Auteur Sujet: Ptichin In  (Lu 15591 fois)

Anonymous

  • Invité
Ptichin In
« le: 19 Novembre 2004, 15:21 »
Bonjour

Anonymous

  • Invité
Re: Ptichin' In
« Réponse #1 le: 19 Novembre 2004, 16:38 »
Bonjour
Jerome et moi proposons d'essayer de relancer l'idée du "scenario du bimestre" sur une ligne légèrement differente  :)  : pendant une semaine  / quinze jours, on échange des idées sur la défense,  pendant une semaine  / quinze jours on échange des idées sur l'attaque, ensuite ceux qui veulent le jouent (VASL ou dans leur coin) 15 jours de plus, puis on débriefe pour arriver à deux mois. Jerôme propose Ptichin' In (J 85) paru dans le journal 5  8) .
Pourquoi pas, d'autant plus que Kubik et Robin qui l'ont déjà joué devraient apporter une contribution significative  :roll:
Bon, je me lance :
Les Allemands ont une victoire immédiate s'il contrôlent soit l'entrée ouest  du pont soit l'entrée est et les deux hexes du pont après 5 tours de jeu  :) .
Sinon ils ont une seconde chance en faisant passer 13 de leurs 29 points de renfort en 8 tours  :) .
Ils ont quelques problèmes toutefois :
1 - Les partisans peuven venir de n'importe où :cry: .
2 - Bien que leur firepower soit correct (44,25 %) avec 9 unités (hors leaders) contre 16, ils risquent d'etre facilement débordés :cry:
3 - La qualité de leurs troupes n'est pas top :cry: .

Dans une première approche je placerais les Knons en 40H6 et 40I7 Ils ont une LOS sur le pont et se couvrent mutuellement. Le Sud n'est couvert qu' à partir de 40J5-K5-K4-L3, on ne peut tout avoir, bien que les canons ne soient pas HIP, je fais l'impasse. Un 4-4-7 en 40I8 assure la (faible) couverture contre une attaque venant du Nord.
Un 4-4-7, la MMG et le 8-0 en 40I4
Un 4-4-7, la LMG et le 7-0 en 40I1
Le reste des troupes réparti sur chacune des routes, tentera de gagner un peu de temps : un conscrit en 32FF4, un en 32U5 et le dernier half en 32BB8. Cette solution ne me plait pas :evil: léger mais je la prefère à un hérisson autour de 40I1, qui laisserait les partisans gagner tranquillement la zône de combat.
Comme je ne veux pas qu'il gène la progression de mes renforts, je place les concertinas en 40J7 pour participer à la protection des canons.  :P
Le ROAR donne 18 / 9 pour les partisans . Ce n'est pas la joie :evil:

Hors ligne X

  • Rédac Chef du LFT
  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 652
  • +49/-1
    • Le Franc Tireur, le magazine des fanatiques d'ASL
Re: Ptichin' In
« Réponse #2 le: 19 Novembre 2004, 17:31 »
Salut Jean,
Citation de: Jean52
Jerome et moi proposons d'essayer de relancer l'idée du "scenario du bimestre" sur une ligne légèrement differente

Fana, je trouve l'idée très intéressante, et si je n'en discute pas davantage ici c'est que je ne suis pas chez moi (toi tu le sais!) jusqu'à mardi, et que donc je n'ai aucun matériel ASL (juste dela lecture). Mais je trouve l'idée très chouette. Je pense y participer à mon retour d'Outre Pyrénnées ;)

Hasta luego,

X
Le Franc-Tireur:  http://www.lefranctireur.org

Hors ligne Jim Beam

  • aka Jim Beam
  • 9-2
  • *
  • Messages: 253
  • +3/-0
  • "Le monde change..."
Pitch'in
« Réponse #3 le: 20 Novembre 2004, 09:34 »
Salut,

Super idée, j'espère trouver un adversaire pour jouer le scénar. Il me semble quand même que 15 jours pour la défense, puis 15 pour l'attaque, c'est un peut long : une semaine pour chacune des analyses permet de dégager un bon mois pour le jouer (je pense notamment à ceux qui ne peuvent jouer qu'en VASL PBEM). Ce serait bien aussi de mettre à disposition la carte pour ceux n'ayant ni VASL, ni le temps ou les moyens de sortir les cartes (au boulot, ça fait désordre  :wink:  ).
Voici un lien pour la récupérer, au format png (160Ko) :
http://philippevaillant.free.fr/asl/ressources/J85.png
Précisons aussi que la carte 40 (la rivière) est l'ouest.

