 :teuton:
Thierry
SK2 (GER) vs Eggdrop (RUS)
129 (GER) vs Fanf (RUS)

Hors ligne Brazouck

  • 10-3
  • *
  • Messages: 879
  • +9/-0
  • The crazy bazooka guy
    • Cyberstratege
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #9 le: 26 Avril 2011, 20:56 »
Ah ? C'est en effet à noter, je dois avoir blousé mon ami robin sur ce point non ? Nous avons bien eu une occasion d'extra chit n'est ce pas ?

Hors ligne Joel

  • 8-0
  • *
  • Messages: 86
  • +4/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #10 le: 26 Avril 2011, 21:48 »
Ronde 1, Russe Drown in the Wolga, vendredi soir

Je joue contre MrT avec la défense soviétique et une balance favorable de niveau 1. Mon setup, basique, concentre l’essentiel de mes troupes dans les embarcadères que j’espère tenir jusqu’à l’arrivée des renforts. Mes conscrits sont déployés légèrement en avant, avec un demi-squad NKVD et sa MMG, placés HIP très au nord de la carte : ils trouveront peut-être une cible bien juteuse, et, à défaut, pourront limiter les déroutes de l’adversaire. Piège un peu trop primaire pour MrT qui contraint le malheureux HS à se révéler prématurément et lui règle rapidement son compte.
Les troupes allemandes avance sans perte significative et menacent déjà le premier embarcadère, le plus au nord. Aucun mouvement au sud, aussi je rameute mon monde dans le secteur nord : progression lente et prudente pour conserver les ? et limiter les dégâts du stack 10-2+ HMG, positionné dans la State Bank . L’assaut allemand se poursuit, méthodique et efficace. Le premier embarcadère tombe, le suivant est sous la menace d’un groupe de feu considérable. C’est compter sans la résistance acharnée des troupes du NKVD conduite par le 10-0 : elles encaissent sans frémir au moins deux tirs à 36+3, facilitant grandement le débarquement des renforts qui ne subissent aucune perte. 
A ce stade de la partie, l’allemand contrôle deux de trois embarcadères nécessaires à sa victoire mais le suivant est rempli de soviétiques fanatisés par leur chef 10-3. Qu’à cela ne tienne : MrT définit un nouvel axe d’attaque, fixe les tirs des défenseurs et expédie un premier détachement vers le sud. Bientôt, tous les embarcadères sont menacés, une menace moins pressante, certes, mais omniprésente : il suffit qu’un point cède et c’est une victoire de l’axe.
La partie se joue donc sur les derniers DR qui tournent clairement en ma faveur, avec, notamment, un boxcar de mon adversaire qui permet une exfiltration avantageuse.

1-0

Un point de règle appris : si un ldr meurt pour failure to Rout, les squads présents dans sa location son sujet au LLMC (avec des conséquences dramatiques en cas d'échec)

Suite au prochain numéro,

Joel

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 253
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #11 le: 27 Avril 2011, 12:13 »
Ronde 1: VotG9 Eviction Notice face à Phl

Phl est un joueur du club de Villeurbanne, c'est son premier tournoi si j'ai bien suivi et il est très modeste quand à ses performances ASL (il finira quand même 5è et bien loin de son objectif d'une seule victoire). En fait, son jeu pêche surtout par timidité, ce qui ne vas pas le priver de sa victoire face à moi!
Nous jouons le scénario le plus simple de la ronde "Eviction Notice". J'opte pour la défense, Phl voulait absolument l'attaque et me donne donc une LMG en plus, ce qui ne change pas grand-chose.
L'Allemand n'est pas dans une position très confortable au départ, n'ayant pas de concealment et ne pouvant constituer un dispositif en profondeur du fait des SSRs.
Mon dispositif s'appuie donc surtout sur mes 548 en pointe qui vont essayer de jouer à cache-cache avec les stacks popovs pour éviter une première PFPh trop meurtrière qui dégarnirait d'un coup la couverture allemande. Le seul bâtiment 2nd lvl est un peu trop isolé (et en pointe) et n'est donc occupé que par un 237 et son MTR au dernier étage (les bâtiments sont Roofless), aussi bien pour contester les concealment que pour ralentir éventuellement le popov.
L'autre problème auquel doit faire face le teuton est la présence d'AFVs potentiellement facétieux (2 T60 et un T34). Ceux-ci peuvent contourner les positions allemandes pour harceler et bloquer les déroutes allemandes. La présence de 2 ATR et d'un PaK 37mm sont juste suffisants en ce milieu urbain pour s'y opposer éventuellement.
Premier tour et très  logiquement son Kill Stack assomme un 548 et le 9-1 l'accompagnant, mais rien d'étonnant à cela, au moins son stack ne bougera pas, les autres Elite sont planqués derrière leur tas de ruines et attendent les rouges en PBF ou par des tirs à découverts via les rues plus ou moins dégagées, autre avantage, ils peuvent être appuyés par le MTR de 50, le PaK 37 et la MMG qui couvrent leurs arrières.
Plus désagréables, Phl a placé 2 pôvs sqds sur mon flanc gauche simplement appuyé par un 70 en retrait, sur un tir potable de 8FP +3, ils réussissent à casser leurs vis à vis 467 et 70 (qui ELRise,  ce c.n!) maniant un ATR et  chargés de refroidir toute ardeur blindée dans le secteur.(Et mon 37mm est au centre)
MPh, un AFV avance logiquement sur ma gauche pour faire le tour et j'ai la surprise de découvrir le T34! Ce qui me semble un peu superflu, un simple T60 suffisant à cette tâche. Phl se prive donc d'un appui blindé de poids pour son axe d'attaque principal. Bon le résultat est tout de même que mon flanc gauche est en l'air  :-(
Son attaque se concentre donc au centre, ses renforts rentrent bien sur ma droite, mais se positionnent simplement en lisière de périmètre, il est vrai que la zone est assez périlleuse à traverser à cet endroit.

