Forum FFL-ASL
ASL pour les nuls … et les autres !

Des FPs et des hommes

Hors ligne barns

  • Tanguero
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 3 496
    • +40/-1
    • HERBRETEAU IMMOBILIER
je crois que guillaume a confondu avec la chaine d'hexagone contiguë de la HW qui est de 3 minimum.
Hatten CG I Américain vs Guillaume axe
Hatten CG I Axe vs Julien Américain
RB CG III axe vs Hil621 Russe


Hors ligne The Swiss Moron

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 4 630
    • +78/-0
je crois que guillaume a confondu avec la chaine d'hexagone contiguë de la HW qui est de 3 minimum.
Pour un HW oui. Mais pour une charge Banzai, il n'y a pas cette contrainte...
"Votre manière de penser quand vous perdez détermine combien de temps passera avant que vous gagniez."
G.K. Chesterton


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 799
    • +43/-0
Merci Robin d'être venu à ma rescousse et désolé d'avoir gaffé!
Je pense confondre avec les charges de cavalerie (A13.6)
Sinon, la nécessité de disposer d'un minimum de troupes sur 3 hexes avec un ldr rend la mise en place d'une Human Wave au mieux prévisible, au pire compliqué!

Pour le statut Lax des unités en Banzaï Charge, cela tient aussi au fait que l'unité peu encore avancé d'un cran en APh, que ce soit dans un hex avec une unité ennemie seule ou déjà occupé par un pote de la charge.
Apparemment, on est quand même pas obligé, mais si on a foncé jusque là, c'est habituellement pour chatouiller l'adversaire de près

Guillaume
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 799
    • +43/-0
US troops in PTO


Pour poursuivre dans la description des pions de nos modules chéris, je fais un petit aparté au sujet des US vs Jap avant de causer des pions chinois.
En effet, feu le module n°9 Gung Ho présente, outre son box art magnifique, les impressionnants Marines et moins impressionnants Philippine Army.
Ceux-ci ont leur caractéristiques propres et distinctes de l'US Army bien que partageant nombre de points communs.

Ils ne se jouent donc pas de la même manière, en premier lieu avec des appuis très différents.
Si l'USMC peut se voir adjoindre OBA (ou plutôt NOBA!) et des FB sur la fin de la guerre, son appui blindé sera le plus souvent bien plus light que ses potes de l'US Army.
Et encore, sur les scénars courant jusqu'à 1944, les Marines, en bon Infantrymen, comptent quasiment sur eux seuls.
Pour la PA, c'est la même tisane. Très peu d'appuis, tout spécialement blindé.
On aura donc des troupes orientées très clairement infanterie, ce qui change des scénars US Army où les appuis sont souvent présents.
Notez enfin que quelques modifs concerneront aussi l'US Army pour ce théâtre pacifique. Particularités que j'ai redécouvertes en relisant l'ASLRB en préparation de ces quelques posts.
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 799
    • +43/-0
1/ Le moral

Que ce soit pour l'USMC ou les troupes philippines/début de guerre, le moral est meilleur que les troupes US classiques.

Pour le Marines, rien de surprenant, on est sur du moral 8. Toutes les unités USMC sont considérées Elite. Vu le statut très particulier du "Corps", rien à redire là-dessus.
Ce bon moral est d'autant plus important que les débarquements (G14) peuvent être un exercice régulier de ces troupes, le statut Fanatic lors du pataugeage initial augmente ainsi pas mal la résistance de la troupe (moral 9 alors).
Pour les US Early troops, ce sera en théorie du 667 pour l'armée régulière et du 447/336 pour les troupes auxiliaires.
Là encore, pas grand chose à dire sur le moral, les gars pris à la gorge par les troupes nippones se sont correctement battus et n'avaient pas trop intérêt à se rendre. Néanmoins, il y a eu quelques flanchements par-ci par-là, d'où les Green au moral de 6. L'emploi du 667 reste sujet à caution, mais j'y reviendrai, et il n'est pas rare de voir exclusivement du 447... voir d'autres troupes non prévues en théorie!

Un élément qui peut être oublié quand on joue en PTO, c'est le paragraphe G17.3 stipulant que le moral des US AFV Inherent crew dans les combats contre les Japonais est augmenté à 8 au lieu de 7 habituellement (et 7 vs 6 pour les non-AFVs). Petit détail qui peut avoir son importance!
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 799
    • +43/-0
2/ Structure

La structure de ces cas particuliers est à la fois simple et compliquée.

- USMC :
Disposant d'un ELR 5 et d'un moral souligné, le Marines ne se pose pas tellement de question en cours de partie.
Ses unités sont couillues et le restent!
Non, la difficulté est ailleurs car il existe pas moins de 6 types de squads USMC distincts, dont 3 avec les mêmes valeurs!   8-O
En effet, les 558 peuvent être "classiques", Raiders (Stealthy et Assault Fire) ou Paramarine (Assault Fire, mais pas Stealthy!). Ils sont distingués par un sigle différent en haut à droite du pion.