L'analyse maintenant. Je comprends le point de vue de Jean de ne pas laisser les partisans se balader en toute impunité sur la carte, mais il me semble quand même que le hérisson est la meilleure défense ici. Le setup de Jean disperse des squads de seconde zone, isolés, qui n'offriront aucune résistance sérieuse, et ne ralentiront pas vraiment u partisan décidé. Les canons ont de bonne LOS sur le pont, mais ils me semblent bien trop vulnérables !!! en les plaçant en 40H6 et I7, ils ne sont qu'à 3 hexs du bord ouest d'ou peuvent surgir les partisans,  3 hexs qui en plus offrent un couvert forestier. Ce n'est pas un simple squad et un barbelé qui vont arrêter 8 squads partisans  (ou plus ! ok, on parlera de l'attaque plus tard  :) ).
Je propose donc une défense plus concentrée :
les canons en 40J0 et 40H0. Ils se couvrent aussi mutuellement et peuvent aussi bien couvrir une approche par les forêts de la carte 32 que les accès au pont par l'ouest. La MMG(+7-0) en Y1 protège les canons d'une approche en K1 ou Z1,  tandis que les barbelés en 40G1 et AA1, sous le feu du canon en H0 freinent une attaque venue du nord. La MMG  interdit aussi l'accès au pont par l'ouest (firelane sur le pont jusqu'en I5). La défense ouest du pont est confiée à 2 squads entrenched, l'un avec 8-0 et LMG sur l'hex I4, les autres adjacents en H4 et J3. Il reste un squad et un HS p aux alentours de 32Y3, qui se repositionneront en fonction de l'axe d'attaque des partisans.
Voilà, à vos cartes, à vous de voir: hérisson sur le pont, ou renard dans la forêt  :?:  ou proposez encore mieux : THE setup  :twisted:
"These engines are the fastest in any tanks in the ETO. You see, man, we like to feel we can get out of trouble, quicker than we got into it".

Hors ligne X

  • Rédac Chef du LFT
  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 2 652
  • +49/-1
    • Le Franc Tireur, le magazine des fanatiques d'ASL
Re: Pitch'in
« Réponse #4 le: 20 Novembre 2004, 10:46 »
Salut,
Citation de: Philippe Vaillant
Il me semble quand même que 15 jours pour la défense, puis 15 pour l'attaque, c'est un peut long : une semaine pour chacune des analyses permet de dégager un bon mois pour le jouer (je pense notamment à ceux qui ne peuvent jouer qu'en VASL PBEM).

Faut voir... moi je pense que le délai sera fixé de toutes manières par les joueurs eux-mêmes qui participeront ou non à cette activité que proposent Jérôme et Jean...

En ce qui me concerne, je ne serai de retour en France que lundi soir prochain, et par conséquent je ne pourrai préparer de set up et discuter du scénario que le lendemain, au plus tôt... alors 2 semaines me conviennent bien.

Je pense par conséquent qu'il faut laisser un peu de temps, et voir ce que ça peut donner... pour l'instant après tout, il n'y a que 2 set ups proposés pour près de 200 inscrits.

A bientôt,

X
Le Franc-Tireur:  http://www.lefranctireur.org

Anonymous

  • Invité
Ptichin In
« Réponse #5 le: 20 Novembre 2004, 11:13 »
Citer
une semaine pour chacune des analyses permet de dégager un bon mois pour le jouer (je pense notamment à ceux qui ne peuvent jouer qu'en VASL PBEM).
Rien n'empèche d'anticiper ! :P
Citer
Pour l'instant après tout, il n'y a que 2 set ups proposés pour près de 200 inscrits.
Hélas :evil:

Hors ligne Jérôme

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 148
  • +17/-0
Ptichin In
« Réponse #6 le: 20 Novembre 2004, 18:10 »
Quelques points méritent éclaircissement :

SSR 3 "Germans ... may set up entrenched (B27.1)"
Comme la règle B27.1 est celle relative aux foxholes, j'imagine que les Allemands disposent de foxholes et non de tranchées (B27.5) malgré le terme "entrenched".

La proposition de set up "hérisson sur le pont" laisse penser qu'il y aurait 2 barbelés. Mais sur la carte du scénario je n'en vois qu'un. Un errata est-il paru mentionnant la présence de deux barbelés ?