Au centre, la confrontation ne tarde pas avec tirs en PBF de la part du 9-2 et de ses potes, Résultat: un seul sqd reste en ligne, les autres s'étant enfuis.
A gauche, un T60 s'est avancé pour prendre l'artère bissectrice sous son feu et les 2 sqds présents au départ ne bougent pas, préférant tirailler en direction des 467 en poste au centre. Je décide donc de faire intervenir le 37mm qui se débarasse tout d'abord d'un 458 avec un CH, puis il s'attaque au T60 qui refuse obstinément de mourir, finissant shock. En attendant, son infanterie dans le coin se limite alors à un 447 et un 70. De mon côté, le 6+1 et ses potes refusent toujours de rallier et nous sommes donc dans l'impasse.

La situation me semble donc grave, mais sous contrôle, ma tour de contrôle m'ayant lâché entretemps, le MTR cassant sur un tir et les servants sous un autre! Je décide donc de mener une défense volontariste et ne pas laisser Phl mener la danse. J'envoie donc mon 9-2 et 2 548 régler son compte au 458 esseulé face à eux, j'espère bien obtenir l'ambush  et ne même pas avoir besoin de HtH pour le liquider. Pas de chance, il survit et me bloque alors tout le monde en melee le blagueur!
Tant d'humour semble alors remotivé un peu ses troupes et ses gugusses échaudés par mes tirs en PBF se remettent vite et viennent donc au contact de la melee. Phl est timide et n'ose pas entrer dans cele-ci pour renforcer son pov' sqd, mauvaise idée à mon avis car je liquide ce dernier assez logiquement (et sans perte!) et me retouve, certes isolé de mes lignes, mais tout de même en bonne position adjacent à ses gars. De l'autre côté le 37mm finit de liquider le T60, mais casse sur un intensif en s'attaquant au second (qui a profité que mon 9-2 soit occupé en melee pour s'approcher). pour couronner le tout, ma MMG casse à son tour. malgré tout ces coups durs, je suis loin d'être encore battu car Phl a du mal à rassembler ses troupes (sauf autour du 9-2 prêt à les fusiller). Je commets alors l'erreur qui me coûtera la partie:
Devant tant de belles cibles à ma portée je ne peux résister à mitrailler en Spraying les popovs Adjacents (16FP à +1, ça se refuse difficilement!), le résultat est relativement dévastateur, mais il reste pourtant des survivants et surtout, je suis encore isolé de mes lignes! Les 3 pleupleus restant vont réussir à casser mon stack qui ne peut alors que dérouter vers... les arrières russes!!!!
Au lieu de cela, il existait un chemin hors de LOS des stacks soviétiques qui me permettait d'une part de rejoindre mon flanc gauche, d'autre part de marcher sur la tronche du 70 esseulé et d'éventuellement casser la gueule du 447 reste seul dans le coin. C'était nettement plus jouable et aurait considérablement reforcé mes positions. Au lieu de cela, mon joli stack ne va faire que fondre derrière les lignes russes pour finir par disparaître sans plus rien faire et, de l'autre côté, mes troupes se retrouvent quasiment sans armement lourd pour s'opposer à la poussée popov.

Je perds aussi pas mal de monde en CC contre les AFVs infiltrés, ne réussissant pas à les détruire, ils se font allumés en TPBF et logiquement massacré en CCPh suivante en essayant de s'extraire de la melee  :-(

Mes lignes s'érôdant de plus en plus, je finis par désespoir, par envoyer un 548 jouer les trublions derrière les lignes popovs, mais sans résultats car ses troupes réussissent à rallier d'une part et à revenir de l'autre. Je concède donc la victoire à la fin de ma dernière impulse, ne pouvant plus reprendre les bâtiments. Belle victoire de Phl

0-1, ça part fort!

Guillaume, king of the boxcar

« Modifié: 27 Avril 2011, 14:07 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 253
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #12 le: 27 Avril 2011, 15:56 »
Ronde 2: SP180 "Encircle This!" face à Montagu

Cela faisait longtemps que j'attendais de croiser notre pasteur lors d'un tournoi, c'est donc chose faite!
Il s'agit de son premier tournoi et, tout comme Phl, il est très modeste quand à ses qualités ASLiennes.
Tout comme Phl, je pense que le principal défaut reste la timidité (sauf en fin de partie, cf plus loin!) car sa connaissance des règles et leur emploi ne souffriront d'aucune erreur ou d'approximation lors de notre partie.
Je ne sais plus si nous tirâmes notre camp au sort, dans tous les cas j'hérite du camp soviétique sans balance (de part et d'autre d'ailleurs). J'avais préparé un setup mais celui-ci ne me convient pas du tout et je le remanie totalement en blindant au maximum les usines (bâtiments indispensables aux VCs allemandes). Je laisse une MMG pour prendre en enfilade la rue parallèle aux buildings objectifs (avec un 628 en protection de la mitrailleuse), 1 sqd ATR pour s'opposer à des débordements de blindé léger sur ma gauche, et le 45mm dans les ruines du carrefour au centre de la carte avec une bonne LOS sur la rue coupant la moitié de la carte 51. L'Allemand devant aussi sortir des EVP, il faut donc éviter les rushs blindés des cabriolets sports  que sont les SPW251. Pour cela, mes 2 rubbles gratos condamnent les passages situées à mon extrême gauche.
Le setup est rendu délicat par l'absence de concealment dans l'OB popov. Autrement dit, se placer en LOS de l'attaquant équivaut à se manger une tonne de FP dans la tronche en PFPh.
Pour éviter trop de dégâts, mes gars dans l'usine couvrent littéralement tous les hexes et je joue à fond le multi-hex FG. Les 2 ou 3 sqds visibles par l'Allemand au début seront donc exposés au bon vouloir des casques à boulons, tant pis; au pire, je ne perdrai pas tant de FP que ça.