Ensuite, le type de sqd est variable selon l'époque et l'emploi:
début de guerre: 458 et 558 "classique" pour représenter les second échelons et le BAR squad
milieu de guerre: 668
fin de guerre: 768 (qui peuvent déployer librement 10% de leur effectif en début de scénario ET sur un NTC en RPh)

Pour arranger le tout, les 668 et 768 partagent le même HS (un 348), ce qui n'est censé poser aucun problème car les 2 types de squads ne peuvent pas cohabiter dans un même scénario!
Ca c'est la théorie, car les concepteurs peuvent faire du "sur mesure" selon la situation qu'ils veulent recréer.

- Early War US

3 types de squad présent:

667: armée régulière, le squad se suffit à lui-même, mais la règle ne dit rien sur l'Unit Substitution. A priori, il suivrait la même arborescence que les US troops classiques (car un 667 peut se dégrader), mais si on s'en tenait UNIQUEMENT à G17.2, il serait la SEULE référence pour l'armée régulière en début de guerre du Pacifique.
Perso, j'opte plutôt pour la première option,, d'autant que l'on peut trouver des unités "régulières" de moindre qualité dans certains scénars sur la période (666, 546 ou 536) selon les concepteurs (mais pas dans les scénars officiels de mémoire, c'est vrai)

447 et 336: l'un est le grand frère de l'autre et vice-versa.
A noter qu'il n'y a pas d'Unit Substitution possible entre US Army "régulière" et c'est "Philippine Army". Même si les 447/336 sont utilisés pour représenter des troupes régulières éreintées!
Un 447 est un seconde ligne (sans que cela n'ait de réelles répercussions) et le 336 est Green. La structure est équilibrée et reflète bien les circonstances des combats de l'époque, notamment l'usure des troupes. Mais les 336 ne sont évidemment pas à la fête en règle générale face aux troupes de l'Empereur!

Là encore, cela est la théorie car nombre de concepteurs peuvent s'amuser à employer des 536 ou des 666 dans l'une ou l'autre configuration. Ce qui complique un peu la donne. Bien lire les SSRs qui peuvent statuer sur l'Unit Substitution dans ces cas. Sinon G17.2 est assez clair et l'emploi d'autres troupes "régulières" que les 667 renvoie tout simplement aux troupes US classiques AMHA (pas la peine de se torturer le cerveau)


« Modifié: 27 Juin 2020, 16:37 par Guillaume »
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 799
    • +43/-0
3/ Leader

Pas grand chose à ajouter par rapport aux troupes "classiques".
On retrouve de temps à autre des gros leaders chez les Marines, mais c'est le plus souvent dans un contexte bien particulier (débarquement, raid, etc.)
Pour les troupes aux Philippines, on est à un niveau standard.
A noter que dans les conditions bien particulières d'affrontement des troupes nippones, les leaders vont jouer un rôle clé.
Menant l'assaut quand c'est nécessaire pour écraser les "choke points" nippons ou, au contraire, à diriger le tir des troupes d'appui (MG et/ou kill stack) pour massacrer le plus possible de troupes adverses.

Face aux infiltration japonaises, les ldrs vont aussi être utile pour courir pour mieux revenir lors des breaks inévitables
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki


Hors ligne jeep

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 980
    • +33/-1
A noter que dans les conditions bien particulières d'affrontement des troupes nippones, les leaders vont jouer un rôle clé.
Menant l'assaut quand c'est nécessaire pour écraser les "choke points" nippons ou, au contraire, à diriger le tir des troupes d'appui (MG et/ou kill stack) pour massacrer le plus possible de troupes adverses.

Face aux infiltration japonaises, les ldrs vont aussi être utile pour courir pour mieux revenir lors des breaks inévitables

Parce que ce n'est pas ce que tu fais avec des leader sur l'ETO : mener la pointe de l'assaut, diriger les kills stacks et courir de pile de break en pile de break pour les ramener ?
"C'est vraiment trop zinjuste !"


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 799
    • +43/-0
Parce que ce n'est pas ce que tu fais avec des leader sur l'ETO : mener la pointe de l'assaut, diriger les kills stacks et courir de pile de break en pile de break pour les ramener ?
:-D Si a peu près!

Disons que face aux Japs, c'est indispensable!
On doit chercher absolument à désorganiser au possible la masse hurlante ne reculant jamais!

En ETO, un leader peut se concentrer sur une MG ou laisser des breaks récupérer en arrière. En PTO, on emploiera les gars de manière plus intense. Les FPF peuvent être plus facilement de la partie et le meulage de tronche du Jap' est un exercice demandant rigueur et sang-froid.