D'après le ROAR, les partisans auraient fréquemment le dessus. Cela me semble assez normal compte tenu d'un set-up assez difficile à réaliser et de renforts allemands qui n'auront guère de temps pour percer.

En tous cas, l'aspect défense/contre-attaque est extrêmement attractif. Les concepteurs ont même ajouté des dummies, j'imagine pour rendre prudentes - mais elles n'auront guère les moyens de ce luxe - les troupes de renfort allemandes.

Je rejoins la dernière analyse sur la nécessité d'une concentration de troupes en défense pour éviter d'être haché menu. Mais je ne la situe pas au même endroit. Je testerai bien une autre tactique, ni "hérisson sur le pont" ni "renard dans la forêt" mais la défense "The Fools on à Hill".

En effet la colline 520 (carte 40) offre quelques attraits. Son investissement en force par l'Allemand vise à déboucher sur le renversement d'un des atouts principaux du Partisan, à savoir sa capacité à encercler l'ennemi. En se plaçant sur la colline, l'All. va pouvoir disposer comme bien vu par Jean de LOS intéressantes sur le pont et ses abords pour l'armement lourd, et va priver le Partisan d'une zone de couverts dense. L'All va ainsi se ménager des points de ralliement (40J7). Il va pouvoir espérer durer et user le Partisan. Cette tactique est peut être un peu tordue mais me tente bien.

Cela donnerait les positions suivantes  (tous sur la carte 40) :
L7 S2ème ligne / L8 S conscrit / K9 S conscrit / J9 barbelés (voir aussi en rubrique "Problèmes de règles") / J8 Hs Conscrit / I8 S2 lmg / J5 S2MMG 7-0 Bs 40H0 / J7 8-0 / H6 AA CA G6-7  Bs E6 (bonne position pour des Fire Lane, d'où le leader pour empêcher le cowering) / I6 AA ca H5I5 Bs 32I1
Tous sous foxhole quand c'est possible.

Une bonne partie de l'OB est orienté vers le bord Ouest de la carte de manière à pallier à la vulnérabilité pointée par Philippe dans le set-up de Jean : que les canons soient trop vulnérables à un assaut par les bois couvrant la colline.

Un avantage annexe de cette tactique est que même si la garnison est balayée, elle ne laissera pas de foxholes autour du pont que le Partisan pourrait retourner contre leur propriétaire initial pour retenir la 35ème DI, qui n'a guère de temps pour agir et ne possède pas une puissance de feu considérable. Par exemple, une LMG partisane sous foxhole en 40I4 pourrait positionner une Fire Lane gênante sur le pont et jusqu'en 32Y3 que les renforts allemands ne goûteraient guère en cas de nécessité (probable) de rush au 8ème tour.

Avec ce set up le Partisan se trouve devant un dilemme difficile. Soit essayer de bloquer la garnison sur sa colline sans y consacrer trop de troupes, tout en parcourant le pont avant la fin du tour 5 et en amenant suffisamment de troupes aux abords Ouest du pont (zone 40K3 à G4 dépourvue de couverts !) pour éviter un retour offensif de la garnison au tour 5. Cette tactique à risque permettrait éventuellement de libérer assez de troupes à jeter sous les chenilles des renforts allemands. C'est funambulesque (dosage délicat entre le nombre d'unités à affecter à chacune des 2 missions : lutte contre la garnison/ralentissement de la 35ème DI) mais peut être la meilleure voie. Soit  s'échiner à détruire la garnison sur sa colline, au risque de ne pas disposer d'assez de troupes pour stopper la 35ème.

En tous cas la survivance sur le versant Est de la colline d'unités allemandes opérationnelles jusqu'à un point avancé de la partie risquerait d'être un handicap pénible pour une défense ultime du Partisan autour du Pont (gêne pour les déroutes et Failure To Rout).


Mais puisqu'il s'agit d'un scénario comprenant un OB irrégulier conséquent, qu'en pense Partizan Eric ?

Hors ligne SBF Erick

  • 9-1
  • *
  • Messages: 192
  • +0/-0
    • http://perso.club-internet.fr/elryx/
Ptichin In
« Réponse #7 le: 20 Novembre 2004, 19:43 »
Citation de: Jérôme

le terme "entrenched".

... est générique.