Montagu ne "prèpe" quasiment pas (dans mon souvenir) et tente de passer par le pâté de maison central de la carte 51. Cela lui permet d'avancer à couvert, c vrai, mais c'est aussi un chemin bien long pour arriver aux usines qui fait perdre au bas mot un tour, si ce n'est 2. Bref, ça m'arrange! Il cherche manifestement le 45mm qu'il craint être placer assez haut pour surprendre ses blindés (ne jamais sous-estimé la portée psychologique d'un HIP au moins aussi importante que son efficacité réelle!).
Au tour 2, il tombe à bras raccourcis sur mes élèments de couverture, le 628 garde du corps de la MMG se sacrifie pour laisser celle-ci s'esquiver relativement tranquillement vers les rubbles. Les gardes du corps vont accomplir un boulot magnifique et resister bien plus longtemps que prévu: Pris en CC par un 838, ils le découpent en 2, en  égorgeront le HS survivant, puis bloqueront en melee encore au moins un sqd de plus avant de prendre un tir de sniper qui les feront fuir (sans pour autant y laisser leur peau, malgré le -4DRM en CCPh! Incroyable). De bon petits paras de la Garde, y pas à dire!
La MG n'aura fait que ralentir un petit peu la vague allemande, sans casse réelle, mais je ne lui en demandais pas tellement plus, il ne fallait surtout pas que je la perde, surtout!
Arrivé aux portes des usines, le teuton va faire face à un problème nettement plus épineux car les multi-hex FG me permettent d'osciller entre 18 et 33FP!!!!! de quoi faire réfléchir même un 9-2. Ce qui gène surtout Montagu est la difficulté à concentrer ses troupes (et je m'y emploie!): élèments distraits pour s'occuper de me sgars toujours actifs sur ma gauche avec leur MMG, 1 ou 2 sqds bk, 1 autre pris en melee par mon 628 à ma gauche et rowhouses devant les usines empêchant les multi-hex FG. Il risque donc un stack 9-2 en appui, mais je l'allume alors à 33FP+3, sortant un DR 1,2. Le 9-2 est blessé et tout le monde descend avec lui. Je ne veux surtout pas laisser souffler l'allemand et profite de la confusion pour envoyer encore un autre 628 en CC en plein dans son axe d'attaque pour le bloquer... et ça marche, SMOKé tout d'abord, puis attaqué en CC, il tiendra encore 2 tours en melee (et ensortira vainqueur il me semble)
Ses blindés entrés entretemps n'accomplisse pas grand-chose, je m'évertue surtout à jouer à cache-cache avec ses Panther et évite consciencieusement ses Acq.
Mon 45mm se réservant pour une cible juteuse ne tire pas sur les gugusses s'agitant sous son nez et se fait bêtement marché dessus par un HS, CC, les 2 meurrent. A trop vouloir bien faire, j'ai loupé de belles occasions.
Mes T34 arrivent et viennent en appui derrière l'usine. Montagu ne se dégonfle pas et envoie un Panther en Bypass à la rescousse des ses gars. Aïe, je n'ai qu'un seul T34 en LOS et il loupe successivement son APCR et ses Immo Attempt, en AFPh Montagu le loupe aussi, mais mon engin est en sursis seulement. Prep suivante, je rate encore l'Immo Attempt; perdu pour perdu et du fait d'une expérience similaire il y a quelques années face à Tank Buster Erik, je tente le tout pour le tout et tire en intensif normal... et roule 1,1!!!!! Le Panther explose.
Pendant ce temps, j'ai repositionné mon 628/ATR sur la carte 49 pour shooter les SPW tentant de passer et est mis de même en couverture un 458MMG avec le 80.
Le tournant psychologique de la partie semble s'être alors joué à ce moment-là (rappelons aussi que les CC tournent alors à mon avantage). Montagu doit absolument percer et sortir des points, il lance donc son second Panther entre les 2 usines. celui-ci échappe à un premier Street Fighting (PAATC raté), à un tir du T34 en couverture, se fait immobiliser par un autre Street Fighting, mais il loupe mon T34 en Bounding. Montagu me concède alors la victoire.
Avec un défense agressive aidée par des FPs importantes (mes gars ont des MOL et s'en sont servis!), j'ai réussi à harceler suffisamment l'allemand, l'empêchant de concentrer ses forces et me permettant surtout de concentrer le tir des miennes au bon moment. L'autre erreur de mon adversaire a été aussi de ne pas sortir des EVP d'emblée. A posteriori, les SPW et leurs PRCs (sauf le Stummel et son 75 ultra-fumeux) ne servent qu'à cela et il vaut mieux les envoyer directement vers la zone de sortie dès leur entrée sur la carte. un petite reco par des HS CX permettant de localiser rapidement les rubbles HIPs par SSRs et les éventuels axes de passage.
Belle partie où la chance m'a sourri, c'est le moins que l'on puisse dire!!!!
J'espère que Montagu aura en tout cas apprécié son tournoi et que nous nous croiserons encore de nombreuses fois  :-)

1-1, je me refait!

