Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Pas de problème, mais mon adversaire désigné pour la ronde c'est pas toi :)

(Mais je veux bien jouer contre toi, hein, pas de problème - il faut juste que je trouve le temps, j'ai quelques déplacements loin de chez moi en dehors du rendez-vous a Saumur le weekend prochain - et ce, jusqu'au 14 juillet; après, je devrais avoir du temps, jusqu’à peu avant la fin juillet)
2
de toute manière je prefere en direct avec skype , je ne joue pas en PBEM
3
AAR - Parties d'ASL commentées / Re : Re : J'ai joué en 2017...
« Dernier message par Guillaume le Hier à 19:29 »
La bonne utilisation de l'infanterie est décisive.
Je l'ai joué 6 fois (et donc maintenant ça suffit), 3 fois Ge 3 fois Rus.
L'année dernière au tournoi canadien à Montréal, mon adversaire (Paul Chamberland) et moi avions chacun déjà joué ce scénario 2 fois... et on voulait tous les deux le Russe. Comme quoi...
Bon maintenant, des goûts et des couleurs.

Cela rejoint mon analyse: une anticipation indispensable du Soviétique pour une meilleure coordination des mouvements et ainsi jouer sur le surnombre au bon moment.
Malgré cela, le touche-touche reste prépondérant et ça, j'aime pas.
Donc oui, c'est certainement une question de goût .

Guillaume, bad mud
4
AAR - Parties d'ASL commentées / Re : J'ai joué en 2017...
« Dernier message par Philippe Briaux le Hier à 19:03 »
La bonne utilisation de l'infanterie est décisive.
Je l'ai joué 6 fois (et donc maintenant ça suffit), 3 fois Ge 3 fois Rus.
L'année dernière au tournoi canadien à Montréal, mon adversaire (Paul Chamberland) et moi avions chacun déjà joué ce scénario 2 fois... et on voulait tous les deux le Russe. Comme quoi...
Bon maintenant, des goûts et des couleurs.
5
Pas du tout de cet avis.

Le teuton a de quoi s'amuser en manoeuvre et position et, reconnaissons-le, un popov ayant un très bon sens de l'anticipation a de quoi exprimer son talent.
Mais se trimbaler la biffe dans la boue alors que tout se joue sur du Hit and Run, ça me gave et me rappelle trop les scénars 100% véhicule.
L'avantage indéniable en souplesse des Panzer a aussi tendance à me hérisser le poil sur ce scénar
Dans le même style, mais en DTO, je préfère de très très loin Khamsin de WoA

Guillaume
6
Qu'il y ait un pb d'équilibre, je ne vais pas le nier - et tu as oublié l'APCR... - mais "scénar sans imagination", je te trouve très sévère.
Faut trouver un adversaire doué et chanceux genre "Lucky" Aprat79, lui filer les Russes et là, le teuton en bave  :-D

L'APCR n'a même pas eu besoin d'être employé. Autre gaminerie éventuellement exaspérante: la possibilité non dérisoire d'employer les MGs en TH côté casque à boulons. Pour les sulfateuses popovs, les blindés allemands sont un peu trop dur pour cela en front VCA.

Je déclare sans imagination car un scénar basé essentiellement sur le touche-touche, j'trouve ça basique

Guillaume, touchy
7
scénar sans imagination

Pas du tout de cet avis.
8
AAR - Parties d'ASL commentées / A
« Dernier message par pnaud le Hier à 17:43 »
ASL 47 Rude awakening

Un scénario de 'Last Hurrah" daté à maints égards. Joué en 2 séances vs Kodiak dans nos parties de proximité... Yougoslavie, avril 41, une force mécanisée allemande doit sortir BEAUCOUP de VP face à des Yougoslaves sans aucune SW...Handicap allemand, le scénario dure 8 tours mais ses Panzers entrent au tour 3 et doivent franchir 2 cartes avant d'arriver au contact. Bref, pas d'attaque massive avant le tour 4, sachant que tout se joue en fait sur la carte 3 bien connue de tous. je lis l'article dans l'Annual 91 et j'attaque au nord pour éviter au max le street fighting - une bonne idée ça... - tout en gardant qq squads au centre pour gêner le redéploiement adverse. Kodiak prend pas si cher que ça. le Yougo est TRES coriace et Overruns et autres 8, voire 16 FP, à bout portant donnent des 2MC passés avec grâce...
Nous finissons mardi 20 juin avec les températures que l'on sait et si ça commence un peu à tomber en face, j'enraye pas mal de MA et je perds des CVP (infanterie). Bref, je vois que ça va être très juste et je tente une manoeuvre dans le village pouvant me rapporter gros... ou pas. Un p... de 457 réussit son PAATC et avec le 8-1 immobilise un Pz 38 (t). Je n'inflige pas de pertes en retour et un 437 a le toupet de venir m'infliger un CVP en mêlée et se barrer sans pb - DR12 en riposte... Vue la distance à franchir par une partie de mon infanterie et l'état de mes AFV - un Immo, deux MA enrayés -, je ne peux plus sortir 45 VP, enfin 42 vu les CVP infligés. je concède.
Le scénario est à recommander aux amateurs de situations asymétriques et/ou de curiosités. je le pense vraiment très dur pour l'allemand.
9
AAR - Parties d'ASL commentées / Re : Re : J'ai joué en 2017...
« Dernier message par pnaud le Hier à 17:29 »
FrF78 No Glory in War

Friendly Fire nous avait habitué à bien mieux, scénar sans imagination

Guillaume

Qu'il y ait un pb d'équilibre, je ne vais pas le nier - et tu as oublié l'APCR... - mais "scénar sans imagination", je te trouve très sévère.
Faut trouver un adversaire doué et chanceux genre "Lucky" Aprat79, lui filer les Russes et là, le teuton en bave  :-D
10
AAR - Parties d'ASL commentées / Re : J'ai joué en 2017...
« Dernier message par Guillaume le Hier à 16:34 »
FrF78 No Glory in War

Joué en PBEM avec l'ami Barns.
Ce scénar confirme la mauvaise impression que j'en avais déjà a priori.

La souplesse inhérente aux Panzer par rapport à leurs homologues popovs (radio, Armor Leader, tir CE, Black TH number, char petite cible) rend ce jeu de touche-touche assez difficile pour ces derniers.
Si comme moi, vous commettez l'erreur de dételer le Gun trop tôt et que les DRs vous font la gueule, ça devient vite pénible.

L'infanterie, vu la lourdeur du terrain, fait de la figuration. Mon Gun, n'ayant pas de LOS potable, tire sur des courants d'air.
Mes BA6 ne voient pas arriver les obus leur arrachant la tronche et, pour couronner le tout, les 2 BT en position au centre pètent leur MA à la suite au moment des duels fatidiques. Moralité, en fin de tour 3, j'ai tout mon flanc est en l'air (et le carrefour afférent aux mains allemandes)

Comme il faut contrôler les 2 carrefours, je suis bien en peine d'y arriver, empêtrer avec les platoon movements, des blindages de mer-de, des optiques à l'avenant et une supériorité numérique teutonne de 3 contre 2. Je laisse tomber.

Friendly Fire nous avait habitué à bien mieux, scénar sans imagination

Guillaume
Pages: [1] 2 3 ... 10