Quand à laisser un brokie partir aux fraises, c'est prendre de grands risques de les retrouver égorgés... blessés y compris!
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki


Hors ligne jeep

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 980
    • +33/-1
Si tu as optimisé ton utilisation des leaders, tu n'as aucun intérêt à dégrader ta performance en passant à l'ETO. Je ne vois toujours pas ce que l'utilisation des leaders a de spécifique face aux Japonais.

La spécificité du Japonais c'est qu'il ne brise pas, qu'il a plein de HIP et qu'il est fort en CC. Et la spécificité du PTO c'est que c'est un terrain confiné et difficile.
Donc la spécifité face au Jap c'est :
- en attaque de devoir tout nettoyer partout parce que sinon tu as un HIP qui viendra bouffer tes broken derrière ta ligne (et la présence d'un leader GO avec ne fait que le rajouter au menu du resto japonais)
- en défense, bien calculer sa retraite pour infliger le maximum de pertes, car c'est un jeu entre une force qui régénère ses pertes (par ralliement) contre une force qui est très aiguisée mais pour qui toute perte est sèche. La difficulté est donc de faire durer pour user et faire en sorte qu'à la fin il n'ait plus que des 1/2 squads faiblards qui n'arriveront pas à terminer le boulot. C'est la lutte entre celui qui joue la montre et celui qui rush

Donc je ne vois toujours pas de spécificité d'utilisation des leaders là dedans
"C'est vraiment trop zinjuste !"


Hors ligne Phil D

  • De moins en moins bleu, de moins en moins en reprise
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 290
    • +8/-0
Moi j'en vois une, un peu mineure mais qui peut jouer.

Lors d'une Banzai Charge, tu es obligé de tirer chaque fois qu'un ennemi entre dans ta Location. Si tu as le malheur de faire un Cowering un peu tôt, et que le Japonais arrive à séparer les impulses d'entrée, il peut te forcer à faire plusieurs FPF; un leader te prot`ege contre ça. Un Cower peut même être le facteur qui déclenche la décision opportuniste de lancer la Banzai Charge.



Hors ligne jeep

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 980
    • +33/-1
C'est parfaitement exact, et je suis aussi d'accord que c'est mineur.
Comme tu n'as pas un leader par squad, tu va l'empiler avec le stack le plus important pour toi (souvent celui avec SW) pour qu'il ne cower pas et donc le rendre plus difficile à craquer avec un Banzai Charge. Mais comme de base tu empiles quand même généralement un bon leader avec la bonne SW (la M ou HMG) une fois de plus cela ne diffère pas fondamentalement du ETO.

Le truc c'est de jouer les Brit : no cowering  8)
"C'est vraiment trop zinjuste !"


Hors ligne Phil HIP

  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 590
    • +16/-0
[...]
Le truc c'est de jouer les Brit : no cowering  8)
Ou le Finlandais (ces 658 et autres 838 sont des brutes à la mode Viking... enfin Hun... puisqu'ils partagent une même origine)
Rappel pour tous : le Cowering touche un tir sur 6... c'est donc plus que fréquent dans une partie standard.
"C'était impossible... L'idiot ne le savait pas... Il l'a fait !"
ASLement vôtre


Hors ligne Guillaume

  • Grognard en Maraude
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 5 799
    • +43/-0
Merci Robin, c'est toujours bon à savoir pour ne pas commettre d'impair en société!
J'avoue utiliser le terme en simple abréviation de "japonais" et n'y accole pas la même connotation que "bol de riz" ou autres analogies culinaires qui sont particulièrement malvenues.

Pour en revenir à l'emploi des ldrs, j'entends bien l'argumentaire de Jeep, mais j'insiste sur je pense que l'emploi du ldr allié en PTO nécessite une discipline supplémentaire par rapport à l'ETO, même si les préceptes tactiques restent les mêmes.
Je déconseille d'envoyer un ldr en balade avec un ou 2 sqds pour prendre une position au débotté (chose envisageable grâce au MF bonus). Collez-les à vos appuis ou autre kill stacks en "Fire and maneuver" car le Jap doit vraiment prendre une volée de plomb impressionnante pour faire craquer ses "choke points" (rappelez vous le moral 10 de fait pour tout crew empilé avec un ldr #-1 nippon).

En défense, le voluntary break peut s'avérer une option plus fréquente que sur d'autres théâtres.