Guillaume, I'll be back
« Modifié: 27 Avril 2011, 16:11 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Robin

  • The Swiss Moron
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 4 360
  • +75/-0
  • Χαρις και ειρηνη
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #13 le: 27 Avril 2011, 18:26 »
Merci Guillaume pour cette excellente description de notre partie.
Nous avions en effet tiré au sort notre camp, ayant tous deux misé G0.
J'ai sans doute en effet manqué d'audace et mal utilisé mes capacites de reconnaissance.
Quant à sortir mes EVP, la chose était peu évidente, avec deux T34/85 et un ATR en goguette sur le chemin de la sortie.
Ma seconde Panthère, d'abord nécessaire à l'appui du difficile assaut des usines (le SPW1/9 étant très vulnerable aux tirs défensifs) s'est trouvée en situation périlleuse pour jouer les pompiers, quand sa copine s'est pris le CH "de la dernière chance" du T34/85.
Je reconnais sans hésiter que je faisais face à un adversaire  qui me surpassait.

J'ai bien aimé ce tournoi - ce serait dommage que telle partie perdue me décourage d'y participer à nouveau.
Mon but premier était de jouer à ASL et de passer de bons moments - ce qui n'exclut en rien la quête de victoire : but atteint à 100%.
J'ai apprécié chaque partie jouée et j'espère avoir offert à tous mes adversaires des moments ludiques et humains aussi sympathiques que ce qu'ils m'ont permis d'expérimenter moi-même.

Éric, après la partie du vendredi soir, a parlé de "dépucelage" (vu que c'était mon premier scénario de mon premier tournoi).
Je me permets ici de proposer - déformation professionnelle - l'expression à mes yeux plus appropriée de "baptême", vu que ses Landsers ont consciencieusement noyé mes cultistes de Staline dans la Volga.
L'immobilisme est en marche, rien ne pourra l'arrêter.

Edgar Faure

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 253
  • +39/-0
Re : Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #14 le: 27 Avril 2011, 18:54 »
Merci Guillaume pour cette excellente description de notre partie.
Nous avions en effet tiré au sort notre camp, ayant tous deux misé G0.
J'ai sans doute en effet manqué d'audace et mal utilisé mes capacites de reconnaissance.
Quant à sortir mes EVP, la chose était peu évidente, avec deux T34/85 et un ATR en goguette sur le chemin de la sortie.
Ma seconde Panthère, d'abord nécessaire à l'appui du difficile assaut des usines (le SPW1/9 étant très vulnerable aux tirs défensifs) s'est trouvée en situation périlleuse pour jouer les pompiers, quand sa copine s'est pris le CH "de la dernière chance" du T34/85.
Je reconnais sans hésiter que je faisais face à un adversaire  qui me surpassait.

Merci pour les fleurs, mais la partie fut disputée tout de même!
Ce qui me fait choisir l'option "on fonce" pour les SPW 251/1 (qui correspondent, comme par hasard, aux EVP nécessaires) est que, jsutement, les T34 sont absents en début de partie, ne laissant que l'ATR en gardien de but pour tenter d'arrêter les HTs (et accessoirement le 45mm  ;-) ). En 2 tours, cela est jouable, surtout laisser motion. Le plus difficile étant de trouver l'endroit où passer loin de spopovs ;) . Le 251/9 est très utile avec sa SMOKE et est certainement là pour ça!
Excellent scénar par ailleurs, un poil pro popov si celui-ci bétonne à fond

Guillaume
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Brazouck

  • 10-3
  • *
  • Messages: 879
  • +9/-0
  • The crazy bazooka guy
    • Cyberstratege
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #15 le: 28 Avril 2011, 11:38 »
Sur le même scénar j'ai appliqué en effet cette tactique, faire foncer les spw vers la sortie, les laissant en motion, escortés par les Panthers. Une fois les SPW sortis, les Panthers se sont occupés des T34, puis on repiqué vers en bas pour soutenir la prise des usines.

J'ai eu de la chance des dés calamiteux de Alain qui m'on fait gagner les duels Panthers/T34 sans trop de soucis.

Il reste après a envoyer 2 squads pour sortir les derniers VP et c'est bon !

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 253
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #16 le: 28 Avril 2011, 14:42 »
Plus simple encore, charger l'infanterie de renfort dans les SPW et les sortir directement. Comme par hasard ceux-ci valent 5EVP! (2 sqds et 1 8-0)

Guillaume
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Joel

  • 8-0
  • *
  • Messages: 86
  • +4/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #17 le: 28 Avril 2011, 17:13 »
Ronde 2, Pavlov’s Dogs, samedi matin