Citation de: Jérôme

"hérisson sur le pont"

... désigne plutôt une position défensive allemande typique, dirigée contre toute les directions. Comme un hérisson qui se met en boule, son prédateur ne sait pas comment s'y prendre pour pénétrer sa défense.

Anonymous

  • Invité
Pitchin In
« Réponse #8 le: 20 Novembre 2004, 23:29 »
Philippe
2 petites observations sur ton set Up :
1 - Le concertina en 40G1 m'ennuie : il coupe pratiquement la route à la 35ème si on imagine de la faire entrer (tout ou partie) par  le Nord  :evil:.
2 - Quitte à faire un hérisson, je verrais plutôt le plus gros sur l'autre rive là ou las partisans arrivent plus difficilement à portée (ou adjacents) dissimulés  :twisted:

Hors ligne Dogan

  • Administrateur
  • 10-3
  • *
  • Messages: 849
  • +4/-0
    • http://www.cote1664.net
Ptichin In
« Réponse #9 le: 21 Novembre 2004, 10:17 »
Si y'a un toulousain qui a le scénario et qui est motivé, je suis partant. (Cdt Luppo?)
The only thing more accurate than incoming enemy fire is incoming friendly fire.

Hors ligne Cdt Luppo

  • 9-2
  • *
  • Messages: 307
  • +1/-0
Ptichin In
« Réponse #10 le: 21 Novembre 2004, 11:04 »
ciao dogan : vendu ! sauf que j'ai pas le scenar en question...ni le journal!...si quelqu'un peut nous aider...???!!!

Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 5 243
  • +39/-0
Ptichin In
« Réponse #11 le: 21 Novembre 2004, 11:23 »
Citation de: SBF Erick
... désigne plutôt une position défensive allemande typique, dirigée contre toute les directions. Comme un hérisson qui se met en boule, son prédateur ne sait pas comment s'y prendre pour pénétrer sa défense.


Euh, sauf erreur de ma part, la tactique du hérisson fut inventé par les Français en juin 1940 lors du déclenchement de l'offensive allemande sur la Somme qui emporta la ligne Weygand. Plusieurs scénars d'ASL représentant des situations plus ou moins historiques ( "Le hérisson" :shock: ASL77) ou complètement fictive ("Le chateau de Quesnoy" Un Annual dont j'ai oublié le N° ) en sont d'excellents exemples

Guillaume
VotGCGIII Battle Along the Riverbank
CG Hatten
ToT4 Stoumont: The Break-In
DTF2 Blitzkrieg!
FrF21 Cavalry Brigade Model
Tac70 Brise-Lames
ESG154 Pulse of Steel
DTF3 True Grit
KGP6 Probing the Villas
ASL89 Rescue Attempt

Anonymous

  • Invité
Ptichin In
« Réponse #12 le: 21 Novembre 2004, 11:49 »
Citation de: Guillaume
Citation de: SBF Erick
... désigne plutôt une position défensive allemande typique, dirigée contre toute les directions. Comme un hérisson qui se met en boule, son prédateur ne sait pas comment s'y prendre pour pénétrer sa défense.


Euh, sauf erreur de ma part, la tactique du hérisson fut inventé par les Français en juin 1940 lors du déclenchement de l'offensive allemande sur la Somme qui emporta la ligne Weygand. Plusieurs scénars d'ASL représentant des situations plus ou moins historiques ( "Le hérisson" :shock: ASL77) ou complètement fictive ("Le chateau de Quesnoy" Un Annual dont j'ai oublié le N° ) en sont d'excellents exemples

Guillaume

Sauf votre respect, on en a rien à branler  :evil:  Postez plutôt votre set up :P

Hors ligne Jérôme

  • 1-4-9
  • *
  • Messages: 1 148
  • +17/-0
Ptichin In
« Réponse #13 le: 21 Novembre 2004, 14:13 »
La dernière remarque de Jean est assez pertinente ! Cest exactement ce que j'ai pensé en lisant ces messages qui n'ont pas forcément trop leur place dans cette rubrique ... (désolé pour leurs auteurs).

Revenons sur le scénar.
Je m'aperçois d'un petit (gros) problème : le kindling n'est pas interdit par SSR et de plus les Partisans disposent de MOL.

Cela veut dire qu'il leur sera facile de bouter le feu à la forêt de la carte 32, et l'incendie aura jusqu'à 6 player turns pour se propager : cela peut rendre injouable la deuxième partie du scénar (tentative de percée des renforts).