Oui, en ETO, ces principes sont à appliquer, mais on peut y déroger régulièrement dans nombre de scénars où l'adversaire sera moins consistant. Face au Jap(onais), je déconseille l'improvisation

Guillaume
VotGCGIIIBattle Along the Riverbank
CGHatten
ToT4Stoumont: The Break-In
AP74 Batty-P
SP37Last Stand at Iserlon
RPT4 Transylvania 6-5000
A44 Blocking Action at Lipki


Hors ligne jeep

  • Franc-Tireur Staff
  • 1-4-9
  • *
    • Messages: 1 980
    • +33/-1
Petite remarque - vous pouvez me flinguer au besoin : le terme "Jap" a une connotation raciste - comme Schleu ou Boche pour les Allemands.
Et le terme "anglo-saxon" a une connotation collaborationniste.

Et si Boche et Schleuh c'est raciste, alors on tient un cas de racisme anti-blanc, qui serait donc généralisé dans la résistance. Des milliers d'Allemands se sont rendus à leur travail quotidien la peur au ventre, craignant d'être massacrés, simplement parce qu'ils étaient Allemands. La Police Parisienne a fait preuve d'une violence inouïe à l'égard de cette population en Août 44, au grand jour. Et la hiérarchie n'a rien dit, pire elle a même été décoré. Il faut dire que l'exemple venait de haut, de grandes figures gouvernementales de l'époque ne cachant pas leur hostilité à tout ce qui était Allemand, imitant en cela les discours de dirigeants étrangers peu recommandables comme Staline.
Nous tenons là un exemple de racisme systémique d'Etat. C'est grave.

Des excuses officielles à Merkel s'imposent.
Ou pas.

Pour en revenir à l'emploi des ldrs, j'entends bien l'argumentaire de Jeep, mais j'insiste sur je pense que l'emploi du ldr allié en PTO nécessite une discipline supplémentaire par rapport à l'ETO, même si les préceptes tactiques restent les mêmes.
Et je ne vois toujours pas en quoi, ce supplément de discipline fournissant des dividendes en ETO tout pareil

Citer
Je déconseille d'envoyer un ldr en balade avec un ou 2 sqds pour prendre une position au débotté (chose envisageable grâce au MF bonus).
En ETO non plus. S'ils sont trop loin devant et qu'il pètent, la déroute risque d'être impossible, donc envoyer en pointe à 6 ou 8 hexes (leader bonus sans ou avec CX) de la ligne principale d'attaque est une chose que je ne vois jamais en ETO vu le risque de perdre les 2 squads et le leader dans la manip.
Plus, le PTO est souvent très confiné : jungle, bambou et bien souvent niveau de dénivelé en jungle donc 4MF. Je ne vois pas trop de cas sur une carte PTO où on va courir comme un dératé.
Plus plus, le Nippon (ça va Robin?) a pleins de HIP et par G.4 en jungle/kunai/bamboo la détection de HIP n'est pas automatique contre des unités Stealth (ce que sont tous les Yamato (toujours bon Robin?) elite et 1st line). Donc faire courir tout le monde et avancer trop vite en attaque, chef ou pas, c'est un coup à se retrouver avec un ennemi dans le dos en DefFPh et potentiellement encerclé puis éliminé par failure to Rout.
Avec un ennemi originaire du Cipang (on est toujours ok Robin ?) il faut avancer lentement et méthodiquement et tout fouiller.

Citer
Collez-les à vos appuis ou autre kill stacks en "Fire and maneuver" car le Jap doit vraiment prendre une volée de plomb impressionnante pour faire craquer ses "choke points" (rappelez vous le moral 10 de fait pour tout crew empilé avec un ldr #-1 nippon).
Tir est manœuvre c'est la base d'ASL sur tous les théâtres. Donc pas de comportement spécifique là non plus, et tir et manœuvre c'est favoriser l'Advancing Fire plutôt que le Prep Fire, donc pas une question de leader qui n'a pas de FP. Pour mettre une volée de plomb, on utilise les M et HMG qui elles ne bougent pas si elles tirent, donc pas concernées par le "tir et manoeuvre".
A la limite, vu la capacité des Fils du soleil Levant (tu respires Robin?) à se planquer ("?" et HIP) j'aurai tendance à dire qu'on a plus souvent l'occasion d'utiliser l'Opportunity fire ? Et encore je n'en suis pas sûr. Mais la encore ce n'est pas une question de leader ou très peu.

Citer
En défense, le voluntary break peut s'avérer une option plus fréquente que sur d'autres théâtres.
oui mais c'est sans rapport avec l'utilisation des leaders car pas nécessaire pour break volontaire
à la limite pour le rally, mais dans ce cas le constat c'est "préparez vous à du self break" plutôt que "les leaders sont spéciaux contre les sujets du Mikado" (on tient le bon bout, Robin?)

Citer
Face au Jap(onais), je déconseille l'improvisation
Il y a des nationalités face auxquelles l'absence de plan est une bonne tactique ?
Encore une fois pas une spécificité de la face de citron.

...

...

Ha m*rde, j'y étais presque arrivé. Désolé Robin.
"C'est vraiment trop zinjuste !"