La nuit a été courte et la tension de la veille n’est pas encore retombée. Je joue contre TankbusterEric qui parie sur l’allemand avec une balance de niveau 1 : très bien, je voulais les russes. Eric réalise alors que ses renforts vont entrer par le bord ouest, et non par le sud, comme il se souvient l’avoir précédemment joué : toujours enthousiaste, il aborde néanmoins la partie avec un sérieux handicap.
Je concentre une bonne partie de mes troupes le long du stream pour lancer immédiatement un assaut sur les bâtiments de victoire qui bordent l’autre rive ; un petit groupe, commandé par le 8-0, a pris position au sud ouest de la carte 22 et se charge d’accueillir les renforts. Ma prep, efficace, brise la MG adverse, mais j’obtiens moins de succès avec les chiens qui ciblent le PzJg I (l’un d’eux réussit même à mordre ses maîtres – une grande constante avec ces foutus clebs). Mes valentines soutiennent l’effort de l’infanterie et agressent le véhicule adverse qui cherche à se mettre à l’abri. A la fin du tour, nous avons pris pied dans le premier building qui n’est plus occupé que par un misérable HS démoralisé, laissé en arrière garde par mon cruel adversaire.
Début du tour adverse et première surprise : sur un snake, le bougre réussi son auto-ralliement  et génère un 8-0 qui prend son commandement. Regonflés par ce succès improbable, les renforts allemands se précipitent le long de la carte 49 et prennent position pour un assaut en règle par le bord sud. Les StuG s’élancent vers le centre et menacent de leur canon les mouvements des troupes soviétiques. Moins de chance pour le PzJg I, détruit par l’un de mes valentines. Peu de résultats pendant mon final fire sinon l’émergence d’un héros à partir de ce même HS qui s’était illustré un peu plus tôt. Moi qui espérais nettoyer rapidement le secteur…
Au tour 2, je poursuis mon assaut sur la rive sud du stream, repoussant le teuton dans le bâtiment le plus à l’ouest, bientôt cerné de toute part. Quelques tentatives peu convaincantes avec les chiens attirent néanmoins le feu des StuG et permettent à plusieurs squads engagés dans le secteur du stream de se replacer au centre. Les valentines se repositionnent afin de couvrir au mieux le secteur de l’usine, sans pour autant oser défier les chars adverses.
Dispersant ses tirs, l’ennemi tente de briser l’encerclement, sans succès. A l’ouest, ses troupes franchissent la route qui borde la carte 49 et sont accueillies par les tirs peu efficaces du détachement de garde. Les StuG se repositionnent, l’un au sud, bordant le stream, pour limiter le redéploiement des soviétiques engagés dans le secteur, l’autre au nord, pour appuyer l’assaut des quelques éléments qui visent l’usine.
Tour 3. Le dernier bâtiment au sud du stream reste sous contrôle allemand : embuscade réussie et défaut de placement soviétique. Au sud ouest, mes troupes opèrent un repli tactique qui les met à l’abri des 838 d’Eric. Au centre, le stack HMG + commissaire se replace de façon à couvrir les secteurs nord (l’usine) et ouest. Les DR me sont largement favorables et, si un valentine brise définitivement son canon, l’avance de mon adversaire est stoppée dans tous les secteurs : au nord, un StuG flambe et son escorte est réduite, les 838 encaissent mal le plomb soviétique qui brise net leur élan.
Au tour 4, le secteur du stream est finalement nettoyé. Les chances de victoire allemande s’amenuisant, je me contente de mouvements d’assaut qui placent mes troupes à l’abri de la défensive adverse. Nouvelle tentative de l’ennemi, avec un peu plus de réussite au sud et au centre : il pénètre dans  deux bâtiments multi-hex dont je conserve cependant le contrôle.
Au cinquième tour, l’allemand n’a pas progressé davantage et concède la partie.

2-0

Joel     

Hors ligne TankBuster Eric

  • 10-2
  • *
  • Messages: 690
  • +16/-6
    • http://www.blitzgames.org
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #18 le: 28 Avril 2011, 19:10 »
Effectivement sur ma version playtest que je viens de verifier, le groupe allemand rentrait par le bord sud (y compris pour renforcer la tete de pont allemand) au lieu de ouest donc plus près des objectifs et les conditions de victoires stipulaient 26VP au lieu de 28 VP.
Le groupe allemand avait un 467 de moins mais une DC en plus.
Quand on l'avait joué comme cela, la partie avait été serrée.

A 28 VP et une entrée par le bord ouest, c'est beaucoup plus difficile. (Ce qui n'enleve rien au mérite de Joel sur cette affaire qui a bien joué le coup).
26 tournois à son actif.
Aucun tournoi remporté.
Commence à se poser des questions.

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 253
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #19 le: 28 Avril 2011, 19:18 »
Ronde 3: SP179 "Brittany Speared" face à Brazouck

J'aborde la ronde 3 assez confiant, les scénars me plaisent, même si je n'ai joué encore aucun d'entre eux et ma dernière victoire m'a ragaillardi (sans parler du repas du midi!!!).
Brazouck et moi nous connaissons depuis un petit moment, ayant suivi une PBEM pendant plus d'un an et demi!  8-O
Nous nous sommes croisés à Villeneuve d'Ascq il y a déjà quelques temps, mais il s'agit de notre première FtF.
Se remettant tout juste à ASL, mon adversaire avoue volontiers être un peu rouillé.