Par exemple un leader empilé avec 2 Sq va à la fin du Tour 1 (selon opposition) en 32AA2 et un autre en 32 X3. Tour 2 chaque leader dirige 2 tentatives d'incendie (c'est permis par les règles de Kindling). Ensuite avec des EC Modérées et un spread number de 7 dans les hexs de forêt l'incendie aura vite fait de restreindre considérablement les voies d'accès au pont pour les renforts. C'est quasi imparable pour l'Allemand !

Pour les Partisans qui ne trouvent pas d'allumette dans leur Prep Fire Ph, ils peuvent même tenter de tirer des MOL adjacents en DFPh !

Je propose donc d'interdire dans nos parties :
Le Kindling et le tir de MOL contre des hexagones dépourvues d'unité ennemie.

Que pensez-vous de cette proposition ?

Hors ligne Jim Beam

  • aka Jim Beam
  • 9-2
  • *
  • Messages: 253
  • +3/-0
  • "Le monde change..."
pitch'in
« Réponse #14 le: 21 Novembre 2004, 14:38 »
Bonjour, je réponds à Jean et Jérôme qui se sont exprimés sur le setup

En premier lieu, les deux questions de Jérôme:
1. les barbelés... Ben, je croyais en avoir vu 2 dans l'OB allemand   :oops:  Ceci dit, on analyse les manières de faire gagner l'allemand et s'ajouter des pions c'est dèjà un bon moyen   :lol:
2. Les entrenchments : je suis NRBH (No Rule Book Handy pour ceux que ce sigle laisse perplexe  ), mais je suis sûr que "set up entrenched" ne permet que la mise sous foxholes.

La synthèse de Jérôme me semble tout a fait intéressante, mais aprés avoir lu les commentaires de Jean et Jérôme, je me dis que nous envisageons les choses sous un angle différent :
Le joueur allemand a deux manières de gagner, au tour 5 et au tour 8. Il me semble que mon setup, avec certaines maladresses justement pointées par Jean et sur lesquelles je reviendrai, est un setup qui fait comme si le scénario ne durait que 5 tours. Si jamais ce n'était pas le cas... ben on avise avec les renforts. je ne dis pas que c'est comme cela qu'il faut voir les choses, mais plutôt comme cela que les ai vues.
En lisant Jérôme (et c'est visible des sa première description du scénario (attaque et contre attaque)), on se rend compte qu'il joue comme si les allemands ne pouvaient pas gagner par "mort subite" au tour 5.
C'est important et conditionne grandement le setup :

Un hérisson sur le pont pour tenter de contrôler encore au tour 5 les hexs de victoire.

OU

Une défense plus aérée qu doit freiner le partisan et gagner du temps en attendant les renforts.

Pour ma part, j'adhérerai à la première hypothèse (je n'aime pas les scénars trop long et je continuerai de m'intéresser à un hérisson (quelque soit l'origine de la bête  )  :wink:
A ce sujet, Jean voit plutôt mon schwerpunkt (là l'origine ne fait aucun doute !) à l'ouest arguant du terrain plus dégagé et de l'approche plus difficile pour le partisan. Je lui concède tout à fait cet argument, d'autant plus que je lui avais fait le reproche de permettre une approche trop facile des canons par les partisans (certes très prés du bord de carte contrairement à mes canons à l'est du pont).
Pour le barbelé, c'était bien vu de la part de Jean dès sa première proposition (ne pas gêner l'arrivée des renforts alemands), mais
1 : je n'attends rien des renforts, je dois gagner au tour 5   :twisted:
2 : il n'est pas non plus directement dans leur axe de progression en 40G1.
Au total, j'apporte donc des modifications et concessions à Jérôme et Jean pour un hérisson centré à l'ouest, avec bouchon à l'est du pont.

Défense ouest :

Canons en 40 H4 et J3, 447 MMG 8-0 en I4 (entrenched of course)
436 en H6 (tenter de ralentir une poussée trop brutale depuis le bord ouest

Défense est

447 LMG 7-0 en 40I1
447 en 40G1
436 en 40J0
236 en U5(c'était au final bien de la part de Jean de ralentir le partisan en lui interdiasnt l'usage du pont en toute impunité.
Voilà pour les modifs. Je me rend compte que c'est bien sympathique de disséquer ainsi un scénario, j'ai aussi maintenant hâte de le jouer !
"These engines are the fastest in any tanks in the ETO. You see, man, we like to feel we can get out of trouble, quicker than we got into it".