Nous optons pour SP179 par défaut, ayant chacun exclu l'un et l'autre scénario. Pour le camp, j'hérite des US et de leurs grosses FPs et petits moraux. Nous jouons sur une demi-carte 55, assez cloisonnée et l'objectif est de chasser les allemands de 2 collines sur 3
Le setup allemand sur ce scénario est nécessairement énigmatique du fait des nombreuses possibilités de leurres:
2 Guns HIPs forcément, 2 Pillboxes itou avec (ou sans!) leur contenu, et 5 ou 6 Dummies! La SSR instaure des haies "bocage like" mais en nettement plus allégé (coût en MF = ceux d'une haie), ce qui avantage indéniablement l'attaquant.
Moralité, l'US déploie et lance ses HS à la chasse aux camos.
Première surprise, les 2 unités aux avant-postes sont en fait les dummies! Cela permet à mes troupes de s'infiltrer aisément au pied de la première colline. Les autres troupes avancent sur ma droite jusque sous le nez des allemands derrière leur haie, pas de bobos. les Shermans rentrent précautionneusement tant que le 75L n'est pas découvert et aussi pour éviter tout tir de Schreck ou de PF malencontreux.
En APh, je place une belle couronne de troupe sur la première colline pour assomer la seule unité qui s'y trouve, me donnant ainsi les premiers POWs.
Sur mon flanc droit, c'est un peu plus problématique les allemands se réfugiant dans un  stone building juste derrière une haie, j'ai bien des renforts qui arrive dans ses reins, mais ils ne sont pas assez nombreux et risquent surtout de se faire éliminer en Failure to Rout si je n'arrive pas à bousculer sa défense. Par chance Brazouck à monter un dispositif de défense un peu trop compliqué et ses unités on ud mal à s'appuyer mutuellement. Il se trouve bien la MMG boosté par le 9-1 dans le bâtiment au centre de la zone, mais il ne peut pas être au four et moulin. Je réussis donc à lancer un assaut téméraire sur ses petits gars isolés, et même si j'y perds un HS et quelques ELR, je finis par capturer tout le monde.
Le plus intéressant étant surtout que je ramasse le matos teuton, mes troupes se trimbalant alors une MG 42 sur l'épaule droite et un PSK sur l'épaule gauche  8) . Je réussis donc à mi-partie à faire la jonction avec mes renforts et à avoir capturé une première colline.
Son 75 s'est révélé être dans un pillbox sur la colline en coin, tan mieux pour moi, son CA est de ce fait restreint et je n'ai qu'à éviter de m'exposer dans sa LOS, cela signifie aussi que mes Sherman peuvent se balader de manière relativement confortable du moment qu'ils se tiennent à distance des teutons. Pris par un excès de confiance, j'en viens à me mettre CE, ce qui vaut au chef de char de  se prendre une rafale de MMG de la part du 9-1 venant tout juste de rallier et de ses potes ayant subitement compris comment réparer une pétoire.
C'est à ce moment-là que Lionel nous indique qu'une LOS existe entre mon FT dans un gully au 1st lvl et le 9-1 MMG dans son building.
Grande discussion, Brazouck, très fair-play, me fait remarquer "Tu n'as pas tiré sur mes gars en AFPh, je n'ai pas tiré sur les tiens en PFPh; on est quitte!". Je joue donc le FT qui casse tout le monde proprement, ne pouvant se rendre, ils disparaissent en RtPh; mais j'avoue ne pas être très fier de cette bévue de LOS.
Voyant le dispositif allemand s'ébranler et ayant encore subi relativement peu de pertes, je lance donc mes troupes en avant pour porter l'estocade, à ma gauche, 2 HS Elite prennent pied sur la seconde colline, plus pour harceler les bk et faire peser une menace plus ou moins sérieuse (mais j'y crois pas trop). un sqd et un 80 sont maintenus en couverture en contrebas, on ne sait jamais.Au centre, je réussis à casser le MTR et son observateur et lance alors un Sherman occupé le terrain, quitte à ce qu'il se fasse fauster, au moins, je liquiderais son infanterie bk. A ma droite, je renforce le stroupes sur la colline et tente de placer un DC sur un sqd au fond de sa tranchée, malgré une grenade fumigène, celui-ci me PIN le ldr, tant pis, il va falloir y aller au couteau!
J'entre donc en CC avec le 548 à 2/1, mais malgré un -3 drm je rate l'ambush et nous finissons en melee.
C là où je ne regrette pas d'être venu accompagné, les autres troupes couvrent correctement le reste de la colline, s'opposant à un retour offensif et, au centre et en contrebas, le Sherman et un bon gros stack 9-1 et Hero peuvent arroser les trenchs conduisant à la colline.
Je casse donc les gars s'y trouvant. Devant tant de haine et le fait qu'il me reste encore 2 impulse par la suite. Brazouck n'attend même pas la fin du CC engagé sur la colline et me concède la victoire.
En fait, devant la difficulté à se repositionner de mon adversaire, j'ai opté pour une attaque agressive, pour ne pas laisser le temps à ses troupes de souffler. malgré leur moral faible, les troupes US se prêtent assez bien à ce genre de tactique du fait de FP impressionnante en AFPh et d'appui souvent costauds!
Dans  ce scénar, le repositionnement est justement la clef de la défense teutonne, en s'y opposant rapidement, l'US à toutes les chances de l'emporter.
Brazouck aurait dû aussi mieux blinder ses avants-postes, surtout au pied de la première colline, ne serait-ce que pour me faire hésiter et donc me faire perdre du temps. Voyant cela, j'ai au contraire foncé dans le tas et cela a été payant. Je m'aperçois surtout, au fil du temps, que je réussis à développer un jeu plus agressif, même si cela ne marche pas à tous les coups!

2-1

Guillaume, Objectif Atteint!
« Modifié: 28 Avril 2011, 19:22 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 253
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #20 le: 29 Avril 2011, 19:03 »
Ronde 4: A25 "Cold Crocodiles" face à Joël

La dernière ronde m'oppose au vainqueur déclaré du tournoi (puisque la finale, pour des raisons techniques a eu lieu la veille).
Joueur "domicile", Joël participe à son premier tournoi si j'ai bien tout suivi. Il a alors successivement effacé Mister  T, Tank Buster Eric et Cyril qui sont loin d'être des débutants, c le moins que l'on puisse dire.
Nous éliminons tous 2 "Cross of Lorraine", bien trop bourrin à notre goût et, par tirage au sort, optons pour "Cold Crocodiles" (mon premier choix). Cela m'arrange quelque peu car j'ai déjà joué ce scénario il y a quelques années (Joël aussi d'ailleurs) et ai une partie en cours avec Grosbill. Tous 2 nous voulons jouer le british et ses briquets surblindés et j'en hérite après random selection.

Bon, la partie se joue aux points, CVPs et buildings control (4VP par stone building). Point principal, le Brit doit faire gaffe à ses AFVs sous peine de voir le teuton s'envoler au score (6 ou 7VPs par AFVs et leurs crews, ça peut grimper très vite).
J'hésite au départ à scinder mes forces pour capturer le max de buildings, mais fini par les laisser grouper pour préserver une supériorité numérique locale.
Toutes mes troupes entrent donc sur la carte 23, s'appuyant sur le canal et en utilisant la tactique que je nomme "la tortue blindée". J'avance sans m'exposer inconsidérément et "pousse" les unités ennemies se trouvant face à moi sous la menace de tirs plus ou moins violents. Cette tactique est facilitée par 2 autres élèments: la présence de mon OBA qui menace de tomber dès qu'un allemand pointe le bout de son casque et la difficulté de l'Allemand à se repositionner du fait de l'entrée des crocos au tour 4 sur son flanc carte 24.
Mes 2 Challenger se positionnent tranquilou bilou pour attendre les 2 Jagdpanzer de renfort, de toute manière je ne vois pas à quoi ils peuvent vraiment me servir d'autres avec un HE Depletion Number de 7 et un 76LL pas plus performant contre l'infanterie que mes Cromwell, n'oublions pas non plus qu'ils sont Red MPs et on est jamais à l'abri d'un moteur paresseux!
Pour les mêmes raisons et parce que je n'ai pas envie de le faire glander pendant 3 tours, je mets l'AL 9-2 dans un Cromwell (Avoir un DRM de - 2 au TH, c'est appréciable face à de l'infanterie planquée dans du Stone building)
Mes 2 Cromwell se positionnent quand à eux pour appuyer l'infanterie. Il y a 2 88LL et un sqd HIP, je fais donc gaffe!
L'OBA fait peser l'ombre de son SR en attendant de trouver une cible intéressante.
Devant tant de flegme britannique Joël recule et ne cherche pas la confrontation. Le Cromwell 9-2 tire sur une probable MMG et me sort... 6,6!!!! Bien la peine d'être gradé si c'est pour faire des conneries! Ne voulant pas avoir une automitrailleuse de luxe (car ça coûte cher ses m.e.r.d.e.s avec un AL: 9VP avec le MA malf!!!!!) risquant de se faire cramer, je tente la réparation pour évidemment finir de tout péter! Voyons le bon côté des choses: Recall, il ne rapporte pas un seul point à mon adversaire!
Je Smoke alors comme un fou entre mes MTR légers et les AFVs brits et leurs SMs de 8 (oui, les Brits sont de grands adeptes du SM apparemment!). Je dézingue quelques dummies et fini par m'approcher d'un 548 esseulé sur la carte 23 (mais bien couvert par les MGs de ses potes). Je tente de faire tomber mon OBA, mais là... surprise, je savais que pour corriger près d'un "?", il fallait tirer un extra c(s)hit, mais il faut aussi en retirer un pour convertir si annoncé en même temps!
Bon, ça ne me plait pas trop, alors je demande quelle est la conséquence si ça rate pour la conversion. On pense alors que le SR tombe, mais pas la conversion; pourquoi pas. Autant retenter alors; mais Lionel qui vérifiait pendant ce temps-là  indique que la mission est alors perdue si ça rate. Je tiens alors la carte à la main, sans l'avoir encore tourné, on regarde: Rouge, et poil! Si j'avais su cela, j'aurais pas demandé de conversion car j'aurais bien trop à perdre et pas lourd à gagner. J'ai alors un mouvement d'humeur à l'encontre du jeu de carte, pas content le Guillaume! Bon, on se calme, personne n'avait anticipé ce point de règle plutôt sévère. On tombe d'accord sur le fait de laisser un simple SR. Mais je note dorénavant de vérifier la règle dès l'apparition de telle surprise pour éviter de telles mésaventures à l'avenir.
Merci en tout cas, à mon adversaire pour tant de compréhension.
 Mon SR continue à tomber dans le vide, le tour d'après, je corrige et le fait tomber dans la vide là encore, mais à un endroit où un HIP pourrait se trouver et me gêner considérablement, RAS. Au moins le FFE Hindrance gêne sa MG et améliore ma couverture.
Mes renforts arrivent, je les étale quelque peu, aucun 88 ne s'étant encore révélé, mes crocos ne sont pas tellement à l'aise et je prévoie donc de jouer à cache-cache avec pendant que l'infanterie d'accompagnement fouille les bosquets.
Mais, gourmand comme je suis, je ne peux résister à flamber un groupe isolé, celui-ci casse, mais mon croco se fait prendre à partie par un 88 planqué au fond de la carte 24! Il me rate, mais il ne me reste alors que 2MPs et je dois encore redémarrer, impossible de sortir de sa LOS. Je SMOKE donc (avec succès) et redémarre, malheureusement en marche avant (pas de marche arrière possible avec un trailer). Je perdrai quand même le Croc, mais le crew survit, ce qui ne donne que 5CVP à mon adversaire. Placé ainsi son 88 est assuré de ne plus voir personne de la partie, mais il a atteint son but.
Entretemps, mon OBA a enfin trouvé une cible daignant se révéler (en l'occurrence une MMG dans un stone building prenant une rue de la carte 23 en enfilade). Je lui tombe donc dessus, l'accuracy ne suit pas, mais le bombardement du bosquet d'à côté révèle alors le 88 qui y est planqué, le crew tient un tour, entame un duel avec le 10-2, mais finit par double-breaker sous l'OBA, ouf! Quand à la MMG et 8-1 ils souffrent aussi avec l'OBA, le ldr étant blessé. en déroute, il sort un HoB pour devenir Berserk (à cloche-pied avec ses 3MFs) et entraînent ses petits camarades avec lui. la charge se finit mal pour eux, assassinés en PBF.
Le 548 en couverture est obligé de sortir dans la rue pour fuir l'OBA, tient un tour, puis casse sous les tirs brits, il ne reste plus d'infanterie sur la carte 23 pour me bloquer, mais plusieurs gars de la 24 peuvent encore couvrir quelques axes obligatoires, je prévois d'employer l'OBA pour les calmer, pouvant corriger le FFE sur leur tête. De l'autre côté un Croc fait fuir un sqd , échape à un PF tiré de trop loin et est bien couvert par son infanterie d'accompagnement (merci le 9-1). la Carte 24 peut donc se transformer en véritable piège pour l'infanterie allemande, même si elle peut toujour m'infliger des pertes.
Côté renforts teutons, les JagdPz rentrent, mais sont obligés de jouer à cache-chache pour éviter de se prendre un 17livres dans les gencives. l'un d'eux s'avance pourtant un peu trop et est donc pris à partie, sans résultats. Un Challenger et un Cromwell l'ont acquis, l'équipage du JgdPz étant CE, je peut toujours l'assommer d'un coup de HE. Lors de ma phase de feu suivante, malgré des final TH élevés, je ne réussis pas à le toucher après pourtant 4 tirs!(le Cromwell pétant même son MA en intensif). En désespoir de cause, ce dernier l'allume aux MGs et stun ainsi le crew!!! Chouette!
On doit alors arrêter la partie et Lionel vient arbitrer. Aux pertes nous nous tenons à 1 CVP prêt, mais je suis très nettement en passe d'en accumuler d'autres avec le Jgd. pour les stone building, c'ets un peu plus compliqué, mais la voie est presque ouverte vers le fond de la crate 23 et le sgars sur la carte 24 peuvent opter pour la résistance à outrance, mais avec de bonnes chances de se faire massacrer par les crocs et l'OBA (sans oublier le 10-2); il vaudrait donc mieux abandonner les building et retraiter, mais ça paraît aussi risqué. Joël me concède donc la victoire.
A vrai dire, avec un OBA qui fonctionne et sans risques inconsidérés, la partie est plus aisée pour le brit. Dès qu'un allemand se montre, il risque OBA, Croc ou 10-2; sans possibilité de regroupement rapide (sinonyme d'abandon de buildings), la partie est plus difficile pour le teuton.

3-1, je m'en sors pas si mal et même très bien!

Guillaume
« Modifié: 29 Avril 2011, 19:23 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 253
  • +39/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #21 le: 29 Avril 2011, 19:29 »
Après toutes ces péripéties et rassasié d'ASL et de nourriture terrestre ("On est à Lyon, donc on bouffe!" dixit Fabrice, il a bien raison), je réussis à terminer 3è du tournoi, surtout du fait de ma performance face à Joël. Autre victoire, j'emporte le titre du "Boxcar" avec le plus grand nombre de 6,6 roulé durant le tournoi (14) coiffant Montagu d'un seul DR pour ce titre.
L'orga n'est pas non plus chiche en lot grâce à des coopérations bien sympa du FT et de Descartes Lyon.
Ce tournoi est vraiment sympa et j'espère fortement qu'il sera amener à croître dans les années à venir. Les joueurs locaux font preuve d'un excellent niveau et j'espère les recroiser encore de nombreuses fois!

Guillaume, heureux
PS: Merci Joël pour les clopes partagés :)
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

Hors ligne Lorenzo

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 451
  • +43/-0
  • alea iacta est
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #22 le: 30 Avril 2011, 07:36 »
et bravo à toi pour ces succulents AAR  ;-)

Allez ta trombine pour la galerie...



lolo
si vis pacem para bellum

Hors ligne Psywarrior

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 545
  • +26/-0
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #23 le: 30 Avril 2011, 12:15 »
Super AAR.
On dirait le penseur de Rosin (sur la photo) mais en mieux.

 +o(
SK2 (GER) vs Eggdrop (RUS)
129 (GER) vs Fanf (RUS)

Hors ligne Lorenzo

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 451
  • +43/-0
  • alea iacta est
Re : Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #24 le: 30 Avril 2011, 12:19 »
Super AAR.
On dirait le penseur de Rosin (sur la photo) mais en mieux.

 +o(

Le penseur de Rosin j'ai pas mais j'ai le penseur de Robin  :-D

si vis pacem para bellum

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 253
  • +39/-0
Re : Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #25 le: 30 Avril 2011, 14:16 »
Super AAR.
On dirait le penseur de Rosin (sur la photo) mais en mieux.

 +o(

Je réfléchissais à mon setup (Nan, en fait je dormais en micro-sieste, faut bien gérer la fatigue en tournoi  ;-) )

Guillaume, The inside man
PS: en fond de photos on peut voir qu'il y a pas mal de place et encore plein de chaises (et le bar!). Viendez donc z'y plein l'année prochaine  8)!
« Modifié: 30 Avril 2011, 14:18 par Guillaume »
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
ASL89 Rescue Attempt

barns

  • Invité
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #26 le: 30 Avril 2011, 15:27 »
mmmmm un bar...

Hors ligne Lorenzo

  • Modérateur
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 3 451
  • +43/-0
  • alea iacta est
Re : AAR Villeurbanne 2011
« Réponse #27 le: 30 Avril 2011, 15:32 »
Barns premier inscrit de l'édition 2012 !!

lolo
si vis pacem para bellum